lundi 25 janvier 2016

L'équation la plus crainte au monde



L'équation mathématique que vous voyez juste ci-dessous est, sans aucun doute, la plus crainte au monde - crainte en effet car elle a conduit l'un des meilleurs économistes du monde , Martin Armstrong, à être incarcéré sans inculpation ni procès pendant plus 7 ans aux États-Unis parce que, non seulement il a découvert comment cette équation permet de ʺ manipuler et contrôler ʺ les marchés boursiers, mais en plus, il a refusé de divulguer comment il a découvert qu'il en était ainsi.

La saga complète de la façon dont Martin Armstrong est devenu millionnaire à l'âge de 15 ans, pour ensuite devenir l'économiste le plus craint au monde n'est pas le but de cet article. Pour se familiariser avec cette histoire fascinante il suffit de cliquer ICI.
Au lieu de cela, je veux me concentrer sur la façon dont, tout comme Martin Armstrong a appliqué cette équation pour les marchés boursiers, nous l'avons appliquée avec succès aux informations, et plus spécifiquement aux "informations prédictives".
Cette redoutable équation est appelé Ensemble de Mandelbrot. C’est l'ensemble des nombres complexes c pour lequel la fonction f (z) = z² + c ne diverge pas quand elle est réitérée, c’est-à-dire pour laquelle la séquence f (0), f (f ( 0)), etc., reste bornée. Ne vous inquiétez pas si vous ne comprenez pas cela, parce que même certains scientifiques ont énormément de difficultés à comprendre cela aussi.
Et tout comme on peut utiliser un smartphone moderne sans avoir la moindre idée de comment il est fait, ou même d'être en mesure de décrire l'ensemble des parties qui composent, il en est de même de l'ensemble de Mandelbrot utilisé dans beaucoup de  domaines et de disciplines par des experts qui ne peuvent pas dire comment cela marche, mais ils savent seulement que cela fonctionne.
Résultat de recherche d'images pour "turbulence   Benoit Mandelbrot"

Au cœur de l'équation de l’Ensemble de Mandelbrot, c’est la répétition de motifs à toutes les échelles, de la micro (minuscule) à la macro (gros), -qui signifie plus simplement que toutes les choses que l’homme connaît sont enfermées dans une série illimitée de cycles répétitifs.
Ceci étant, la capacité de prédire quoi que ce soit est limitée seulement par la connaissance de  son cycle complet, ce qui est presque impossible en raison de l'univers infini dans lequel nous vivons.
Cependant, cela n’est pas vrai pour les cycles historiques de l'homme (l'histoire se répète toujours). En effet, durant des milliers d'années, la nature cyclique des gouvernements, des sociétés, des économies, des guerres, etc. est très bien documentée, ce qui fait que le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui est aussi prévisible que les gros titres des journaux d'hier.
Même la Bible connaît la vérité de l’Ensemble de Mandelbrot. Dans l’Ecclésiaste de l'Ancien Testament (chapitre 1 verset 9), il est dit " Ce qui a été, c'est ce qui sera, et ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, il n'y a rien de nouveau sous le soleil.».
Résultat de recherche d'images pour "turbulence   Benoit Mandelbrot"Le fait de bien connaître l’équation de l'Ensemble de Mandelbrot, pour tenter de l'appliquer à n’importe quelle discipline particulière n’est pas facile. Pour cela, il faut disposer de la «synergie de l'expérience" pour savoir la faire fonctionner. Comme le dit Martin Armstrong lui-même,  «Si je lis un livre sur la façon de faire de la chirurgie du cerveau, aimeriez-vous être mon premier patient? "
En combinant la maîtrise de l'Ensemble de Mandelbrot, avec les "cycles de l'homme» , on obtient des les résultats extrêmement prédictifs et probants. Voici trois exemples :
1    1- Le 28 Juin 2007, dans leur rapport intitulé US Banking Collapse ‘Imminent’ Warns French Banking Giant , l'équation nous a donné, avec près d'un an et demi d’avance, l'avertissement sur l'effondrement du marché mondial en 2008.
2   2- Le 25 Octobre 2008, dans un rapport intitulé Iranian Leader In Secret Meet With Obama At US Military Stronghold In Hawaii (Le Guide iranien rencontre secrètement Obama à Stronghold , Hawaï) l'équation nous a permis d'avertir, avec 7 ans d’avance, d'un rapprochement des États-Unis avec l'Iran, ce qui a eu lieu comme prévu à la date prévue.
3   3- Le 1er Août 2014, dans le rapport intitulé India Shocks World, Joins Russia Against Obama Regime, (l’Inde Choque le monde en se joignant à la Russie régime contre le régime Obama), nous avons prévu que l'invasion de la Libye par l’Occident est motivée par le passage au Dinar Or prévu par Kadhafi, ce qui a été confirmé cette semaine par la publication d’un courriel du Département d'Etat américain publié sous ordonnance de la cour.
Ce ne sont là que trois des centaines d'exemples que je peux citer (et pour ceux d'entre vous qui nous ont suivi pendant des années savent bien que c’est la vérité). Leur publication  avait été accueillie avec beaucoup de sarcasmes et de mépris.
 
L’explication de ces réactions a été révélée par Edward Snowden, qui, non seulement a démontré au monde la haine extrême que porte le gouvernement des États-Unis aux diseurs de vérité , mais a également fourni au monde des documents classifiés détaillant la façon dont la communauté américaine du renseignement a activement infiltré Internet, a manipulé la réputation des Sœurs (et de leurs semblables) en vue de les détruire.
Exactement au même moment où les agences de renseignement américaines ont lancé leur guerre contre les  diseurs de vérité, le New York Times a admis que presque chaque organisme d’informations en Amérique doit accepter que ses infos soient censurées par le gouvernement, et pour la première fois dans l'histoire américaine, une loi a été votée, autorisant le gouvernement américain à utiliser la propagande contre ses propres citoyens.


Source : http://www.whatdoesitmean.com/index1988.htm 
Traduit par Hannibal GENSERIC

Né en Pologne le 20 novembre 1924, le mathématicien français Benoît Mandelbrot s'est éteint aux États-Unis le 14 octobre 2010. Ancien élève de l'école Polytechnique de Paris, pionnier de l'utilisation de l'informatique pour la visualisation et l'expérimentation des mathématiques, il est le premier à avoir mis en avant la notion d'objet fractal, qu'il a popularisée dans des livres. De quoi s'agit-il ? Tout simplement d'un objet qui est invariant par changement d'échelle : vous pouvez zoomer tant que vous voulez sur une figure fractale, elle aura toujours la même allure. 
Résultat de recherche d'images pour "turbulence   Benoit Mandelbrot"

Une nouvelle manière de voir le monde

La spongiosité d'un nuage, les ramifications d'un arbre, l'irrégularité d'un éclair et même les dessins ornant la queue d'un paon royal... La géométrie fractale décrit l'ensemble de ces phénomènes aussi sûrement qu'une sphère constitue une approximation de la forme de la Terre. Et de la même manière que l'observation de la Terre s'est révélée fort utile à la compréhension et la prédiction des éclipses par exemple, la théorie mathématique des fractales possède de nombreuses applications pratiques.
En géologie, elle est indispensable à l'étude du relief ; en volcanologie, elle est utilisée pour la prévision des éruptions volcaniques ou des tremblements de terre ; en sciences humaines, ce sont les évolutions de la démographie qu'elle nous permet de mieux appréhender, tandis qu'en économie, elle offre la possibilité de prédire les krachs boursiers.
Figures irrégulières ou morcelées répondant à des règles de création déterministes, les fractales, ces paysages artificiels d'un incroyable réalisme, n'en finissent pas de nous fasciner !
http://www.lemonde.fr/sciences/


Un chercheur à Oxford a créé une équation universelle qui définit quand un complot sera dénoncé.

Le Telegraph dévoile les résultats d'un chercheur britannique qui a créé une équation permettant de dégager la longévité d'un complot. David Robert Grimes, physicien à Oxford, se base sur des complots qui ont tous gagné une popularité à l'échelle mondiale. D'après M.Grimes il est improbable qu'un complot qui comprend des milliers de personnes demeure secret. Selon le chercheur, la probabilité d'une fuite augmente avec le temps et le nombre de personnes impliquées dans le secret.

Le chercheur a commencé ces recherches en étudiant la fameuse théorie qui affirme que Neil Armstrong n'a pas posé le pied sur la Lune en 1969. M. Grimes estime que si l'astronaute n'avait pas effectivement le pied sur la Lune, nous l'aurions appris au plus tard 3 ans et 8 mois après la fin de la mission Apollo 11, étant donné que près de 440.000 personnes travaillaient à l'époque pour la NASA.
La théorie du réchauffement climatique est un autre exemple pris par le scientifique. Ce dernier a calculé sa longévité en se basant sur la quantité de spécialistes et d'employés de deux centres de recherches, soit la Royal Society et l'Association américaine pour l'avancement des sciences. 405.000 personnes travaillent pour ces deux centres. Avec cet indice, si la théorie du réchauffement climatique avait été une conspiration, nous l'aurions su au plus tard 3 ans et 9 mois après sa formulation.
Cette sorte de détecteur de mensonge ou de complot inventé par le physicien britannique peut fonctionner dans le sens inverse, c'est-à-dire qu'il peut effectuer un tri parmi les différentes théories du complot afin de déterminer laquelle est effectivement fausse.
Le chercheur pense que cette équation revêt une utilité pour la société. D'après lui il ne faut pas ignorer toutes les théories du complot, certaines d'entre elles pouvant se révéler vraies.
"Dans la plupart des cas, les théories du complot tiennent plus de l'idéologie que de la raison. Mais elles se propagent facilement, c'est pourquoi il est si difficile de les combattre. Les chercheurs doivent comprendre comment et pourquoi certaines théories prennent racines dans la société en dépit de d'une batterie d'explications rationnelles".

 VOIR AUSSI :
La formule magique de BAYES