samedi 20 mars 2021

Censuré. SYRIE : Le Pentagone accuse la Russie d'avoir abattu un avion américain par "le rayon de la mort"

Le lieutenant-général américain Raymond Anthony Thomas III s'est amèrement exclamé: la Russie nous teste chaque jour, brouille nos communications, et déconnecte nos AC-130 en Syrie.

La Russie déploie des groupes d'armes électroniques de pointe en Syrie

Les spécialistes ont tout d'abord attiré l'attention sur la déclaration du lieutenant général de l'armée américaine R. A. Thomas, qui a déclaré que l'armée russe utilise activement son «arme invisible» en Syrie, qui a même réussi à mettre K.O. l'avion américain AC-130, comme indiqué précédemment par  l'agence de presse Avia.pro qui a déjà rapporté la déclaration d’un officier supérieur américain :

En Syrie, nous sommes dans l'environnement de guerre électronique le plus actif au monde, parce que nos adversaires sont des Russes… Ils nous contrôlent tous les jours, noyant constamment les canaux de communication, en attaquant notre avion AC-130.

Les complexes russes «Krasukha-4», «Zhitel» et «Samarkand» sont également accusés d'attaques régulières contre des véhicules aériens sans pilote américains et plusieurs atterrissages d'urgence d'hélicoptères militaires sont liés à l'impact direct de ces armes russes [1].

Depuis plusieurs années, il y avait au moins 12 systèmes de guerre électronique russes sur le territoire de la Syrie, et maintenant le nombre de ces systèmes pourrait s'avérer encore beaucoup plus important, cependant, les experts attirent l'attention sur le fait qu'il n'y avait pas vraiment besoin d'utiliser ces armes contre les États-Unis.

La guerre électronique russe suscite la haine des États-Unis et de leurs  alliés-toutous

Caricature de Ganf sur le rôle de la France et du Royaume-Uni au sein de l' OTAN (20 février 1958) - CVCE Website 

Les bases militaires russes en Syrie doivent toujours être à l'affût d'éventuelles attaques de groupes terroristes. Ces bases sont régulièrement soumises à des attaques de drones et d'artillerie à réaction des terroristes islamistes.

Pour lutter contre ces attaques, des systèmes de défense aérienne efficaces ont été mis en place, ainsi qu'un groupe de véhicules de guerre électronique. Le journal électronique armystandard.ru (Russie) a parlé des complexes russes de pointe en Syrie.

Depuis 2018, 118 drones ont été lancés par des rebelles vers la base aérienne de Khmeimim, le quartier général des forces militaires russes en Syrie. Cependant, l'absence de tout avion pouvant atteindre les limites de cette base est due aux grands mérites des moyens de guerre électronique.
Les événements du 7 avril 2017 sont un autre exemple de l'efficacité des véhicules de guerre électronique.
À ce moment-là, sur les 59 missiles de croisière Tomahawk, lancés depuis les frégates américaines  Ross et Porter contre la base aérienne syrienne Ash-Shairat, 36 ont été «perdus», ce qui signifie qu'ils se sont écrasés en cours de route, même pas à temps pour atteindre la base aérienne syrienne d'Ash-Shairat ciblée.
Ensuite, les médias ont rapporté qu'au moins deux missiles américaines intacts ont été trouvés par l'armée syrienne et remis aux Russes.
Selon ce journal, dans la zone de la base aérienne de Khmeimim, la guerre électronique signifie «ajouter du réalisme» aux adversaires russes potentiels.
En conséquence, les systèmes de navigation et de ciblage des missiles, avions et drones américains, entrant dans la zone opérationnelle des véhicules de guerre électronique russe, sont victimes d '«illusions radio électroniques ».

    • Russia drove America crazy in Syria: Tomahawk, AH-64 Apache massively crashed - Big victory - Photo 4.
      Système de guerre électronique Krasnukha-4.
       
      Les « attrape-couillons » dans le duel Russie-Amérique en Syrie

      Dans le rapport C4ADS, il y a quatre groupes de guerre électronique russes capables de créer un tel «attrape couillons » avec des armes en Syrie: «Krasnukha-4», la station de brouillage R. -330Z «Zitel», les complexes anti-radio de pointe «Samarkand» et «Shipovnik-AERO».

      L'impact sur les récepteurs GPS a empêché certains navires américains de la région de la Méditerranée orientale de fournir leur emplacement exact.

      Le journal électronique a noté que le groupe coopératif de guerre électronique fixe «Samarkand» avait été mis en service par l'armée russe en 2017.

      Ses caractéristiques sont gardées secrètes. Les Américains ne peuvent pas déterminer exactement où il est déployé en Syrie. On sait que la combinaison «Shipovnik-AERO» ne prend qu'une seconde pour s'introduire dans l'ordinateur du drone s'il rencontre un système qu’il connaît ; si le système lui est étrange, il prendra le contrôle en quelques minutes.

      «Shipovnik-AERO» est également capable de brouiller les émetteurs-récepteurs vidéo et audio, les stations de communication, les stations et modules de réseau mobile, etc.

      Il y a quelques années, la station R-330Z «Zitel» a été modernisée. Elle reçoit et analyse les signaux provenant de sources de diffusion, créant des interférences radar pour les systèmes de communication par satellite étrangers tels que «Inmarsat» et «Iridium», les localisateurs des équipements utilisés, utilisant le système de positionnement par satellite GPS et les stations de base de communication du système mobile GSM-900/1800.
    • Source : Pentagon Accusation: Russia Downing US Aircraft over Syria with Secret ‘Death Ray’ (story banned/censored in US)

      [1] Les systèmes de guerre électronique russes lancent une "frappe de missiles" sur Israël, détruisant le système de défense Iron Dome
      -  L'OTAN est totalement vulnérable aux systèmes de guerre électronique russes

      -  Syrie. Comment la Russie combat-elle les drones USlamistes?

      Hannibal Genséric

7 commentaires:

  1. Déjà l'Amérique n'a pas à se plaindre de la protection Russe en Syrie, car la présence des soldats US est en violation du droit international. La France plutôt que d'y laisser des troupes spéciales ferait mieux de rouvrir son ambassade à Damas. Depuis 10 ans ce pays la Syrie subit une agression de nations Occidentales. La population est victime d'armées étrangères notamment d'un prix Nobel de la paix Obama. Maintenant son complice Biden, usurpateur d'une élection pense à finir le sale travail des Etats-Unis dans cet Etat du Proche-Orient, tout comme le fils Busch acheva la tâche de son père en Irak, avec la pendaison de Sadam Hussein.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez parfaitement raison ! Je pense que maintenant nous nous trouvons à la fin du compte à rebours de l’histoire. La guerre nucléaire est inévitable avec Biden. La confrontation sera très dure mais la Russie et la Chine vont s’en sortir.

      Supprimer
  2. Les occidentaux se ridiculisent et finiront humiliés même sur le plan nucléaire.

    RépondreSupprimer
  3. Qui vivera verra car la vérité c'est comme le soleil.

    RépondreSupprimer
  4. Putin est notre seul protecteur contre le mal , usa france allemagne angleterre canada italie et israel le centre de commandement du NOM , n'oubliez jamais que les juifs gouvernent les usa et l'ue .Vive Putin et la Russie que Dieu vous guide et protege.Je suis francais de par naissance mais je vomis ce pays devenu satanique et antichrist.

    RépondreSupprimer
  5. Dans leurs livres anciens les juifs savent bien que c'est les rochs (russe) qui vont les détruire c'est pourquoi il y a tant de haine des occidentaux envers les russes

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.