dimanche 14 mars 2021

Opération sous-marine pro Algérie de Moscou conjuguée à la vente de Su-34E à l'Algérie

Les négociations entre l'Algérie et la Russie, qui ont mis plus de 8 ans pour fournir le premier lot de 14 bombardiers Su-34E, sont terminées. L'armée de l'air algérienne sera équipée d'ici quelques mois d’un des bombardiers stratégiques les plus puissants, connu sous le nom de «Su- 34E».  Au moment où l'axe US/Israël/OTAN cherche par manipulation de rue à cibler l'armée algérienne, à l'accuser d'avoir confisqué le pouvoir, à la pousser de se place contre les Algériens, cet achat trouve tout son sens : d'autant plus que l'USS Eisenhower vient de débarquer dans les eaux voisines pour participer à des exercices aéronavals très "calibrés". 

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)
Un Su-34E de l'armée de l'air russe. (Photo d'archives)

Alger recevra 14 bombardiers Soukhoï 34E, dans le cadre d'un accord qui permettra de développer et de renforcer l'armée de l'air du pays. L'Algérie a décidé de développer le Su-24 autant que possible, car il a subi trois mises à jour majeures au cours des dix dernières années. La station aéronautique de Novossibirs a commencé en janvier dernier à produire le premier lot de 6 chasseurs Su-34E pour l'Algérie. Ce lot devrait être prêt à partir de la fin de 2021, date à laquelle il servira à former des pilotes algériens en Russie à partir de l'été prochain. Alors que le reste de la production sera livré en 2022 et 2023.

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

L'acquisition par l'Algérie de l'avion Su-34 marque un développement important des capacités de bombardement de haute précision et à longue portée sur terre et en particulier en mer, une riposte contre toute atteinte aéronavale à venir. C'est une capacité nouvelle à combiner avec les capacités de DCA algériennes qui compte sur le S-400. Bref c'est le duo offensif-défensif qui s'active d'autant plus que les coopérations militaires Maroc/Israël s'étendent et que l'entité sioniste est aussi présente dans le ciel du Sahel via ses entretprises qui ont pris en charge "la protection des bases de l'ONU au Sahel". 

Le Su-34 est l'un des avions de combat les plus recherchés de sa génération après avoir fait ses preuves en Syrie où l'armée de l'air russe l'a déployé  dans la guerre contre les terroristes en Syrie, ce qui fait pencher la balance en faveur de l'armée syrienne.

Dans le même temps, suspendu en raison de l'intrusion, par erreur, de "certaines barques de pêche" dans le périmètre des manœuvres, l'exercice aéronaval Lightning Handshake se repris dans le sud du Maroc. Depuis début mars, les Etats-Unis, la Marine marocaine et les Forces royales air mènent un exercice aéronaval dans l'océan atlantique. L'exercice a été interrompu suite à l'intrusion, par erreur, de barques de pêche artisanale dans le périmètre dédié aux manoeuvres, selon les sources marocaines. Mais il semblerait que l'intrusion d'un sous-marin russe en serait la vraie cause. 

L'exercice s'est poursuivi  les 11, 12 et 13 mars d'Aourioura (à environ 45 km de Sidi Ifni) jusqu'à la Plage Blanche (Tan-Tan) quelques jours après le passage d’un sous-marin russe par le détroit de Gibraltar, à un moment où des manœuvres militaires étaient menées conjointement entre les marines américaine et marocaine au large des Canaries. Surnommé « Trou noir » par les Américains, le submersible serait le sous-marin le plus silencieux au monde. Alors l'annonce conjugué de l'achat de Su- 34E par l'Algérie et l'intrusion russe en plein exercices naval anti algérien est-il le signe d'une évolution? visiblement. 

Il ne s’agit pas, selon des médias portugais, du premier passage de l’appareil russe, dont les mouvements au niveau des côtes françaises et portugaises sont souvent suivis par les forces de l’OTAN, avant de poursuivre son chemin le long de la Méditerranée. Cette fois, le « RFS Rostov-na-Donu », un sous-marin furtif et très silencieux armé de missiles de croisière et de torpilles, naviguait en surface. Escorté par deux remorqueurs de sauvetage, il aurait passé plus de temps que prévu au niveau du détroit de Gibraltar. Une coïncidence qui n’aurait pas été du goût de la marine américaine, dont l’objectif de la manœuvre au Maroc était justement de « chasser les sous-marins ennemis » en mer Méditerranée. 

Source : Presstv 14/03/2021

Washington panique. L'armée américaine a perdu la trace de deux sous-marin russes en un jour

Il y a quelques heures, l'armée américaine a lancé une opération militaire spéciale visant à retrouver le sous-marin diesel-électrique russe "Rostov-sur-le-Don", qui, après avoir pénétré dans les eaux de la mer Méditerranée par Gibratatr, a soudainement disparu. Quelques heures plus tard, l'armée américaine a également perdu un deuxième sous-marin russe, qui aurait quitté le port de Tartous, où se trouve la base navale russe.


Auparavant, l'agence de presse Avia.pro a rapporté et publié des photos de l'opération militaire spéciale de l'OTAN qui avait commencé, dirigée contre un sous-marin russe dans les eaux de la mer Méditerranée, mais plus tard, la «ligne opérationnelle» de la communauté Telegram a rapporté une recherche d'un sous-marin russe, mais déjà au large des côtes syriennes, comme en témoigne l'itinéraire de vol publié de l'avion de patrouille anti-sous-marin américain.

«Aujourd'hui, presque 24 heures sur 24, les avions anti-sous-marins américains P-8A Poseidon, se remplaçant dans la zone d'opération et opérant à partir de la base aérienne NAS Sigonella, en Italie, surveillent en permanence la section de la Méditerranée orientale, située au sud-est de l’île de Chypre. Cette activité, très probablement, est liée soit à la découverte d'un sous-marin de la flotte de la mer Noire sortant de Tartous pour «écouter» le porte-avions USS Dwight D. Eisenhower (CVN 69) et sa «suite», soit à des tentatives pour établir le fait même d'être en mer libéré de la base sous-marine "- a déclaré dans le message.

L'armée américaine est préoccupée par le fait que les sous-marins russes «se sont évaporés» juste avec l'apparition d'un groupe de porte-avions américain en mer Méditerranée.

Source : : https://avia-pro.net/news/amerikanskie-voennye-za-sutki-poteryali-vtoruyu-rossiyskuyu-podvodnuyu-lodku

 

3 commentaires:

  1. L'Algérie est cernée par des hyènes sans foi ni loi ,tant qu'à faire ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soyez tranquille, par le soutien de Dieu le tout puissant; nous seront les vainqueur contre les hyènes.

      Supprimer
  2. il est temps Putin de detruire en cendre les usa et israel. pour sauver la paix en ce monde

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.