mardi 26 janvier 2016

Le gang Netanyahu adore enfoncer le nez de l'Amérique dans la merde



Jeudi dernier, lors du Forum économique mondial à Davos, Benjamin Netanyahu, a demandé à l'Amérique d’augmenter le montant de son aide annuelle à l'Etat juif,
Car, d’après lui, l'augmentation est nécessaire en raison de l'accord avec l’Iran.

"Nous parlons d'un gros paquet afin de résister à l'agression iranienne dans la région." A-t-il dit.
Cette demande de Netanyahou est venu un jour seulement après que son ancien aide politique ait fait une remarque cinglante à propos de l'ambassadeur américain en Israël Daniel Shapiro.
Shapiro avait remarqué que :  "De très nombreuses attaques contre les Palestiniens nécessitent une réponse vigoureuse des autorités israéliennes qui n’ouvrent pas d’enquête, trop d’actes d’autodéfense restent incontrôlés…Comme ami dévoué d'Israël et comme son partenaire le plus fidèle, nous croyons qu’Israël doit élaborer des réponses plus fortes et plus crédibles concernant aux questions sur l'état de droit en Cisjordanie."
Mais Shapiro, pour sa peine, avait rapidement frotté son nez dans la merde, car il semble qu’aucune critique d'Israël, venant d’un officiel américain, ne pourra jamais être tolérée, même si ce fonctionnaire officiel est juif.
Dans une apparition à la télévision israélienne, ce mercredi, Aviv Bushinsky, un ancien aide politique de Netanyahu, a, en guise de réponse, désigné Shapiro comme un «petit garçon juif."
Ceci, bien sûr, n’est pas la première fois que d’éminents Israéliens insultent des responsables officiels américains. Il ya eu d'autres cas (voir ici et ici). Malgré cela, il semble qu’une délégation américaine se rendra en Israël la semaine prochaine pour discuter du nouveau paquet d'aides.
Est-ce que la relation entre Israël et les USA est comparable à celle entre un parasite et son hôte? Certains ont établi cette analogie, et mon opinion personnelle est qu'elle est probablement valable. Si nous regardons la «relation spéciale» à partir de ce point de vue, nous pourrions étendre la métaphore un peu plus loin en disant que non seulement le parasite se nourrit du sang de son hôte, mais qu’en plus il l’abreuve d’insultes.
Plus les Américains s’habituent à ce genre d’insultes et d’affronts, de la part de cet "État ami", et plus nous devenons la risée du monde.
Par Richard Edmondson le 23 Janvier, 2016
http://www.veteranstoday.com/2016/01/23/the-netanyahu-gang-they-never-get-tired-of-rubbing-americas-nose-in-the-dirt/
Traduit par Hannibal GENSERIC 

Voir aussi : 

Pourquoi les Iraniens ont-ils capturé deux bateaux US ?