jeudi 6 décembre 2018

Syrie. Attaque chimique à Alep : les missiles ont été armés par des experts français


Les missiles utilisés par les terroristes islamistes lors de leur récente attaque chimique contre des zones résidentielles dans la ville d’Alep, dans le nord de la Syrie, avaient été dotés des capacités chimiques par des experts français, a rapporté mercredi Al-Mayadeen, un média libanais. Selon une source à Idlib, Al-Mayadeen aurait révélé que les missiles chimiquement armés que les terroristes utilisaient récemment pour attaquer la ville d'Alep avaient été fabriqués et modifiés par des experts français et remis aux groupes terroristes suivants :  Hosrras al-Dine (les Gardiens de la foi), Parti islamique turkistanais et  Hay'at Tahrir Al Sham (i.e. Front Al-Nosra).
Que dirait-on et que ferait-on si des experts syriens dotaient des terroristes français d'armes chimiques (chlore, sarin) pour les lancer sur Paris, Lille ou Marseille, dans le but d'aider les Français à "changer de régime" en accusant Macron la fiotte ? D'autant plus qu'en ces temps-ci, la France a beaucoup plus besoin de changer de régime que la Syrie.  H.G.

Par ailleurs, le rapport indique qu'une salle d'opération supervisant 650 terroristes islamistes non-syriens de différentes nationalités, couvrant les activités de ces experts français en armement, avait effectué ses travaux à seulement 3 km de la frontière turque.
À la fin du mois de novembre, la chaîne de télévision gouvernementale syrienne a annoncé que le pilonnage avait visé, dans Alep, des quartiers très peuplés de la rue du Nil, Al-Khalidiyah et Jam’iyat al-Zahra. La police a accusé le Front al-Nosra d'être responsable de l'attaque.
Le mois dernier, Spoutnik a cité des sources proches des commandants terroristes dans la province d'Idlib, affirmant que des experts français assisteraient Tahrir Hay'at al-Sham  pour armer leurs missiles avec des ogives chimiques afin de lancer une opération chimique sous faux drapeau parmi la population civile, avec l’aide des Casques Blancs.
Les Casques blancs avaient transféré un lot de produits chimiques toxiques d'un entrepôt de Tahrir al-Sham, dans la ville de Kafr Nubl, dans l'ouest de la ville de Ma'arat al-Nu'aman, dans le sud d'Idlib, vers un stockage souterrain dans la ville d'Idlib, et qui a été récemment construit près de la prison centrale.
Les sources ont indiqué que les experts français sous fausse identité sont récemment arrivés dans ce stockage souterrain, ajoutant que les cargaisons de produits chimiques leur avaient été livrées pour armer les ogives de missile.
Selon le rapport, un certain nombre de missiles ainsi que des lanceurs de missiles ont été transférés dans la région par les frontières turques.
Tahrir al-Sham et les Casques Blancs ont transféré plusieurs cargaisons de chlore et de gaz sarin sur différents fronts dans les zones démilitarisées du nord et du nord-ouest de Hama, du nord-est d'Idlib et du nord-est de Lattakia depuis la signature de l'accord de Sochi entre la Turquie et la Russie pour instaurer des zones démilitarisées. Comme d’habitude, le Derviche Tourneur qu’est Erdogan, ne respecte jamais ses engagements. En ce sens, c’est un Islamiste typique : voleur, menteur, cupide.

4 commentaires:

  1. Ouest-ce quand dit notre "baltringue" en chef ?
    Il vaut mieux être aveugle et sourd en ce moment!!

    RépondreSupprimer
  2. Pauvre France, tes enfants ont fin, alors que tes aristocrates et le rois nabot, font aux autres ce que le peuple francais veut leurs faire

    RépondreSupprimer
  3. Amis russes, allez tout de go bombarder l'hexagone, et en prime BHL et ses sbires !!!

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet seront supprimés.