jeudi 6 décembre 2018

Facebook vend vos données à des tiers et se fait du fric sur votre dos


Des documents publiés par le Royaume-Uni montrent que FB a reproduit sa collecte de données d'utilisateurs pour la vendre à des entreprises sélectionnées, et peut-être, à des Services Spéciaux Barbouzards.

Résultat de recherche d'images pour "caricature Facebook"
Note de la rédaction Veterans Today
«La vengeance est un plat qui se mange froid» est un vieil adage, et nous le célébrons aujourd’hui, car personne ne le mérite mieux que Facebook. Le moment est peut-être même venu pour les utilisateurs de FB, y compris de nombreux utilisateurs qui ont été expulsés, de devenir propriétaires d'une bonne partie de FB et d'être impliqués dans son fonctionnement à partir de maintenant.
VT a repris l'histoire le 25 novembre avec la publication que les Britanniques ont attrapé des documents «non accessibles au public» dans le cadre d'une action en justice intentée par un propriétaire de société d'applications poursuivant Facebook. Nous ne nous attendions jamais à ce que le Parlement agisse aussi rapidement.
Mais ce n'est que le début de l'histoire. Si FB arnaqueses utilisateurs pour  gagner quelques dollars sur le dos de chacun d’eux, imaginez ce que fait d'Israël, exigeant de FB  un accès à toutes les données des utilisateurs, par la porte arrière, pour qu'il puisse jouer à son jeu habituel de pénétration et de contrôle par le chantage.
VT a observé cela pendant plusieurs années, alors que tous ceux qui étaient chargés de protéger le public étaient tout simplement réticents à l'idée de bouger ou protester. Ceux qui se trouvent au sommet étaient au courant pour savoir que, si l’on creusait suffisamment, les pénétrations nationales de Renseignement et d’Espionnage se retrouveraient dans les grands médias sociaux, et même dans Google lui-même, directement et indirectement.
C’est le cadeau que nous avons reçu, dès le début, de la propriété publique américaine des principales passerelles Internet, de nous faire retourner contre nous ce cadeau empoisonné. Comme je l'ai dit par le passé et je le répète, les contrôleurs publics doivent être intégrés à toutes ces grandes entreprises de l'internet et des médias sociaux pour informer régulièrement le public de ce qu'ils font vraiment.
L'abus d’exploitation non autorisée de nos données est trop critique pour permettre le maintien du système «d'honneur des scouts» que nous avons maintenant. Et bien sûr, pour lancer les choses, nous aurions besoin d’une véritable enquête de fond sur la sécurité réelle ou irréelle de la sécurité de nos données.
Mais, probablement la plupart des gouvernements, s’uniraient pour nous bloquer. Nous félicitons donc le Parlement britannique d’avoir récupéré et publié ces documents essentiels. "... Jim W. Dean]
--------------------------------------------------------
Des documents internes à Facebook, précédemment saisis par la Grande-Bretagne, confirment que le géant de la technologie a pris l'habitude de partager des données d'utilisateur avec d'autres entreprises sans le consentement de l'utilisateur et a tenté d'éviter une mauvaise publicité en obscurcissant le passage de son « aspirateur » de données privées.
Le Parlement britannique a publié mercredi une mine de documents sur Facebook, dont il a pris possession dans le cadre d'une enquête plus vaste sur Cambridge Analytica, une entreprise qui utilisait les données de Facebook pour profiler des utilisateurs à des fins politiques.
Le député Damian Collins, président du Comité du Parlement sur le numérique, la culture, les médias et les sports, a déclaré que l’enquête avait révélé plusieurs problèmes clés.
Résultat de recherche d'images pour "caricature Facebook"
Les députés saisissent des documents censés révéler la collecte secrète de données par Facebook
Le changement de plate-forme de Facebook en 2014-2015 lui a permis de conclure des accords de «liste blanche» avec les développeurs d'applications, leur donnant ainsi accès aux données des utilisateurs, en particulier à la manière dont les utilisateurs sont liés en tant qu'amis au sein de la plate-forme. Les documents n’indiquaient pas quelle politique Facebook utilisait pour décider quelles entreprises méritaient ce privilège et lesquelles non.
L'exposition accrue de données privées a généré plus de revenus pour les développeurs d'applications, et ce résultat a été le principal moteur des changements apportés par Facebook. Le réseau social lui-même a reçu des données sur la manière dont les gens utilisaient des applications tierces en retour.
Ce mammouth avide de données voulait savoir comment les gens utilisaient leur téléphone portable. Il a donc changé l’application mobile de Facebook pour lui permettre de collecter plus d’informations à partir des appareils sur lesquels il était installé. Il a délibérément empêché les utilisateurs de prendre conscience de cette situation afin d'éviter de mauvaises relations publiques, a souligné le député.
Selon le rapport, Facebook a également utilisé sa position de fournisseur de données utilisateur pour affecter les activités de ses concurrents dans les médias sociaux, comme Twitter.
Résultat de recherche d'images pour "caricature zuckerberg"
Nous rappelons ici que Facebook censure méchamment notre blog, La Cause du Peuple, pour ses articles anti sionistes, malgré le fait que, dans la plupart des cas, ces articles sont écrits par des juifs (Ron Unz, Israël Shamir, et d’autres). 
Je conseille à mes lecteurs de s’orienter vers VK, le réseau social russe, sur lequel, pour le moment, il n’y a AUCUNE censure.
Hannibal Genséric

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés.