dimanche 28 mai 2017

USA. Parti Démocrate ? ou Parti des Pédophiles ?


La police de New-York a arrêté le président des jeunes démocrates, Jacob Schwartz, pour pédophilie.
La semaine dernière, l'ancien député démocrate Anthony Weiner, l'époux de Huma Abedin, l'aide de Hillary Clinton, a plaidé coupable pour des accusations de détournement de mineure. Weiner envoyait des images obscènes de lui-même à la mineure alors qu’il batifolait au lit avec son propre fils.
En plus de Weiner, l'ancien président de la campagne d’Hillary Clinton, John Podesta, aurait également participé à des activités pédophiles.
La liste continue, mais la vraie question est:  que font les leaders démocrates pour lutter contre le problème du pédophile au sein de leur parti?  
Pour l'instant, il semble qu'ils soient en mode dissimulation. Au lieu de désavouer immédiatement les pédophiles et de condamner ces crimes horribles, les dirigeants démocrates se sont mis en mode "motus et bouche cousue". Ils nous rappellent le Vatican et ses prêtres pédophiles, dont il ne faut surtout pas parler.
Le père de Jacob Schwartz, un membre principal du parti démocrate, a suggéré que la «thérapie» pourrait être une sanction satisfaisante pour son fils.
Democrat staffer arrested for possessing child porn featuring 6-month old babies
Le service de police de New York a arrêté le président des jeunes démocrates de Manhattan pour de graves accusations de pornographie juvénile.
Le président des jeunes démocrates de Manhattan et employé du maire démocrate de New York, Bill de Blasio, a un goût secret pour les pédophiles et la pornographie infantile qui impliquent des bébés féminins de moins de 6 mois, ont révélé les documents judiciaires vendredi.
Jacob Schwartz, âgé de 29 ans, est le président des jeunes démocrates de Manhattan et le vice-président de la région de l'État de New York, et les deux sites web de ces deux entités ont  maintenant retiré la photo du démocrate déshonoré.
Les enquêteurs du Département de police de New York l'ont arrêté pour avoir téléchargé 3.000 images et 89 vidéos de pornographie juvénile, y compris des bébés de moins de 6 mois, a rapporté le New York Post.
http://stopmensonges.com/wp-content/uploads/2017/05/cernovich-tweet-on-jacob-schwartz-and-cnn.jpg
Les documents de la cour indiquaient que l'ordinateur portable de Schwartz contenait  «les jeunes gamines nues entre de 6 mois à 16 ans, se livrant à une conduite sexuelle ... avec un homme adulte».
Le père de Schwartz, le  démocrate Arthur Schwartz, qui a été l'avocat de New York pour la candidature à la présidentielle de Bernie Sanders en 2016,  a qualifié le cas de son fils de «tragédie personnelle».
"Je comprends que ce sont des accusations sérieuses", a déclaré papa Schwartz, qui a assisté à l’audience de son fils devant le tribunal pénal de Manhattan jeudi soir, avant de donner suite à la remarque incroyablement inappropriée que seul un parent libéral pouvait faire.
"Il est déjà en thérapie pour cela", a déclaré M. Schwartz.
Thérapie, M. Schwartz? Tant que cette thérapie se déroulera derrière les barreaux. Il n'y a qu'un endroit pour votre fils, et c'est une prison.
Jacob Schwartz a été libéré jeudi matin contre une caution de 7 500 $.
Schwartz a été impliqué dans la politique dès son plus jeune âge et a aidé son père à faire campagne pour le chef du district démocrate à Greenwich Village, selon sa biographie en ligne.

Dissimulation : les leaders démocrates se bousculent pour dissimuler leurs liens avec Jacob Schwartz

Au lieu de désavouer immédiatement le pédophile et de s'exprimer contre ses crimes horribles, les dirigeants démocrates se sont mis en mode complètement dissimulé.
Selon le New York Post, De Blasio a ignoré les questions concernant Schwartz lors de sa conférence de presse du vendredi.
Pendant ce temps, les opérateurs démocrates s'efforçaient de supprimer toute preuve des liens de Schwartz avec les membres éminents de leur parti.
Ni Hillary Clinton, ni son directeur de campagne, Robby Mook, n’ont désavoué ou se sont prononcés contre les actes dégoûtants de l'un de leurs collègues.
Une photo publiée l'année dernière sur Twitter
montre Jacob Schwartz (à gauche) avec Robby Mook
Les médias ont également été exceptionnellement silencieux. Pendant ce temps, les médias n'ont pas demandé à Hillary, de Blasio ou Mook de désavouer un de leurs collègues.
Alors que des démocrates proéminents continuent d'être arrêtés pour des crimes liés à la pédophilie, beaucoup ont été laissés se demander si ce sont des problèmes plus répandus que les médias ne font état de rapports.

Rappels


John Podesta
Art cannibale dans le bureau de John Podesta
Comme nous l’avons déjà vu, John Podesta est un politicien américain très influent du parti Démocrate, ayant été membre du gouvernement sous les présidents Clinton et Obama.
Wikileaks nous apprend que le propriétaire de Comet Ping Pong est un ami personnel de John Podesta, à qui il a envoyé notamment un email cryptique qui mentionne le fait que son équipe aurait ‘‘retrouvé un mouchoir(Handkerchief, utilisé lors de rituels pédosataniques)… noir & blanc(Code FBI pour sadisme & pédophilie) …qui aurait une carte(Traces de sperme, rappelez-vous les ‘‘cartes de France’’ telles que nos anciens les appelaient)… lié à des activités ‘‘pizza’’ (pédophile).
Ce n’est qu’un de ces nombreux emails qui dénotent non seulement des codes utilisés par les pédocriminels selon le FBI (trouvés 78 fois pour le terme pâtes=pasta et 85 fois pour fromage=cheese), mais aussi une invitation à un bain nocturne avec des enfants, dont on retrouve les photos sur le site Evie’s crib avec en titre la mention explicite : ‘‘Evelyn is growing up, soon she will be the Queen of the entire US of A, right now, for a limited time only, you can spend some time with her online, raw and uncut. Take advantage of this now, as in the future she will have the power of life and death over you. ’’ (Traduction : ‘‘Éveline grandit, bientôt elle sera la reine des US, tout de suite, pour un temps limité, vous pouvez passer du temps avec elle en ligne, entière et non censurée. Profitez de cet avantage maintenant, car dans le futur elle aura le pouvoir de vie et de mort sur vous’’).
On peut aussi se demander pourquoi le chroniqueur Andrew Breitbart avait publiquement accusé Podesta d’être un pédophile et trafiquant d’esclaves de haut rang en 2011, un an seulement avant sa mort prématurée :

Tony Podesta


Le frère de John Podesta, lobbyiste puissant, est aussi une des personnalités les plus renommées de Washington DC. Comme cet article du Washington Post le démontre aisément, son goût prononcé pour les pièces d’art contemporain les plus étranges voire lugubres essaiment sa maison :
Cette pièce de Louise Bourgeois nommé ‘‘l’arche de l’hystérie’’ est clairement inspirée d’une des photos
(À gauche) d’une des victimes prises par la police dans l’appartement de Jeffrey Dahmer (4), un serial killer gay particulièrement cruel et dérangé dans les années 80, qui torturait ses victimes -souvent mineures- pendant des jours pendant qu’il les violait, avant de les tuer et les manger. Cette statue trône au milieu de son entrée.
Mais son goût pour les artistes détraqués semble habituel pour ce monsieur, une de ses artistes préférées étant Biljana Djurdjevic, dont les scènes évoquant des abus rituels pédo-sataniques sur enfants se trouvent partout dans son salon et sa chambre à coucher :
Un autre des artistes préférés de Tony dont les images rappellent le film de torture-porn Hostel 2 (5).
 
Une photo dans sa collection rappelle le film d’une violence inouïe sur des ados, Battle Royale (à droite (6).
Mais l’artiste phare des frères Podesta, tout comme de toute la jet-set américaine apparemment, reste Marina Abramovic, artiste-gourou portée sur l’ésotérisme thélémique d’Aleister Crowley. Marina, qui semble faire les beaux jours du MOCA (Museum Of Contemporary Arts) avec des happenings ‘‘artistiques’’ appelés  Spirit Cooking (Cuisine d’Esprit) à 35000 dollars par personne, multiplie depuis des lustres des œuvres sataniques sanglantes et/ou perturbantes associées à de l’imagerie pédophile :
Cadavres et pédophilie : ‘‘L’art’’ selon Marina.
Lady Gaga et Debbie Harry (7) du groupe Blondie (en rouge)
apprécient les Spirit Cookings de Marina.
Très appréciée de nombreux autres artistes actuels, Marina semble influencer aussi profondément les frères Podesta : Durant un de ses ‘‘Spirit Cooking’’ auquel lui et son frère étaient invités avec leurs épouses, Marina a conseillé aux participants de ‘‘couper profondément dans leur majeur gauche et d’en boire la peine’’.
Comme révélé par la photo ci-dessous, ses instructions ont été suivies à la lettre :
 
Quelques recherches permettent de comprendre la signification du 14 et du poisson sur ses mains torturées:
Ce serait l’illustration d’un rituel relié à Osiris, dieu solaire, qui a été tué par son frère Seth, et découpé en 14 morceaux. Isis chercha les morceaux dans toute L’Égypte, mais ne retrouva jamais le phallus, qui avait été mangé par un poisson dans le Nil : 14 + le poisson représente le phallus d’Osiris… Et la plaie faite sur le majeur, qui représente le soleil, est donc le symbole de son meurtre, répété encore rituellement dans les loges FM (8).
Marina est grande amie de Jay Z et Lady Gaga, qui aiment aussi Comet Ping Pong.

Bill et Hillary Clinton
La réputation du couple était déjà entachée par leur soutien inconditionnel à la pédocriminelle Laura Silsby, qui, malgré sa tentatives d’enlèvement de 33 enfants à Haïti sous la couverture d’œuvre de charité, a pu bénéficier de ses soutiens éminents pour être libérée, changer de nom et est en charge maintenant de l’Amber Alert, qui est la première instance gouvernementale prévenue pour la recherche d’enfants disparus !
Mais Wikileaks ayant révélé que les Clinton étaient accompagnés par Anthony Weiner durant leurs visites régulières sur l’île pédophile de Jeffrey Epstein (inculpé pour trafic de mineurs dans l’affaire du Lolita Express), on ne s’étonnera donc plus de voir la Fondation Clinton derrière Beyond Borders (mentionné en début d’article), une œuvre de charité qui est consacrée à l’éradication de l’esclavage à Haïti : il faut bien alimenter ce réseau, s’il est international.
Hillary Clinton et Laura Silsby : Prises la main dans le sac !
Hillary Clinton à Terasol, qui l’a soutenue lors de sa campagne électorale
Le logo de la ‘‘Pizza pour (financer) le parti’’ démocrate à Comet Ping Pong :
Dans le sujet des amitiés très hautes placées d’Hillary, on trouve sur Wikileaks une référence à son endroit préféré “Pool parties at the Vineyard” qui est le lieu de vacances de rien de moins que la réputée membre du CFR Lynn Forester de Rothschild, l’ex femme de sir Evelyn de Rothschild. Lynn est connue comme étant depuis longtemps le mentor et le sponsor financier d’Hillary. Bill Clinton étant apparemment un fils illégitime des Rockefeller, et Hillary la protégée des Rothschild, on ne s’étonnera pas qu’ils aient pu accumuler les délits depuis si longtemps, sans que personne jusqu’à présent ne bronche.
Plusieurs rumeurs ont courues ces derniers temps aux US autour du comportement anormal et de la santé mentale fragile de la candidate démocrate :
Serait-elle atteinte de la maladie de Kuru, indice d’anthropophagie  ou simplement de psychopathie ? Quoiqu’il en soit, ça n’arrange pas son cas dans cette affaire.

Barack Obama
selon un des emails envoyés par Fred Burton (vice-président à Stratfor) trouvables sur Wikileaks, Obama aurait dépensé 65000 dollars pour faire venir par avion des Pizzas et des Hotdogs à la maison blanche lors d’une partie privée. La question qu’on peut se poser est : pourquoi autant d’argent dépensé pour tous ces hotdogs et pizzas, alors que la cuisine de la maison blanche est au moins aussi raffinée que celle de l’Élysée ? Mais aussi combien de pizzas et de hotdogs peut-on avoir pour autant d’argent ??
Lors d’une émission culinaire, Obama était interviewé par un chef américain.
A la question : ‘‘Est-il acceptable de mettre du ketchup sur un hotdog ? ’’
Obama répondit :
‘‘Non, je veux dire que… Ce n’est pas acceptable passé l’âge de huit ans. ’’ ( ???)

Le lien d’Obama avec Comet Ping Pong : Hormis le fait que la pizzeria aie été le siège de parties privées pour aider Obama à assembler des fonds, et qu’Alefantis aie été le petit ami de David Brock, qui a aidé à l’ascension politique d’Hillary et fait taire toute rumeur autour du Pizzagate grâce à son influence sur les médias de masse, ça n’explique pas quil aie été reçu au moins cinq fois à la maison blanche, dont une étrangement en même temps que Laura Silsby (mentionnée + haut). On peut d’ailleurs trouver sur le compte Reddit d’Alefantis cette photo plutôt cryptique d’Obama, jouant au ping-pong avec un enfant à la maison blanche :
 
L’ex président des États Unis a donc aussi travaillé étroitement avec John Podesta, communiqué avec Hillary via son email non sécurisé, et l’a ensuite protégée et soutenue.
Tous ces facteurs incriminant pointent vers la forte probabilité qu’il ait été au moins impliqué dans ce réseau…  il est vrai que quand on voit cette photo d’Obama à la maison blanche, avec cette petite fille sur les genoux, on ne peut que frémir :
Obama, range tes mains !

VOIR AUSSI :