mercredi 22 mai 2024

Le règne du dollar américain touche à sa fin

Un événement important a été à peine couvert par les médias occidentaux la semaine dernière : le président russe Vladimir Poutine a effectué une visite de deux jours en Chine pour rencontrer son homologue chinois Xi Jinping.

Une grande partie de la couverture médiatique occidentale semblait fascinée par le fait qu'ils se soient tous deux embrassés en public, ce qui serait sans précédent, et cela a donné naissance à des dizaines d'articles de théories du complot dans les grands médias  sur ce qui les rendait si heureux l'un avec l'autre.

Mais les détails de la réunion commencent maintenant à émerger, d’autant plus que certaines sources ont commencé à traduire en anglais les versions russe et chinoise des descriptions de ce qui s’est passé lors des réunions.

Et si ces rapports anglais sont exacts, il n'est pas étonnant que les deux hommes soient si heureux, car il semble que la suprématie du dollar américain en tant que monnaie de réserve mondiale est en voie de disparition, alors que le reste du monde non occidental s’oriente rapidement vers l'abandon du dollar américain, ce qui signifie la fin des États-Unis et la fin ultime de l'empire américain en tant que nation la plus puissante du monde.

La tragédie de la Khazarie (3/3) : les juifs errants

La question “D’où venez-vous ?” est plutôt évidente et il est utile, au cours d’une conversation, de pouvoir y répondre facilement. C’est du moins ce que j’ai constaté au cours de mes nombreux voyages. Heureusement, j’ai une réponse facile : Je viens de St. Leninsburg. Mais ce n’est pas forcément la bonne réponse dans toutes les situations. Par exemple, lorsqu’un plouc pas trop sympathique lève les yeux sur moi et me demande : “Tu n’es pas d’ici, n’est-ce pas, mon gars ?” La bonne réponse est : “Bien sûr que non, je viens de là-bas, du comté de Jackson.” “Tout là-bas, dans le comté de Jackson…”, répond le redneck, étonné : “C’est comment là-bas ?”.

Le nettoyage ethnique de la Palestine (Pappe)

Dans cet ouvrage majeur, Ilan Pappé, historien israélien de renom, revient sur la formation de l’État d’Israël : entre 1947 et 1949, plus de 400 villages palestiniens ont été délibérément détruits, des civils ont été massacrés et près d’un million d’hommes, de femmes et d’enfants ont été chassés de chez eux sous la menace des armes. Ce nettoyage ethnique a été passé sous silence pendant plus de soixante ans et peine encore à être considéré dans sa pleine mesure.

mardi 21 mai 2024

La finale de l’Eurovision 2024 était fondamentalement un rituel démoniaque

À travers des performances hautement symboliques et un récit global qui semble avoir été scénarisé, la finale de l’Eurovision 2024 était en réalité un rituel démoniaque. Voici un aperçu de cette célébration de la dégénérescence et du satanisme de l’élite occulte.

Désormais, la CPI doit également enquêter sur les ministres britanniques

Armes, entraînement et espionnage : alors que la Cour pénale internationale cible Netanyahu pour crimes de guerre, Mark Curtis en signale sept officiels pour avoir aidé le Premier ministre israélien dans trois domaines.
Sept ministres britanniques – dont Rishi Sunak, David Cameron, Grant Shapps et Kemi Badenoch – doivent faire l'objet d'une enquête pour avoir aidé Israël

De nouvelles preuves apparaissent dans la tentative d'assassinat du Premier ministre slovaque Fico

Dans le cadre de la tentative d'assassinat contre le Premier ministre slovaque Robert Fico, le ministre de l'Intérieur Matús Sutaj Estok a annoncé qu'un groupe d'enquête avait été créé. Le point de départ du groupe d’enquête est que le tireur de Fico n’était pas un loup solitaire.

Fico a été touché par quatre balles mercredi dernier. Les médecins de l'hôpital ont déclaré aujourd'hui que son état était stable et qu'il s'améliorait.

L’entente sino-russe modifie les plaques tectoniques de la politique mondiale

La visite d’État du président russe Vladimir Poutine en Chine a montré que le choix des deux superpuissances de s’aligner sur le modèle de l’entente fait son chemin. Il ne s’agit pas d’obligations militaires explicites de soutien, mais cela n’exclut pas totalement le soutien militaire. En adoptant une forme d’ambiguïté stratégique, les deux superpuissances disposent d’un moyen optimal pour faire face à la menace commune que représentent les États-Unis par le biais d’une action collective, tout en préservant l’autonomie d’actions indépendantes pour la poursuite d’intérêts spécifiques.

L’importance historique des pourparlers de Pékin réside dans le fait que le socle de compréhension stratégique qui s’est progressivement constitué grâce à l’effort de modélisation de l’entente Russie-Chine a évolué vers un choix d’alignement plus efficace qu’une alliance formelle pour faire contrepoids à la double stratégie d’endiguement des États-Unis.

Time Magazine : Netanyahou a fait assassiner Raïssi en représailles aux attaques de missiles iraniens

Le fait que le défunt Ibrahim Raïssi ait été à la fois président du pays et candidat au poste de chef suprême après la mort d'Ali Khamenei augmente considérablement le niveau de risque pour le chef de l'État iranien. Cette hypothèse a été faite par des journalistes du Time.

L' Ouest tremble de terreur devant la « mortelle alliance " qui provoque un " changement tectonique " dans l'équilibre mondial des pouvoirs Ouest

Un nouveau rapport convaincant du Conseil de sécurité ( CS ) qui circule aujourd'hui 19 Mai au Kremlin note que la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a évalué de la manière la plus factuelle la visite d'État de deux jours que le président Poutine a effectuée en Chine : « Le voyage a jeté les bases de nombreuses années à venir. ...Il s'agit d'étapes capitales qui détermineront l'avenir non seulement de notre région, mais aussi de la planète entière ».

Le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, qui a accompagné le président Poutine lors de sa visite en Chine , a déclaré : « La Russie ne considérera plus les pays d'Europe occidentale comme des partenaires avant au moins une génération » et a révélé : « L'initiative du président Xi Jinping sur La sécurité mondiale a été discutée lors de réunions à la fois dans le cadre de délégations et lors d'une réunion face à face au sein d'un groupe restreint de dirigeants... Nous voyons de bonnes raisons pour que la promotion pratique de l'idée d'assurer la sécurité mondiale commence avec la formation des fondations de la sécurité eurasienne sans aucune saveur euro-atlantique ».

lundi 20 mai 2024

Opération confusion entre génocideurs et génocidés par la Cour pénale internationale

La Cour pénale internationale (CPI) [1], qui n’a rien à voir avec la Cour de justice internationale (CIJ) [2] de l’ONU, et qui est un organe de diversion, de propagande et de manipulation par les coups bas, mis en œuvre par le Judéo-Occident, dont le procureur est Karim Khan, un agent de la City de Londres (https://fr.wikipedia.org/wiki/Karim_Khan), incrimine à la fois les génocideurs juifs et les génocidés palestiniens, en les mettant au même niveau en demandant l’interpellation des dirigeants génocideurs et des dirigeants de la résistance palestinienne, soit des résistants au génocide de la population palestinienne mis en œuvre par les juifs.