vendredi 20 novembre 2020

USA. Comment ne pas défier la Chine

Le titre d’une récente chronique de Bloomberg, d’un certain Tyler Cowen, est le suivant : Covid accroît l’avance de l’Amérique sur la Chine.
Elle n’est remarquable que par sa fervente illusion nationaliste.

Pourquoi la tension monte entre la Chine et les Etats-Unis - Le Parisien 

Ce paragraphe ressort :
Il y a un autre facteur dont les gens répugnent à discuter - à une exception près. Oui, les États-Unis ont bâclé leur réponse à la Covid-19. En même temps, leur expérience montre que l'Amérique en tant que nation peut en fait tolérer des pertes, trop nombreuses en fait. C'était depuis longtemps la doctrine chinoise standard que les Américains sont «doux» et peu disposés à prendre beaucoup de risques. Si vous étiez un planificateur de jeux de guerre chinois, pourriez-vous maintenant reconsidérer cette hypothèse ?

Cela survient en même temps qu’un document de planification politique illusoire similaire du Département d’État voit le jour, intitulé : « Les éléments du défi chinois »
Axios l’appelle un « papier à la Kennan ». En 1946, George Kennan, alors chef de mission adjoint des États-Unis en URSS, écrivit son « long télégramme » qui définissait la politique américaine de la guerre froide envers l’Union soviétique pour les décennies à venir.

  • Kennan a décrit le traitement du communisme soviétique comme étant «sans aucun doute la plus grande tâche que notre diplomatie ait jamais affrontée et probablement la plus grande à laquelle elle devra jamais faire face». Dans les deux premières sections, il a posé des concepts qui sont devenus le fondement de la politique américaine de la Guerre froide :
    Les Soviétiques se voyaient eux-mêmes en guerre perpétuelle avec le capitalisme;
    Les Soviétiques considéraient les groupes de gauche, mais non communistes dans d’autres pays, comme un ennemi encore pire pour eux  que les capitalistes;
    Les Soviétiques utiliseraient des marxistes sous-contrôle dans le monde capitaliste comme alliés;
    L’agression soviétique n’était fondamentalement pas alignée sur les vues du peuple russe ou sur la réalité économique, mais enracinée dans le nationalisme et la névrose historiques de la Russie;
    La structure du gouvernement soviétique a inhibé les images objectives ou précises de la réalité interne et externe.

Kennan a déclaré plus tard que son article avait été mal compris et que les politiques de confinement hostiles qui étaient fondées sur celui-ci étaient erronées et autodestructrices.

Mais le papier sur la Chine que le Département d’État a publié n’est pas comparable au «long télégramme». C’est une pièce de propagande qui reflète les vues naïves du secrétaire d’État sortant Mike-le-pompeux.

L’hypothèse de ce dernier est que le peuple chinois déteste le Parti communiste qui dirige le pays et que la Chine n’est pas une démocratie. Mais ce n’est pas ce que croient les Chinois :
Les résultats de l'enquête dans 20 pays sont présentés ci-dessous et illustrent certaines croyances étonnantes - notamment le fait que 73% des Chinois considèrent la Chine comme démocratique, alors que seulement 49% des Américains pensent la même chose des États-Unis.

The AI Cold War With China That Threatens Us All | WIRED 

Lisez ce fil de discussion [qui décrit le cursus méritocratique nécessaire pour avancer dans la hiérarchie politique en Chine, NdT ] pour découvrir pourquoi c’est le cas :
ShanghaiPanda @thinking_panda - 9:24 UTC · 15 sept. 2020

Sur Twitter, en tant que Chinois, la question qui m'est le plus fréquemment posée est la suivante : pourquoi ne vous opposez-vous pas au Parti Communiste Chinois ? Pourquoi les Chinois ne soutiennent-ils pas la démocratie à l'occidentale ? Pourquoi le peuple chinois soutient-il le président Xi, qui n'est pas élu ? Maintenant, je vais leur dire pourquoi. 1 / N

Et aussi celui-ci.

Les recommandations du document du Département d’État répertoriées par Axios ne sont pas des étapes pratiques mais de la pure idéologie :
Le plan directeur :
Le document présente «dix tâches» que les États-Unis doivent accomplir.
1. Promouvoir le gouvernement constitutionnel et la société civile du pays;
2. Maintenir l'armée la plus puissante du monde;
3. Renforcer l'ordre international fondé sur des règles;
4. Réévaluer son système d'alliance;
5. Renforcer son système d'alliance et créer de nouvelles organisations internationales pour promouvoir la démocratie et les droits de l'homme;
6. Coopérer avec la Chine lorsque cela est possible et contraindre Pékin le cas échéant;
7. Éduquer les Américains à propos du défi chinois;
8. Former une nouvelle génération de fonctionnaires qui comprennent la concurrence des grandes puissances avec la Chine;
9. Réformer le système éducatif américain pour aider les élèves à comprendre la responsabilité de la citoyenneté à l'ère de l'information complexe;
10. Défendre les principes de la liberté en paroles et en actes;

Notez en particulier les points 7 à 10.

Ils n’ont rien à voir avec la Chine. Ils appellent à la propagande intérieure, à plus de propagande intérieure, et toujours plus de propagande intérieure.

L’idée que le lavage de cerveau et la crétinisation de son propre peuple sont censés défier la Chine me dépasse.

Par Moon of Alabama − Le 18 novembre 2020

Via le Saker Francophone

Les images ont été rajoutées par H. G.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.