vendredi 28 décembre 2012

Tunisie: de l’islamisme au macoutisme



Les islamistes, ces nouveaux harkis à la solde de l’impérialisme et du sionisme, une fois au pouvoir, se comportent en vrais charognards avides de ramasser, en un minimum de temps, un butin maximal. En dignes successeurs de leurs ancêtres hilaliens, qui vivaient de razzias et d'extorsions sur le dos des populations besogneuses et innocentes, ils ont mis le pays et l’État en coupe réglée.

jeudi 27 décembre 2012

TUNISIE : du tourisme au… terrorisme




 

La Tunisie, prise au piège des islamistes d’ennahda, n’en finit plus de sombrer dans le chaos

Nos voisins de l’Est, à travers leurs malheureux choix politiques, se sont condamnés, eux-mêmes, à de sombres années, dont ils risquent de ne pas sortir indemnes.

La situation qui prévaut actuellement en Tunisie, et qui n’en finit plus de se dégrader et d’aller de mal en pis, n’est d’ailleurs pas sans rappeler ce qui prévalait en Algérie, durant les années 90, avant le déclenchement du terrorisme.

mercredi 19 décembre 2012

Ces Maghrébins atteints du « syndrome de Stockholm »

L'Algérie française a duré cent trente deux ans. L'arabisme dure depuis treize siècles !
L'aliénation la plus profonde, ce n'est plus de se croire Français mais de se croire Arabe.
Or il n'y a pas de race arabe, ni de nation arabe. Il y a une langue sacralisée, la langue du Coran, dont les dirigeants se servent pour masquer au peuple sa propre identité....
---------------------------------------------------------KatebYacine

vendredi 14 décembre 2012

Syrie : viol et nettoyage ethnique halal

   « Égorgez devant les égouts ! » 

C’est le titre d’une fatwa lancée par le cheikh Abdul-Salam Harba, chef militaire et spirituel de l’ASL [Armée syrienne libre, ndlr], surnommé le « Arour d’Homs » (Adnane Arour est le cheikh qui a appelé à hacher les alaouites réfractaires et à jeter leur chair aux chiens).

mercredi 12 décembre 2012

L'islamisme, c'est la mort de Dieu

Dans l'article intitulé "attentats du 11 septembre : une colossale arnaque", nous avons vu des exemples des "coups tordus" concoctés par les agences de renseignement américaines pour atteindre leurs objectifs de domination du "monde utile aux USA". Il est de plus en plus clair que les "révolutions du printemps arabe" sont, une fois de plus, une autre arnaque des services secrets américains et de leurs harkis : les islamistes.  
Démonstration.


lundi 3 décembre 2012

Siliana (Tunisie): deux témoignages poignants

Témoignage de Boutheina Ferchiou. Universitaire tunisienne.

Mercredi 28 novembre avec deux amies nous avons décidé de quitter Tunis et de nous rendre à Siliana pour comprendre ce qui s'y passe. La route vers Siliana était totalement déserte. Pas âme qui vive. Pas un seul policier ou membre de la garde nationale. Au bout de trois heures nous étions à l'entrée de Siliana.

dimanche 2 décembre 2012

Tunisie – Pourquoi Ennahdha veut-il écarter Caïd Essebsi ?




A bien lire entre les lignes du projet de loi « d’immunisation de la révolution », présenté à l’Assemblée nationale constituante par les islamistes d’Ennahdha et leurs alliés, il est clair que ce projet est taillé, selon les observateurs de la scène politique, sur mesure contre le leader de Nidaa Tounes et ex-premier ministre, Béji Caïd Essebsi.
Le chef d’Ennahdha et maître absolu de la Troïka gouvernante, Rached Ghannouchi, a compris que le profil rassembleur de ce nouveau parti qu’est Nidaa Tounes, en plus du charisme de son leader, Béji Caïd Essebsi, constituent un « danger politique » pour la mainmise d’Ennahdha et de la Troïka sur la Tunisie.

Une autre fatwa porno d’Al-Qaradawi




Cheikh al-Qaradawi est d'abord un produit de la chaîne panarabe al-Jazeera, sur laquelle il officie chaque semaine dans son émission La Charia et la Vie . Le télévangéliste sunnite y analyse les rapports entre l'islam et la société contemporaine. Ses avis sur des sujets aussi divers que le crédit, Internet ou les relations entre hommes et femmes sont suivis par des millions de musulmans. 

jeudi 29 novembre 2012

Confessions de l'espion britannique à l'origine du wahhabisme



Au 18ème siècle, les Anglais ont envoyé un espion dénommé Hempfer en mission en Arabie, afin de manipuler  Mohamed Ben Abdel Wahhab (1680-1787) le fondateur de la secte des Wahhabites. L’espion Hempfer a écrit un livre : "Confessions d’un espion anglais " publié en 1998 à Istamboul par Waqf Ikhlas Publications N°14 (7ème édition) Éd. HAKÎKAT KITABEVI.

dimanche 25 novembre 2012

Petit Manuel du Terroriste Jihadiste



Les terroristes islamistes résidant en Angleterre, dont un certain Grand Chef barbu tunisien,  ont diffusé, dans les années 2000, le document suivant, à l'intention de leurs kamikazes assassins et autres "soldats de l'islam".
(Traduction de l’anglais du document saisi par la police britannique en 2001)

vendredi 23 novembre 2012

Qatar-Egypte-Saoudie : Une autre Troïka de malheur













Hamad bin Khalifa à Haniyeh: rompez votre alliance avec l’Iran et..

Selon des sources palestiniennes,  de retour d'une visite à la bande de Gaza la semaine dernière, "la rencontre entre le Premier ministre palestinien à Gaza, Ismaïl Haniyeh, et l'émir du Qatar Hamad bin Khalifa, s'est conclue par un désaccord sur une liste de conditions posées par le Qatar.
Ces sources ont rapporté que lorsque  l'émir du Qatar s'est réuni avec  Haniyeh, il lui a dit: «Si vous souhaitez obtenir de l'aide économique et financière,  vous devez rompre votre alliance avec l'Iran, l'ennemi de l'Islam et des musulmans » !

jeudi 22 novembre 2012

A quoi servent le niqab et la burqa ?

« Alors que les débats entre Al-Gazzali et Averroès portaient sur des questions abstraites et universelles, ceux d’aujourd’hui ont pour objet la longueur, la largeur et la couleur du voile de la musulmane. Il y a des siècles, Dieu présidait aux grands débats philosophiques entre musulmans, aujourd’hui beaucoup d’ignorants en ont fait un simple tailleur. »
MALEK CHEBEL, LISLAM ET LA RAISON. LE COMBAT DES IDÉES, P. 68

mercredi 21 novembre 2012

La formule magique de BAYES


Alors que la science a toujours prôné une vision objective du monde, le théorème de Bayes réintègre une dimension subjective : il ne nous parle pas du monde, mais de ce que nous en savons. D’ailleurs c’est exactement ce qu’ont postulé les fondateurs de la mécanique quantique, en l’occurrence : Bohr et Heisenberg.
En statistiques, on sait calculer la probabilité qu’une cause ait tel ou tel effet.
Thomas Bayes (1702 - 1761), mathématicien britannique et pasteur de l'Église presbytérienne, s’est attaqué au problème inverse, celui du raisonnement par induction: connaissant les effets, quelles en sont les causes probables? Un peu comme Sherlock Holmes, qui observant des gouttes d’eau sur la veste de quelqu’un, en conclut qu’il vient probablement de rentrer d’une averse.

mardi 13 novembre 2012

La langue maghrébia date de plus de 25 siècles !!


L'Algérie française a duré cent trente deux ans. L'arabisme dure depuis treize siècles !
L'aliénation la plus profonde, ce n'est plus de se croire Français mais de se croire Arabe.
Or il n'y a pas de race arabe,ni de nation arabe. Il y a une langue sacralisée, la langue du Coran, dont les dirigeants se servent pour masquer au peuple sa propre identité....
---------------------------------------------------------KatebYacine

La Numidie carthaginoise (Algérie – Tunisie) a joué un très grand rôle dans le monde antique. Elle a eu une forte influence culturelle au cours d'un itinéraire marqué par une grande longévité historique (plus de 1.000 ans). La place privilégiée qu'elle a occupée à l'époque pré-romaine est liée au destin exceptionnel de Carthage,  qui a profondément marqué de son empreinte des domaines aussi divers que la langue, l’écriture, l'agriculture, l'artisanat, la navigation, le commerce, la religion, les institutions politiques et l'art.

samedi 10 novembre 2012

L'Arabie finance le Mossad et le Qatar finance Netanyahou

Attaque aérienne israélienne
prévue contre l'Iran
Préambule
L'article qui suit confirme, si besoin est, la connivence, voire l'alliance entre le wahhabisme et le sionisme (voir, sur ce blog, notre article intitulé  "origines de la connivence entre le wahhabisme et le sionisme"). Dans l'article suivant, écrit par un journaliste israélien en ce mois de novembre 2012, et pendant que les bombes israéliennes pleuvent sur Gaza, nous avons la confirmation de l'alliance objective et matérielle entre l'Arabie Saoudite et Israël, c'est à dire entre les salafistes (autre nom des wahhabites, ces enfants naturels de Ghannouchi) ) et Israël. Toutes les simagrées de la ligue arabe et des gouvernements arabes félons (Arabie, Qatar, Egypte, Tunisie, etc.) ne sont que de la poudre aux yeux, destinées à tenter de "cacher le soleil avec un tamis" (proverbe tunisien).

samedi 27 octobre 2012

Les Islamistes : collabos des nazis hier, harkis de la CIA aujourd'hui

"Al-Qaïda n'est rien d'autre que l'expression religieuse du fascisme arabe. Nous avons permis à cette branche du tronc nazi de survivre, de prospérer et elle est revenue nous hanter. Nous devons faire mieux. Si nous voulons préserver nos enfants, notre héritage, notre futur, nous devons leur enseigner les leçons du passé. Une des plus grandes tragédies de l'histoire a réellement eu lieu mais le mal qui l'a provoqué, le nazisme, a survécu parce que nous ne nous sommes pas suffisamment battus. Nous n'avons pas fini le travail".  
John Loftus, ancien procureur du ministère de la justice US, et expert en terrorisme.


Les origines nazies d'Al-Qaïda. 

Dans les  années 1920, l'égyptien Hassan Al-Banna forme un groupe pour la conquête du pouvoir : les Frères Musulmans. Préoccupé par le déclin de la civilisation islamique depuis des centaines d’années, Al-Banna pensait alors, comme Ghannouchi aujourd’hui, que le principal danger pour l'Islam provenait de l'influence des idées occidentales : liberté, démocratie, égalité homme/femme, citoyenneté, culture positive, laïcité (c’est-à-dire séparation entre l’état et la Religion), etc. Aussi prêchait-il le rejet de toute notion occidentale. Cette idée du retour à la pureté de l'Islam des origines et de l'éradication de toute influence ou institution non islamique est au cœur de leur doctrine. Al-Banna était aussi un fervent admirateur d'Adolf Hitler et lui écrivait très souvent. Dans les années 20, les Frères musulmans deviennent une branche secrète des services de renseignements nazis.  En 1938 les Frères musulmans se comptaient par centaines de milliers. Leurs troupes de chocs, inspirées des mouvements de jeunesse fasciste et nazi (les SS (1) et les SA (2) ), défilaient dans les principales rues du Caire. Ces islamistes arabes avaient, et ont encore, beaucoup en commun avec les doctrines nazies: ils haïssaient les juifs, la démocratie et la culture occidentale.

vendredi 26 octobre 2012

La Tunisie : «scénario à l’algérienne» ?




Dans un article paru le 10/08/2011, intitulé : Le scénario algérien (ou les conséquences désastreuses de l’abstention), j’avais écrit « Le 26 décembre 1991, le FIS gagna le premier tour des élections à l'assemblée nationale algérienne. Avec 48 % des votes, il gagna 188 des 232 sièges avec un taux de participation de 38%. C'est-à-dire qu’avec 18% des voix algériennes, le FIS a raflé la majorité absolue au parlement. …Cette victoire du FIS était due à l’abstention massive des Algériens (62% n’ont pas voté), seuls les partisans du FIS et du FLN (peu nombreux) avaient voté. Vous remplacez FIS par Ennahda, FLN par RCD, et vous avez le même résultat aux prochaines élections d’octobre 2011. ». Ces prévisions, quasi mathématiques, se sont malheureusement réalisées.

samedi 6 octobre 2012

Numidia Liberum (Numidie Libre)

La Numidie fut le premier état maghrébin autochtone, c'est pour cela que nous prenons pour symbole de notre lutte pour « un Maghreb libre et laïque ». 

dimanche 30 septembre 2012

Viols impunis en terre d'islam

L’horreur des viols systématiques commis sur les femmes algériennes durant la décennie noire du terrorisme islamiste (1991-2002) a été, pour tout Maghrébin normal, c'est-à-dire non islamiste,  une réalité difficile à accepter et à comprendre. Les témoignages qui nous sont parvenus rapportent que, durant cette décennie , au moins 10 milles femmes et jeunes filles ont été victimes de rapts et de viols collectifs perpétrés par les terroristes islamistes. Les récents viols commis en Tunisie démontrent une complicité tacite des autorités provisoires, ce qui, d'après l'ONU, s'apparente à un crime contre l'humanité.

samedi 29 septembre 2012

Barbarie islamiste et viols collectifs



Les Congolaises ont hurlé, dans les rues de leur pays, leur ras-le-bol : « Ils ont utilisé trois armes : le fusil, la corruption, et le viol ». Armes impitoyables dont la voyoucratie internationale se sert depuis que le monde est monde. Elle nous administre selon les mêmes procédés de faussaires et de tortionnaires. — (Muepu Muamba - Enfin… presque… Le mur du mensonge en danger, le 14.07.2004)


Introduction

Le viol autorisé semble être indissociable du pouvoir islamiste. Il est là pour confirmer, si besoin est, le mépris et la haine qu'éprouvent les islamistes envers la gent féminine . Les témoignages suivants nous montrent ce qui risque de se passer en Tunisie, si les Tunisiens laissaient faire. En effet, tout le monde sait qu'aujourd'hui, en Tunisie, on poursuit la victime violée et on absout le violeur.

lundi 24 septembre 2012

Islamisme et Fanatisme (2ème partie)



Jihâd et guerre sainte

Les disputes théologiques internes aux grandes religions peuvent mener à des guerres au nom de l'orthodoxie, comme les nombreuses guerres de religion lors de l'avènement du protestantisme ou les combats entre sunnites et chiites en Islam. Dans la pratique, les raisons de ces guerres sont plus souvent qu'on ne l'affirme des raisons économiques ou géopolitiques. Les successeurs du Prophète étaient des califes, c'est-à-dire des chefs d'État, et ce qui a donné naissance au chiisme, c'est une querelle concernant la succession du prophète Mahomet.

jeudi 20 septembre 2012

Islamisme et Fanatisme (1ère partie)





Un film nul peut déchaîner une violence fanatique
Guerre sainte, mécréants, martyrs, Satan... Charriant des mots archaïques et terribles, la violence et la haine semblent aujourd'hui resurgir d'un temps lointain. Comme si le fanatisme religieux s'était caché dans les replis de l'Histoire, attendant le bon moment pour frapper. Pourquoi maintenant? Et pourquoi l'islam? 

Toutes les religions monothéistes ont connu une telle dérive : il n'y a pas de monopole du fanatisme. Les juifs avaient leurs zélotes; les chrétiens, leurs croisés; et les musulmans, les islamistes radicaux.  Mais, au contraire des autres, ces derniers combattent encore aujourd'hui. A la différence de l'intégrisme, qui ne recourt pas forcément à la violence et se limite à la pensée, le fanatisme est une volonté d'incarner ses idées en actes, fussent-ils violents et sans rémission. 

samedi 15 septembre 2012

Attaque islamo-impérialiste contre la Syrie : l'analyse d'un expert russe


L’entretien ci-après avec le professeur Andrej Fursov, directeur du Centre d’études russes à l’Université des sciences humaines de Moscou et membre de l’Académie internationale des sciences (Munich) a été publié le 9 août 2012 dans KP.ru. Partant de la situation actuelle en Syrie et du «Printemps arabe», l’historien russe tente des prévisions et des réflexions sur les développements à venir, allant du concret au global.

mercredi 12 septembre 2012

Pédophilie salafiste : un témoignage


Dans un livre publié par Yagg«Le Coran et la chair», un ex salafiste raconte.   |   

ADOLESCENCE À ALGER

Ludovic-Mohamed narre son adolescence salafiste dans un Alger troublé des années 90. Il est né en France mais sa famille est retournée vivre en Algérie. Immigré en France, il est «Zamagrou» à Alger, et sa nature pas vraiment virile suscite l’inquiétude de son père. En pleine crise d’identité, le mysticisme le taraude, il va, encore enfant, se tourner vers ceux qui lui paraissent les plus radicaux. 
Le mystique musulman sénégalais Tiarko Bokar, qui connaissait bien ces milieux salafistes sexuellement troubles, avait prévenu : «le mysticisme ce n’est pas pour les jeunes, c’est comme envoyer de l’essence sur un feu».

mardi 11 septembre 2012

Les Arabes, Internet et la censure



L’année 2011 a  souligné la consécration des réseaux sociaux et du rôle du Web comme outil de mobilisation et de transmission d’informations dans les soulèvements populaires arabes. Les net-citoyens ont été, en 2011, au cœur des changements politiques qui ont affecté le monde arabe, et ce, malgré l’intrusion de cyber-collabos, travaillant essentiellement pour le compte de la CIA. Les net-citoyens honnêtes envers leur pays et leur peuple ont tenté de tenir le blackout en échec, de contourner la censure. En contrepartie, ils en ont payé le prix fort.

lundi 10 septembre 2012

Tunisie : le naufrage d'un peuple


  •  Hommage aux naufragés de Lumpedosa en tant que symbole du naufrage de tout un peuple


    Les dizaines des victimes tunisiennes  mortes noyées suite au naufrage de leur radeau de la Méduse, en ce mois de septembre 2012,  sont le symbole du naufrage actuel de tout un peuple auquel ses ennemis intérieurs et extérieurs  ont coupé brutalement et violemment les ailes de la liberté. 

mercredi 5 septembre 2012

Tunisie : Escadrons de la Mort & Tontons Macoutes



Tonton Macoute est le terme utilisé pour désigner en Haïti, les membres de la milice paramilitaire des « Volontaires de la Sécurité Nationale » (VSN) créée à la suite d'un attentat contre le président François Duvalier, le 29 juillet 1958. Elle sera ensuite employée par son fils et successeur Jean-Claude Duvalier.
Destinée à assurer la protection rapprochée du président, cette milice de plusieurs milliers d’hommes répondait à l'idée de Duvalier de faire de chaque Haïtien un défenseur de la « Révolution ». Ses membres, ne touchant aucun salaire, firent de l'extorsion et du crime organisé leurs moyens de subsistance. Ils se sont fait rapidement une sinistre réputation en raison des violations graves des droits de l’homme dont ils se sont rendus coupables contre les opposants politiques et les populations civiles (viols, tortures, meurtres, arrestations arbitraires, massacres…). L’extrême violence de ses membres et le recours aux superstitions favorisaient l'arbitraire du régime de Duvalier, muselant toute tentative d'opposition dans la population. Après la chute de la dictature duvaliériste, l'expression « macoutisme » sera employée pour désigner les régimes politiques qui s'appuient sur la corruption, tout en faisant usage de la violence contre les opposants et les civils. 
Hannibal Genseric

On ne compte plus les agressions, voire les menaces de mort, contre des artistes, des journalistes et des intellectuels. De Zied Krichen en passant par Nouri Bouzid à Lotfi Abdelli ou Youssef Seddik, la liste est longue. Il est fort à parier, malheureusement, qu’au train où vont les choses, cette liste est appelée à s’allonger encore. Les personnalités politiques n’ont pas été épargnées non plus, qu’il s’agisse de Néjib Chebbi ou de Béji Caïd Essebsi. Ce dernier ayant subi les foudres non d’un quelconque voyou mais celles d’un haut fonctionnaire de l’État qui a publiquement appelé au meurtre de l’ancien Premier Ministre. 

Athées en Tunisie: prison, exil, misère


29/08/2012

ghazi604

Dans la ville de Mahdia, en Tunisie, être chrétien passe, juif OK, tant que l’on n’est pas sioniste, mais être athée semble inconcevable.

Ils auraient tué père et mère que ça n’aurait pas été pire. « Mon fils est athée ». La phrase murmurée est étouffée par le ventilateur brassant l’air chaud de ce mois de ramadan. Dans sa maison de Mahdia, port de pêche charmant sur le littoral tunisien, Mahmoud Béji ancien directeur d’école se sent épié. Il essaye de convaincre la ville entière qu’il a renié son mécréant de fils, Ghazi, 28 ans. Ainsi s’efforce-t-il de nous montrer aux murs les cadres éclatants louants Allah ou un Coran près du lit qu’il nous demande de photographier : « Ça prouvera que je ne suis pas athée. » La famille de Jaber Mejr, elle, pense que tout cela n’était qu’une passade. Pas la peine donc pour Ghazi et Jaber de compter sur leurs familles pour les soutenir dans leurs choix. Voir l'errance et la misère de Ghazi en cliquant ici.

dimanche 2 septembre 2012

Théorème de Thomas et manipulation des masses


Le principal souci de William Isaac Thomas, sociologue américain (1863- 1947.) est d'étudier les phénomènes et les individus dans la totalité de leur contexte social. Rejetant le déterminisme économique ou technologique considéré comme seul facteur du changement social, Thomas voit dans les valeurs et attitudes humaines des éléments importants dans la transformation des sociétés. Il a contribué ainsi à la création d'une discipline psychosociologique autonome. C’est en 1923 qu’il présente dans The Unadjusted Girl, sa notion de définition de la situation. La définition de la situation c’est le moment préalable à l’action, au cours duquel l’individu examine la situation à laquelle il fait face et réfléchit à ce qu’il souhaite faire. Contrairement au modèle behavioriste, il affirme ainsi que l’action n’est pas la réponse automatique à un stimulus, mais qu’elle résulte d’un point de vue particulier sur une situation donnée. Thomas considère notamment que les individus tendent à définir la situation de façon hédoniste, tandis que la société leur enjoint de la définir de façon utilitaire, notamment en plaçant la sécurité au premier plan.

mardi 28 août 2012

Origines de la connivence wahhabisme-sionisme


Résultat de recherche d'images pour "caricature iran Arabie"
Vers la fin du dix huitième siècle, au summum des conquêtes coloniales, les impérialistes anglais ont créé deux forces destructrices apparemment antagonistes, le Sionisme  d’un côté, le Wahhabisme ou Salafisme de l’autre. Ils appliquent en cela la devise : "diviser pour régner". Si les sionistes sont le glaive de l’impérialisme, les islamistes en sont les supplétifs, les harkis. Le sionisme est une calamité extérieure imposée au monde arabe. Le wahhabisme, est une maladie dégénérative endogène inoculée aux Arabes afin qu'ils s'attaquent d'abord à d'autres musulmans sunnites : les Turcs, et ensuite aux autres Arabes. Rached Ghannouchi ayant déclaré que les Salafistes étaient "ses fils", il est donc le père du Salafisme en Tunisie. Inutile alors de distinguer entre Salafisme, Wahhabisme ou Islamisme : c'est la même engeance. 

jeudi 23 août 2012

ENNAHDHA : magouilles et argent sale


Les élus et membres de la troïka ne sont là que depuis huit mois et les affaires liées à l’argent ne cessent de se multiplier. 
Sous Ben Ali, on reprochait à la presse de ne pas avoir jeté la lumière sur ce type d’affaires, mais on constate là que même quand la presse en parle, le pouvoir fait ce qu’il a projeté de faire, sans se soucier de ce qu’en disent les médias, les ONG et la société civile. 
Peu importe les preuves présentées, on dément systématiquement et on trouve toujours un bouc émissaire à qui l’on colle la publication de ces informations qualifiées de mensongères et diffamatoires. Le pouvoir en place adopte la stratégie de la fuite en avant, visant un but bien déterminé. Jusqu’à quand ?

mercredi 22 août 2012

Appel d'un Professeur américain pour sauver la Syrie

Introduction 

Le plan américano-israélien de remodelage du Moyen-Orient est en cours. Après la "normalisation" de l'Irak, de la Lybie, du Soudan, du Yémen, de la Tunisie et de l'Egypte, c'est maintenant le tour de la Syrie. La normalisation consiste à installer dans tous les pays arabes, des islamistes au pouvoir.  En Syrie, l'accès des islamistes au pouvoir ayant peu de chances de réussir par les urnes, c'est, comme en Libye, par les armes que la coalition USA-OTAN-Israël veut les imposer. Elle commence par sous-traiter "le sale boulot" aux mercenaires arabes islamistes, recrutés et grassement payés (s'ils reviennent vivants) par le Qatar et la Saoudite, entraînés par la Turquie, et "contrôlés" par Israël. L'échec de cette milice islamiste étant patent à ce jour, l'Axe du Mal et ses valets arabo-islamistes se tournent donc vers des options plus musclées. Comme pour la Libye, on matraque les populations arabes et occidentales de propagande, afin de les préparer à l'inévitable guerre brutale et totale contre la Syrie. Voici les scénari concoctés.

L’administration Obama, en lien avec Londres, Paris et Tel-Aviv ainsi que le quartier général de l’OTAN à Bruxelles envisage diverses «options d’interventions» militaires contre la Syrie, y compris des opérations navales et aériennes en appui aux forces rebelles d’« opposition » sur le terrain.

dimanche 19 août 2012

Théorème du singe

"Plus le singe monte haut, plus il montre son cul" Proverbe africain

Le conditionnement mental est le processus menant le cerveau à adopter certains modèles de pensée, tendances ou état mental. Le conditionnement mental peut être d'origines diverses : les mass-média, la société, les pairs, la famille, la religion ou le système éducatif. Le conditionnement mental peut être illustré par le fameux «Théorème du singe » qui se rapporte à une expérience faite à l’Université de San Diego (USA).

jeudi 16 août 2012

Le seul dirigeant islamiste non vendu aux USA et à Israël n'est pas arabe !

mercredi, 15 août 2012

La Mecque : "Nous sommes tombés dans le piège de nos ennemis"!!

La Mecque : "Nous sommes tombés dans le piège de nos ennemis"!!(Ahmadinejad)
Dans son discours devant l'OCI (Organisation de la Conférence Islamique), le président iranien déclare ce qui suit. Tous les dirigeants islamistes arabes (Maroc, Tunisie, Libye, Egypte, Saoudie, Qatar et autres émirats croupions, Soudan, etc.) visés dans ce discours exécutent à la lettre la feuille de route que leurs tracent leurs maîtres américano-israéliens. Ils ont tous ce visage hideux de fourbes, de traîtres à leur race, à leur religion, à leur pays et à leur nation.
 "J'ai un amer constat à faire : malheureusement, nous, les Musulmans, nous sommes tombés dans le piège que nos ennemis nous ont tendus! Nous entrons de plein pied dans une guerre totale, dévastatrice et vaine, une guerre à caractère fratricide, ethnique et tribale, qui pourrait durer des dizaines d'années. Malheureusement, certains pays jouent le jeu des ennemis ! ....Ceux qui étaient arrivés au pouvoir, pour changer la politique hégémonique des Etats Unis envers notre région, ont tourné leur veste et ils veulent changer notre région, ils nous menacent de guerre......je vous renvoie à l'Afghanistan, à l'Irak, la Libye, la Syrie, à Bahrein, au Yémen ....dans ces pays,  qui tire sur qui ? ......Si nous acceptons que la justice et l'égalité sont le droit de tout un chacun, alors, nous allons accepter que nous sommes tous dans le même bateau, nos destins sont liés. Nous devons nous serrer les coudes, nous entre-aider, pour faire face à l'ennemi commun; nous devons faire front commun face à nos ennemis", a affirmé Ahmadinejad, au cours d'une allocution, devant la Conférence de l'OCI, à la Mecque. "L'OTAN rêve de s'emparer de notre région et nous, au lieu d'affronter ce danger, sur la foi de faux arguments, inventés ou imaginaires, ethniques ou tribaux, sommes devenus ennemis, sans savoir que ces hostilités gratuites offrent la meilleure occasion à nos vrais ennemis, pour nous envahir...." 






lundi 13 août 2012

Tunisie - Europe : sales magouilles et "énergie propre"

Un projet européen de 400 milliards d’euro, DESERTEC, vise à faire de l’Afrique du nord et du moyen orient, la réserve énergétique de l’Europe. Parmi les pays concernés : l’Irak, la Tunisie, le Libye, l’Egypte, la Syrie, la zone tampon entre le Koweït et l’Iran… Cet investissement correspondrait, selon un article du Figaro daté du 17 juin 2009 (1), à une dizaine de centrales nucléaires nouvelle génération. Ce projet, selon les experts de Siemens, couvrirait une surface de 300 kilomètres sur 300 kilomètres dans le Sahara, équipée de miroirs paraboliques.
Ce projet pharaonique a été mis de côté durant ces dernières années car, comme l’a expliqué Frank Asbeck, patron de Solarworld (n° 1 allemand de l’énergie solaire) : «Si l’on construit des centrales solaires dans des pays aux régimes politiques instables, on entrera dans le même système de dépendance qu’avec le pétrole». 

Note de Hannibal Genséric
On recherchera donc à stabiliser ces pays en les 'normalisant", c'est à dire en faisant des sortes de  micros émirats, des sortes de califats sur mesure pour chefs islamistes corrompus, à l'image du Qatar ou du Koweït, avec des émirs / califes drapés dans les habits islamo-intégristes et vassaux d'Israël et des Occidentaux. Nous allons voir comment le chef du gouvernement tunisien, Hamadi Jebali, mène l'affaire tambour battant. De mauvaises langues ne manqueront pas de souligner qu'il y trouverait un intérêt personnel . Au lecteur de se faire sont idée.
Parallèlement, il y a quelques mois, un organisme méconnu a fait son apparition sur les réseaux sociaux, faisant l’apologie « d’une coopération bénéfique entre la Tunisie et ses voisins de la rive Nord Méditerranée afin d’établir un courant d’échange équitable et durable dans le domaine des énergies vertes ainsi que du dessalement de l’eau de mer par le recours à l’énergie solaire ».(3)
Si, en connaissance de ce projet, on énumère certains faits :
- Hamadi Jebali, chef du gouvernement tunisien, est ingénieur spécialisé dans l’énergie solaire, et possède sa propre entreprise à Sousse.
- Le groupe britannique Nur Energie s’implante en Tunisie. Noura Laroussi Ben Lazreg, directrice générale A.N.M.E. a annoncé que Hamadi Jebali, avait décidé, après sa réunion avec les responsables du projet TuNur, la création d’une commission technique pour étudier le projet et d’autres projets similaires pour faciliter, ultérieurement, leur obtention des autorisations. Ce projet utilisera des câbles HVDC. L’un des plus grands fabricants de câbles dans le monde n’est autre que LEONI, dont la directrice des ressources humaines en Tunisie est Somaya Jebali, fille de Hamadi Jebali.
- Abdel Rahim al-Kib, président du Conseil exécutif du Conseil national de transition libyen, a fait des études aux USA dans le domaine de l’énergie, il fut par la suite expert pour l’Institut du pétrole d’Abou Dhabi, et, en 2005, fonde la « Compagnie internationale pour l’Énergie et la Technologie en Libye »
- Hicham Kandil, ministre égyptien des Ressources hydrauliques a été promu chef du gouvernement. Il est également ingénieur diplômé aux USA.
- En 2011, la fuite des câbles diplomatiques des États-Unis a révélé que Sadad al Husseini, l’ex-chef de l’Aramco, qui détient le monopole de la production de pétrole en Arabie saoudite, a averti les États-Unis que les réserves de pétrole en Arabie saoudite pourraient en fait être de 40% inférieures à celles déclarées (4). Si cela est le cas, la Russie, la Chine, l’Iran et le Venezuela (dont les réserves prouvées en pétrole atteindraient 296,50 milliards de barils ce qui le place à la première place mondiale devant l’Arabie saoudite (5)) produiraient plus de barils que le bloc américano-capitaliste.
- La Banque d’import-export des Etats-Unis a déjà signé, le 7 août, un contrat de 2 milliards de dollars avec l’Afrique du Sud pour financer un projet d’énergie verte, a indiqué son président Fred Hochberg.
- Le 24 mars 2011, le premier accord signé entre la France et la Tunisie, après le départ de Ben Ali, est un accord de partenariat sur les énergies renouvelables.
- Solarworld porte plainte  contre la Chine concernant l’énergie solaire, l’accusant de dumping.  Solarworld avait déjà émis une requête similaire aux USA, ce qui a mené la première puissance économique mondiale à imposer en mai dernier des droits de douane de 31 % sur les panneaux solaires importés de Chine. (6)
En vue de tout ceci, nous sommes en droit de nous demander si les révolutions arabes n’ont pas été orchestrées en vue d’assurer à l’occident ses réserves en énergie…en premier lieu le pétrole, puis le gaz (voir http://numidia-liberum.blogspot.com/2012/07/syrie-des-arabes-massacrent-dautres.html), et enfin "les énergies vertes" pour les siècles à venir ?

Tout cela n’est peut-être que coïncidences, mais comme l’a souligné Franklin D. Roosevelt : « En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un évènement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi. »
Sources :

Un ancien chef des services secrets français explique les dessous du « printemps arabe »

Invité de l’Association Régionale Nice Côte d’Azur de l’IHEDN, le 27 juin 2012, Alain Chouet, ancien chef du service de renseignement de sécurité de la DGSE, (Direction générale de la sécurité extérieure service de renseignement extérieur de la France) reconnu bien au-delà de l’Hexagone pour son expertise du monde arabo-musulman, a livré aux auditeurs son sentiment au cours d’une conférence qui a connu un vif succès.
Les révélations ci-dessous confirment la quasi totalité de nos propres analyses parues dans ce blog. 

Nos remarques sont surlignées en vert.