vendredi 2 septembre 2022

DEUX MEURTRES SEXUELS DU "PRÉSIDENT" FRANÇAIS MACRON À BERLIN 1996/97

Dans la maison voisine n ° 5, il y avait un appartement de l'association "Freie Hilfe e.V.", qui, selon les observations, était utilisé depuis un certain temps par le membre du Bundestag, Peter Altmaier, comme une sorte de bordel pour des orgies macabres. Avec l'actuel "président" français Emmanuel Macron, qui était sa prostituée à l'époque, des personnes sans défense y ont été torturées et tuées.

Depuis septembre 1996, en tant qu'étudiant, je vivais dans un petit appartement à Gethsemanestraße n° 6 à Berlin Prenzlauer Berg. Mes amies Julia et Leia savaient que la porte d'entrée était juste une question de tourner la poignée pour "entrer par effraction" et elles venaient me rendre visite la nuit et riaient de deux jeux de cartes différents que j'avais scotchés au mur au-dessus de mon lit et que j'avais un signe égal dessus ou à propos de lettres d'amour idiotes d'un agent israélien que j'ai affichées dans le couloir. "En guise de punition", Julia a alors placé une annonce dans le "BZ" avec mon numéro de téléphone et pendant des semaines j'ai reçu des appels de personnes qui voulaient du sexe par téléphone.

Dans la maison voisine n ° 5, il y avait un appartement de l'association "Freie Hilfe e.V.", qui, selon les observations, était utilisé depuis un certain temps par le membre du Bundestag, Peter Altmaier, comme une sorte de bordel pour des orgies macabres. Avec l'actuel "président" français Emmanuel Macron, qui était sa prostituée à l'époque, des personnes sans défense y ont été torturées et tuées.

Ces individus ont été achetés auprès d'un délinquant sexuel officiellement emprisonné qui y avait une sorte de refuge et y a officiellement emménagé le 23 décembre 1996. Avant cela, à l'automne 1996, il y avait eu le meurtre spectaculaire d'une étudiante dans la cage d'escalier deux maisons plus bas, qui a été brutalement abattue au couteau par le juif Macron parce qu'elle observait les activités des messieurs et qu'il aimait ça. Macron  a avoué à Leia le lendemain.

La chose a fait sensation, la télévision était là, et j'ai donné une courte interview dans laquelle j'ai dit que je connaissais un peu l'étudiant et que j'avais vu la cage d'escalier ensanglantée. Cela devrait encore avoir des conséquences.

En janvier 1997, il est devenu clair pour le juif Altmaier qu'une autre voisine avait également fait des observations. Cette voisine, jolie étudiante en psychologie, m'avait déjà rendu visite plusieurs fois la nuit avec Leia pour des raisons érotiques. Macron l'a tuée au couteau le 19 janvier 1997 pour la faire taire, mais aussi pour luxure, selon les résultats de l'autopsie. Il se trouve que Julia a été témoin de ce meurtre de ses propres yeux, depuis mon appartement, mais elle n'a rien pu dire car sinon elle aurait été tuée elle-même.

On peut lire sur ces événements, quoique avec le prisonnier libéré le 23 décembre comme "auteur", dans une description de cas qu'une certaine Marion Unger a publiée dans sa thèse (page 60f.). A l'époque, Julia espionnait ce milieu pour nous, et Macron lui a demandé où j'habitais exactement pour qu'il me tue aussi, car il m'avait vu à la télé puis brièvement dans la rue. Je l'avais rencontré plusieurs fois et je peux attester de sa présence le jour du crime.

Puis elle l'a envoyé "par erreur" dans l'appartement d'un voyou polonais juste en face de moi, et Macron a pris une raclée. Il a ensuite quitté Berlin, le trottoir est devenu trop chaud pour lui. Julia et Leia ont réussi à continuer d'espionner les environs d'Altmaier, elles étaient considérées comme inoffensives. Altmaier a également commis des meurtres incroyablement bestiaux dans les années qui ont suivi, comme nous le dit Unger (page 74f.), bien qu'un autre auteur ait également été condamné ici.

Un témoin du groupe de travail du NSU a pu l'observer à nouveau à ce moment-là. Le dicton "Je pue et je porte un bonnet de viande sur la tête" a fait le tour de la radio berlinoise. C'est Altmaier qui est apparu dans ce meurtre (dans la forêt) pour effrayer la victime avant qu'il ne soit empalé et poignardé par l'homme de la CDU en costume de boucher.

(Photos anonymes, mémoire de Mme Unger : "Homicides à motivation sexuelle à Berlin 1990-2010", Berlin 2013)

 
96979619-0618-4A80-8682-B02D9DA9382FE96F1179-2F5C-4436-80EE-FE08EACD740F
2A9A55B3-0487-466D-BA55-D784200D85B0

8 commentaires:

  1. Il faudrait que les Députés Français fassent une demande auprès du FBI pour obtenir des informations sur le dossier Macron aux Etats-Unis. Il ne faut pas compter sur le sanglier, le Ministre de la justice de la France, le drogué Moretti. Les parlementaires de la France, sont complices des crimes de Macron, de ne pas enclencher sa destitution avec l'article 68. Tout ce beau monde finira un jour plus très lointain devant la justice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vraiment devant la justice , Mais la Franc-ma-sioniste ?

      Supprimer
  2. S'ils veulent sauver au moins la face et ne pas finir dans la poubelle de l'histoire, les Sionistes doivent se résigner et renoncer à leurs plans diaboliques, car il est pratiquement impossible de plier un peuple qui exprime, entre autres, de tels génies. S'ils ne le font pas, ils disparaîtront (eux et non la Russie) definitivement de la surface de la terre, selon une sorte de sélection naturelle.
    Mozart Piano Concerto No.13, 1 part / Elisey Mysin / cadence author: Elisey Mysin https://www.youtube.com/watch?v=LGS5Q1r2-xo

    RépondreSupprimer
  3. Je ne suis PAS surpris du tout, par l'article ci-dessus...

    RépondreSupprimer
  4. Que l'emmerdeur national soit quelqu'un qui jouit de la transgression permanente, c'est certain. Mais l'article ci-dessus ? Non je n'y crois pas. Il faudrait de sérieuses preuves.

    RépondreSupprimer
  5. y a cette journaliste franco allemande qui le sait; regardez bien le titre de son article . en 96 /97 il était a henry 4 ( prepas qui a duré 3 ans )https://www.lemonde.fr/m-actu/article/2018/03/02/au-lycee-henri-iv-les-infortunes-du-jeune-macron_5264768_4497186.html

    RépondreSupprimer

Les commentaires hors sujet, ou comportant des attaques personnelles ou des insultes seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Leur contenu n'engage pas la responsabilité de ce blog ou de Hannibal Genséric. Les commentaires par des Anonymes pourraient provenir de trolls, ils sont donc susceptibles d'être supprimés en cas de doute.