jeudi 22 juin 2017

Trump prépare à des représailles contre la Corée du Nord



Selon le site whatdoesitmean, un sombre bulletin d'action urgente du ministère russe de la Défense (MoD) qui circule aujourd'hui au Kremlin indique  que la Fédération a reçu un avis du Commandement du Pacifique américain (PACOM) selon lequel "les hostilités devraient bientôt commencer " dans toute la région de la Mer du Japon. Pour le service de renseignement étranger (SVR) russe, ces hostilités seraient  «directement liés» au piratage par la Corée du Nord des contrôles du pilote automatique d'un navire-conteneur massif, pour l’amener ensuite à s’écraser contre un destroyer de la marine américaine tuant, au moins, 7 marins américains.

mercredi 21 juin 2017

Liens Israël/Al Nosra : révélations russes



Quelques jours après les démentis apportés par Israël sur son soutien financier aux terroristes islamistes, Russia Today fait d'importantes révélations. Israël n'a jamais cessé de soutenir les terroristes islamistes actifs dans le Sud syrien et ce, dans l'objectif de "créer une zone tampon" à Deraa. 

USA. Un projet de loi visant à «arrêter d'armer des terroristes» ne reçoit que 13 supporters !


Au cours des dernières décennies, le gouvernement des États-Unis a ouvertement financé, soutenu et armé divers réseaux terroristes à travers le monde pour transmettre un programme de déstabilisation et de guerres par procuration. Ce n'est pas un secret, ni une théorie de la conspiration, l'Amérique a toujours armé et soutenu les vilains et les assassins.
Compte tenu de l'histoire insidieuse de l'empire américain et de la création et de la promotion de régimes terroristes à travers le monde, il ne serait pas surprenant que l'écrasante majorité des politiciens refuse de s'associer à une loi qui les oblige à «arrêter d’armer les terroristes» ‘Stop Arming Terrorists.’ Et c'est exactement ce qui s'est passé.

mardi 20 juin 2017

Syrie: l’aviation US a abattu un avion syrien pour protéger un convoi de "Daé-chiens", d'Américains et d'Israéliens

Le pilote du vieux bombardier léger syrien Sukhoï Su-22 (« Fitter ») abattu par des F/A-18E Super Hornet US pour protéger un convoi spécial d’anciens combattants de Daech  près d’Al-Raqqa, est parvenu à s’éjecter à temps en évitant un premier missile. Il s’appelle Ali Fahd et est père de trois enfants.

lundi 19 juin 2017

GB. Un agent du MI5 "J'ai tué la pricesse DIANA sur l'ordre du Prince Philip"



John Hopkins, un agent retraité de MI5 de 80 ans, a fait une série de confessions étonnantes depuis sa sortie d'hôpital à Londres mercredi, dans lequel on lui a dit qu'il lui restait quelques semaines à vivre. Hopkins déclare avoir été un tueur du MI5, impliqué dans 23 assassinats pour l'agence de renseignement britannique entre 1973 et 1999, y compris la princesse Diana.

ALERTE D’INVASION! Des hordes de chrétiens blancs submergent l'Amérique



Les statistiques du FBI de 2016 étant encore préliminaires, cette étude est basée sur les résultats complets couvrant l'année 2015. 
Si les hommes blancs, principalement chrétiens, étaient tous rapatriés en Europe ou ailleurs d'où ils sont venus, le taux de criminalité en Amérique diminuerait de près de 70%. Si nous déportons tous les chrétiens américains, y compris les Afro-Américains et les Hispano-Américains, qui constituent 71% de la population américaine, dans le cadre de ce plan de rapatriement, la criminalité serait presque éradiquée. Les statistiques parlent d'elles-mêmes.

C’est encore la Russie, idiot !

Une nouvelle semaine à Washington et une nouvelle scène d’horreur. Cette fois, c’était le procureur général Jeff Sessions qui était sur le grill des sénateurs qui l’interrogeaient pour savoir si, quand et comment il aurait pu rencontrer certains Russes, ou n’importe quel Russe, ou quelqu’un qui pourrait bien connaitre un Russe. Outre aller à la pêche d’éventuelles contradictions qui pourraient être utilisées pour soutenir une accusation d’entrave à la justice ou de faux témoignage – on retrouve ici la méthodologie sordide habituelle des enquêtes à motivation politique – l’objectif transparent était d’empoisonner à la source toute initiative éventuelle d’améliorer les liens avec Moscou.

Le message iranien aux terroristes et à leurs sponsors

Des analyses fusent de partout depuis la frappe missilière du corps des gardiens de la Révolution islamique contre les QG des terroristes à Deir ez-Zor dans l'Est syrien. Sputnik revient sur le message que contient cette "riposte d'envergure" non seulement à l'adresse de "Daech", mais aussi à l'endroit des parties qui " le soutiennent implicitement dans la région".

dimanche 18 juin 2017

Consanguinité musulmane: Impacts sur l’intelligence, la santé mentale, la santé et sur la société (terrorisme)



La consanguinité massive dans la culture musulmane au cours des 1.400 dernières années continue de causer des dégâts catastrophiques au patrimoine génétique des musulmans. Les conséquences de mariages entre cousins germains ont souvent des conséquences graves sur l’intelligence, la santé mentale, la santé de leur enfants et dans leur environnement (terrorisme).

samedi 17 juin 2017

La crise au Qatar : une tentative des trois États voyous d’affaiblir l’Iran



Nous ne saurons probablement jamais ce qui a été vraiment discuté entre Trump, les Saoudiens et les Israéliens, mais il fait peu de doute que le récent geste saoudien contre le Qatar est le résultat direct de ces négociations. Comment je le sais ? Parce que Trump lui-même l’a dit ! Comme je l’ai écrit dans un billet récent, la soumission catastrophique de Trump aux néocons et à leur politique l’a coincé avec le Royaume d’Arabie saoudite et les Israéliens, deux autres États voyous dont le pouvoir et, franchement, la santé mentale, déclinent à chaque minute.

Alors que l’Arabie saoudite et le Qatar ont eu autrefois leurs différences et leurs problèmes, cette fois, l’ampleur de la crise est beaucoup plus grande que n’importe quoi dans le passé.

USA. Les "hystéries" anti russe, anti Iran et anti Qatar ont une même motivation: le marché du Gaz



l'Union européenne (UE) a été choquée et étourdie lorsque le Sénat américain a révélé hier que la vérité derrière le mème [1] de l’" Hystérie anti Russe " qui balayait l'Amérique depuis des mois, était artificiellement provoqué par les entreprises énergétiques géantes des États-Unis, qui cherchent à détruire les approvisionnements de l’Europe en gaz russe, afin de capturer ce business de plusieurs centaines de milliards $, et ce, en violation de toutes les lois internationales. De la même manière, la nouvelle " hystérie anti Qatar" et l'ancienne "hystérie anti iranienne" accusant ces deux pays d’être les premiers suppôts du terrorisme dans le monde, vise le même objectif : éliminer deux concurrents tout aussi sérieux que la Russie des marchés mondiaux du gaz. L’outil aux mains américaines est toujours le même : des sanctions économiques imposées à la Russie, à l’Iran et au Qatar.

vendredi 16 juin 2017

Michel Raimbaud : « En France, l’atlantisme et le sionisme sont les deux mamelles des néocons »



À l’occasion de la réédition actualisée de Tempête sur le Grand Moyen-Orient (1), nous avons rencontré Michel Raimbaud. L’ancien diplomate, qui écrit avec des convictions en s’appuyant sur des faits bien documentés, insiste sur le façonnement en cours du Moyen-Orient, et plus vastement du monde, entrepris par les néoconservateurs américains, avec la complicité des élites occidentales.

Comprendre la géopolitique du terrorisme

Alors que les médias dépeignent systématiquement le terrorisme comme une manifestation du mal et l’œuvre de fous, il existe des relations et des objectifs géopolitiques définis qui sous-tendent ces actes.

La crise de Qatar reflète les querelles internes à Washington et l'influence déclinante des États-Unis



"Le siècle américain prend rapidement fin. Les terroristes mordent les mains de leurs maîtres et les vassaux se rebiffent".
Nous croyons que la crise du Qatar est beaucoup plus troublante que ce qu’on nous dit, et pourrait être le premier trébuchement des USA dans une grande guerre régionale.
L'intervention guerrière des États-Unis  au Moyen-Orient, y compris son abdication régulière et honteuse de la souveraineté nationale devant les dictats continus des Israéliennes assidues, entraînent un effondrement de son hégémonie antérieure dans la région.

jeudi 15 juin 2017

Syrie – La fin de la guerre se profile

Synthèse des récents développements en Syrie
Le changement le plus important de ces derniers jours est le déplacement des forces du gouvernement syrien (zones rouges et flèches) du sud-est vers la frontière irakienne. Le plan initial était de reprendre al-Tanf plus au sud-ouest pour sécuriser le passage frontalier de l’autoroute Damas-Bagdad. Mais al-Tanf était occupé par les envahisseurs américains, britanniques et norvégiens et certaines de leurs forces par procuration (bleu). Leurs avions ont attaqué les convois de l’armée syrienne lorsqu’ils se sont approchés. Le plan américain était de faire mouvement d’al-Tanf vers le nord, vers la rivière Euphrate, pour capturer et occuper tout le sud-est de la Syrie. Mais la Syrie et ses alliés ont fait un mouvement inattendu qui a contrecarré ce plan. Les envahisseurs sont maintenant coupés de la rivière Euphrate par une ligne syrienne qui va d’est en ouest jusqu’à la frontière irakienne. En Irak, des unités militaires populaires sous le commandement du gouvernement irakien viennent à la rencontre des forces syriennes à la frontière.

LIBYE – « De grandes surprises à venir… »



Il avait disparu de l’actualité ; il est à nouveau libre…
La brigade Abou Bakr As-Siddiq a annoncé le 9 juin 2017 la libération de Seïf al-Islam, le fils aîné de l’ancien dirigeant de la Jamahiriya libyenne, Mouammar Kadhafi. Il était détenu à Zentan depuis 2012.
Selon le colonel al-Amji al-Atiri, qui dirige la brigade, cette libération a pour cadre la loi d’amnistie décidée par l’un des deux parlements libyens concurrents (celui de Tobrouk), qui permet aux soldats et partisans de l’ancien régime d’échapper à des poursuites.
Seïf al-Islam Kadhafi, en tant que citoyen libyen, a pu bénéficier de cette loi, mais le parquet de Tripoli, qui ne reconnaît pas le gouvernement qui dirige l’est du pays depuis Tobrouk, a quant à lui déclaré que le fils de l’ancien dictateur était toujours recherché, suite à une condamnation à mort prononcée en 2015. Seïf al-Islam a pour sa part filé sans demander son reste et serait aujourd’hui « en sécurité », selon un porte-parole de la famille Kadhafi.

La rivalité irano-américaine à l’épreuve de la guerre en Syrie

En décembre 2004, quelques mois avant que l’Irak ne se dote d’un gouvernement à dominance chiite, le roi Abdallah de Jordanie, allié des Etats-Unis, popularisait dans un entretien au Washington Post l’expression de « croissant chiite » pour mettre en garde contre la volonté de l’Iran d’étendre son influence vers la Méditerranée via Bagdad (Irak), Damas (Syrie) et Beyrouth Sud (Liban).
Une décennie plus tard, cet “axe chiite” tant redouté par les puissances sunnites est plus que jamais au cœur de l’actualité avec les guerres de Syrie et d’Irak. La situation précaire dans laquelle se trouve le Moyen-Orient procède effectivement d’au moins deux dynamiques. Il y a d’une part l’équilibre fragile né de la rivalité américano-russe alors que Washington est depuis plusieurs années affaibli par les guerres-fiascos du Golfe et que Moscou, historiquement attaché aux mers chaudes, y est devenu à nouveau un acteur central. D’autre part, la situation précaire au Moyen-Orient découle du bras de fer opposant Téhéran au monde sunnite comme à Israël et aux Etats-Unis. Enfin, il convient évidemment de ne pas oublier les enjeux énergétiques qui forment l’arrière-plan de cet affrontement multi-facettes.

mercredi 14 juin 2017

Les Américains retirent les filiales d'al-Qaïda de la liste des goupes terroristes

Selon un récent rapport [1] de CBC Canada, la filiale d’Al-Qaïda en Syrie, qui était autrefois connue sous le nom du Front al-Nosra, puis Jabhat Fateh al-Sham (JFS) depuis Juillet 2016, a été retirée de la liste de surveillance du terrorisme des États-Unis et du Canada après sa fusion avec les combattants de la brigade de Zenki et les djihadistes purs et durs d’Ahrar al-Sham, pour se rebaptiser Hayat Tahrir al-Sham (HTS) en Janvier de cette année.
Le département d’Etat américain hésite à qualifier Tahrir al-Sham de groupe terroriste, malgré le lien du groupe avec Al-Qaïda, car le gouvernement américain a directement financé et armé la Brigade Zenki, l’un des constituants de Tahrir al-Sham, avec des armes sophistiquée, dont les missiles antichars TOW aùéricains.

Le Groupe Bilderberg veut imposer le wahhabisme à la place de l'islam



Il y a peu de chance que vous puissiez rencontrer un analyste géopolitique ces jours-ci qui ne serait pas d'accord avec le fait qu'un «pouvoir derrière les coulisses», dont l'émanation américaine s'appelle "Deep State",  entraîne une aggravation de la situation géopolitique au Moyen-Orient. Si le Qatar, principal sponsor des Frères Musulmans, est devenu une cible principale pour ses anciens alliés du Golfe, c'est que "les maîtres du monde" en ont décidé ainsi, malgré le fait que le "vilain petit Qatar" ait loyalement servi ses maîtres anglo-sionistes depuis des lustres. Parallèlement, nous avons également vu une nouvelle attaque terroriste à Téhéran, commanditée par l'Amérique et téléguidée par les wahhabites saoudiens. 
Le Groupe Bilderberg a décidé que nous sommes entrés dans l'ère "post-islam", autrement dit, l'Islam est mort. Le Groupe décide que, dorénavant, le wahhabisme, religion parfaitement compatible avec le sionisme et l'impérialisme, doit être imposé à tous les Musulmans, aussi bien  sunnites qu'aux chiîtes.

Poutine : Les USA, victimes de leur folie de grandeur



lundi 12 juin 2017

Le Cheikh, Imam et prédiacteur islamiste violait régulièrement ses soeurs


Dans « L' islamiste préfère copuler avec sa cousine », nous avions écrit : "L'épisode de ce ministre islamiste tunisien, surpris en train de "loger", aux frais de la princesse, sa cousine dans un hôtel luxueux proche de son ministère à Tunis,  dite affaire du Sheratongate, m' a suggéré d'étudier ce phénomène : pourquoi les islamistes préfèrent-ils copuler avec leurs cousines ? N'y-a-t-il pas ici comme un relent d'inceste ? Ce phénomène est-il répandu ? Et pourquoi ?"

Et voilà qu’on découvre que, non seulement l'endogamie est une caractéristique dégénérative dans le monde musulman, mais que cette dégénérescence est encore accentuée par l'inceste pratiqué par les islamistes, comme on va le voir dans l'histoire qui suit.

dimanche 11 juin 2017

Kabbale. Le mythe de "L'Holocauste" a été révélé 7 ans avant qu'il n’est sensé se produire, et celui des « 6 millions de morts »a été imposé dans le Talmud !!

Des fausses sonnettes d'alarme concernant la mort de "millions de Juifs" avaient déjà sonné pendant la Première Guerre mondiale et durant la Guerre Civile Russe qui a suivi. Quant au chiffre des 6 millions de juifs morts dans des camps de concentration, il a été prévu dans les anciennes écritures juives, disant que les juifs ne pourront revenir dans la "Terre Promise" qu’après la mort violente de six millions d’entre eux. En  imposant ce double mensonge aux juifs et aux non juifs, les sionistes ont fait de l’Holocauste une affaire extrêmement rentable financièrement, politiquement, et moralement. S’adjugeant le monopole de l’Holocauste, ils effacent  d’un coup tous les autres génocides commis par les Anglais et les Américains (juifs et chrétiens) contre les autres peuples et nations, et qui sont réels et radicalement mortels.

Théorème du Corbeau

Selon sciencesetavenir,fr, des chercheurs autrichiens ont découvert que les corbeaux sont capables de se souvenir du visage d'un humain "peu fiable" plusieurs semaines après l'avoir rencontré. Ils reconnaissent l'humain fiable de l'humain tricheur.
Il est connu que les corbeaux possèdent des mécanismes cognitifs complexes qui leur confèrent une mémoire assez remarquable. Et d'après une étude menée par des chercheurs de l'université de Vienne (Autriche), ces corvidés se servent de leurs souvenirs pour se remémorer qui est fiable et qui ne l'est pas. Ce n'est pas le cas de la majorité des humains : ils se font blouser alternativement par la mafia de Droite puis par celle de Gauche, et rebelote...indéfiniment.  
Dans les pays musulmans, c'est le même topo, mais en pire. Ils votent alternativement pour les islamistes modérés (ceux qui imposent le tchador à leurs nombreuses femmes esclaves, qui volent en sous-main, qui effectuent des actes terroristes en niant d'en être les auteurs, etc.), des islamistes modérément modérés (qui font  la même chose que les précédents, mais en le proclamant haut et fort). 
En majorité, les votants humains sont donc, soit moins intelligents que des corbeaux ou que des singes, soit masochistes : ils adorent se faire fouetter. Mais la réalité qu'ils refusent de voir est que, quel que soit le système électoral, les élections sont toujours un piège à cons [1].

samedi 10 juin 2017

DYNASTIE SAOUDIENNE: une lignée sanglante d’origine juive



Recherche et introduction de l'historien et écrivain arabe "saoudien", MOHAMMAD SAKHER. Comme les conclusions de ses recherches historiques ne sont pas conformes aux mensonges officiels saoudiens, et comme il refusait de les changer, il a été rapidement assaassiné par le régimùe saoudien, ce Monsieur que le régime saoudien avait assassiné pour ses conclusions aux questions suivantes:
- Les membres de la famille saoudienne appartenaient-ils à la tribu des « ANZA BEN (BIN) WAEL » comme ils prétendent l’être?

- L’islam est-elle leur religion réelle?

- Sont-ils tous d’origine arabe?

La guerre des frères ennemis du wahhabisme, une guerre de défausse

La guerre picrocholine des pétromonarchies apparaît comme une guerre des incendiaires du Golfe en vue de se défausser sur autrui de la dévastation de la planète que l’Arabie saoudite et le Qatar, les deux pays unique au Monde se réclamant du wahhabisme, ont infligé au reste du Monde, tant par la désagrégation programmée du Monde arabe que par le terrorisme anti occidental, du fait de leur rôle incubateur du djihadisme erratique planétaire.
La promotion des anciens corsaires de la piraterie maritime de la «Côte des Pirates», ces «nains pétro monarchiques», au rang de Maîtres du Monde arabe par le camp atlantiste, passera à la postérité comme le symptôme d’une grave aberration mentale, contre productive, en même temps qu’une souillure morale indélébile à inscrire au passif du Monde occidental.

vendredi 9 juin 2017

Les Syriens fêtent la vistoire sur DAECH / USA.

Urgent. Fin de la guerre en Syrie ?
L'AAS (Armée Arabe Syrienne) vient d'atteindre les frontières irakiennes.
Ainsi les deux armées levantines se serrent les mains et veillent à protéger ensemble le long des frontières avec  l'Irak et la Jordanie.
Ainsi, le sol sous les pieds de Daech est coupé en deux.
Ainsi, le projet d'un califat moyenâgeux au levant est parti en fumée.

Ainsi, Daech est désormais entre le marteau de l'AAS et l'enclume des irakiens.
Ainsi, tous les autres terroristes de l'OTAN vont passer à la moulinette de l'AAS et l'aviation russe.
Ainsi, je vous annonce le compte à rebours de la fin de cette horrible guerre contre nous.
Le bain de foule de notre président cool et décontracté hier à Damas, portait ce message de la fin de cette guerre. Regardez encore une fois la vidéo.
Nous allons gagner cette guerre mes ami(e)s....
Non,
nous l'avons déjà gagnée
Préparez vous à la grande fête à Damas dans très peu de temps.
C'est sûrement cette été.
Et ça sera bien mérité.

L’Arabie va-t-elle envahir le Qatar ?


"Méfiez-vous des Arabes [du Golfe ]. Il se disent rois et princes mais, en réalité, ce sont des traîtres de père en fils
Président Haouari Boumediene
Nous avons vu, dans "Le Cauchemar du Qatar", que contrairement aux affirmations officielles américano-saoudiennes, les raisons de la crise entre le Qatar et l'Arabie saoudite ne tiennent pas au soutien qatari apporté aux terroristes islamistes en Tunisie, en Libye, en Syrie, au Yémen, en Irak et ailleurs, mais à deux autres facteurs : 1) L’appel au meurtre émis par le Qatar contre le président Trump; et 2) Le rapprochement du Qatar avec l'Iran.  
Or, ce rapprochement du Qatar de l’Iran n’est pas du à des affinités politiques ou religieuses, mais à l’intérêt des deux pays pour l’exploitation du plus grand gisement de gaz dans le monde. En criant "haro sur le vilain petit Qatar", l’Arabie Saoudite et ses vassaux du Golfe veulent tout simplement voler au Qatar sa fantastique richesse. Cette razzia, bien ancrée, depuis la nuit des temps,  dans les traditions bédouines des Saoudiens, ne pourra pas se faire sans une guerre contre l’Iran.

mercredi 7 juin 2017

USA. Trumpoline, "Marteau Noir" et "Palpatine"



L'un des principaux cerveaux  de la guerre menée par “l’État Profond pour détruire le président Donald Trump est un ancien tueur secret de la CIA, nommé Charles McCarry. Il a aidé son fils, Nathan McCarry, à créer une société privée de renseignements, Pluribus International Corporation, dont l'une des analystes, dénommée Reality Leigh Winner, a été arrêtée  la semaine dernière par le FBI, pour espionnage dès son retour du Qatar [1].

Affrontement au Bilderberg 2017



Alors que le président Trump semble avoir plus ou moins réglé ses problèmes d’autorité intérieure, le conflit se déplace au sein de l’Otan : Washington plaide contre la manipulation du terrorisme, tandis que Londres n’entend pas abandonner un outil si efficace pour son influence. Le Groupe de Bilderberg, initialement organisé comme une caisse de résonance de l’Alliance, vient d’être le théâtre d’un difficile débat entre partisans et adversaires de l’impérialisme au Moyen-Orient.

mardi 6 juin 2017

URGENT / ÉTAT ISLAMIQUE – Raqqah : bientôt la fin du Califat ?



Lentement mais sûrement, aidés par les forces spéciales américaines et les frappes de la coalition internationale, les combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS – essentiellement constituées d’unités kurdes du YPG) s’approchent de Raqqah, la capitale de l’État islamique (EI) proclamé à Mossoul (Irak) en juin 2014 par le calife Ibrahim (alias Abou Bakr al-Baghdadi, de son vrai nom Shimon Elliot [1]).

Les FDS ne sont plus qu’à trois kilomètres des faubourgs de Raqqah, qu’elles ont déjà encerclée à l’ouest, au nord, et à l’est ; déjà au contact des premières lignes fortifiées de l’État islamique.

Trump avance ses pions



Thierry Meyssan observe les actions du président Trump pour convaincre ses alliés et ses partenaires de laisser tomber les jihadistes qu’ils soutiennent, arment et encadrent. Contrairement à ce que présente la presse internationale et ses adversaires politiques, la Maison-Blanche poursuit sans relâche depuis quatre mois une politique anti-impérialiste qui commence à porter ses premiers fruits : le processus de cessation du soutien saoudien aux Frères musulmans, la fin de la coordination des jihadistes par l’Otan, et le processus de cessation du financement occidental des Frères musulmans.

Le Cauchemar du Qatar



Contrairement aux affirmations officielles américano-saoudiennes, les raisons de la crise entre le Qatar et l'Arabie saoudite ne tiennent pas au soutien qatari apporté aux terroristes islamiques en Tunisie, en Libye, en Syrie, au Yémen, en Irak et ailleurs, mais à deux autres facteurs :

1-      L’appel au meurtre émis par le Qatar contre le président Trump ;

2-     Le rapprochement du Qatar avec l'Iran.

lundi 5 juin 2017

Daech et la puanteur de la mort en Occident

Quand Daech ajoute des victimes à sa tragique litanie d’attaques par des « loups solitaires » et/ou des « réseaux » – à Manchester, Paris, Londres, Nice, Berlin – l’Occident fulmine contre ces « perdants maléfiques » (copyright Donald Trump).
Quand la formidable machine militaire de l’Occident ajoute des victimes à sa tragique litanie de « dommages collatéraux » – à travers la Libye, le Yémen, la Somalie, les zones tribales du Pakistan – le silence règne. Pas de nom de victimes musulmanes à la Une.
Quand les forces par procuration de l’OTAN-CCG ajoutent des victimes à leur litanie de massacres prémédités – à travers la Syrie, l’Irak – les responsables sont excusés, parce que ce sont « nos » rebelles « modérés » et des « combattants de la liberté ».

Tunistan. Liberté pour les terroristes, Prison pour les artistes

Hasard de calendrier ? Alors que la campagne « où est le pétrole », lancée par les ex de la troïka islamiste, bat toujours son plein en Tunisie, cherchant à déstabiliser le pouvoir, et que le gouvernement essaie de lutter contre la corruption qui gangrène la société, y compris au sein de la chambre des  députés, la « justice scélérate » condamne des non jeuneurs de Ramadan à la prison ferme. La même justice scélérate libère quasi systématiquement les terroristes et les corrompus, au fur et à mesure que les services de sécurité les arrêtent. C’est pour cette raison, que le gouvernement se fie plus à la justice militaire qu’à la Justice scélérate, aux mains de juges islamistes, donc véreux et corrompus.

Dans son discours contre les "lois scélérates" en avril 1894,  Jaurès dit :

" C’est ainsi que vous êtes obligés de recruter dans le crime de quoi surveiller le crime, dans la misère de quoi surveiller la misère et dans l’anarchie de quoi surveiller l’anarchie. "

dimanche 4 juin 2017

USA. Le FBI retrouve les « courriels perdus » d’Hillary Clinton dans la maison de son adjointe Huma Abedin



Les courriels censés être «perdus» (puis prétendument volés par des hackers russes !) appartenant à l'ancienne secrétaire d'État américaine, Hillary Clinton, ont été récupérés le 1er juin par des agents spéciaux du FBI  dans une maison à Dearborn (Michigan), appartenant à une société appartenant au frère et à la sœur d’Huma Abedin, l'assistante principale d’H.  Clinton.
Comme c'est bizarre ! 
Pourtant, les médias américains continuent d'affirmer mordicus   que c'est Poutine qui a volé ces emails !!

samedi 3 juin 2017

Zain publie un clip anti-djihadiste et fait un carton sur internet

En plein ramadan, voici une vidéo pour le moins inattendue : un clip publicitaire contre le terrorisme islamiste... Gros plan sur un énorme succès.
Certains spécialistes considèrent déjà cette publicité comme « la plus courageuse de 2017. » Et pour cause : jamais une marque n’avait encore osé s’attaquer de front au terrorisme islamiste, qui plus est en territoire musulman, qui plus est en période de ramadan. Gros plan sur une vidéo qui bouscule les habitudes et clame tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.

Voici pourquoi nous sommes traités de "blog complotiste"



Certains lecteurs assidus de ce blog  ont reçu des mises en garde  sur le fait que "La Cause du Peuple" serait un blog complotiste, ce qui est, à notre sens, une qualité rare de nos jours dans le monde d'Internet. L'article ci-dessous, de Jean-Yves Jézéquel constitue une bonne réponse. Et le fait que vous êtes, en moyenne, plus de dix mille lecteurs par jour, est  un argument suffisant pour continuer.
Merci à vous tous. 

La lutte continue. 

Hannibal GENSERIC

vendredi 2 juin 2017

SYRAK. Le "plan B" du Pentagone contre l'Axe de la Résistance

Le Département américain à la défense dit vouloir débloquer 1.769 milliards de dollars afin de former "les forces armées irakiennes et les rebelles syriens". En réalité, l'objectif des États-Unis est d'installer un émirat islamiste sunnite (ex Daech ou autre)  dans le désert situé entre l’Irak, la Syrie, l’Arabie saoudite et la Jordanie, en le protégeant par des bases militaires  qui leur permettront de contrôler toute la région. Mais l'Axe de la Résistance (Syrie, Irak, Iran, Hezbollah),  assisté par la Russie ne va pas se laisser faire.

jeudi 1 juin 2017

Attentats en GB. La Première Ministre Theresa May et le MI-6 en sont les architectes



La Première ministre britannique Theresa May, en collusion avec le MI-6, a contribué à la mise en place de l'ensemble des circonstances qui ont mené à l'attaque de Manchester qui a tué 22 personnes. De nouvelles informations ont révélé les liens étroits entre l'agence d’espionnage britannique MI-6 et les Libyens du Royaume-Uni, dont la presque totalité étaient basés à Manchester.

Lorsque Theresa May était ministre de l'Intérieur en 2011, elle a créé un programme de formation accélérée ayant pour objectif de radicaliser les Libyens de Manchester, tout en sachant que cela  mènerait, tôt ou tard,  à des attaques terroristes sur le sol britannique.

À la suite de la visite de Trump, le bloc sunnite dirigé par l'Arabie Saoudite éclate en morceaux



Moins de deux semaines après le sommet de Trump en Arabie Saoudite, «l'OTAN arabe» montre des signes de division en raison de la crainte d'élargir le fossé politique régional et de doutes quant à la fiabilité de Washington.