lundi 18 mars 2019

Voici la description de la vidéo interdite du massacre de la mosquée en NZ


La NZ est devenue un État policier à part entière, menaçant de dix ans de prison quiconque garde cette vidéo sur son ordinateur.)
Voici la vidéo NZ: Complètement fausse. A couper le souffle de stupidité
Les victimes sont couchées "mortes" avant que le tireur entre dans la pièce et commence à tirer. Téléchargez et regardez https://we.tl/t-SeA0s81WVB
par JT, le président de la Virginia Citizens Defence League.

Censure Facebook. Les “strange 24 hours” de ZeroHedge.com


Le texte ci-dessous a été mis en ligne par le site ZeroHedge.com hier à 19H59, dans la nuit (à 02H59) pour nous. Comme nous faisons pour certains textes qui nous semblent assez aisément compréhensibles et qu’il nous paraît important de publier rapidement dans leur forme originale, c’est-à-dire autant par manque de temps pour les traduire que parce qu’il est d’un certain intérêt de respecter cette forme originale, nous le reprenons tel que. Il s’agit d’une étrange et très rapide odyssée à laquelle a été contraint le site ZeroHedge.com du fait du tout-puissant Facebook dont le comportement s’est révélé, cette fois d’une manière évidente et révélatrice, à la fois arbitraire, aveugle et primaire, et complètement erratique.

dimanche 17 mars 2019

samedi 16 mars 2019

Un printemps meurtrier pour la Syrie et le monde ?


Trump vient de demander au Congrès 150 milliards de dollars pour des opérations militaires au Moyen-Orient, à un moment où les États-Unis y cesseraient leurs efforts et où très peu de troupes sont stationnées et quasiment aucune au combat. C'est plus d'argent que les États-Unis ont dépensé quand ils avaient 20.000 hommes au combat. Pourquoi?
Alors que l'Amérique parle officiellement de la paix en Syrie, il se passe quelque chose de tout à fait différent. Des informations arrivent d'Irak et d'actifs russes à l'intérieur de la Syrie. Vous voyez, le processus de paix d'Idlib est perturbé; Al-Qaïda reçoit des fonds et des armes massifs et a pratiquement éliminé toutes les forces alliées turques. L'Amérique essaie de transformer Idlib en son propre bastion.

Venezuela : une fois de plus, on tente de nous vendre une guerre

J'avais 23 ans lorsque nous avons envahi l’Irak, et je n’étais pas sûr que c’était fondé sur des mensonges, mais quelque chose dans mon for intérieur – une vague impression — me disait que c’était fondé sur des mensonges. Un peu comme vous, si votre nouveau rendez-vous trouvé sur un site de rencontre arrivait avec un téléphone portable à rabat de 2004. Cela semblerait vaguement inquiétant, et aucune explication qu’il ou elle pourrait donner ne vous mettrait à l’aise. De plus, toute autre personne qui agirait comme si c’était normal deviendrait également suspecte.
L’invasion de l’Irak m’a semblé être fondée sur un mensonge. Et il s’est avéré que j’avais raison, que c’était un mensonge et que l’ensemble des médias grand public et notre gouvernement avaient tort, mentaient ou, la plupart du temps, les deux.
Aujourd’hui, notre gouvernement et nos médias tentent par tous les moyens de nous plonger dans une autre guerre, cette fois avec le Venezuela. Ils nous disent que le peuple vénézuélien est désespérément à la recherche de produits de première nécessité comme du dentifrice, alors que des journalistes indépendants montrent des étals pleins de tubes de dentifrice abordable à Caracas.

vendredi 15 mars 2019

Désolé, Ilhan, les Juifs ont hypnotisé le monde


La représentante Ilhan Omar a présenté des excuses équivoques et non équivoques pour avoir tweeté que la puissance du lobby sioniste était «entièrement lié aux Benjamins» (billets de 100$). Quelques semaines plus tard, elle ne s’excusait pas du tout pour avoir suggéré que les représentants du Congrès américain ne devraient pas avoir à prêter serment à Israël.

SYRAK. Al-Nujaba forme une brigade pour libérer le Golan

Se référant aux propos d’un responsable de la Résistance irakienne sur les États-Unis et Israël, le journal en ligne israélien Jerusalem Post a indiqué que la formation de la « Brigade de libération du Golan » au sein du mouvement al-Nujaba (une composante des Unités de mobilisation populaire, Hachd al-Chaabi) prouve qu’il « cherche à combattre Israël ».

jeudi 14 mars 2019

USA. Boeing terne la réputation technologique des États-Unis


Boeing est en pleine turbulence. Après plusieurs pays d'Asie et l'Europe, et juste après le Canada, les États-Unis annoncent que les Boeing 737 Max, fleuron de l'avionneur américain, vont être cloués au sol. À l'origine : l'accident tragique du vol d'Ethiopian Airlines dimanche en Éthiopie et celui de Lion Air en octobre dernier. Comment expliquer ces deux catastrophes en si peu de temps ? La réponse est simple : la corruption endémique des hauts responsables américains.

Algérie : une dynamique de crise pré-révolutionnaire


Le mouvement du 22 février prolongé par les manifestations du 1er et surtout du 8 mars constitue une rupture avec une période de désenchantement et de pessimisme qui a caractérisé les mouvements sociaux, le monde du travail, l’intelligentsia et surtout les forces vives de la société algérienne, comme la jeunesse et les femmes. Un nouveau champ du possible est ouvert et la rupture avec un régime politique autoritaire, prédateur et clanique devient une perspective ouverte.

Venezuela. La panne d'électricité est un crime contre l'Humanité commis par les USA


Nous avons dit il y a quelques jours que le fiasco sur lequel s’est terminée l’opération « aide humanitaire » intensifierait l’agressivité de la Maison-Blanche qui lancerait des attaques et des sabotages planifiés de manière sélective afin de causer le plus grand mal possible à la population et, de cette façon, déclencher ce qui selon les experts de la CIA et du Département d’État serait un soulèvement populaire massif contre le gouvernement de Nicolas Maduro (voir l’article « Trump : la impotencia y la furia« ).

Tristes épigones, espoir et sabotages


Lorsque Alexandre le Grand mourut à Babylone, les généraux et compagnons qui avaient participé à l'épopée se disputèrent sa succession. Appelés Diadoques, ils étaient souvent déchirés entre deux visions. Ils avaient été membres à part entière de la formidable aventure et en gardaient une réelle nostalgie, un certain panache, tout en se préparant au nouveau monde qui émergeait : la division de l'empire et la constitution sur ses décombres de royaumes neufs, bien plus modestes. Leurs fils et successeurs, les Épigones, n'avaient pas ces scrupules. Jeunes premiers nés dans la pourpre, n'ayant pas connu la gloire de la conquête alexandrine, ils ne pensaient qu'à se tailler une part raisonnable de l'empire finissant. Cela donna, entre autre, le royaume ptolémaïque d'Égypte, qui finira tout de même en beauté avec la fameuse Cléopâtre.
Il arrive encore parfois que les termes diadoque ou épigone soient utilisés pour analyser une situation politique contemporaine. Cela sous-tend presque toujours une sorte de jugement de valeur, l'épigone n'étant que l'écume du diadoque, lui-même pâle comparaison d'Alexandre. Pour schématiser : De Gaulle > Pompidou > Sarkozy, ou Mitterrand > Jospin > Hollande. Plus dure est la chute...
Le système impérial américain n'est pas exempt de cet abâtardissement et l'actualité nous en donne chaque jour des preuves.

mercredi 13 mars 2019

ALERTE SANTE MENTALE : Une pandémie mortelle d'antisémitisme contamine l’Occident !


Gardez les enfants à la maison! Verrouillez vos portes! Condamnez vos fenêtres! Sortez les masques à gaz et les combinaisons contre les  matières dangereuses! Selon les médias, nous sommes officiellement plongés dans une pandémie mortelle d’antisémitisme! Et juste au moment où la menace des « manipulateurs de cerveaux » russes  régressait ! Il semble que le tissu de la démocratie occidentale n’arrive  pas à prendre une pause ces jours-ci.

Le USS Pentagone et sa Mer des Sargasses


La communauté des experts, aussi bien férue de l’objet de leur expertise que des relations publiques, commence à  s’alarmer des progrès russes et chinois en matière d’armement ; mais  piano pianissimo, cette alarme, au rythme postmoderne, bien que les termes et les trouvailles qui la justifient effraient les experts eux-mêmes
Il s’agit essentiellement, pour notre propos de ce jour, d’un rapport suivant une simulation particulièrement sophistiquée de la  RAND Corporation. [1] C’est un événement important, qui devrait faire autorité à Washington : la RAND est le  think tanks  US le plus prestigieux et le plus influent pour les questions techniques de la communauté de sécurité nationale ; basée en Californie et dominant le domaine de l’expertise technique depuis 1948 (date de sa création), directement connectée à l’USAF et à l’industrie d’armement (officiellement, c’est la firme Douglas, agissant comme faux-masque de l’USAF, qui créa la RAND).

Les drogues des junkies de l’État Islamique

Les djihadistes de l’État Islamique n’ont pas été les seuls à consommer de la drogue pour faire face à la peur et à la fatigue en Irak et en Syrie. De nombreux miliciens qui ont combattu Daesh l’ont également utilisée fréquemment. La plus courante est un opiacé connu sous le nom de Tramadol, mais il en existe d’autres très populaires comme la kétamine ou une variante de la benzodiazépine communément appelée Zulam.

USA. Le prix de la “protection mafieuse” grimpe en flèche

Il n’y a pas que la mafia qui demande une rançon en échange de sa “protection”.Les pays riches que nous protégeons -a prévenu Trump de façon menaçante dans un discours au Pentagone- sont tous avertis: ils devront payer notre protection”.
Le président Trump [1] -révèle Bloomberg- va présenter le plan “Cost Plus 50” qui prévoit le critère suivant : les pays alliés qui hébergent des forces USA sur leur territoire en devront couvrir entièrement le coût et payer aux USA un supplément de  50% en échange du “privilège” de les héberger et d’être ainsi “protégés” par eux.

mardi 12 mars 2019

La Russie et la Chine démolissent l'armée américaine dans les simulations de guerre


Dans les récentes simulations de « jeux de guerre » menés par l'armée américaine, la Chine et la Russie ont entièrement effacé les forces américaines. Le F-35, tant vanté, n’a même pas été capable de décoller, alors  que les porte-avions américains sont réduits à des coques de noix flottantes.

USA. Lettre ouverte: Nous sommes Juifs et nous soutenons la représentante Ilhan Omar


En tant que Juifs avec une longue tradition de justice sociale et antiraciste, nous déclarons que l'AIPAC ne nous représente pas. #WeStandWithIlhan
Ilhan Omar a été faussement accusée d'antisémitisme depuis qu'elle a tweeté que les menaces du GOP contre elle et la représentante Rashida Tlaib pour avoir critiqué Israël lorsqu’elle parlait des «Benjamins» (en référence aux billets de 100$). Lorsqu'elle  a été invitée à préciser qui payait les membres du Congrès «pour être pro-israéliens», Omar a répondu: "AIPAC!"

Algérie. L’axe israélo-américain : faire virer les manifestations au chaos


Des agissements sont en cours pour faire virer les manifestations pacifiques en Algérie au chaos. Au moins deux cellules d’opération ont pris en charge cette mission.

QUAD à trois roues


Mauvaise nouvelle pour l'Empire, une de plus : tonton Sam a eu un accident de QUAD [Quadrilateral Security Dialogue, mécanisme réunissant quatre puissances de l'indo-pacifique, l'Australie, les États-Unis, l'Inde et le Japon]. Aux dernières nouvelles, il boîte bas et a le moral dans ses rangers.

lundi 11 mars 2019

Pakistan: un pilote israélien capturé


De nombreuses informations ont été rendues publiques à propos de l’attaque pakistanaise visant les avions de combat indiens, mais rares sont les médias qui ont révélé que l’un des pilotes des avions indiens, qui avait été capturé par le Pakistan, était un Israélien.

Les ambitions de la Russie en Afrique


De nombreuses initiatives de Moscou sur le continent africain reflètent la volonté du Président Vladimir Poutine de rendre à son pays son statut de grande puissance.
Avec tous les problèmes que Moscou cause en Europe, au Moyen-Orient, au contrôle des armements et dans le cyberespace, il n’est pas surprenant que ses activités tout aussi inquiétantes en Afrique posent beaucoup de problèmes.

Le discours de haine talmudique à la base du génocide des non-juifs


Il est interdit d'explorer ce sujet. Ceux qui le font risquent la censure et le déclassement de la part des tyrans de la technologie [1] qui s’opposent à toute forme de racisme à l’exception du racisme institutionnalisé le plus virulent de la planète: celui des juifs vis à vis des Gentils. Ce racisme talmudo-rabbinique est si virulent que l'écriture ou le discours sur un criminel juif expose l'auteur à une perte de carrière, à la prison et même à la perte de la vie.

USA. Make "Cosa Nostra" Great Again par le mafioso Trump

Que Wayne Madsen, dans sa vindicte pour ne pas dire sa haine (vraiment, il n’aime pas Trump !), en soit néanmoins remercié, pour mon compte dans tous les cas. Grâce à lui et parce qu’il y a toujours une part d’inculture en nous, pour mon compte donc puisque je n’en connaissais rien du tout, voici un mot de plus, moi “qui passais sans le voir“, que je glisse avec délice dans mon arsenal dialectique, ce par quoi les guerres se gagnent aujourd’hui ; voici la kakistocratie...

dimanche 10 mars 2019

Censure féroce. Amazon a interdit ces 9 ouvrages académiques remettant en cause certains aspects de «l’Holocauste». Pourquoi?


Il n'y a pas que Fakebook et Twitter qui soit farouchement pro sionistes. Amazon l'est aussi.
Cela ne ressemble pas à un discours de haine extrémiste. À en juger par ces textes de présentation et titres, il semble que ce soit une discussion assez équilibrée et juste sur une allégation très sérieuse et fortement contestée.

Le premier de la liste ci-dessous présente même les deux côtés de l'argument dans le but de faire la lumière sur la vérité.

Pourquoi certaines personnes ont-elles si peur d'une discussion juste et ouverte?

Ces livres ont été interdits sur Amazon en mars 2017, mais sont facilement disponibles en ligne chez d'autres vendeurs. Jetez un coup d'œil aux textes de présentation décrivant ces livres. Ils sont une révélation.

Islamisme et bédouinisme


« Le grand nomade a les instincts exactement inverses [de ceux du sédentaire]. Politiquement, c'est un anarchiste, un nihiliste, il a une préférence profonde pour le désordre qui lui ouvre des perspectives. C'est le destructeur, le négateur» Dans (Histoire et historiens de l'Algérie, p. 31). Par Émile-Félix Gautier (1864 - 1940), géographe et ethnographe français, spécialiste de l'Afrique du Nord.
Le sinistre "Printemps Arabe", autre nom des "révolutions de couleur" ou "changement de régime" semble maintenant  contaminer l'Algérie. Les évènements vécus en Tunisie  et en Égypte en 2011 semblent se répéter en Algérie, avec leurs lots de collabos et de trolls travaillant pour l'Empire anglo-sioniste. Comme en Tunisie et en Égypte, les sionislamistes s'apprêtent à rafler la mise pour mettre le pays en coupe réglée. En Tunisie, avec le "dictateur" Ben Ali, on avait une famille de malfrats voleurs ; les Trabelsi. Avec les sionislamistes, il y a maintenant des centaines de malfrats islamistes, qui, insatiables, ont ruiné le pays .  La population l'accepte sans trop rechigner : c'est au nom d'Allah et de son Prophète que ces malfrats agissent : ils seront jugés par Allah ...plus tard. C'est ce que Voltaire appelait le fatalisme islamique.
Il faut étudier la genèse de la maladie dégénérative qu'est "l'islamisme sunnite" pour comprendre ce qui s'est passé depuis des siècles et ce qui se passe aujourd'hui dans le monde, qualifié abusivement, d'"arabo-musulman".  Nous reprenons ci-dessous un article écrit en 2013.

Algérie. Manipulations étrangères


Surfant sur les manifestations en Algérie, les médias occidentaux et les médias à leur solde incitent à un printemps algérien semblable au sinistre printemps arabe, pour ainsi causer la sédition entre les Algériens, poursuivre la ligne du printemps arabe consistant à installer aux commandes leurs harkis sionislamistes. Cela leur permettrait ainsi d’entraîner un renversement de l’État algérien et de pousser l’Algérie dans le chaos, comme ce fut le cas en Libye, ou à la ruine, comme c’est le cas en Tunisie.

Algérie. Comment le général Toufik a voulu bloquer Saïd Bouteflika



Anthropologue britannique, professeur et chercheur associé à la “School of Oriental and African Studies” (École des études orientales et africaines) de l'Université de Londres, spécialiste reconnu de la zone sahélienne, Jeremy Keenan raconte dans cet article (dont nous reproduisons des extraits), la guerre qu’a livrée le DRS du général Médiène, dit Toufik, au clan Bouteflika afin d’empêcher Saïd Bouteflika, le jeune frère du président, d’arracher la succession.
Selon lui, la guerre aurait peut-être débouché sur un accord selon lequel Mediène «prendrait sa retraite» suivi aussitôt par Bouteflika pour raisons de santé, et le pays serait gouverné jusqu’aux élections de 2014 par un ou des Vice-président(s) nommé(s) quelque temps avant le départ de Bouteflika.
Auteur du livre "The Dark Sahara: Americas War on Terror in Africa" (Sombre Sahara: la guerre de l’Amérique contre le terrorisme en Afrique), Jermy Keenan a notamment affirmé, il y a quelques mois, que c'est la Sécurité militaire algérienne qui a conduit la France dans le fiasco de son opération militaire du 22 juillet au Mali, destiné à sauver l'otage Michel Germaneau.

samedi 9 mars 2019

USA. En tant que juif, je dis à Pelosi: «Ilhan Omar a raison»


La Présidente Nancy Pelosi serait encore en train de réfléchir à un «vote de spectacle» symbolique au Congrès sur une résolution « antisémitite » et «haineuse»  qui offrirait toute l'authenticité et l'honnêteté d'un procès de spectacle de type soviétique. Si Pelosi agit, cela prouvera le point de vue de la représentante Ilhan Omar sur l’influence démesurée exercée sur le Congrès par le lobby juif «AIPAC et sur son pouvoir d’étouffer toute critique d’Israël ».

Syrie : Un Colonel Français Secoue le Palmier…

 « D'où qu'elle provienne, l'authenticité hérisse toujours ceux qui appartiennent à la médiocrité de la conscience commune."
Décoiffant !...
Un colonel français vient de secouer, avec vigueur, le palmier Syrien !
Les assises de notre bureaucratie galonnée en tremblent, de rage et de désespoir… Jusqu’au plus profond des trous de souris de notre Deep State - prolongement de celui de notre suzerain "étasuniens" - avec notre IMD (Industrie Médiatique de la Désinformation) tétanisée de stupeur.

Venezuela – Guaidó prévoit d’utiliser des armes – La frustration suscitée par l’impasse s’installe


De nouveaux rapports sur la tentative de coup d’État US au Venezuela décrivent l’humeur actuelle à Washington comme relevant de la « frustration « Ils jettent également un nouvel éclairage sur les raisons pour lesquelles les plans de l’opposition ont échoué.
Lorsque les États-Unis se sont lancés dans le coup raté de l' « aide humanitaire » à la frontière entre la Colombie et le Venezuela, un rôle important a été donné à leur marionnette, le « président » autoproclamé Juan Guaidó. Il lui incombait de faire franchir la frontière à l’aide humanitaire.

Que se passe t-il réellement en Algérie ?

Sur fond de crise politique autour du cinquième mandat du président Bouteflika, âgé et très malade (et dont le sort est scellé), se joue une lutte à mort entre deux grandes factions du pouvoir réel Algérien :
D’un côté, les partisans de l’ancien patron des renseignements de 1990 à 2015, le Général Mediène plus connu sous le nom de Toufik, débarqué en 2015 dans une première joute où tous les coups étaient et sont toujours permis.
De l’autre, les partisans du Clan Bouteflika, ramené et propulsé par le Général Toufik avant de s’en affranchir mais qui dispose actuellement de la loyauté du très puissant Chef d’état-Major des Armées, le Général Ahmed Gaid Salah.

vendredi 8 mars 2019

USA. Les dirigeants noirs proclament des vérités interdites sur les mensonges d’Israël et du Talmud


À la fin de février, Ilhan Omar (D.-MN), républicaine des États-Unis d'Amérique, musulmane d'origine somalienne, a réitéré ses préoccupations concernant l'allégeance du Congrès à une nation étrangère, Israël. À présent, le Congrès envisage sa condamnation, dirigée par des démocrates de son propre parti.

Attaquer l’Iran


Les experts du Moyen-Orient ont depuis longtemps admis que les États-Unis et Israël cherchent une excuse pour attaquer l’Iran. La conférence qui s’est déroulée à Varsovie allait dans ce but, clairement exprimé par le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, mais elle n’a pas réussi à rallier le soutien des États européens ni du Moyen-Orient. L’Europe, en particulier, a montré que la normalisation des relations avec l’Iran dans le cadre des accords nucléaires multipartites de 2015 était, au contraire, la voix préférée pour éviter une guerre et la prolifération des armes nucléaires.

Le vaisseau mère russe transportera six sous-marins "drones de l’apocalypse" Poséidon


"Le drone sous-marin stratégique Poséidon coûte des centaines de fois moins cher que le bouclier antimissile déployé par les États-Unis et les groupes de frappes des portes avions américains."
Le sous-marin spécialisé Belgorod du Projet 09852, qui sera lancé au deuxième trimestre de cette année, sera le premier transporteur de drones sous-marins à capacité nucléaire Poséidon, a déclaré mercredi à TASS une source de l'industrie de la défense nationale.

jeudi 7 mars 2019

USA. Sondage : Soutiens de Trump par âge, race et sexe


La seule raison pour laquelle il existe une corrélation modeste entre l'âge et le soutien de Donald Trump chez les hommes est que les générations plus âgées sont plus blanches que les générations plus jeunes. Une fois la race prise en compte, la relation s’estompe chez les Blancs, se  révèle faible chez les Hispaniques et les Asiatiques, et  fortement inversée chez les Noirs et les Juifs. Reuters-Ipsos, qui a commencé un mois après son entrée dans la présidence de Trump, a donné son approbation parmi les hommes par âge et par race:

Venezuela. La Russie va déployer un bouclier anti-missiles balistiques

Une guerre US contre le Venezuela est-elle promise au succès alors que les commandos américains commencent à rencontrer de graves problèmes sur les frontières colombiennes et que la Russie pourrait déployer un de ses boucliers anti-missiles balistiques au Venezuela ?
Depuis que Juan Guaido a annoncé le 4 mars son intention de retourner à Caracas, les médias mainstream ne cessent de parler des "menaces" qu'il risquerait de connaître dans son pays. Washington a prévenu que s'il arrivait quelque chose à Juan Guaido, "il y aurait des conséquences".

S-400, la pomme de discorde de Poutine


Véritable Éris des temps modernes, Vladimir Poutine ne s'amuse jamais autant que lorsqu'il sème la discorde dans le camp impérial. Moins poétique, c'est un système antiaérien, le meilleur du monde, qui joue le rôle de la pomme en or.

USA. Désigné par Trump pour instaurer la « démocratie » au Venezuela, Elliott Abrams a consacré sa vie la détruire.


Le 11 décembre 1981, au Salvador, un escadron militaire salvadorien entreprit de massacrer jusqu’au dernier les habitants d’un village isolé, appelé El Mozote. Avant de les mettre à mort, les soldats violèrent à de multiples reprises les femmes et les filles, dont certaines n’avaient que dix ans, tout en riant de leur préférence pour celles âgées de douze ans. Un témoin décrivit un soldat qui jetait en l’air un enfant de trois ans pour qu’il s’empale sur sa baïonnette. Le bilan final s’éleva à plus de 800 morts.

Algérie. Mouvement anti-5e mandat : de l’urgence d’un manifeste politique


Les marches populaires pacifiques contre le 5e mandat de Bouteflika n’ont toujours pas abouti depuis deux semaines de leur existence à un manifeste de revendications politiques à même de donner une assise, un socle à leur mouvement de protestation au-delà de la spontanéité et du phénomène de « rue ».

Libye. Nouvelle cabale anti-russe : l'Occident veut s'accaparer TOUT le pétrole libyen


Le journal britannique The Telegraph a jeté dans l’espace médiatique une autre désinformation anti-russe sur la prétendue «présence» en Libye de «mercenaires de Russie».

Ce qui est intéressant: le journal Telergaph lui-même écrit que les allégations sur les «centaines de mercenaires» du «PMC russe Wagner» en Libye sont basées sur des rumeurs.

Néanmoins, en se basant sur ces  fausses rumeurs, le journal tire de profondes conclusions.

mercredi 6 mars 2019

SAHEL. La force Barkhane élimine l’Emir d’AQMI au Sahara


Les autorités françaises ont annoncé aujourd’hui avoir éliminé Djamel Okacha, l’émir du Sahel et du Sud algérien pour Al Qaida au Maghreb Islamique dans une opération ciblée.
C’est la ministre des Armées, Florence Parly qui a confirmée dans un communiqué l’information. « Il était le chef d’un des principaux groupes armés terroristes sévissant au Sahel, le concepteur et le financier de nombreuses attaques contre les valeurs et intérêts communs que nous partageons et défendons avec les pays du G5 Sahel: le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad » précise le communiqué de la ministre.

Russie. Gerasimov s’en-va-t-en-guerre


Peut-être d’une façon divergente pour ne pas dire éloignée des habitudes de leur président, ou dans tous les cas sur une voie un plus disons guerrière parce que sans la moindre concession dans leurs analyses des intentions jugées belliqueuses et agressives du bloc-BAO et des USA, les militaires russes affirment leur volonté de préparer à la fois une nouvelle stratégie, un nouveau conflit, et une adaptation complète aux nouvelles formes d’agression. Dans une conférence à l’Académie Militaire jeudi dernier, le chef d’état-major général, le Général Gerasimov, a détaillé les multiples aspects de la nouvelle posture des forces armées russes.

La crise vénézuélienne aggrave le déclin stratégique de l’Empire


En dépit des profonds clivages divisant ce qui reste de la société vénézuélienne et de la crise économique désastreuse affectant ce pays, il semble que le pantin Juan Guaido, une sorte de clone de Barack Obama, ait complètement échoué à susciter l’adhésion des populations et de l’Église.
Mis à part la CIA, ses gardes du corps issus du Mossad israélien, les représentants (et les mercenaires) des États-Unis, de Grande-Bretagne, de la France et des Pays-Bas, ainsi que les gros propriétaires terriens, Juan Guaido ne dispose d’aucune assise populaire au Venezuela.

mardi 5 mars 2019

France / Antisionisme. Le crime après le crime


« L’antisionisme est l’une des formes modernes de l’antisémitisme ». C’est lumineux ! Comment n’avais-je pas compris plus tôt ? Merci, monsieur Macron, j’abjure !

Je croyais, comme le disent tous les historiens, qu’il y avait eu en 1948-49 un nettoyage ethnique prémédité de 800.000 Palestiniens, avec de nombreux crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Je croyais qu’Israël avait sciemment violé la résolution 194 de l’ONU sur le retour des réfugiés palestiniens chez eux et avait détruit des centaines de villages pour effacer les traces de la Palestine.

Grâce à vous, je sais qu’une telle pensée est antisémite.

Dans un tweet supprimé, le commandement nucléaire américain se déclare «prêt» à «larguer quelque chose».


La veille du Nouvel An, le Commandement stratégique américain, qui supervise l’arsenal nucléaire des États-Unis, a publié un tweet dans lequel il se déclarait prêt à «larguer quelque chose de beaucoup, beaucoup plus gros» que la «grosse boule» de Times Square à New York.
Ce tweet laisse entendre que l’armée américaine est non seulement tout à fait prête à tuer des gens avec des armes nucléaires pour la troisième fois, mais qu’elle est aussi très impatiente de le faire.

Des Marines US ont combattu Al-Qaïda aux côtés de l’armée tunisienne


Le New York Times a publié un article sur ses colonnes, le samedi 2 février 2019, à propos de la collaboration militaire entre la Tunisie et les États-Unis, il y a deux ans de cela, lors d’une opération menée contre  Al-Qaïda. 
Les Marines américains et les soldats tunisiens ont combattu côte à côte, sur les frontières Ouest de la Tunisie, selon le New York Times.

lundi 4 mars 2019

Vladimir Poutine : « 80 à 85% des bolcheviques au pouvoir en URSS étaient juifs. »


Vladimir Poutine s’exprimait ainsi  :
“La décision concernant la bibliothèque Schneersohn a été prise par le premier gouvernement soviétique. Et jusqu’à 80 à 85% des membres du gouvernement de l’Union soviétique étaient juifs. Et ces juifs guidés par de fausses pensées idéologiques ont arrêté et réprimé les adeptes du judaïsme, du christianisme, de l’islam et d’autres religions. Ils n’ont pas fait de différences. Dieu merci, ces œillères idéologiques et ces fausses pensées se sont effondrées.” Expliquait le chef d’État de la Fédération de Russie devant un parterre de Juifs.

dimanche 3 mars 2019

L'armée américaine vole 2,13 milliards de dollars d'or en Syrie dans le cadre d'un accord avec l'Etat Islamique


L'armée américaine a été surprise en train d'expédier 50 tonnes d'or hors de Syrie dans le cadre d'un prétendu accord avec des combattants de l’État islamique au nord-est de la Syrie.

Selon des reportages de l'agence de presse syrienne SANA, des responsables militaires américains ont conclu un accord avec des terroristes mercenaires  de l'Etat islamique aux termes duquel le groupe terroriste leur permettrait de transporter 50 tonnes d'or dans la province de Deir el-Zour, située dans l'Est de la Syrie, en échange d'un passage sûr pour les terroristes.

samedi 2 mars 2019

USA/IRAK. Venus pour "civiliser et libérer" les Irakiens, nous avons aidé à créer Daech


Après 14 ans de lutte anti-terroriste, l’Occident est devenu un maître dans la pratique de la barbarie et de la mise en place d’États « en faillite ».

Venezuela. Washington, d’échec en échec


Le week-end dernier a été terrible pour la Maison-Blanche et ses contremaîtres imprésentables au sud du Rio Bravo, le "Cartel" de Lima, comme on l’appelle à juste titre, étant donné le lien étroit que certains des gouvernements qui le composent entretiennent avec le trafic de drogue, notamment le cartel Colombien et, avant López Obrador, celui de Peña Nieto au Mexique.

vendredi 1 mars 2019

L’escroquerie croissante de l’antisémitisme


 «Un antisémite voulait dire un homme qui détestait les Juifs. Maintenant, cela signifie un homme qui est détesté par les Juifs. » – Joe Sobran
Dans son roman de 1984, George Orwell a inventé l’expression «newspeak» pour décrire l’utilisation ambiguë ou délibérément trompeuse de la langue dans le but de faire de la propagande politique et de limiter les «options de réflexion» de ceux qui en sont les destinataires. Dans le contexte du discours politique d’aujourd’hui, ou de ce qu’il en va de même, il serait intéressant de savoir ce que George penserait de l’usage saturé de «l’antisémitisme» comme un moyen d’arrêter les discussions tactiques, utilisé pour mettre fin à tout conflit condamnant les accusés du crime comme étant en quelque sorte hors du champ, des monstres voués à jamais à la dérision et à l’obscurité.

Syrie. Le drone kamikaze russe kalashnikov KUB-BLA sème la panique chez les terroristes

Le 19 octobre 2015, un essaim de cinq mystérieux drones kamikazes ont attaqué une position militaire du mouvement Ahrar al-Sham [Front Al-Nosra] près de la ville de Maar Shamarin dans la province syrienne d’Idlib. Quelques heures après l’attaque, l’agence SMART News locale a interviewé les combattants qui ont survécu à l’attaque. Ils semblaient tous choqués et terrifiés par le « Wunderwaffe [l’arme absolue, arme ultime, arme du jugement dernier] » qui a tué un de leurs camarades et détruit la plupart de leur matériel.

Poutine : les élites occidentales sont des pourceaux


Un article que j’ai publié il y a près de cinq ans, « Poutine aux élites occidentales : Le temps de jouer est terminé », s’est avéré être la chose la plus populaire que j’ai écrite jusqu’à présent, ayant recueilli plus de 200.000 lectures au cours des années qui ont suivi. J’y écrivais sur le discours de Poutine à la conférence du Valdai Club en 2014. Dans ce discours, il définissait les nouvelles règles selon lesquelles la Russie mène sa politique étrangère : ouvertement, à la vue de tous, en tant que nation souveraine parmi d’autres nations souveraines, affirmant ses intérêts nationaux et exigeant d’être traitée en égale. Une fois de plus, les élites occidentales ne l’ont pas écouté. Au lieu d’une coopération mutuellement bénéfique, elles ont continué à parler un langage fait d’accusations vides de sens et de sanctions contre-productives tout autant qu’inoffensives. Ainsi, dans son discours d’hier à l’Assemblée nationale russe, Poutine a fait preuve d’un dédain et d’un mépris total pour ses « partenaires occidentaux », comme il les appelle habituellement. Cette fois, il les a traités de « pourceaux ». [1]

USA : enfin une excellente nouvelle : la haine des néocons est redevenue un courant dominant


Le magazine mensuel  American Conservative a publié un article intitulé « Pourquoi ces colporteurs professionnels de la guerre traînent-ils encore dans le coin ? », extrait d’un livre de Tucker Carlson, journaliste à Fox News, qui s’intéresse aux leaders de la pensée néoconservatrice que sont Max Boot et Bill Kristol, au sujet de leur soutien constant à la politique de guerre américaine. Carlson passe en revue les très nombreux actes d’interventionnisme militaire qui ont été réclamés par ces légendaires Pieds nickelés, documente ce qu’ils avaient prédit comme résultat de cet interventionnisme – liberté, démocratie et prospérité – et ce qui a finalement abouti à l’inverse – morts pour rien, terrorisme et chaos –  et s’émerveille de la façon dont ils restent tous deux dans des positions de grande estime avec des emplois de haut-niveau bien rémunérés.

jeudi 28 février 2019

Chantage américain à l’énergie : l’Allemagne remet Macron au pas


Cela a été présenté poliment comme un « compromis » franco-allemand lorsque l’UE a hésité à adopter une directive sur le gaz qui aurait sapé le projet Nord Stream 2 avec la Russie. Néanmoins, rhétorique diplomatique mise à part, le blocage par Berlin la semaine dernière de la tentative du président français Emmanuel Macron d’imposer une réglementation plus sévère sur le projet gazier Nord Stream 2 était sans aucun doute une rebuffade ferme à Paris.

Algérie / France. DGSN et GDF contre Police et Gilets Jaunes


Les Gilets Jaunes sont à leur acte XV en France. Les manifestants contre un 5ème mandat présidentiel en Algérie sont à leur acte II. Mais d'ores et déjà, on observe, sur le terrain, une nette différence de gestion des mouvements de foules dans les deux pays. Et alors même que l'on pourrait penser que la répression, et la répression la plus dure surtout, serait plutôt, et "logiquement"  du côté algérien, on observe que les choses ne se passent pas du tout comme ça.

Les États-Unis provoquent la Chine et le Pakistan en préparation de l'invasion du Venezuela

 Un nouveau rapport du ministère de la Défense circulant au Kremlin avertit que le monde vient d'entrer dans un «cycle imprévisible de guerre» après qu'un avion de combat pakistanais ait abattu deux avions de guerre indiens. En rétorsion, l'armée de l'air indienne a abattu à son tour  un avion de chasse F-16 pakistanais. L'unique survivant de cette bataille aérienne fulgurante, qui s'est déroulé il y a un jour, est un pilote indien qui, lors de sa capture, a été sauvagement battu par les pakistanais, ce qui a scandalisé  toute la nation indienne . Les analystes politiques craignent que cet incident ne soit qu'un "prélude au conflit mondial" qui, en fait, est en train d'être orchestré par les États-Unis qui matraquent la Chine afin de l'entraîner, aux côtés du Pakistan, dans un conflit majeur avec l'Inde.

mercredi 27 février 2019

Venezuela. La CIA livre des armes sous couvert d’aide humanitaire. Trump réagit


Un nouveau rapport choquant du ministère russe de la Défense circulant aujourd'hui dans le Kremlin et classé «d'importance particulière», indique qu’un mystérieux avion de guerre américain qui avait mis fin aux attentats du 11 septembre 2001 en faisant exploser dans le ciel l’avion détourné par les pirates (vol 93 de United Airlines) avant qu’il ne plonge sur la Maison Blanche, a été «visualisé» par au moins deux satellites militaires très perfectionnés (lancés en novembre 2018) en orbite autour de l'Amérique du Nord lorsqu'il est apparu au-dessus de la région sud-est de la État du Texas, le 23 février 2019 - après quoi il a complètement détruit un avion cargo Boeing 767-375ER (BCF)  appartenant à Atlas Air Worldwide lors de son approche de l'aéroport intercontinental George Bush (IAH) soupçonné de transporter une cargaison d'armes de la CIA à destination de la Colombie.

France. Djihadisme et haute trahison


Les citoyens européens, encouragés à rejoindre la lutte armée en Syrie aux côtés des mercenaires pro-Occidentaux, ne peuvent être poursuivis pour intelligence avec l’ennemi et haute trahison dans la mesure où ils peuvent se réclamer du soutien de l’Otan et de ses États membres. Les États européens ne peuvent les juger sans examiner la responsabilité première de leurs propres dirigeants dans la guerre contre la Syrie.

Le Venezuela, une nouvelle bataille de Stalingrad


Nous avons besoin de toute la solidarité internationale possible.
L’empire semble prêt à tout. Il menace, rugit, insulte, dérange, sabote, ment, diffame, mobilise sa troupe latinoaméricaine et européenne, les gouvernants qui font honte et sont rejetés par leurs peuples transformés du jour au lendemain en vestales et gardiens de la démocratie, la liberté, la justice et les droits de l’homme. Mais jusqu’à présent ils n’ont pas pu réussir, et la volonté des organisations chavistes et son gouvernement a été indomptable.

mardi 26 février 2019

Le Zircon de Poutine ? “Fanfaronnade”, dit Pompeo


Il est remarquable de noter que, depuis le discours de mercredi dernier de Poutine où étaient mentionnées certaines dispositions nouvelles de frappe directe contre les USA avec le missile de croisière hypersonique Zircon, ces mêmes USA sont restés relativement muets, dans tous les cas au niveau officiel à un rang important. On a eu bien peu de choses du Pentagone, notamment parce que le Pentagone, depuis quasiment quatre mois, n’a plus de chef et qu’il semble que l’on s’en satisfasse, que tout aille pour le mieux dans la meilleure des organisations.

lundi 25 février 2019

Syrie. Pourquoi les S-300 ne sont-ils pas utilisés contre Israël?


Nous ne savons pas si les équipages syriens sont déjà capables de faire fonctionner les batteries de missiles eux-mêmes.  De plus, le fait que les missiles ne soient pas lancés ne signifie pas nécessairement qu’ils n’ont aucun effet.

Ces derniers mois, on a beaucoup spéculé sur les raisons pour lesquelles les systèmes de défense antiaérienne S-300 fournis à la Syrie par la Fédération de Russie n’avaient pas encore tiré contre des avions israéliens empiétant sur son espace aérien et lançant des engins de guerre contre diverses cibles sur le territoire de la Syrie.

PLUS QUE JAMAIS, L'IRAN ENTRE USA ET EUROPE


La dernière Grande Idée de Trump, qui est opérationnalisée par son gendre Kushner [1], c’est le transfert de capacités nucléaires vers les amis de l’Arabie Saoudite. Un certain nombre d’articles à ce propos ont été publiés, notamment sur CounterPunch le 20 février 2019. Cette question du “nucléaire saoudien” ainsi posée de façon très “opérationnelle” si l’on a l’esprit le rôle important de négociateur secret pour Trump que Kushner tient en général, devient pour de nombreux commentateurs la question de “l’Arabie armée de nucléaire éventuellement pour frapper l’Iran”.

L’intelligentsia sioniste, responsable de la seconde et troisième guerre mondiales ?


Dans les années 30, les sionistes étaient nombreux au pouvoir :En France, Léon Blum. Georges Mandel (son vrai nom Louis Georges Rothschild) qui fut ministre des colonies de 1938 à mai 1940. Mendes France. Marx Dormoy. Georges Boris, conseiller de Blum. Jean Zay, placé à la jeunesse et l’éducation (loge maçonnique Dolet) mais il désertera devant l’ennemi. http://rutube.ru/tracks/5229955.html
En Allemagne, après la guerre 14, de nombreux juifs américains, y retournèrent profiter de la dévaluation du mark pour acheter pour une bouchée de pain tout ce qu’ils pouvaient. Ne représentant que 0,5% de la population allemande, ils réussirent très rapidement à recontrôler les media et les rouages de l’économie.

dimanche 24 février 2019

Le canular de Jussie Smollett et les impostures juives aux USA, en France et en Angleterre


Le canular de Jussie Smollett [1] et sa mise en pièces pourraient bien détourner le cours des accusations sans fondement. Les fabricants d'Hoax (canulars) sont allés trop loin, Dieu sait qu'il est largement temps de corriger cela. Une simple liste concise de ces impostures serait trop longue à énumérer dans le cadre de cet essai, mais en voici quand même un échantillon des plus récentes. Elles ont suscité des haut-le-cœur officiels et l'indignation des médias, pour des raisons très légères, et nous sommes en droit d'attendre une révision à la baisse, sur le marché, à cause de l'énormité du stock surévalué.

La "gravité" avec Keshe, Tesla et Jeff Smith


Introductions par Ian Greenhalgh et Gordon Duff
Il y a une guerre en cours, sans doute plus importante pour le destin de l'humanité que celle qui jonche des corps dans un tiers du globe. Et si nous pouvions prouver qu'il y a de l'électricité en quantité illimitée dans l'air, pas seulement ici sur Terre, mais aussi dans le vide de l'espace, de l'électricité que nous pouvons exploiter et utiliser?

Sorciers en guerre contre l'humanité – Menace du savoir caché


À en croire les universités, les cercles de réflexion et les médias grand public, la science arrêta tout progrès en 1970. Toute la ‘magie’ est allée dans les jeux vidéo et la téléphonie mobile, alors que les camions énergivores et les faux traitements du cancer sont restés pratiquement inchangés. La Lune reste ‘non visitée’ et la visite de Mars, qui devait survenir vers 1990, reste encore illusoire.
Enfouie dans un monde de désinformation, de falsification et de tromperie, la vérité, la très obscure vérité, va plus loin, beaucoup plus loin. Y a-t-il un savoir qui nous est interdit ? Sommes-nous aux prises avec un gigantesque complot ?

samedi 23 février 2019

USA. La guerre perpétuelle "contre le terrorisme"


Trump peut bien parler de se retirer de Syrie et d’Afghanistan, il n’en est pas moins vrai que l’armée des États-Unis est présente au prétexte d’antiterrorisme dans 80 pays au bas mot, et que personne ne sait ce qu’elle y fait exactement.
Explications.

vendredi 22 février 2019

Une Russie brutalisée par le sionisme


Le mur de la frontière, les tarifs, Jussie Smollett, les élections sont des distractions du vrai problème, le pouvoir juif se présentant à la fois de droite et de gauche, nationalistes et mondialistes, sionistes et communistes.
En 1991, l’écrivain russe Vladimir Stepin écrivait: "Les Juifs disposeront d'un pouvoir absolu et indivis sur le monde entier. Les seuls points importants sont l'argent et le pouvoir -mais surtout le pouvoir- ils seront atteints sans bruit, sans attirer l'attention. et sans occuper les rôles principaux jusqu’à la fin ultime. "
C'est pourquoi la résistance - "l'antisémitisme" - est interdite.
"Nous avons déjà ... possédé les esprits des communautés de goy ... [elles] regardent à travers les lunettes que nous montons à cheval sur leur nez." (Protocoles de Sion, 12)
par Vladimir Stepin
(Extraits par henrymakow.com)

Pourquoi l’État de Poutine va durer après lui


Note du Saker Francphone :
Cet article connaît une forte diffusion et un vif intérêt dans le monde de la réinformation anglosaxonne sans parler du monde russophone. C'est semble-t-il un texte majeur, attendu qui fera date. Nos chères zélites ont donc du soucis à se faire. Les différentes formes de dissidences qui commencent à devenir visibles, n'en sont qu'à leurs débuts.
Note de Dmitry Orlov :
Nous interrompons notre programmation régulière pour vous apporter cette traduction d'un article très important qui décrit la nature de la gouvernance russe moderne. Il est rédigé par l'un des proches conseillers de Vladimir Poutine, qui est un expert politique d'une stature considérable. La presse occidentale - ainsi que la presse libérale russe outrageusement pro-occidentale - l'a largement diabolisé, bien que d'une manière inoffensive, mais sans en citer la source, que je n'ai traduite qu'hier. L'auteur a définitivement touché un nerf en démolissant le système démocratique occidental "des dessous de tables et des fripouilles" avec son illusion d'avoir le choix et son État Profond toujours vigilant.