samedi 27 mars 2021

Blocage du Canal de Suez. "Crazy Joe" punit l'UE, la Chine et l'Egypte

Le porte-conteneurs Ever Given s’est échoué le 23 mars 2021 dans le canal de Suez, bloquant le passage à 12% du commerce maritime international.
La revue spécialisée Lloyd’s List a estimé les pertes économiques de l’incident au canal de Suez à 400 millions de dollars par heure. Un porte-conteneurs de 400 mètres y est échoué depuis plusieurs jours, bloquant le passage à 12% du commerce maritime international.

Le porte-conteneurs Ever Given s’est échoué mardi 23 mars dans le canal de Suez, bloquant depuis trois jours plus de 200 navires. Selon les estimations de Lloyd’s List, revue britannique spécialisée dans le transport maritime, ce blocage coûte 400 millions de dollars par heure au commerce mondial, puisqu’environ 12% du commerce maritime international utilise ce passage géré par l’Égypte.

En effet, sur la base de la valeur approximative des marchandises qui le traversent chaque jour, Lloyd’s List a estimé que l’incident coûte 5,1 milliards de dollars par jour vers l’Europe (4,3 milliards d’euros) et 4,5 milliards de dollars vers l’Asie (3,8 milliards d’euros).

L'Ever Given dans le canal de Suez
© AFP 2021 Suez Canal
Mais le montant des véritables conséquences économiques dépendra de la durée de ce blocage, comme l’a expliqué sur CNBC Alan Baer, président de l’entreprise logistique OL USA. «La clé de ce problème réside dans le temps qu'il faudra pour déplacer l'Ever Given», a-t-il déclaré. Des transporteurs maritimes comme Maersk et Hapag-Lloyd ont déjà procédé au détournement de leurs navires par la corne de l’Afrique, un détour de 9.000 kilomètres équivalent à 10 jours de trajet, selon l’AFP.
--------------------------------------------------

Tout est inutile. Ils ne comprennent pas.

J'ai appelé un lecteur un imbécile. Il voulait me convaincre qu'Evergreen, l'immense porte-conteneurs qui a frappé le canal de Suez, est un complot de Pékin: Pékin l'a fait exprès, avec un navire appartenant à Taiwan, pour nous baiser, nous les Européens. «Taiwan», répondis-je, «est sous contrôle américain et britannique». Oui, mais l'intelligent théoricien du complot rétorque, "mais la Chine veut Taiwan".

Alors, élucidons la logique rigoureuse de ce prétendu complot: la Chine "veut Taïwan", elle bloque donc le canal de Suez, dévastant ses exportations vers l'Europe, qui transitent par le canal pour une valeur de 10 milliards; elle se tire une balle dans le pied. Comment cela rapproche-t-il  Pékin de "la prise de Taiwan" pour notre rusé ?

Ce qui rend la sottise de l'idiot impardonnable, voire offensante, c'est le fait qu'il soit mon lecteur; qui connaît le programme Great Reset, qui prévoit une «interruption d'approvisionnement» plus ou moins ce mois-ci; il sait donc, ou devrait savoir, que tout ce qui nous arrive est une destruction contrôlée de l'économie occidentale entièrement décrétée par des milliardaires occidentaux.

Pourtant, il blâme la Chine.

Faire de la Chine l’ennemi de l’Europe est la stratégie de guerre explicite de l’administration Biden; pas du tout cachée, mais proclamée au sommet d'Anchorage; pratiquement tous les articles ou services télévisés des dernières semaines sont de la propagande anti-chinoise provenant des États-Unis et de la Grande-Bretagne. Eh bien: notre lecteur avale la propagande comme le bébé tête son biberon, il se sent déjà attaqué "par la Chine". Il a choisi son camp : la guerre, la guerre, la guerre contre Pékin.

Cela me fait peur et m'offense. Si mes lecteurs ne comprennent pas les arguments et les informations que j'essaie de leur donner à mes risques et périls, alors je dois leur dire: continuez, vous méritez le prix Darwin.

Rapport de la presse allemande:

Selon l'Institut de Kiel pour l'économie mondiale (IfW), 98% des porte-conteneurs traversent le canal de Suez lorsqu'ils se déplacent entre l'Allemagne et la Chine. La République populaire est le partenaire commercial le plus important de l'Allemagne depuis des années, avec un volume commun de plus de 212 milliards d'euros l'année dernière. Environ 8 à 9% de toutes les importations et exportations de produits allemands transitent par le canal de Suez.

La congestion des navires causée par le blocus du canal de Suez coûte cher à l'économie allemande. L'industrie chimique et les ingénieurs en mécanique mettent en garde contre une perturbation des chaînes d'approvisionnement, déjà sous la pression de la pandémie coronarnaque. Si le porte-conteneurs "Ever Green", bloqué mardi, va bientôt de nouveau flotter et que l'importante voie navigable revient en mer, la logistique s'attend à des semaines de problèmes dans les ports allemands. Les affaires avec le plus grand partenaire commercial de l'Allemagne, la Chine, seront probablement particulièrement affectées. Ces échanges  avaient considérablement augmenté récemment et avaient aidé l'industrie tributaire des exportations à sortir de la récession du Corona. Mais la plupart des livraisons se font par le canal de Suez.

«Les marchés asiatiques sont actuellement les moteurs de la croissance de l'ingénierie mécanique et de l’ingénierie d'usine», a déclaré Ralph Wiechers, économiste en chef de l'association industrielle VDMA. "En termes d'exportations, la congestion du canal de Suez peut entraîner des retards dans la livraison des machines, des pièces de machines et des composants aux clients asiatiques." Même sans cette perturbation, l'industrie connaît déjà des goulots d'étranglement dans les approvisionnements asiatiques, en particulier les composants électroniques et les semi-conducteurs. "Selon l'itinéraire de transport choisi, il peut également y avoir un resserrement ici", a déclaré Wiechers. "Le transport maritime étant en route depuis longtemps, la situation actuelle sur le canal de Suez deviendra probablement à l’évidence catastrophique dans quelques jours."

Le 25 mars, 185 navires étaient déjà bloqués aux deux entrées du canal. «Juste avant d'entrer dans le canal de Suez, le navire a emprunté cette route. (Un porte-conteneurs de 400 mètres de long) ". Il a dessiné un pénis  avec ses joyeuses !


Image 


Pour ces gens qui veulent le vaccin, qui ne connaissent pas et ne veulent pas  les effets secondaires mortels, ils accusent ceux qui les informent d'être des diffuseurs de fake news. Un grand encouragement à leur intention: faites-vous vacciner! Le plus possible! Consommez un maximum de doses, il en restera moins pour nous. De plus, seulement s'ils voient des parents, des connaissances et des collègues fauchés par les effets néfastes, peut-être qu'ils acquierent une lueur de conscience. La masse humaine ne prête pas attention aux raisons et n'apprend que dans sa propre chair.


Source : Tutto inutile. Non capiscono. ;

Avant de bloquer le canal de Suez, l’Ever Given dessinait des images impudiques en mer

Le porte-conteneurs Ever Given, qui perturbe depuis deux jours le trafic maritime mondial, a réalisé un autre exploit douteux juste avant de bloquer le canal de Suez. Comme en témoignent les sites de suivi de navires, son capitaine s’exerçait à dessiner un pénis en haute mer (image ci-dessus)

Ayant consulté plusieurs sites spécialisés dans le suivi en temps réel du trafic maritime mondial, M. Scott-Railton a pu établir qu’avant de provoquer un embouteillage monstre dans le canal de Suez l’Ever Given avait esquissé un dessin qui témoigne d’une frivolité plutôt infantile de son capitaine.

«Il vient de s’avérer que le trajet de l’Ever Given était encore plus maudit que nous ne l’avions pensé», commente-t-il.

Les avions le font aussi

En novembre dernier, les pilotes d’un Boeing 737-800 de la compagnie russe à bas coût Pobeda ont «dessiné» un pénis dans le ciel au-dessus de l’Oural pour exprimer leur soutien au capitaine de la sélection russe de football Artem Dzyuba, évincé après la diffusion d’une vidéo intime.

Image

La manœuvre effectuée par un avion qui avait une centaine de passagers à son bord a duré une trentaine de minutes, selon le contrôle aérien russe. Dans le sillage de l’incident qui a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux, le PDG de Pobeda a été réprimandé par le conseil et l’un de ses adjoints a été licencié.

Or, tous les pilotes (et capitaines) ne sont pas les mêmes, et certains d’entre eux utilisent leurs appareils pour réaliser des dessins qui ne font pas forcément rougir. C’est bien le cas de l’Allemand Samy Kramer qui a dessiné dans le ciel une seringue avec son Diamond DA20 Katana à l’approche du début de la vaccination nationale contre le Covid-19.

Image


Hannibal GENSERIC

 

11 commentaires:

  1. Autoriser la mise à l'eau d'un navire de 400 mètres de long et 60 de large relève de la bêtise humaine. En cas de naufrage d'un tel monstre avec 22 mille conteneurs à bord la catastrophe maritime sera énorme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. C'est à croire qu'il a été construit exprès avec ces dimensions, juste pour engorger le canal.

      Supprimer
    2. Ne racontons pas n'importe quoi, il n'est pas le seul à ce gabarit

      Supprimer
    3. Il existe actuellement plus de 20 porte-containeurs de plus de 395 m en service, la France (compagnie CMA CGM) en possède 5

      Supprimer
  2. Avant la guerre c'etait face à un autre pays Maintenant c'est face aux élites

    RépondreSupprimer
  3. Le problème est que les navires de l'US Navy sont censés dégager le monstre ; en attendant Zerohedge.com nous prépare à la guerre. Le virus ne tuant pas assez, il leur reste le nucléaire (il semble que ces crétins de Fr Gb Ricains ne comprennent pas qu'ils vont y passer aussi, même les chefs) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les navires de l'US Navy sont censés dégager ce navire ? Ah bon ? Lesquels ? Les USA n'ont aucun navire adapté à une telle opération à proximité, et s'il devaient venir d'Anchorage ou de San Diego, il leur faudrait près de 2 mois pour arriver avec les escales pour refaire les pleins des cuves de carburant !

      Supprimer
  4. Les États européens semblent se désintéresser de cette affaire majeure. La Turquie s'est proposée à mettre à de l'Égypte son plus gros remorqueur d'assistance, d'une capacité de 200T au crochet.
    Les autres remorqueurs d'assistance disponibles en Méditerranée sont en France, à Toulon (160 T au crochet), en Espagne et en Algérie. Côté Mer Rouge, l'Arabie Saoudite dispose de navires d'approvisionnement de plate-forme pétrolière et de remorqueurs puissants à Djedda.
    L'intervention de dragues afin de dégager la proue du navire est la priorité.
    Son déplacement nécessiterait 4 de ces remorqueurs d'assistance, 2 à la proue, 2 à la poupe. Donc 2 arrivant par la Méditerranée, 2 par la Mer Rouge
    Ceci nécessiterait une opération coordonnée, sous l'égide de l'Union Européenne, et des marines de l'OTAN
    Nous en sommes loin. Nos dirigeants étant tous des branquignoles, cette affaire risque fort de durer bien plus que de raison.

    RépondreSupprimer
  5. Les figures représentant la route suivie par ce navire ne représentent pas sa trajectoire, mais le raccordement des points de ses différentes positions à intervalles de temps donné. Un cercle parfait peut ainsi être représenté par un triangle, un carré, un hexagone, etc..
    Donc cette interprétation ne veut strictement rien dire, et il faut quand même avoir l'esprit bien espiègle pour aller chercher ce genre d'interprétation

    RépondreSupprimer
  6. S'il n'y avait que l'image trajectoire du navire de 400 mètres, mais ce n'est pas le cas. Les autres images sont éloquentes. Selon certaines sources, il y aurait un lien entre ce navire & Ghislaine Maxwell, ce qui serait un lien avec le dessin. À suivre ? ! ?

    RépondreSupprimer
  7. Personne ne veut évidemment dégager le navire ; nous allons être affamés sur ordre. On attend... la marée haute : https://www.zerohedge.com/markets/suez-crisis

    RépondreSupprimer

Les commentaires hors sujet, ou comportant des attaques personnelles ou des insultes seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Leur publication n'engage pas la responsabilité de ce blog ou de Hannibal Genséric.