vendredi 12 février 2016

Yémen: l’aéroport de Jizane frappé, des pertes saoudiennes considérables



L’armée saoudienne a subi un nouveau revers après le tir d’un missile yéménite contre l’aéroport national de Jizane. Selon des sources yéménites citées par le correspondant d’AlManar, l’armée yéménite et les forces populaires d’Ansarullah ont bombardé mardi matin l’aéroport de Jizane par un missile balistique de type Qaher1.

Résultat de recherche d'images pour "carte Taez Jizane"Le vice-prince héritier et ministre saoudien de la Défense, Mohammad ben Salmane, s’est immédiatement rendu à l’hôpital de Jizane pour rehausser le moral de l’armée saoudienne.
Un bon nombre de soldats saoudiens ont été tués et blessés suite à cette frappe yéménite.

Ben Salmane a également visité un hôpital de campagne dans cette région, l’hôpital public de Jizane étant saturé par les morts saoudiens.

Il est à noter que l’aéroport de Jizane a été transformé après le début de la guerre saoudienne contre le Yémen (26 mars 2015) en une piste de décollage pour les avions de chasse saoudiens menant des raids au Yémen.

9 militaires saoudiens tués à la frontière

Entre-temps, 9 militaires saoudiens ont été tués mardi dans deux opérations menées par les forces yéménites à Jizane et Najrane.
Selon une source yéménite citée par l’agence Khabar, trois soldats saoudiens ont été tués par des snipers dans la région saoudienne de Khoba, et six autres ont trouvé la mort dans une base à Najrane (sud de l’Arabie) suite à des tirs de roquettes en provenance du Yémen.

Blackwater se retire de Taez

Après avoir subi de lourdes pertes en vies humaines, la compagnie américaine Blackwater a décidé de retirer ses mercenaires dans la province de Taez au sud-ouest du Yémen.blackwater
La décision de Blackwater de retirer sa plus importante unité qui combat sur le front al-Amri a été prise en raison des pertes en vie humaine considérables qu’elle a enregistrées lors d’affrontements avec les forces de l’armée et de la mobilisation populaire yéménite.
Il y a deux jours,  les forces yéménites ont annoncé avoir tué 7 mercenaires de Blackwater et blessé 39 autres au cours d’intenses affrontements sur le front al-Amri.
Le 9 décembre, 14 mercenaires de Blackwater, dont un Britannique, un Français, un Australien et six Colombiens ont été tués dans une attaque sur la base militaire d’Al-Amri dans la province de Taëz près du détroit de Bab al-Mandeb.
Cette décision a inquiété les Emirats Arabes Unis qui ont recruté et envoyé des forces colombiennes au Yémen pour remplacer leurs troupes régulières.
Le porte-parole de l’armée yéménite Sharaf Luqman a déclaré que les forces de Blackwater expédiées au Yémen comprenaient des terroristes d’«Al-Nosra», de «Daech» et d’«Al-Qaïda».