dimanche 17 octobre 2021

Coronacircus. L'Australie construit des goulags sanitaires permanents pour les récalcitrants au vaxx

Bien que la « pandémie » de Covid-19 soit à peu près terminée, du moins pour les non vaccinés, l'Australie est en train de construire de nouveaux camps de « quarantaine », qui seront nécessaires l'année prochaine pour héberger les personnes « qui n'ont pas eu accès à la vaccination. ", a déclaré le gouvernement.

Pour maintenir les "opérations en cours" relatives à la "pandémie" factice, les autorités australiennes financent la construction de complexes massifs, dont l'un aurait 1 000 lits et devrait être achevé d'ici la fin mars 2022.
« À ce stade, les cabines seront utilisées par les voyageurs nationaux revenant des points chauds COVID », précise un rapport sur l'installation des camps de quarantaine en cours d'érection à l'aéroport de Wellcamp en dehors de Toowoomba.
Artists impression of the Wellcamp quarantine facility, showing rows of cabins.

Le goulag emploiera de nombreux locaux, ce qui, selon le gouvernement, contribuera à stimuler l'économie. De toute évidence, c'est ainsi qu'il vend le projet pour réduire les soupçons à son sujet.
Selon les rapports, le camp est divisé en différentes zones et accueillera des chambres simples, doubles et familiales tout en étant patrouillé par la police et les gardes 24h/24 et 7j/7.
Le camp de prisonniers sera censé être utilisé pour aider à « aplatir la courbe » et à garder les Australiens « en sécurité » contre les futures « variantes » de coronavirus qui devraient émerger tant que les élites voudront qu’elles émergent.
Un groupe appelé « Les parents sont la famille immédiate » a tweeté à propos des camps, s'exclamant : « C'est dingue ! Qui sera assez fou pour être obligé de rester dans ces camps de prisonniers ?!”
Le Premier ministre du Queensland, Steven Miles, a récemment déclaré aux médias qu'il prévoyait un "besoin continu d'installations de quarantaine" dans le futur, d'où la nécessité de construire rapidement ces camps d’internement.
Le gouvernement a loué le terrain sur lequel l'installation Wellcamp est en cours de construction. Il y a une période initiale de 12 mois qui peut être prolongée d’autres périodes de 12 mois par la suite si le gouvernement le souhaite.
De même, une autre installation de quarantaine de 1.000 lits est en cours de construction sur un site de casernes de l'armée de 30 hectares dans la zone industrielle de Pinkenba, près de l'aéroport de Brisbane.
Alors que les Australiens continuent de souffrir de la tyrannie [1], ne pensez pas que de tels goulags ne sont pas prêts à surgir dans d'autres pays du monde. Les États-Unis mettent en place des « installations de quarantaine » similaires pour les Américains qui sont considérés comme « incapables de se mettre en quarantaine à la maison ». [2]
En outre, le Canada et la Nouvelle-Zélande installeraient des camps, le Canada étant peut-être le plus honnête quant à ses véritables intentions. Des responsables de la ville de Québec ont déclaré que les citoyens « non coopératifs » seront isolés dans l'établissement de « quarantaine » du Canada, dont l'emplacement reste inconnu [3].
L'Allemagne a également annoncé qu'elle prévoyait de maintenir en captivité les refusant les vaccins dans un « camp de détention » situé près de Dresde [4].

Une analyse de l'efficacité des vaccins Covid-19 montre qu'ils ne fonctionnent tout simplement pas

Il y a eu beaucoup d'illustrations maintenant concernant la tromperie de l'efficacité allant de 90% à 99% des vaccins Covid-19 (VE).

Il existe également maintenant suffisamment de données empiriques réelles pour évaluer l'efficacité globale du vaccin COVID-19 en tant qu'outil de santé publique.

By Joel Smalley Analyste de données quantitatives

En ce qui concerne les cas de COVID-19, il est clair qu'il y en a eu beaucoup plus cette année, après la vaccination, qu'il n'y en a eu l'année dernière.
Au moins, il semble que les cas n'augmentent plus comme ils l'ont fait l'année dernière dans la "saison".
Est-ce à cause du vaccin ?

Eh bien, la plupart des cas de maladie sont chez les vaccinés. Bien entendu, la majorité de la population est vaccinée. Alors, y a-t-il vraiment plus de cas chez les non vaccinés ?
La réponse est : Non.
Le taux de cas chez les complètement vaccinés est directement proportionnel à la population vaccinée.

D'accord, mais avec une efficacité de 90 à 99 % pour réduire les maladies graves, nous devrions voir beaucoup moins de vaccinés à l'hôpital que de non vaccinés, par rapport aux cas, n'est-ce pas ?
Eh bien, les formes de la courbe ne donnent pas l'impression que les vaccinés se portent mieux.

Mais qu'en est-il de l'efficacité du vaccin contre le Covid-19 ?
Il y a une différence absolue d'environ 13% à 19% dans la proportion vaccinée des hospitalisations COVID-19 et de la population vaccinée, donc, oui, il y a peut-être des preuves d'une gravité réduite.
[Peu importe qu'il y ait beaucoup plus d'hospitalisations que l'année dernière.]

Plus important encore, pouvons-nous voir la même efficacité vaccinale dans les décès ?
Nenni. Pas de différence évidente dans les pentes des courbes sauf que les morts chez les non vaccinés semblent moins sévères.

Et par rapport à la population vaccinée ?
Non plus.
Exactement la même chose, tout comme les cas. Rien ne prouve qu'il y ait relativement moins de décès par COVID-19 vaccinés que la population vaccinée.

Encore une fois, heureusement, les décès semblent être en baisse par rapport à l'année dernière où ils étaient en hausse. Bonne nouvelle!
Peut-on attribuer cela au vaccin ? Non, car les vaccinés ne font pas mieux que les non vaccinés. Peut-être (juste peut-être), est-ce une immunité naturelle de fond ? Et en termes de santé publique globale, avons-nous mis un frein à l'excès de décès ?
Hélas non.
La situation actuelle est nettement pire que l'année dernière ou de nombreuses années précédentes en fait pour la période de l'année.

Et ce n'est pas le COVID-19.  Source

NOTES de H.G.

[1]  La police australienne du "goulag covidien" menace de gazer un prisonnier demandant sa libération après 14 jours de détention
- 
Australie : la police peut désormais pirater un appareil ou prendre le contrôle de vos comptes de médias sociaux
-  Que pouvons-nous apprendre de l’Australie et de l’Afghanistan sur l’hystérie Covid en Occident?

[2] USA. Le premier goulag "sanitaire" est prêt à accueillir les "refuznik" du Covid

[3] Canada. Le gouvernement acquiert des «guillotines hydrauliques programmables» nécessaires «à l'appui de la réponse au COVID-19»

[4] Le "Manifeste anti-juif" de Dresde de 1882 expliquait déjà le Nouvel Ordre Mondial
-  Février 1945 : tempête d'enfer et holocauste à Dresde

VOIR AUSSI :

Covid-Arnaque. Un simple éternuement peut vous envoyer au goulag
-  Témoignage d'un directeur de Pompes Funèbres. Covid est un vaste programme d'euthanasie des vieux et de mutilation des jeunes
-  COVID. Les tenants et les aboutissants de l'Arnaque. Par Foster Gamble
-  COVID-Arnaque. Voici le plan (fuité) du verrouillage mondial et de la confiscation de nos biens et de nos libertés
-  HORREUR MÉDICALE: les vaccins Covid ont maintenant tué plus de personnes que la BOMBE ATOMIQUE larguée sur Hiroshima

Hannibal Genséric

2 commentaires:

  1. Je vis en Australie depuis 1967, quand j'ai quitté la France, le général De Gaulle était toujours en charge et la France était la France. La réponse était toujours, allez-y, c'est un pays libre. Les flics n'étaient armés que d'un bâton, il n'y a toujours pas de carte d'identité ici et jusqu'au milieu des années 70, le permis de conduire n'était qu'un morceau de papier avec votre nom et votre adresse. La photo sur le permis de conduire est venue lorsque le permis papier a été remplacé par un permis en plastique Mais maintenant, depuis une vingtaine d'années, nous avons le même joueur d'orgue qui entraîne nos singes que vous en France et la plupart de ces démocraties libres
    Je ne pense pas que j'ai à identifier pour vous, qui sont les joueurs d'orgue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On s’en doutera. Seulement, il n’est pas étonnant de les retrouver là-bas aussi. Ces gens étant apatrides.

      Supprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.