lundi 16 novembre 2020

Canada. Le gouvernement acquiert des «guillotines hydrauliques programmables» nécessaires «à l'appui de la réponse au COVID-19»

( Natural News ) Le gouvernement canadien, sur son site Web officiel d'acquisition (Achatsetventes.gc.ca), demande des soumissions pour des «guillotines hydrauliques programmables» dans le cadre de «produits et services à l'appui de la réponse du Canada au COVID-19».

Le numéro d'inscription est le 45045-190091 / A, et il se trouve à ce lien:
https://buyandsell.gc.ca/procurement-data/tender-notice/PW-PD-005-78707

Les détails supplémentaires sur l'offre comprennent:
Numéro de référence: PW - $$ PD-005-78707

Numéro de l'invitation à soumissionner: 45045-190091 / A
Région de livraison: Région de la capitale nationale
Type d'avis: Avis de projet de marché (APM)
NIGS: N7520: Appareils et accessoires de bureau
Entité d'approvisionnement: Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

La liste des «Guillotines hydrauliques programmables» sur le site Web du gouvernement canadien est expliquée sur le site comme «produits et services à l'appui de la réponse du Canada au COVID-19».

«Guillotine» est un terme qui décrit un dispositif mécanique avec une lame de hachage puissante qui peut trancher les choses. Bien qu'il existe des utilisations industrielles pour les dispositifs de coupe - comme dans l'industrie de l'édition de livres - le terme «guillotine» se réfère spécifiquement à un dispositif destiné à exécuter des êtres humains.

Comme l'explique le dictionnaire en ligne de Cambridge , la «guillotine» est un appareil utilisé pour tuer des gens en leur coupant la tête:

Voici une image d'une machine de découpe de papier, plus communément appelée «cisaille» ou machine de découpe. Ce n'est  pas  une guillotine, même si les entreprises de découpe de papier peuvent être utilisées comme façade pour l'acquisition de véritables guillotines:

Des manifesta,ts de l'antifa et du BLM  ont récemment affiché des guillotines dans les rues d'Amérique dans le cadre de leurs actions de protestation, exigeant que les personnes avec lesquelles ils ne sont pas d'accord soient exécutées par guillotine. Les guillotines ont également été utilisées pendant la Révolution française pour exécuter des dissidents politiques qui s'opposaient au nouveau régime républicain. [1]

Un responsable canadien demande pourquoi des camps de Covid sont construits au Canada, immédiatement on le fait taire

Il est difficile d'imaginer comment des guillotines seraient nécessaires pour répondre au COVID-19 à moins que le Canada ne construise des camps de la mort [2] de covid pour «traiter» les personnes qui refusent de se soumettre à des vaccinations de masse. Il s'avère que c'est peut-être exactement ce que fait le Canada. Voir cet article:  Le gouvernement canadien érige un réseau de camps de détention covid et de sites «d'isolement» pour incarcérer ceux qui ne coopèrent pas avec la tyrannie médicale . Comme cet article l'explique:

Justin Trudeau et le gouvernement canadien créent une infrastructure semblable à l'Allemagne nazie pour détenir des êtres humains en masse, et pour les années à venir. Un courageux politicien de l'Ontario, Randy Hillier, a parlé du plan de détention infâme du gouvernement lors d'une scéance de questions provinciale devant le gouvernement de l'Ontario. Son micro a été coupé dès qu'il a commencé à poser les questions difficiles.

Randy Hillier, député provincial indépendant de l'Ontario pour Lanark, Frontenac et Kingston, s'est levé et a interrogé le gouvernement, demandant combien de personnes seront détenues et combien de camps de concentration doivent être construits. Il s'est dit préoccupé par leur utilisation actuelle - pour contrôler la propagation du covid-19 - et a souligné dans la documentation que ces sites pourraient être utilisés pour «d'autres besoins» à l'avenir.

«Votre gouvernement doit donc participer à des négociations et être au courant de ces plans pour détenir et isoler les citoyens et les résidents de notre pays et de notre province», a commencé Hillier. «Alors, Monsieur le Président, et au Premier ministre, où ces camps seront-ils construits, combien de personnes seront détenues, et pour quelle raison, pour quelles raisons, pour quelles raisons les gens peuvent-ils être maintenus dans ces camps d’isolement, et je voudrais que le premier ministre assure le les gens de l'Ontario… », le micro de Hillier a été coupé avant qu'il ne puisse terminer.

Regardez la vidéo ici, qui a été bannie de YouTube:

https://www.brighteon.com/embed/75bd1c2f-d69a-44d9-b0f8-8dd24e2fb9c6

Détails supplémentaires sur la demande de guillotines hydrauliques du gouvernement canadien

Le document de sollicitation # ABES.PROD.PW__PD.B005.E78707.EBSU000 révèle des détails supplémentaires sur la demande d'offre:

Le document de soumission  énumère les exigences techniques pour les guillotines, sous une rubrique intitulée «Exigences obligatoires des guillotines»:

  • Les systèmes de coupe et de serrage de la guillotine doivent être entièrement hydrauliques;
  • La lame et la pince automatiques de la guillotine doivent revenir de chaque position à leur
    position de départ d' origine ;
  • Le (s) réglage (s) de la profondeur de la lame de la
    guillotine doivent être réalisables de l'extérieur de la guillotine;
  • La lecture de mesure de la guillotine doit être en mesure impériale;
  • L'outil de changement de lame de la guillotine, les clés / tournevis et le bloc de coupe doivent être
    fournis pour chaque guillotine;

Le document demande également une «garantie d'un an sur les pièces et la main-d'œuvre» pour s'assurer que la guillotine continue de fonctionner correctement afin que le hachage ne soit pas interrompu.

Cette offre est-elle destinée à un usage industriel ou quelque chose de plus sinistre?

Un sceptique pourrait regarder cette offre du gouvernement et conclure qu'il doit s'agir d'une offre d'équipement de coupe à utiliser pour couper des livres, des piles de papiers ou des affiches. L'une des entreprises impliquées dans l'offre semble être une imprimerie, par exemple. Mais ne serait-ce pas aussi  la couverture parfaite  pour acquérir de véritables guillotines destinées à un objectif plus sinistre?

Étant donné que le Canada est déjà en train de construire des «camps de concentration» covid - tout en vantant cette offre de guillotine dans le cadre de «la réponse du Canada au COVID-19», de nombreuses personnes auront de sérieuses questions sur l'utilisation prévue de ces dispositifs ainsi que sur le langage utilisé pour les décrire.

S'il s'agissait simplement de machines de découpe industrielles, la liste ne dit-elle pas simplement "Machine de découpe" au lieu de "Guillotines?"

Alors que tout cela se produit, Trudeau accélère les efforts du Canada en matière de contrôle des armes à feu et de confiscation des armes à feu pour s'assurer que les citoyens canadiens n'ont pas la capacité de riposter lorsque le gouvernement vient chez eux et les kidnappe, les déposant dans les camps de concentration COVID du Canada.

Source : Canadian government publishes bid request for “Programmable Hydraulic Guillotines” needed “in support of Canada’s response to COVID-19

NOTES  de H. Genséric

[1]  Napoléon avait introduit la décapitation au Moyen-Orient.
Au cours de sa campagne en Égypte, le général Bonaparte ayant appris un soulèvement dans un village avait ordonné à son adjudant Croisier de s'y rendre, d'entourer toute la tribu, de tuer tous les hommes sans exception, et d'amener femmes et enfants au Caire. Ses ordres ont été exécutés rapidement. De nombreux enfants et femmes conduits à pied sont morts en chemin et, quelques heures plus tard, des ânes chargés de sacs sont apparus sur la place principale du Caire. Les sacs ont été ouverts et les têtes des hommes exécutés de la tribu coupable ont roulé sur la place, a écrit l'historien français.

[2] COVID-Arnaque. Voici le plan (fuité) du verrouillage mondial et de la confiscation de nos biens et de nos libertés

Cette fuite vient des cercles internes du gouvernement canadien, si elle est vraie, elle confirme nos pires craintes exprimées dans nos articles depuis le début de cette colossale arnaque. Ce plan prévoit d'utiliser le canular COVID  comme prétexte pour détruire l'économie et enfermer tous ceux qui oseraient refuser le vaccin. Ils veulent confisquer tous nos biens en échange d'un revenu garanti. Et oui, ils ont aussi prévu un virus encore plus puissant et mortel.

Et que sur une courte période de temps, alors que de plus en plus de Canadiens passeraient au programme d'annulation de la dette, ceux qui refusaient de participer seraient considérés comme un risque pour la sécurité publique et seraient transférés dans des installations d'isolement, des goulags. Une fois dans ces goulags, ils auraient deux options, (1) soit participer au programme d'annulation de la dette et être libérés, (2) soit rester indéfiniment dans cet établissement d'isolement (goulag) sous prétexte d'un risque grave pour la santé publique, le gouvernement fera saisir tous leurs actifs. "

Hannibal GENSERIC

 

11 commentaires:

  1. Avec les fous aux commandes des pays Occidentaux ceux-ci nous assurent un avenir prometteur.

    RépondreSupprimer
  2. Bien, moi je pense acheter un flingue bientôt... Au moins je me défendrai un peu avant d'être traîné à la guillotine =)

    RépondreSupprimer
  3. "Contexte

    Les massicots sont requis pendant la période de préparation et de production du Recensement de 2021de StatCan. Pendant les périodes où la charge de travail reliée à la production du recensement atteindrason point maximal (entre février et août 2021 inclusivement), les massicots fonctionneront 16 heures parjour, jusqu'à 7 jours sur 7, à une température ambiante normale; ils effectueront chaque jour au moins3 600 opérations de coupe totalisant près de 200 000 feuilles de papier blanc 100M."

    BES.PROD.PW__PD.B005.F78707.EBSU000.PDF, p. 24

    Cessez donc de répandre des rumeurs débiles!

    RépondreSupprimer
  4. Le document d'appel d'offres spécifie :
    des «Guillotines hydrauliques programmables» comme «produits et services à l'appui de la réponse du Canada au COVID-19».
    Nous avons compris : c'est pour couper la tête aux vilains virus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Guillotine est le mot obtenu par la traduction automatique de Google de la page web en angalis. Le document de soumission en français emploie le mot "massicots" pour décrire les appareils requis. Quand on veut juste entendre ce qui va dans le sens de notre paranoïa on ferme les yeux sur ces évidences faut croire.

      Supprimer
    2. C'est le genre d'âneries qui nuisent aux véritables chercheurs de vérités et qui autorisent les médias mainstream à créer des amalgames pour discréditer tout discours qui ne s'alignerait pas en le traitant de complotiste.

      Supprimer
    3. Désolé de vous contredire, mais sur le document en anglais, il y a bien écrit guillotine :
      Source : Canadian government publishes bid request for “Programmable Hydraulic Guillotines” needed “in support of Canada’s response to COVID-19

      Supprimer
  5. Les camps de rééducation des Canucks n'auront pas, je le répète,n'auront pas de fours à gaz ? Seul des fours à micro-ondes qui peut accueillir six...

    RépondreSupprimer
  6. FAKE! Le document officiel dans sa version française parle de "Massicots hydraulique programmable (45045-190091/A)"https://achatsetventes.gc.ca/donnees-sur-l-approvisionnement/appels-d-offres/PW-PD-005-78707

    Et le français "massicot" se traduit par "guillotine" en anglais.

    Ce qui aurait dû vous donner la puce à l'oreille : dans les dénommés détails du document, on trouve ceci : N7520: Articles et accessoires de bureau

    Ces "guillotines" ne sont que des massicots, du matériel de bureau.

    RépondreSupprimer
  7. Ho, ho ! les cocos, panurgistes !

    ET les ”camps d’isolement” c’est pour ranger les ramettes de ”papier” découpés ???

    Attendons de voir la forme du dit « massicot-guillotine-matérielle de bureau », et apprêt, en toute intelligence de bonnes gens au cerveau curieux et non formaté, on devrait pouvoir en rediscuter sereinement.

    PS. Pour les ”intelligents” ou intellectuels du ”cerveau” mais pas des mains et des yeux (une lame de massicot) ça s’appelle un couteau !

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.