jeudi 20 décembre 2018

France. Un gouvernement sous la botte sioniste


Lettre de Me Maurice Buttin au député ultra sioniste franco-israélien Meyer Habib.

Meyer Habib, député UDI**
Monsieur le Député,
La Commission Nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), instance indépendante, a décerné les prix des Droits de l’homme, en particulier à deux associations, l’une israélienne (B’Tselem), l’autre palestinienne (Al-Haq).
Sous votre pression et celle du CRIF, notre gouvernement a lâchement reculé, et notre ministre de la Justice n’a pas eu le courage de décerner ce prix à ces deux lauréats, comme il était prévu !
Le Monde rapportant ces faits, et précisant le rôle important que vous auriez joué, vous cite : « J’ai honte pour mon pays, qui loin d’assumer ses responsabilités, jette de l’huile sur le feu, attise la haine et encourage la radicalisation antisioniste » !  Lire cela, c’est à pleurer !
J’ai honte pour ma part de voir un député français (ou Israélien ?), sioniste jusqu’au bout des ongles, ancien membre du Betar, ami intime du Premier ministre israélien, sortir pareille énormité !
Le directeur exécutif de B’Tselem, Hagaï El-Had, a eu l’extraordinaire courage de dénoncer au Conseil de Sécurité « l’indignité l’outrage et la souffrance d’un peuple privé de droits pendant plus de cinquante ans », en même temps que les exactions de l’armée israélienne dans la Palestine occupée depuis juin 1967, et vous vous permettez de l’insulter, alors qu’il est l’honneur d’Israël ! Ce pays sera sauvé par lui et ses semblables, non par vous, le CRIF et les dirigeants sionistes, qui le conduisent droit dans le mur.
Mettez-vous bien cela en tête, le fascisme, le national-socialisme, le marxisme dictatorial, ont disparu, il en sera, de même, du national-sionisme.
Par ailleurs, vous voudrez bien rappeler à vos amis du CRIF, que, comme le disait en son temps le Président François Mitterrand à ses dirigeants, qui s’opposaient à la venue du Président Arafat à Paris en 1989 : « la politique de la France ne se fait pas à la Knesset ». Il est vrai que François Mitterrand avait un peu plus de courage, que nos dirigeants actuels.
Veuillez agréer, Monsieur le Député, l’assurance mes sentiments indignés.

*Me Maurice Buttin est avocat honoraire, président du CVPR PO (Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient). Il est membre du P.S, section « Convention ».
**Nota (AFI-Flash): Meyer Habib, ancien membre du groupuscule ultra sioniste Bétar, est député UDI (8e circonscription des Français de l’étranger, comprenant Israël et 7 pays du pourtour méditerranéen).
Par Maurice Buttin, l
60 députés français ont la nationalité israélienne
Dans une déclaration à Canal +, le sioniste de choc, député (français ?) et homme d’affaires israélien, Meyer Habib, vient de révéler que 60 députés, membres de l'Assemblée nationale française, sur un total de 577, ont la nationalité israélienne. Or les juifs représentent moins de 1% de la population française, et sont représentés par plus de 10% des députés et même plus, car d'autres députés sionistes n'ont pas acquis la nationalité israélienne. Décidément, l'argent juif fait des miracles de corruption.

En France, la voix d'un juif vaut 100 fois celle d'un goy. Si cela traduit quelque chose, cela voudrait dire que le revenu moyen d'un juif est 100 fois plus élevé que celui d'un goy. Les Gilets jaunes ont de quoi pâlir de colère.
Je vous en avais prévenus : Le lobby juif impose Macron. C'est un piège à cons.
Population juive par pays, selon wikipédia :
PaysPopulationÉlargie
France467 500600 000
Royaume-Uni290 000370 000
Allemagne117 500250 000


Meyer Habib sur Gaza : « Tout nettoyer, une fois pour toutes »
Au cours d'un débat relatif à la crise israélo-palestinienne, le député UDI Meyer Habib, proche de l'extrême droite israélienne, a laissé échapper le fond de sa pensée.
Le 16.07.2014
Le 2 juillet, Panamza révélait le propos stupéfiant exprimé par un membre de l'Assemblée nationale: réagissant à l'annonce de la mort des trois Israéliens kidnappés, Meyer Habib prônait auprès d'une vidéaste communautaire "la valeur juive de la vengeance"
Deux semaines plus tard, en ce jour du 16 juillet, un autre dérapage verbal commis par ce Franco-Israélien proche de Benyamin Netanyahou peut être exposé. Lors d'un débat diffusé hier sur France 24, Meyer Habib était confronté -pour la première fois- à un contradicteur pugnace et efficace: l'universitaire Dominique Chagnollaud.
Depuis le déclenchement des opérations militaires israéliennes à l'encontre de la population de Gaza, Meyer Habib, ex-militant du Bétar, effectue la tournée des antennes audiovisuelles sans grande difficulté et ce, en dépit d'une piètre maîtrise de l'expression orale: les animateurs de BFM TVLCILCP et RMC lui ont ainsi donné l'opportunité de défendre, plus ou moins confortablement, la politique belliciste du Premier ministre israélien.
Mardi soir, Meyer Habib était convié par l'animatrice Vanessa Burgraff de France 24 à donner son point de vue sur la situation en Israël et dans les Territoires palestiniens.
Panamza vous propose de découvrir l'extrait suivant:  en guise de réponse à une question portant sur la solution au conflit, le député évoque un avis -exprimé dans l'entourage (dont il fait partie) de son ami Benyamin Netanyahou-  selon lequel "beaucoup de gens poussent à ce qu'il y ait une opération terrestre pour tout nettoyer, une fois pour toutes".
Meyer Habib prône tout simplement le génocide des Palestiniens non juifs. Il se conforme ainsi au Talmud, il n'a rien inventé.
Lien de la vidéo : https://youtu.be/5pHM7kd3CXM
VOIR AUSSI :

Hannibal GENSÉRIC
 

2 commentaires:

  1. Pour ce député (Meyer Habib) il faut tout de suite appeler les urgences psychiatriques avec une cagoule de rétention !

    RépondreSupprimer
  2. La France n'est pas le seul, La Belgique, L'Allemagne, la Grande Bretagne tout cela par manque d'attention et de sélection, cad ne pas pouvoir décrypter entre les Juifs pour la Justice et les Khazar zionistes non DNA crypto juif !

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés.