vendredi 7 octobre 2022

Les États-Unis déclarent la guerre à la Russie, à l’Allemagne, aux Pays-Bas et à la France

Alors que la presse internationale traite du sabotage des gazoducs Nord Stream sous l’angle du fait divers, nous l’analysons comme un acte de guerre contre la Russie, l’Allemagne, les Pays-Bas et la France. En effet, les trois voies d’approvisionnement en gaz des Européens de l’Ouest viennent d’être coupées simultanément, tandis que, toujours concomitamment, un nouveau gazoduc vient d’être inauguré à destination de la Pologne.

Biden invoque Armageddon et achète des médicaments anti-radiations

Un nouveau rapport intrigant du Conseil de sécurité (CS) circulant au Kremlin aujourd'hui note pour la première fois que le président Poutine a eu une conversation téléphonique ce matin avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, dans laquelle Erdogan a déclaré qu'Ankara "est prêt à faire tout ce qui est en son pouvoir pour trouver une solution pacifique à la crise ukrainienne dans l'intérêt de tous ”. Après la fin de cet appel, le président Erdogan a déclaré aux journalistes : « Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de M. Poutine… Je voulais le féliciter, et il nous a, à son tour, remercié pour notre médiation sur la crise ukrainienne. ... De plus, ce serait bien si nous pouvions tenir une réunion similaire sur nos relations bilatérales dans trois ou quatre jours et si M. Poutine pouvaitt également venir aux pourparlers asiatiques... Le président du Kazakhstan tiendra la semaine prochaine des sommets de la Conférence sur l'interaction et les mesures de confiance en Asie et dans la CEI, nous pourrons tenir des pourparlers bilatéraux, ainsi que des pourparlers sur la Russie et l'Ukraine ».

Ce que personne ne vous a dit sur l’Ukraine et les journalistes

Republication
 
Quelque chose d’incroyable a été révélé par un brave héros de l’humanité.
Udo Ulfkotte était le rédacteur en chef de l’un des plus grands journaux européens, le Frankfurter Algemeine Zeitung.
Il y a quelques années, il a avoué au monde que des journalistes du monde entier sont payés par la CIA, des sociétés secrètes, des gouvernements, des milliardaires, etc. pour… toujours mentir et ne jamais dire la vérité au public.

DONBASS. Une course de vitesse avant l'hiver !

Beaucoup d'encre et surtout beaucoup de sang coule depuis quelques jours autour des offensives ukrainiennes menées sur les fronts Nord et Sud du conflit russo-ukrainien. Après l'échec sa 1ère phase stratégique (stratégie de choc blindé visant à obtenir une capitulation de la politique atlantiste de Kiev), et l'épuisement de sa 2ème phase stratégique malgré des gains territoriaux importants ayant permis le rattachement à la mère patrie de 4 territoires russes d'Ukraine, l’État Major russe engage un "second format" militaire dans le Donbass que j'annonçais le 28 août dernier et dont l'expression est reprise aujourd'hui par plusieurs commentateurs. 
Malheureusement, et comme d'habitude, l'attentisme russe qui est le revers de médaille de sa résilience a donné suffisamment de temps aux forces ukro-atlantistes pour, à leur tour, prendre des initiatives opératives avec des offensives séquencées, sur le front Sud en direction de Kherson et sur le front Nord en direction des frontières Nord de la République Populaire de Lougansk.

jeudi 6 octobre 2022

Quelles villes américaines seraient les premières touchées en cas de guerre nucléaire

Steve Quayle a averti le public des villes qui seraient les premières ciblées pour être anéanties lors d'une guerre nucléaire impliquant les États-Unis. Dans une récente interview avec le Mike Adams sur le "Health Ranger Report", Quayle a déclaré que l'objectif des ennemis de l'Amérique serait d'éliminer les chefs des structures gouvernementales du pays et d'empêcher ses restes de poursuivre ses opérations essentielles.

Ukraine. Comment expliquer les récents replis russes ?

Au cours des derniers mois, l’Ukraine a lancé une contre-offensive contre les positions russes dans la région de Kharkov. L’attaque contre les minces forces russes a été plutôt réussie mais a coûté à l’armée ukrainienne plusieurs milliers d’hommes et du matériel irremplaçable. Cela ne semble pas avoir d’importance pour Kiev.

L'OPEP+ réduit sa production de pétrole. Pour Biden, c'est un "désastre total" et un "acte hostile".

L'analyste de Rystad Energy AS, Louise Dickson, était sur Bloomberg TV plus tôt dans la journée et a expliqué qu'un marché pétrolier beaucoup plus serré est à venir après l'annonce des coupes de l'OPEP+. "Nous nous dirigeons maintenant vers un marché pétrolier beaucoup plus serré pour le reste du 4e trimestre 2022, en particulier en décembre 2022, où nous pourrions voir une scission d'un excédent à des tirages", a déclaré Dickson.
L'attachée de presse de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, a déclaré après les réductions de production d'aujourd'hui : "L'OPEP+ s'aligne sur la Russie".

mercredi 5 octobre 2022

Pépé ESCOBAR: du sabotage du pipeline au 11 septembre.

Il ne fait aucun doute que les futurs historiens impartiaux classeront le discours du président russe Vladimir Poutine sur le retour des bébés ours – Donetsk, Lougansk, Kherson et Zaporizhzhia – le 30 septembre comme un point d’inflexion historique  .

L’honnêteté et la clarté sous-jacentes reflètent son discours à la Conférence de Munich sur la sécurité en 2007, mais cette fois ils transcendent largement les signes extérieurs du nouveau grand jeu géopolitique.

C’était une adresse au collectif Global South. 

Dans un passage clé, Poutine a fait remarquer comment « le monde est entré dans une période de transformations révolutionnaires, qui sont de nature fondamentale. De nouveaux centres de développement se forment, ils représentent la majorité ».

Pourquoi l’Arabie saoudite est-elle sur le point de faire grimper les prix du pétrole ?

Les 23 pays de l’OPEP+ devraient décider ce mercredi d’une importante réduction de la production de pétrole. Cette démarche, visant à faire monter les prix du pétrole, peut paraître surprenante dans un contexte de hausse des prix de l’énergie.
D’autant que l’un des principaux bénéficiaires d’une telle politique serait la Russie.

Ce sont les grands rassemblements de chair et de sang.

Des représentants des pays de l’OPEP+ -les 23 principaux producteurs de pétrole- se retrouvent “en face à face”, ce mercredi 5 octobre, à Vienne, pour la première fois depuis le début de la pandémie de Covid-19 en 2020.

Les 13 pays membres de l’Opep – avec en tête l’Arabie saoudite – et leurs 10 alliés producteurs de pétrole, à commencer par la Russie, veulent donner à ce grand rendez-vous le cachet le plus solennel possible pour “souligner l’importance de la décision qui y sera prise”. note le Financial Times. 

Furieux, les Américains, comme à leur habitude, menacent les pays de l'OPEP de rétorsion / punition. Mais nous avons vu que les sanctions ont toujours eu un effet boomerang sur leurs instigateurs, et sont plus néfastes à ces derniers qu'aux pays visés par les sanctions.

Poutine : les dirigeants occidentaux PILLENT le monde et détruisent la liberté humaine

Dans un discours enflammé qui donne le ton à la position de la Russie contre « l'empire du mensonge » en Occident, le président russe Vladimir Poutine expose la vérité sur les dirigeants diaboliques et sataniques des nations occidentales qui pillent le monde et causent des souffrances humaines indicibles tout en mutilant des enfants et en réduisant la vérité au silence.