lundi 7 mars 2016

Des habitants de Raqqa s'insurgent contre Daech

Des rassemblements de soutien à l'armée de Bachar el-Assad se sont spontanément tenus dans plusieurs quartiers de Raqqa avant de se transformer en affrontements violents avec les terroristes. Selon les témoins, de nombreux djihadistes ont été tués. Environ 200 terroristes ont pris le parti des habitants Les habitants sont descendus dans les rues dans deux quartiers, tuant un certain nombre de militants Daesh.
Des habitants de Raqqa, considérée comme la "capitale" du groupe djihadiste Etat islamique (Daech), se sont soulevés contre les terroristes et ont hissé des drapeaux syriens dans plusieurs quartiers de la ville, rapporte l'agence Sputnik, citant des témoins oculaires.
Des militaires syriens prennent position autour d'Alep
© Sputnik. Iliya Pitalev
Selon ces derniers, des drapeaux de la République arabe syrienne sont apparus dans cinq quartiers de Raqqa, ce qui a incité les habitants de deux quartiers à descendre dans la rue pour exprimer leur soutien aux forces armées de Bachar el-Assad. Peu après le début des rassemblements, des affrontements violents ont éclaté entre les manifestants et les djihadistes. Ces derniers ont subi de lourdes pertes. Des témoins ont fait savoir à Sputnik que les terroristes avaient bloqué samedi les sorties de la ville pour réprimer toute tentative de quitter clandestinement le fief de l'Etat islamique. Il s'agit d'une centaine de combattants terroristes qui avaient décidé de se ranger du côté de l'armée gouvernementale syrienne.
La "capitale" autoproclamée de Daech est située sur l'Euphrate, dans le nord de la Syrie. En 2013, la ville a été envahie par des terroristes. Les troupes gouvernementales ont alors tenté de reprendre le contrôle de Raqqa, y compris à l'aide de l'aviation, mais leurs efforts ont été vains. En 2014, la division syrienne engagée dans l'offensive sur Raqqa a été isolée du reste de l'armée et anéantie. Damas a complètement perdu le contrôle de la région.
 RaqqaA l'heure actuelle, l'offensive sur la "capitale" de Daech est menée simultanément par les troupes gouvernementales syriennes et les milices kurdes. L'armée d'Assad avance depuis Alep dans l'ouest du gouvernorat de Raqqa, tandis que les Kurdes progressent depuis le nord-est.

Bon débarras. Les terroristes tunisiens tombent comme des mouches à Raqqa