jeudi 23 décembre 2021

Les données officielles confirment que les triples vaccinés sont toujours hospitalisés et meurent à cause de Covid-19

Les dernières données disponibles de Public Health Scotland prouvent que les triples vaccinés attrapent toujours Covid-19, sont hospitalisés avec Covid-19 et meurent à cause de Covid-19, malgré les affirmations selon lesquelles la dose de rappel confère au receveur une protection «ultime».
Les données prouvent également que les triplement piqués sont hospitalisés et meurent en raison de la variante Delta, et non de la variante Omicron, car les données remontent au 13 novembre 2021.

Public Health Scotland publie un rapport statistique hebdomadaire sur le Covid-19 qui contient des données sur les cas de Covid-19, les hospitalisations et les décès par statut vaccinal, et le dernier rapport a été publié mercredi 22 décembre.

Le tableau 13 du dernier bilan montre le nombre de cas par statut vaccinal entre le 20 novembre et le 17 décembre et prouve que la majorité des cas de Covid-19 se situent parmi la population vaccinée, avec des milliers de cas confirmés parmi ceux qui ont eu leur « rappel ». ”.

Le rapport confirme qu'entre le 20 novembre et le 17 décembre, il y a eu 31.946 cas parmi la population non vaccinée, 7.779 cas parmi la population partiellement vaccinée, 51.102 cas parmi la population doublement vaccinée et 6.945 cas parmi la population triplement vaccinée.

Cela signifie que la population non vaccinée ne représentait que 33% des cas entre le 20 novembre et le 17 décembre, tandis que la population vaccinée représentait 66%.

Le tableau 14 du dernier bilan montre le nombre d'hospitalisations par statut vaccinal entre le 20 novembre et le 17 décembre et prouve que la majorité des hospitalisations Covid-19 concernent la population vaccinée, avec des centaines d'hospitalisations confirmées parmi ceux qui ont eu leur "rappel".

Le rapport confirme qu'entre le 20 novembre et le 17 décembre, il y a eu 381 hospitalisations parmi la population non vaccinée, 70 hospitalisations parmi la population partiellement vaccinée, 740 hospitalisations parmi la population doublement vaccinée et 213 hospitalisations parmi la population triplement vaccinée.

Cela signifie que la population non vaccinée ne représentait que 27% des hospitalisations entre le 20 novembre et le 17 décembre, tandis que la population vaccinée représentait 73%.

Le tableau 15 du dernier bilan montre le nombre de décès par statut vaccinal entre le 13 novembre et le 10 décembre et prouve que la majorité des décès Covid-19 se situent parmi la population vaccinée, avec des dizaines de décès confirmés parmi ceux qui ont eu leur « rappel ».

Le rapport confirme qu'entre le 13 novembre et le 10 décembre, il y a eu 63 décès parmi la population non vaccinée, 13 décès parmi la population partiellement vaccinée, 251 décès parmi la population doublement vaccinée et 35 décès parmi la population triplement vaccinée.

Cela signifie que la population non vaccinée ne représentait que 17% des décès entre le 13 novembre et le 10 décembre, tandis que la population vaccinée représentait 83%.

Avec 7 cas sur 10, 7 hospitalisations sur 10, et 8 décès sur 10 parmi la population vaccinée, parallèlement aux preuves que le vaccin de rappel échoue à prévenir l'infection, l'hospitalisation et la mort, il semble que l'effort pour transformer le  National Health Service en Service National Booster (Rappel) Service est une totale perte de temps et tuera beaucoup plus de personnes qu'il n'en sauvera.

Source
: Daily-Exposé
 
Ces conclusions tirées des statistiques  écossaises sont valables partout ailleurs, elles confirment ce que nous avons toujours constaté : les faux vaccins ne sont pas destinés à guérir ou à protéger. Ce sont des bioarmes déployées par les 1% contre les 99% de la population mondiale.
Hannibal Genséric
 

2 commentaires:

  1. Toujours plus cons. Sur Dedefensa : » Le chef d'État russe a également mentionné un incident, qui aurait eu lieu aux États-Unis, où un prisonnier masculin s’est déclaré femme et a demandé son transfert dans un pénitencier pour femmes, où il a immédiatement violé une femme. “Nous devons nous fier au bon sens” a sobrement observé Poutine. »

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.