samedi 19 octobre 2019

SIR JOHN GLUBB ET LA DÉCADENCE IMPÉRIALE

On parle beaucoup dans le monde antisystème de la chute de l’empire américain. Je m’en mêle peu parce que l’Amérique n’est pour moi pas un empire ; elle est plus que cela, elle est l’anti-civilisation, une matrice matérielle hallucinatoire, un virus mental et moral qui dévore et remplace mentalement l’humanité  - Musulmans, Chinois et Russes y compris. Elle est le cancer moral et terminal du monde moderne. Celui qui l’a le mieux montré est le cinéaste John Carpenter dans son chef-d’œuvre des années 80, They Live. Et j’ai déjà parlé de Don Siegel et de son humanité de légumes dans l’invasion des profanateurs, réalisé en 1955, année flamboyante de pamphlets antiaméricains comme La Nuit du Chasseur de Laughton, le Roi à New York de Chaplin, The Big Heat de Fritz Lang.
On assiste néanmoins, certes, à un écroulement militaire, moral des américains et autres européens qui se font régulièrement humilier (sans forcément s’en apercevoir, tant ils sont devenus crétins) par les Russes, les Chinois et même par des Iraniens présumés attardés

Affaire Weinstein : avocats redoutables, agents du Mossad, accords secrets…


Voilà ce qui arrive quand on devient très puissant par sa richesse et son réseau mafieux ! Pourtant, il y en aura toujours qui nous expliqueront que le complot n’existe pas et que tout ceci n’est que fantasme et paranoïa. Pendant ce temps, un grand magnat de Hollywood qui violait des dizaines de femmes, se fait protéger par des avocats redoutables, des agents du Mossad crapuleux qui utilisent des méthodes mafieuses afin de le protéger et lui permettre de poursuivre ses crimes. Tout ceci bien sûr avec la complicité du système politico-médiatique et surtout judiciaire qui laisse faire.

jeudi 17 octobre 2019

ORFÈVRERIE RUSSE. Les morts qu’on ne pleure pas


Une certaine presse, celle-là qui fabrique le plasma dans lequel nous sommes immergés pollué de travestissements de la vérité tant elle nous la sert estropiée, invalide, sans substance car elle se trouve tronquée de l’essentiel qui est tu, se lamente récemment sur les Kurdes promis à une mort certaine. 
Depuis 2014, une coalition dirigée par les Usa ‘contre Daesh’ opère en Syrie et en Irak et mène des attaques aériennes sur ces deux pays. Airwars estime qu’elle a tué entre 8.214 et 13.25 civils au cours de 2.890 incidents distincts dont environ 2000 enfants et 1300 femmes. Le porte-parole du Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies déclarait pour sa part en début d’année que les 30.000 attaques aériennes conduites par la coalition depuis  auraient fait 11.800 morts parmi les civils syriens et irakiens. Pour lui, ce nombre élevé est une violation claire des lois internationales et de la Convention de Genève selon lesquelles les belligérants ont le devoir de protéger les populations civiles.

L’OTAN derrière l’attaque turque en Syrie


Allemagne, France, Italie et d’autres pays, qui en tant que membres de l’Ue condamnent la Turquie pour son attaque en Syrie, sont avec la Turquie membres de l’OTAN, laquelle, tandis qu’était déjà en cours l’attaque, a renouvelé son soutien à Ankara. C’est le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg qui l’a fait officiellement, dans une rencontre le 11 octobre en Turquie avec le président Erdoğan et le ministre des Affaires étrangères Çavuşoğlu.

Oscar Levy a approuvé "l'antisémitisme"


"Nous qui nous sommes posés comme les sauveurs du monde; nous qui nous sommes même vantés de lui avoir donné le" Sauveur; nous ne sommes aujourd'hui que les séducteurs du monde, ses destructeurs, ses incendiaires, ses bourreaux ... Je regarde ce monde et je frémis de son horreur; Je frémis d'autant plus que je connais les auteurs spirituels de toute cette horreur. . " Oscar Levy, 1920

Le Sultan blackboulé :Mise à jour 17.10

Les derniers événements confirment la direction prise par la guerre depuis l'accord du 13 octobre. Les Turcs sont en difficulté, sur le terrain et en dehors. Assurés sur leurs arrières par l'armée syrienne et au-dessus par l'aviation russe, les Kurdes sont passés en mode contre-attaque et font reculer les Ottomans.
Voir aussi : 
Syrie. Le sultan blackboulé (Mise à jour du 14/10)

mercredi 16 octobre 2019

Syrie : l'heure de vérité sonne pour la France sioniste

En dépit de toutes les spéculations, il y a quelque chose de particulièrement intense qui s'est déroulé dans le nord syrien et qui provoque la panique totale à bord : le retour de l'État syrien dans le nord-est sans qu'il n'y ait une seule balle à tirer. À ceci s'ajoute le départ de 1000 soldats occupants US qui iraient certes, selon l'AP, se positionner en Irak, au Koweït et en Jordanie mais qui tout compte fait, disparaissent du paysage syrien. Les images des soldats US à bord de leurs blindés, fuyant le convoi de soldats syriens restera encore bien longtemps dans les mémoires.  

Rappel. D’où viennent les islamistes


On désigne par Islamistes toute une ribambelle de faux-nez d’une secte politico-religieuse créée par l’impérialisme britannique (relayé par l’impérialisme américain) et qui s’est répandue comme une peste noire sur ce qu’on appelle le Monde Musulman, du Maroc à l'Indonésie, contaminant au passage tous les pays dans lesquels existe une forte minorité musulmane, tels que certains pays européens, asiatiques et africains. On les désigne aussi par Frères Musulmans, Salafistes, Wahhabites, Islamofascistes, Islaméricains,  islamosionistes, takfiristes ,  etc.

mardi 15 octobre 2019

TUNISTAN. Liste des chefs islamistes au sein du Ministère de l'Intérieur

La liste suivante, publiée par Candide le 31 juillet 2013 dans Actualités, s'est, depuis cette date, étoffée de plusieurs autres chefs  islamistes. Compte tenu de ce qui se passe actuellement en Syrie (libération des Daé-chiens par les Kurdes), des dernières élections (pièges à cons) au Tunistan (qui ont élu Ennahdha majoritaire, et un président autiste islamiste), cette situation ne peut qu'empirer avec de nouveaux Daé-chiens comme chefs "sécuritaires" au sein du Ministère de l'Intérieur. C'est comme si l'Italie nommait les chefs de la Mafia comme responsables de la lutte contre le crime.

Moyen-Orient. En plein dans le mille…


Une frappe de précision sur la crédibilité étasunienne fracasse le paradigme étasunien
La frappe de précision contre le «joyau de la couronne» saoudien – ses installations de traitement du pétrole brut de la semaine dernière – constitue également une attaque de précision contre la crédibilité de ce pays, le sérieux du «parapluie» sécuritaire étasunien, une humiliation pour Trump et en particulier pour l’image des États-Unis en tant que puissance militaire et de renseignement compétente.