samedi 24 avril 2021

Syrie / Israël. La Russie a paralysé les systèmes israéliens «Iron Dome» de défense aérienne

La Russie a utilisé avec succès son équipement de guerre électronique contre les systèmes de défense aérienne israéliens «Iron Dome». Les violations répétées par Israël des accords sur la désescalade de la situation en Syrie a conduit à une réaction extrêmement dure de la part de la Russie, qui a activé les systèmes de guerre électronique (dans les régions de Tartous et de Damas), ce qui a complètement supprimé le travail des Systèmes de défense aérienne Israéliens - aucun des 12 complexes n'a pu intercepter le système de missiles de défense aérienne S-200 lancé depuis la Syrie vers Dimona dans le sud d'Israël.

Missiles 

Israël a reconnu que l'interception d'un missile lancé depuis la Syrie avait lamentablement échoué, tandis que les représentants de Tsahal admettent que s'il s'agissait d'un missile de croisière iranien, les conséquences auraient été tragiques pour Israël - le missile lancé a parcouru 300 kilomètres et est tombé près du centre de recherche nucléaire israélien.. ...

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a admis que Tsahal n'a pas été en mesure d'intercepter un missile lancé depuis la Syrie vers Dimona. Gantz a déclaré: "Les FDI ont agi en Syrie contre les moyens d’attaque potentielle contre l’État d'Israël. Le missile a été tiré par le système de défense aérienne S-200 et a traversé le territoire du pays, atteignant le sud. Il y a eu des tentatives pour l'intercepter, mais elles ont échoué. Nous enquêtons toujours sur l'incident. Dans la plupart des cas, nous voyons des résultats différents, cette histoire est un peu plus compliquée. " .

À en juger par la carte de déploiement des systèmes de défense aérienne israéliens « Iron Dome »  , le missile syrien a traversé au moins 12 zones avec des systèmes de défense aérienne déployés, mais n'a pas été abattu, et la déclaration du ministre israélien de la Défense au sujet de l'enquête qui a été ouverte indique que quelque chose interférait avec les radars de défense aérienne israéliens. Ce qui, évidemment, témoigne de l'utilisation de contre-mesures électroniques complexe de haute puissance dans cette région, qui ne sont en service qu'aux mains de la Russie.

Les systèmes de guerre électronique russes empêchent les avions  israéliens de frapper la Syrie

L'armée russe a déployé une force sérieuse de guerre électronique dans Tartous en Syrie.

Après des avertissements répétés par la Russie à Israël sur l'inadmissibilité de frapper le territoire de la Syrie, l'armée russe a déployé ses puissants systèmes de guerre électronique dans la ville syrienne de Tartous. Ces systèmes non seulement empêchent les missiles israéliens d'atteindre leurs cibles, mais créent beaucoup de problèmes pour les avions de reconnaissance militaires américains et israéliens, qui créent de graves provocations à la fois près de la base navale russe de Tartous et près de la base aérienne de Khmeimim dans la province syrienne de Lattaquié.

Ainsi, une chaîne de télévision russe a publié une histoire qui raconte le travail des spécialistes des unités de guerre électronique des forces armées russes, qui servent à la base militaire russe de Tartous.

À en juger par l'image vidéo présentée en plus des systèmes de suppression électronique portables à courte portée, au moins trois systèmes de guerre électronique Krasukha-4 sont situés dans la zone de Tartous, qui sont capables non seulement de désorienter les avions, drones et missiles ennemis , mais aussi, en fait, de désactiver aussi leurs systèmes de contrôle à une distance de plusieurs centaines de kilomètres. Vidéo

Selon les experts, c'est pour cette raison que l'aviation israélienne n'a pas récemment risqué d'opérer dans cette région de la Syrie, se rendant compte que l'armée russe peut facilement détruire leurs avions, y compris les très  vulnérables F-35.

Les navires de guerre russes protègent les pétroliers iraniens vers la Syrie contre les attaques pirates israéliennes

Russian fleet

Après plusieurs attaques israéliennes contre des navires de la marine iranienne dans les eaux neutres de la mer Méditerranée, la flotte russe a commencé à protéger les navires civils iraniens contre les attaques pirates d'Israël. Selon les médias israéliens, cette décision était très inattendue pour Israël, éliminant toute attaque à la roquette ou tentative de l'armée israélienne de s'emparer ou d'endommager des navires iraniens. La Russie peut répondre très durement, y compris par la destruction de navires militaires agresseurs.

"Des sources disent que ces derniers jours, il y a eu des réunions intensives entre les représentants de la Russie, de l'Iran et de la Syrie, au cours desquelles il a été décidé de créer un quartier général de coordination navale des trois pays pour ce qui a été défini comme" un moyen de briser le blocus de la Syrie. Des sources affirment que "l'action conjointe vise principalement à améliorer la coordination et la sécurité de l'arrivée du pétrole" (en Syrie). Si le message russo-irano-syrien ne concerne que les marines américaine et européenne (ces dernières opèrent en Méditerranée dans le cadre de l'OTAN), il ne fait aucun doute qu'il vise également la marine israélienne. Israël préférerait ne pas entrer dans une confrontation militaire avec la Russie en Méditerranée. Une source russe note que la flotte russe escorte constamment jusqu’à quatre pétroliers iraniens à la fois."

Depuis cette décision, les Israéliens n'interfèrent plus dans le mouvement des navires iraniens vers la Syrie, même en dépit du fait que les forces du CGRI ont attaqué, par rétorsion, des navires civils israéliens près des frontières iraniennes (officiellement ces données n'ont pas été confirmées par Téhéran) ...

VOIR AUSSI :
-   Confirmé: de puissants missiles sol-sol syriens frappent près de la centrale nucléaire israélienne de Dimona
-   Les systèmes de guerre électronique russes lancent une "frappe de missiles" sur Israël, détruisant le système de défense Iron Dome
-   L'OTAN est totalement vulnérable aux systèmes de guerre électronique russes
-   Censuré. SYRIE : Le Pentagone accuse la Russie d'avoir abattu un avion américain par "le rayon de la mort"
-   L'armée américaine se plaint que la Russie brouille ses troupes en Syrie

Hannibal GENSÉRIC

7 commentaires:

  1. Même le Saker et Alawata ne sont pas contents de Poutine !
    https://thesaker.is/what-about-the-deescalation-in-the-donbass-open-thread-17/ http://alawata-rebellion.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  2. Que devrait faire Poutine ??? Donnez une excuse pour que tous les pays de l'Otan se sentent obligés d'intervenir pour saucer l'Ukraine et déclencher un conflit mondial ?
    On a déjà vu ce genre de chose...en 40 avec la Pologne et avant avec l'assassinat du duc d'Autriche.
    Combien de morts pour satisfaire les va-t-en-guerre ?
    Je pense que Poutine est un homme responsable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez raison, Voir le discours de Poutine :

      «Je suis obligé de le dire. Nous ne manquerons pas de patience, de responsabilité, de professionnalisme, de confiance en soi et en la justice, ainsi que de bon sens quand nous aurons à prendre des décisions», a déclaré le chef de l’État Russe.
      «Mais j’espère qu'aucun n’aura à l’esprit de franchir cette ligne rouge de la Russie. Nous tracerons la dite ligne selon les cas.»

      Supprimer
  3. Pour Craig Roberts chaque reculade russe excite le chien enragé. Le tout alors est de savoir s'il fallait une guerre il y a dix ans (une invasion alors possible et rapide du Donbass, ou même de Kiev quand le président précédent était pro-russe) ou s'il faut attendre une guerre que nous aurons de toute manière? L'occident c'est Hitler, NPO.

    RépondreSupprimer
  4. Ce missile qui tombe près d'une centrale nucléaire en Israël est un sérieux avertissement à ce pays de cesser ses attaques en Syrie ou en Iran. De plus la Russie donne aussi un message clair aux nations de l'OTAN qu'une guerre en Ukraine serait désastreuse pour l'Occident.

    RépondreSupprimer
  5. Je crois que les petroliers iraniens ne transportent pas que du petrole vers la Syrie et qu’ils renforcent tres serieusement leur arsenal en Syrie en y instaurant de vrais centre de developpement balistiques....avec la Russie comme parapluie....L’Armagedon demarrera en Syrie. Je crois que la cle pour l’axe de la resistance passe par la chute d’istanbul.

    RépondreSupprimer
  6. Faire tomber le Sultan d'Ankara plus facile à dire qu'à réaliser. Il y a peu un coup d'Etat militaire a échoué ceux-ci étant maintenant en prison. Erdogan rêve de recréer l'empire Ottoman.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.