lundi 10 décembre 2018

L'OTAN est totalement vulnérable aux systèmes de guerre électronique russes


Les experts de l'OTAN ont reconnu la vulnérabilité de leurs infrastructures digitales et de communication vis-à-vis des systèmes de guerre électronique russes et envisagent dès lors de développer un concept de protection contre ces systèmes d'ici 2019.

Russian electronic warfare system Krasukha-4. Click to enlarge
Système de guerre électronique russe Krasukha-4.
«Les récents exercices à la frontière orientale de l'OTAN, la présence dans les États baltes et la guerre en Ukraine ont démontré le succès de la stratégie russe de guerre électronique. Le potentiel d'attaques électroniques (par exemple, la suppression) et le support électronique (par exemple, la détection de cible) montrent que l'infrastructure de communication tactique existante de l'OTAN est vulnérable à la guerre électronique (EW, Electronic Warfare) et fera face à de graves menaces », indique le document de recherche du comité scientifique et technique de l'OTAN.
«La doctrine russe, qui implique une combinaison de guerre anti-aérienne, de drones et d'artillerie pour détecter, identifier, localiser et détruire des cibles particulièrement importantes, s'est révélée très efficace», indique le document.
Dans le même temps, on sait que le développement des technologies de l’information permettra à l’armée russe d’utiliser des systèmes de guerre électronique robotisés comportant des éléments d’intelligence artificielle. Les experts de l'OTAN ont reconnu la vulnérabilité de leurs infrastructures de communication et numériques vis-à-vis des systèmes de guerre électronique russes et envisagent dès lors de développer un concept de protection contre ces systèmes d'ici 2019.
Rappelons que la supériorité des systèmes de guerre électronique russes avait déjà été reconnue par l'armée américaine, qui était confrontée au fonctionnement de ces systèmes en Syrie. [1]
Selon une version, l’inquiétude des membres de l’OTAN pourrait être causée par les tout nouveaux systèmes de guerre électronique Samarkand qui peuvent complètement paralyser les systèmes de communication de l’OTAN. Le nouveau système est tellement secret que ses fonctionnalités sont inconnues.
Il ne fait que suggérer que Samarkand sera utilisé activement contre les frappes aériennes et ne permettra pas à l'ennemi d'utiliser des armes de haute précision, y compris des missiles de croisière.
Il existe également l'opinion selon laquelle le système Samarkand sera utilisé comme camouflage électronique pour former de faux signaux et brouiller les systèmes de reconnaissance de l'ennemi.
------------------------------------

Hannibal GENSÉRIC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés.