lundi 29 mars 2021

Covid-Arnaque. Un grand virologue belge tire la sonnette d’alarme

Appel dramatique à l’OMS : un virologue de haut niveau met en garde contre les décès massifs provoqués par les vaccins Corona :
« 
Nous allons payer un prix énorme pour la campagne de vaccination de masse Corona », déclare l'éminent virologue et développeur de vaccins. Il demande à l’OMS d’arrêter « immédiatement » les campagnes de vaccination dans le monde entier.
Geert Vanden Bossche, qui a travaillé dans la recherche sur les infections et le développement de vaccins pour les sociétés pharmaceutiques Novartis et GlaxoSmithKline, ainsi que pour l’organisation GAVI et la Fondation Bill & Melinda Gates, avertit que les campagnes de vaccination de masse contre le virus Corona déclencheront une catastrophe mondiale aux « proportions épiques ».

L'étrange histoire de Geert Vanden Bossche 

L’expert s’est adressé directement à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans une lettre ouverte à ce sujet. M. Bossche est tellement préoccupé par les efforts de vaccination actuels qu’il a lancé un appel urgent à l’agence des Nations unies pour qu’elle interrompe « immédiatement » toutes les campagnes de vaccination contre le virus corona dans le monde. Si ce n’est pas le cas, a-t-il ajouté, des variantes « beaucoup plus infectieuses » du virus ne feront que s’intensifier et finiront par provoquer des décès massifs chez l’hoM..

Dans cette lettre, il écrit : « Je suis tout sauf un anti-vaccin. En tant que scientifique, je n’ai pas l’habitude d’invoquer une telle plateforme pour prendre position sur les questions liées aux vaccins. En tant que virologue et expert en vaccins, je ne fais exception que lorsque les autorités sanitaires autorisent l’administration de vaccins  qui mettent en danger la santé publique. Et surtout lorsque les preuves scientifiques sont ignorées. La situation actuelle, extrêmement critique, m’oblige à lancer cet appel de détresse. Alors que l’ampleur sans précédent de l’implication humaine dans la pandémie de Covid 19 menace de déboucher sur une catastrophe mondiale sans précédent, cet appel ne saurait être assez fort et clair. »

« c’est un Monstre incontrôlable ».

Vacciner les gens contre le virus Corona au milieu d’une pandémie, a-t-il dit, fera que le virus deviendra plus contagieux. Cela augmentera également la résistance des virus aux vaccins, a-t-il ajouté. En outre, selon  Bossche, la vaccination de masse contre le virus Corona « augmentera très probablement encore l’échappement immunitaire adaptatif, car aucun des vaccins actuels n’empêche la transmission des variantes virales. »

L’échappement immunitaire signifie qu’un virus muté déjoue l’immunité innée de l’organisme. Même le vaccin Corona ne sera alors d’aucune utilité contre le virus muté. Et coM. de plus en plus de personnes sont vaccinées contre Corona, de telles variantes, qui circulent déjà, émergeraient de plus en plus et deviendraient simplement plus infectieuses. Et c’est ainsi que le « virus tout à fait inoffensif devient un monstre incontrôlable », explique l’expert dans une interview accordée au Dr Philip McMillan après la publication de la lettre à l’OMS.

Les vaccins prophylactiques ne doivent jamais être utilisés dans des populations déjà exposées à des niveaux élevés d’infection. Il s’agit de connaissances de base en vaccinologie, qui, selon M. Bossche, sont enseignées dès la première année de formation. Cependant, a-t-il dit, cela se pratique dans le monde entier à l’heure actuelle.

« Nous allons payer un prix élevé pour cela. Et je suis ému parce que je pense à mes enfants, à la jeune génération. Je veux dire, c’est juste impossible ce que nous faisons ici. Nous ne comprenons pas la pandémie », a déclaré M. Bossche.
Notre système immunitaire sera détruit.

Le virologue est également très critique à l’égard du confinement. Surtout, dit-il, le fait que des jeunes, dont on sait qu’ils n’appartiennent pas au groupe à risque et ont un bon système immunitaire, se voient interdire tout contact avec d’autres personnes est incompréhensible pour lui.
En fait, a-t-il dit, les mesures de confinement et les masques imposés par le gouvernement ont déjà créé des variantes qui indiquent une fuite immunitaire potentielle. « 
Elles ne feront que s’intensifier maintenant que la vaccination de masse contre les germes chinois bat son plein ». Cela a également été prouvé scientifiquement, souligne M. Bossche.

Le scientifique avertit également que la vaccination pendant la pandémie détruira le système immunitaire. Il est « plus que préoccupé » par les conséquences de cette épidémie virale. L’humanité souffrira de « graves dommages à l’immunité innée » à cause des vaccins. Mais ces dommages ne sont pas limités aux personnes vaccinées. Les vaccinés transmettraient des virus mutants aux non-vaccinés, provoquant une crise sanitaire mondiale. Et cela serait bien pire que ce qui se serait produit si la pandémie avait suivi son cours naturel.

L’évasion immunitaire sélective favorise également la propagation des souches hautement infectieuses, car la vaccination de masse transforme de plus en plus les personnes vaccinées en propagateurs asymptomatiques. Ces derniers transmettent des virus hautement infectieux aux personnes non protégées ou non encore infectées. C’est exactement le contraire de ce que les vaccins étaient censés faire », a-t-il déclaré.

Il est même possible que l’immunité innée soit « complètement perdue ». L’immunité innée désigne la capacité naturelle de l’organisme à combattre les agents pathogènes par une immunité riche, variante et non spécifique.
« 
Des preuves scientifiques suffisantes ont été apportées sur la table. Malheureusement, elles ne sont pas prises en compte par ceux qui ont le pouvoir d’agir. Combien de temps pouvons-nous ignorer le problème alors qu’il existe actuellement des preuves massives que l’évasion immunitaire virale menace désormais l’humanité ? Nous pouvons difficilement dire que nous ne savions pas – ou que nous n’étions pas avertis », souligne Bossche.

Les taux d’infection et de morbidité dans les pays qui ont déjà vacciné des millions de personnes en quelques semaines montrent que la vaccination de masse entraîne une évasion immunitaire virale. Bossche a donné les exemples : Le Royaume-Uni, Israël et les États-Unis. Alors que ces pays connaissent une baisse des taux d’infection, ils verront « sans aucun doute » une forte augmentation des cas de Covid 19 dans les semaines à venir.

La forte baisse que nous observons actuellement pourrait être suivie d’un plateau de courte durée. Mais une forte augmentation ultérieure des cas de maladie (grave) est inévitable », a déclaré le virologue.
Il faut aborder clairement cette question car « il s’agit d’humanité », souligne-t-il. « 
Il s’agit de tout le monde. Et je mets tout en jeu parce que j’ai fait mes devoirs. C’est juste une obligation morale. »

source (document PDF complet)

 

5 commentaires:

  1. Tout ce qu'on peut dire ne servira à rien Hannibal. Les maîtres veulent notre peau et le troupeau est d'accord. Que demander de pire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une plaie ! une bonne plaie divine ! comme par le passé, quand l'Homme n'a pas été sage une première foi(s)! lol

      Supprimer
  2. Les politiciens Occidentaux sont des criminels qui n'autorisent pas la prescription de médicaments pour lutter contre ce virus. Des vaccins toxiques et encore et toujours des vaccins pour infecter la populations. Un seul remède contre ces satanistes la peine de mort. Pour la France la Constitution de 1793.

    RépondreSupprimer
  3. CE VIRUS EXISTE BIEN MAIS DEVANT LES REACTIONS DES DIRIGEANTS MONDIAUX DE CERTAINS SCIENTIFIQUES ET DE L'OMS NOUS SOMMES DEVANT UN CRIME CONTRE L'HUMANITE.
    LES SCIENTIFIQUES DEVRAIENT ETRE TOUS D ACCORD MALHEUREUSEMENT ILS SONT DIVISES CE QUI AMENE QUE LES PEUPLES N'Y COMPRENNENT PLUS RIEN ET N'ONT PLUS CONFIANCE.VERITES ET CONTRE VERITES SEMENT VRAIMENT LE TROUBLE.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ainsi que s'installe une dictature : en semant la confusion dans les esprits. La perte du système immunitaire conduira l'humanité vers une post-humanité, soit une humanité résiduelle dépourvue d'âme, à peine un million de robots-esclaves au service des eugénistes. Seul un cataclysme naturel ou artificiel pourrait empêcher cette abomination.

      Supprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.