jeudi 26 novembre 2020

Scoop: l'armée israélienne se prépare à la possibilité que Trump frappe l'Iran

Pourquoi c'est important: Le gouvernement israélien a demandé à Tsahal d'entreprendre les préparatifs non pas en raison des renseignements ou de l'évaluation selon lesquels Trump ordonnerait une telle frappe, mais parce que de hauts responsables israéliens anticipent "une période très sensible" avant l'inauguration de Biden le 20 janvier.


Philosémitisme: Une caricature antisémite portugaise fait scandale aux  États-Unis (mais pas au Portugal) 

Les mesures de préparation de Tsahal concernent d'éventuelles représailles iraniennes contre Israël directement ou par l'intermédiaire de mandataires iraniens en Syrie, à Gaza et au Liban, ont déclaré des responsables israéliens.
Flashback: La semaine dernière, le New York Times a rapporté que Trump avait évoqué la possibilité d'attaquer l'installation d'enrichissement d'uranium iranienne à Natanz lors d'une réunion avec des membres de haut niveau de son équipe de sécurité nationale.
Trump a soulevé l'idée après avoir été informé d'un rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique sur les stocks croissants d'uranium enrichi de l'Iran, mais de hauts responsables - dont le vice-président Mike Pence et le secrétaire d'État Mike Pompeo - ont mis en garde contre les risques d'escalade régionale, selon le Times.
Trump semblait convaincu qu'il serait trop risqué de frapper directement l'Iran, mais a envisagé d'autres options, rapporte le Times.
Ce qui se passe: le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, s'est entretenu à deux reprises au cours des deux dernières semaines avec Christopher Miller, le secrétaire à la Défense par intérim de Trump. Ils ont discuté de l'Iran, de la Syrie et de la coopération en matière de défense.

Donald Trump – Géopolitique Mondiale des Energies
Dimanche dernier, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a rencontré en Arabie saoudite le prince héritier Mohammed Bin Salman. L’un des principaux problèmes abordés a été l’Iran, selon des responsables israéliens.
Pompeo s'est rendu en Israël et dans plusieurs pays du Golfe la semaine dernière pour discuter de l'Iran. Des responsables du département d'État voyageant avec Pompeo ont déclaré aux journalistes que «toutes les options sont sur la table».
Alors que Pompeo était dans le Golfe, le Commandement central américain a annoncé que les bombardiers stratégiques B-52 avaient mené une «mission à court préavis et à longue portée au Moyen-Orient pour dissuader l'agression et rassurer les partenaires et alliés américains.» Cela a été considéré comme un autre signal pour Iran.


 

Hossein Dehghan, conseiller du dirigeant iranien et candidat potentiel aux prochaines élections présidentielles iraniennes, a déclaré à l'AP la semaine dernière qu'une frappe militaire américaine contre l'Iran pourrait déclencher une «guerre à part entière» au Moyen-Orient.
Et ensuite: les hauts responsables israéliens me disent qu'ils s'attendent à ce qu'Israël reçoive un préavis avant toute frappe américaine contre l'Iran. Mais ils craignent que ce ne soit pas suffisant pour se préparer pleinement. Ainsi l'ordre à Tsahal de commencer à prendre des mesures préparatoires sous l'hypothèse qu'un tel scénario est possible.

Source : Scoop: Israeli military prepares for possibility Trump will strike Iran
Par :
Barak Ravid
from Tel Aviv

VOIR AUSSI :

L'administration Trump affiche son amour pour Israël

Trump a-t-il déjà commencé la troisième guerre mondiale?

Trump a été dissuadé d'une attaque préventive contre l'Iran jeudi dernier

Hannibal GENSÉRIC

 

5 commentaires:

  1. Que fument-ils dans l'armée israélienne ??
    Du Kif mélangé avec du LSD ??

    RépondreSupprimer
  2. @Mr Reynard non ils fument une variété de weed messianique ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc ?? Ils n'utilisent pas du Round Up contre les mauvaises weed ??

      Supprimer
  3. Giscard est responsable de ce grave problème Iranien lui qui a laissé faire la révolution depuis la France. L'équation est la suivante soit autoriser l'Iran à détenir l'arme atomique et d'autres nations vont s'engouffrer dans la course à l'atome ou obliger par la force s'il le faut les religieux de Perse à cesser le programme nucléaire militaire. Il ne faut pas que la dissuasion nucléaire devienne une arme mondiale, car il s'agirait d'un cancer mortel qu'il ne serait plus possible de contrôler. L'humanité doit retenir les leçons de l'histoire qu'il aurait été plus humain d'arrêter Hitler au début plutôt qu'à la fin de la guerre avec 60 millions de morts.

    RépondreSupprimer
  4. "L'humanité doit retenir les leçons de l'histoire qu'il aurait été plus humain d'arrêter Hitler au début plutôt qu'à la fin de la guerre avec 60 millions de morts."
    Vous êtes drôle vous...Le business bancaire et d' l'armement aurait été foutu en l'air !!!
    La vie humaine n'a que très peu d'importance !
    Quant à l'armement nucléaire, il fait moins peur dans les mains de l'Iran ou Russe que tous les autres.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.