lundi 3 décembre 2018

USA. Mort du "capo" de la famille du crime Bush


George H.W. Bush était un investisseur majeur du groupe Carlyle, qui a soutiré des milliards de $ des guerres inspirées par le 9-11, un faux drapeau qui a eu lieu alors que son fils était président. [1]

Selon Dan Briody, auteur de Le Triangle de fer: Dans le monde secret du groupe Carlyle, "Il n’est pas exagéré de dire que le 11 septembre va rendre les investisseurs de Carlyle très, très riches."

Par Michael Hoffman

Les garçons de Bush, Prescott, les deux Georges et Jeb, font partie des "familles dynastiques" des États-Unis dans une Amérique où il est interdit par la constitution de constituer une aristocratie. D'autres dynasties incluent les Rockefeller, les frères Koch, les Harrimans et les Kennedys. La dynastie Bush constitue une aristocratie de facto enracinée dans le complexe militaro-industriel et en Arabie saoudite.
Si nous devions choisir un seul facteur déterminant dans leur ascension et la couverture protectrice offerte à l'héritage de la famille Bush, nous choisirions l'initiation des garçons Bush à la société secrète connue sous le nom de Skull and Bones, qui n'est ouverte qu'aux étudiants de premier cycle spécialement choisis à Yale University.
bones.jpg
George H.W. Bush (à gauche de l'horloge)
portrait Skull and Bones
L'occulte en Amérique, dans la mesure où la classe dirigeante y est impliquée, ne suscite pas particulièrement l'intérêt des médias. Des questions sur le pouvoir démesuré des francs-maçons, le Ku Klux Klan (avant l'ère des droits civils) et des organisations telles que Skull and Bones, sont rejetées en tant que sujets "marginaux" indignes d'une étude sérieuse par des journalistes et des universitaires "respectés». Au cours de la frénésie iconoclaste qui s'empara de l'Amérique et entraîna le renversement de nombreux monuments commémoratifs des Confédérés du Sud, de grandes statues telles que celle du général confédéré Albert Pike, ancien commandant suprême des francs-maçons du rite écossais, et du 33ème degré franc-maçon et l’ancien sénateur, Robert Byrd , du KKK, étaient intactes.
George Herbert Walker Bush, le 41e président des États-Unis, était le petit-fils de Samuel Prescott Bush (1863-1948), un protégé du banquier sioniste Bernard Baruch. Pendant la Première Guerre mondiale, Baruch, en tant que président du conseil de Woodrow Wilson's War Industries, nomma Samuel au conseil d’administration, où il fut chargé de choisir quels fabricants de munitions et d'armes recevraient des millions de dollars en fonds publics, établissant ainsi le lien de la famille Bush avec le complexe militaro-industriel. George H.W. suit les traces de son grand-père. Bush était l'un des principaux membres de la maison d'investissement "Carlyle Group", qui tirait un énorme bénéfice financier de l'attaque terroriste sous faux drapeau du 11 septembre et de l'invasion de l'Afghanistan et de l'Irak par George W. Bush.
Prescott.jpeg
La créature de Bernard Baruch,
le pilleur de tombes Samuel Prescott Bush
Le sénateur Prescott Bush (R-CT) était le père de George H.W. Bush. Commençant avec lui, la dynastie Bush est passée du monde de la politique aux profiteurs du business des guerres  que sont les Harrimans et les Rockefeller, pour se rendre compte des avantages immenses à gagner sur le dos de ses compatriotes américains en tant que membre d'une société secrète. Prescott a été initié dans le Skull and Bones en 1916.
En 1918, neuf ans après la mort du combattant de la guérilla, Geronimo, à Fort Sill, dans l'Oklahoma, où le célèbre Amérindien avait été fait prisonnier de guerre, Prescott Bush et une petite équipe de sa secte secrète des  Skull and Bones entrèrent dans le cimetière indien. volé une tombe. On présume qu'ils cherchaient le crâne de Geronimo. Un débat tourne autour de savoir s'ils ont réussi à obtenir son crâne ou celui d'un autre Indien. Les Grands Médias Menteurs ont soigneusement caché cet épisode honteux et, avec leur désintérêt habituel pour des sujets embarrassants et dégoûtants pour nos seigneurs dynastiques, l’ont dénoncé comme une "théorie du complot" et une "rumeur discréditée".
Pour ceux qui veulent contester l'autorité des sociétés propriétaires des médias et oser penser par eux-mêmes, il est prouvé qu'un groupe de membres des Skull and Bones, dont Prescott Bush, a effectivement volé et profané une tombe à Fort Sill. Le point de départ d'une enquête serait le numéro de mai / juin 2006 du Yale Alumni Magazine, qui est consacré en partie à une lettre récemment découverte datant du 7 juin 1918, de Bonesman (i.e. ; faisant partie des Skull and Bones)  Winter Mead à un autre Bonesman, F. Turbee Davison, mentionnant le vol de la tombe. . Le fait qu’aucune enquête n’a été ouverte sur cette affaire ni sur d’autres pistes ne permet pas d’écarter avec un sourire narquois la probabilité que le père du 41e Président des États-Unis soit une goule occulte (La goule (de l'arabe الغول, al-ghoûl (féminin al-ghoûla), « l'ogre »).
HW and Saudh.jpg
Agent saoudien et traître de l’Amérique - L'ancien président George H.W. Bush est accueilli par le roi Abdullah, nouvellement sacré, lors d'une retraite dans le domaine du roi Abdallah à Riyad, en Arabie Saoudite, le 5 août 2005
Le président George H.W. Bush s'est distingué par son allégeance indéfectible au royaume d'Arabie Saoudite, y compris à la famille d'Oussama Ben Laden. George H.W. a organisé avec son fils George W. un partenariat commercial avec Salem Ben Laden, le frère d'Oussama, qui aurait utilisé l'entrepreneur de Houston, James Reynolds Bath, comme intermédiaire. L'argent des Ben Laden a temporairement aidé à sauver de la faillite de la société défaillante de Bush, Arbusto Energy, basée au Texas. Le 29 mai 1988, Salem a été tué au Texas dans ce qui a été officiellement décrit comme un "accident anormal" lorsque l'avion qu'il pilotait "a dérivé dans des lignes électriques à haute tension" au nord-est de San Antonio. Le National Transportation Safety Board n’a pas jugé utile ou nécessaire des mener une enquête sur cet accident.
Selon le journaliste Robert Scheer, "George HW Bush était un consultant hautement rémunéré du groupe Carlyle, une firme d’investissement de 12 milliards de dollars fortement investie dans les opérations de la défense et de l’énergie. Le président de Carlyle, Frank Carlucci, secrétaire de la Défense de Reagan, était Un ami proche de Donald Rumsfeld ... Le groupe Carlyle comprend également  des vétérans de l'administration (George HW) Bush, dirigés par l'ex-secrétaire d'État, James Baker, un meneur politique qui a travaillé dur pour le poste de George W. Bush, lors de sa  campagne électorale en vue de sécuriser les votes électoraux de la Floride pour  la Maison Blanche. En fait, les responsables gouvernementaux du groupe Carlyle sont si bien connectés au niveau international que, jusqu’au 11 septembre, on avait même demandé au groupe d’investir les fonds de la famille Bin Laden. .. " (Los Angeles Times, 19 février 2002).
Après l'élection de George W. Bush à la présidence, les Saoudiens ont accueilli son père et les partenaires de son père dans le groupe Carlyle et leur ont transmis de nouveaux contrats reposant sur la richesse pétrolière.
L’ancien président George H.W. Bush et le président George W. Bush ont protégé les principaux dirigeants saoudiens d'une enquête dans le cadre du massacre d'Américains à New York le 11 septembre 2001. Immédiatement après l'attaque terroriste, alors que les vols dans l'espace aérien américain étaient restreints, George W. Bush facilité le départ d'environ 300 ressortissants saoudiens sur cinquante-cinq vols distincts. Parmi eux figuraient 24 membres de la famille ben Laden, ainsi que le prince Ahmed ben Salman, intermédiaire entre Al-Qaïda et la Maison de Saoud. (cf. Craig Unger, «La grande évasion», New York Times, 1er juin 2004, p. A19).
Selon Dan Briody, auteur de Le Triangle de fer: Dans le monde secret du groupe Carlyle, "Il n’est pas exagéré de dire que le 11 septembre va rendre les investisseurs de Carlyle très, très riches."
Les attaques pseudo terroristes du 11 septembre et les guerres déclenchées ensuite  par George W. Bush ont profité à son père dans son rôle de partenaire du groupe Carlyle:
"Carlyle et son réseau d'investisseurs sont bien placés pour tirer parti de l'expansion des budgets des départements de la défense et de la sécurité intérieure de Bush Jr. Deux sociétés de Carlyle, Federal Data Systems et US Investigations Services, ont signé des contrats de plusieurs milliards de dollars pour des compagnies aériennes commerciales, le Pentagone, la CIA et le département de la Sécurité intérieure. USIS était autrefois une agence fédérale appelée Office Federal Investigations, mais elle a été privatisée en 1996 ... et a rapidement été engloutie par Carlyle ... USIS maintenant 2,4 millions de vérifications des antécédents par an, principalement pour le gouvernement fédéral. Une autre filiale de Carlyle, Vought Aircraft, détient plus d'un milliard de dollars en contrats fédéraux pour la fourniture de composants pour l'avion de transport C-117, le bombardier B-2 et l'hélicoptère d’attaque d'Apache. Vought avait connu une période difficile avant 2001. Juste avant les attentats sous faux drapeau du 11 septembre, Vought avait annoncé le licenciement de plus de 1.200 employés, soit plus de 20% de ses effectifs. Mais son business a rapidement augmenté à la suite des frappes aériennes en Afghanistan et de la guerre en Irak "(Jeffrey St. Clair," Quand la guerre éclate: le groupe Carlyle et le Moyen-Orient en guerre, CounterPunch, 6 septembre 2013).
"FRATRIE"
Les membres de la famille Bush à Skull and Bones, avec l'année de leur initiation:
Le sénateur américain Prescott Bush: 1916
Le président George H.W. Bush: 1947
Président George W. Bush: 1967
Le 7 février 2004, le journaliste de NBC-TV, Tim Russert, a interviewé George W. Bush au Bureau Ovale.
Tim Russert: "Vous étiez tous les deux dans Skull and Bones, la société secrète."
Le président George W. Bush: "C'est tellement secret que nous ne pouvons pas en parler."
L'omniprésence de cette société secrète a été mise en lumière lors de la campagne pour l'élection présidentielle de 2004 lorsque les deux candidats des deux principaux partis politiques américains étaient membres de la même société secrète. Le candidat démocrate, le sénateur John Kerry, avait été initié à Skull and Bones en 1965. Ils gagnent Les têtes. Nous perdons la queue.
Presque aucun des faits précédents ne sera abordé par les médias du système dans les jours à venir, alors que le président Bush est élevé au panthéon des hommes d'État et des héros américains dans des éloges funèbres et des rites funéraires extravagants. Le vieux pharaon est mort. Son crâne et ses os perdureront à plus d'un titre.

2 Décembre, 2018

Comment le père de George H.W. Bush a soutenu l’ascension d’Hitler
D’où vient la fortune de la dynastie Bush ? Un article de 2004 traduit aujourd’hui à l’occasion du décès de George H.W. Bush (dont il y aurait beaucoup à dire aussi, ainsi que de son fils George W) donne des éléments de réponse.
Par Ben Aris à Berlin et Duncan Campbell à Washington
Paru sur le Guardian sous le titre How Bush’s grandfather helped Hitler’s rise to power
Le père de George H. W. Bush et grand-père de George W. Bush, feu le sénateur américain Prescott Bush, était directeur et actionnaire d’entreprises qui ont profité de leur implication avec les soutiens financiers de l’Allemagne nazie.
Le Guardian a obtenu la confirmation, à partir de dossiers découverts aux Archives nationales des États-Unis, qu’un cabinet dont Prescott Bush était directeur collaborait avec les architectes des finances du nazisme.
Ses relations d’affaires, qui se sont poursuivies jusqu’à la saisie des actifs de son entreprise en 1942 en vertu de la loi sur le commerce avec l’ennemi, ont conduit plus de 60 ans plus tard à une action civile en dommages et intérêts intentée en Allemagne, contre la famille Bush, par deux anciens travailleurs forcés d’Auschwitz et à une vive controverse préélectorale.

Lire la suite ici

VOIR AUSSI :
Hannibal GENSERIC

1 commentaire:

  1. Il n'y a pas de quoi pleurer . :-D
    Dans la vie c'est chacun pour sa peau dirait ce type . :-D

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés.