lundi 27 décembre 2021

Le Dr Robert Young trouve de l'oxyde de graphène et d'autres ingrédients nocifs dans les quatre vaccins

Le récent article du Dr Robert Young, qui montre une analyse détaillée du sang et des vaccins, est très technique mais mérite toute notre attention. En somme, de l'oxyde de graphène a été trouvé dans les quatre vaccins. De plus, des parasites Trypanosoma cruzi ont été trouvés dans le vaccin Pfizer, qui sont composés de carbone, d'oxygène, de chrome, de soufre, d'aluminium, de chlorure et d'azote.

via EuroReLoaded

Les composants nanoparticulaires de tous les vaccins rendent la lecture très intéressante et dérangeante, tout comme les composants qui créent des effets magnétiques dans le corps. Une question qui nous reste est, quel est l'effet supplémentaire de tout cela si nous ajoutons le rayonnement environnemental dans le mélange ? Après tout, l'oxyde de graphène est une substance extrêmement conductrice, très sensible au rayonnement électromagnétique. Le travail de Young comprend également l'analyse du sang des vaccinés.

Nous vous recommandons fortement de télécharger l'analyse complète du Dr Young.

Pris ensemble, les composants du « vaccin », qui comprennent l'oxyde de graphène réduit, parmi beaucoup d'autres, et qui peuvent être influencés par des sources de rayonnement externes à notre corps, créent une soupe chimique et radiative toxique à l'intérieur de notre corps.

Les « vaccins » ne sont certainement « PAS des vaccins, mais des médicaments nanotechnologiques fonctionnant comme une thérapie génétique ».

Les travaux du Dr Young jusqu'à présent confirment ce que l'équipe espagnole appelée La Quinta Columna a trouvé. Trouvez leurs courtes vidéos sur Rumble sous Orwellitoet l'Allemand Dr Andreas Noack (qui a été tué) a présenté ici.

***

L'enquête publiée par le Dr Young sur le contenu des vaccins, ainsi que sur le sang des vaccinés, concerne la récente approbation par la FDA du vaccin Pfizer. Comme Karen Kingston l'a dit très clairement à Stew Peters la semaine dernière, Pfizer dispose désormais de 14 jours pour se prononcer sur les ingrédients du vaccin, ainsi que sur les événements indésirables, etc. Le Dr Young nous donne un aperçu de ce qui peut être déclaré ou encore caché.

********

La microscopie électronique à balayage et à transmission révèle de l'oxyde de graphène dans les vaccins CoV-19

DR. ROBERT O. YOUNG

La microscopie à contraste de phase, la microscopie électronique à transmission et à balayage et la spectroscopie à rayons X à dispersion d'énergie révèlent les ingrédients des vaccins CoV-19 !
Source : Algora Blog | December 25, 2021


5 commentaires:

  1. Les multi-injectés doivent capter BFMTV avec tout ça dans le sang. De véritables petites antennes sur pattes :D

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Tout ceci est logique me semble t il ?!

    Pour pouvoir diffuser de la 5G, le maillage doit être digne d'une toile d'araignée.

    En effet, la portée d'une antenne 5G ne dépasse pas les 500 mètres.

    Donc, plutôt que de déployer des antennes tous les 500 mètres, "nos maitres" ont choisi des relais et les relais devinez quoi ?...ce sont les vaccinés ( au moins 70% d'entre eux (pas 100% car cela dépend de leurs métabolismes)).

    Bientôt les IOT (Internet of Things), scénario dans lequel les objets, les animaux et les personnes se voient attribuer des identifiants uniques, ainsi que la capacité de transférer des données sur un réseau sans nécessiter aucune interaction humain-à-humain ou humain-à-machine (Wikipédia).

    Cela veut dire que : Les injections sont en fait comme des software, et les rappels d'injection et autre booster des mises à jour de ce même software (pardonnez moi ces anglicismes).

    C'est grâce à cette femme que je l'ai compris (https://odysee.com/@AKINA:7/2021-12-15-SC5-Urmie-RAY-HD4:5?t=3493), en l'écoutant, elle l'a expliqué sans même s'en rendre compte.

    Bref, tout ceci pour moi est clair comme de l'eau de source et la source en l'espèce, c'est le vaccin.

    RépondreSupprimer
  3. ...la preuve si l'en était besoin, c'est que désormais c'est : injection tous les trois mois.

    ..désolé d'être aussi insistant, mais je pense que tout le monde n'a pas encore bien pris la mesure de ce qui se passe vraiment ou à tout le moins pense qu'il y a encore une issue.

    Le fond de ma pensée est que : IL N'Y A AUCUNE ISSUE, ce qui doit advenir adviendra.

    Cela veut dire que nous allons vivre durant les quelques années qui viennent (j'espère qu'on n'en aura pas pour des siècles) : soit soumis (prétendument vivant), soit dans la résistance, c'est à dire dans la clandestinité.

    Je peux vous dire autre chose (c'est ce que je pense) :

    Une fois la 5G activée, il n'y aura plus d'Internet tel que nous le connaissons aujourd'hui.

    Regardez dans le rétroviseur et vous comprendrez.

    Où étions nous il y a 24 mois ? Où en sommes nous aujourd'hui !?

    Où allons nous ne nous appartient pas, du moins pas collectivement (pas encore (je veux rester optimiste)).

    Le souci de la masse c'est que ce n'est pas elle qui tient le volant.

    RépondreSupprimer
  4. je ne sais que penser de tout ceci , n'étant pas scientifique , mais ma fille ainée , la seule ayant un doctorat en science ne s'est pas fait vacciner , contrairement aux autres !! moi même agé , je ne veut pas de vaccin et surtout pas de test !! bon j'habite a la montagne loin des grandes foules bonnes fêtes

    RépondreSupprimer
  5. Suivez Erdoğan qui na jamais pas obligé sa population a se vacciner...

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.