mercredi 27 octobre 2021

Vaccins Covid. On vous injecte aussi des œufs de parasites à couver, et le test PCR ne sert qu’à collecter votre ADN…Le film d’horreur continue

Dans Vaccins Covid. On vous injecte des objets/organismes tentaculaires qui bougent, des fragments métalliques … Un vrai film d’horreur : Le Dr Carrie Madej a découvert, dans le vax Moderna et J&J, des objets étranges et non identifiés, y compris des fragments métalliques, des structures « de type graphène » et des "créatures en mouvement ressemblant à un organisme muni de tentacule".
Voici maintenant un scientifique polonais qui a découvert, dans le prétendu vaccin PFIZER une nouvelle forme de vie à base d'aluminium qui est en train d'éclore à partir d'"œufs" dans les injections de Pfizer.
âmes sensibles vaxxées, ne pas lire.

Stew Peters : « Donc, cela a des jambes, des queues et une tête, et ça bouge, et ça naît, et ça vient d'un œuf. Et ceux-ci sont injectés dans les gens.

Dr. Jane Ruby on Graphene Oxide in the Jab and Dangerous Doctors | Listen  Notes 

Dr Jane Ruby (image ci-contre) : « D'après le Dr Zalewski, c'est ce qu'il a trouvé.


The Stew Peters Show - aluminum-based parasites
Parasites à base d'aluminium

Le Dr Franc Zalewski a désormais confirmé la présence de quelque chose de "vivant" dans les clichés "Covid", mais à l'aide de flacons Pfizer. Une entité « vivante » éclot, grandit et se multiplie lorsqu'elle entre en contact avec le bon environnement : la chaleur (du corps humain) et le graphène, qui « nourrit les œufs ». Les « œufs » peuvent être injectés dans une première dose ; le « graphène » dans une autre.

Ces « parasites » sont une nouvelle forme de vie, évidemment synthétique, artificielle, en l'occurrence à base d'aluminium.

Parasites de l'aluminium ? Des parasites à base d'aluminium à une tête, à trois queues et conscients de soi, pour être plus exact.

Ces entités, ou « La Chose » comme les appelle le scientifique polonais Dr. Franc Zalewski, sont faites d'aluminium, de carbone et de bore (une correction a été apportée par le site web Expanding Awareness Relations, lire « bore » , pas brome.)

Vie artificielle ? Vie synthétique ? Comment est-ce possible?

En fait, la première forme de vie synthétique a été créée en 2010 par Craig Venter et son équipe qui ont construit le génome d'une bactérie à partir de zéro et l'ont incorporé dans une cellule pour créer ce qu'ils appellent la première forme de vie synthétique au monde, explique The Guardian.

"Les scientifiques ont créé la première forme de vie synthétique au monde dans une expérience historique qui ouvre la voie à des organismes de conception qui sont construits plutôt qu'issus de l’évolution."

Craig Venter
L'entrepreneur en génétique Craig Venter explique comment son équipe de chercheurs a créé une nouvelle forme de vie – et ce qui va se passer ensuite. Vidéo : Science guardian.co.uk

L'administrateur du TINP note que «La Chose» du Dr Zalewski, comme il l'appelle, dans certains des flacons «d'injection» de Pfizer Covid-19, qui «éclos» à partir d'«œufs», se déplace, grandit et se reproduit en quelque sorte lorsqu'elle est exposée l'oxyde de graphène réchauffé … semble être un développement ultérieur de la forme de vie synthétique innovée par Craig Venter en 2010.

Ce qui voudrait dire que ces vaxx « Covid-19 » contenant une vie parasitaire à base d'aluminium synthétique qui vit de la chaleur humaine et se nourrit de graphène injecté, n'ont pas été concoctés à la dernière minute en tant que réponse d'urgence à une prétendue pandémie en 2020.

Ces injections semblent contenir de la vie synthétique, un phénomène en développement depuis plus d'une décennie.

Et comme ces injections n'ont aucun avantage médical, et aucun bénéfice pour la santé (elles ne confèrent aucune immunité ni n'empêchent la transmission de quoi que ce soit et n'ont pas été conçues pour le faire), il existe un autre programme en cours ici qui nécessite une explication.

Dans ce billet d'accompagnement, le Dr Franc Zalewski lui-même présente ses conclusions.

La méthode « avocat » et la solution saline

Dans la vidéo, le Dr Jane Ruby rapporte que le Dr Franc Zalewski a obtenu 5 flacons de matériel d'injection Pfizer et les a tous testés.

Deux des 5 flacons contenaient une solution saline, essentiellement celle que vous utilisez avec vos lentilles de contact, de l'eau salée compatible avec le corps humain. Ces deux flacons contenaient donc un placebo. Ainsi, Pfizer inclut délibérément des placebos parmi ses prétendus vaccins, dont le contenu n'est donc pas homogène.

Pourquoi les placebos ?

L'inclusion de doses salines de placebo parmi les soi-disant doses de vaxx Covid vendues aux contribuables par Pfizer, semble soutenir l’avis de John O'Looney, un directeur de funérailles britannique. Lors d'une précédente émission avec Stew Peters, O'Looney a averti que la méthode "Advocate" était utilisée pour diffuser ces injections.

Looney a déclaré que si, sur un plateau de seringues, il y en avait qui contenaient les produits chimiques causant la mort et les blessures associées aux injections, mais il y avait aussi d'autres seringues avec un placebo, c'est-à-dire une solution saline, alors ceux qui ont reçu le placebo pensaient que c'était un « vaccin » « Covid-19 » prêcherait alors aux autres que le vaxx allait bien et que les autres devraient le prendre.

Nous savons maintenant qu'il y a du sérum physiologique dans deux des cinq flacons Pfizer obtenus par le Dr Franc Zalewski. Nous avons donc la preuve que la méthode « de l'avocat » est bien en jeu.

Les conspirateurs de l’arnaque Covid ne veulent pas tuer ou mutiler tout le monde d'un seul coup, ils veulent que certains d'entre nous en réchappent pour promouvoir la vaccination ; et revenir un autre jour pour leur « injection mortelle ».

Ceux qui ont reçu la solution saline au premier tour seraient plus tard éliminés avec le "booster" (rappel) chimique mortel.

Pour terminer, je vais emprunter quelques citations du Dr Franc Zalewski, avec l'aimable autorisation de Expanding Awareness Relations. .

Par « échantillon CV », on entend un ou plusieurs flacons Pfizer du « vaccin » dit « Covid-19 » obtenu par le Dr Zalewski.

Premier échantillon de CV :
« 
Et ici, nous pouvons voir un trou (parce que du ruban de graphite est utilisé comme surface), j'ai remarqué beaucoup de cristaux, mais certains sont si « agressifs » que même le graphite a quelque peu fondu. Et je pensais avoir trouvé quelque chose. Bien sûr, j'ai fait des tests et il s'est avéré que c'était du sel ; ce fluide s'est avéré être une solution saline. Rien d'autre à l'intérieur.

Alors j'ai continué… Donc dans le premier échantillon, il n'y avait rien, tout s'est asséché, et même le sel ne pouvait plus être remarqué… donc la composition du fluide varie.

Deuxième échantillon de CV :
«
Dans le deuxième échantillon, j'ai trouvé beaucoup de cristaux. Et ici nous pouvons voir les résultats : Ils sont constitués de sodium (Na) et de chlorure (Cl). C'est ce que nous appelons le sel de cuisine ordinaire. Le fluide ne contient donc qu'une solution saline. Mais je cherchais autre chose, et comme toujours j'ai trouvé quelque chose. Et j'ai trouvé ça :

Voici ce que j'ai trouvé : « La Chose » :

@1:12 (pic credited to Dr. Franc Zalewski)

@1:12 (photo créditée au Dr Franc Zalewski)

Où est mon marqueur ? Nous devons écrire « ce quelque chose » avec des lettres grosses et en gras.

J'ai continué mes études, et fait des tests. Quelle est cette chose? Il semble avoir une tête et trois pattes. J'ai fait des tests, de la tête (1) et (2), (3), (4) et voilà les résultats : c'est de l'aluminium et du carbone… excusez-moi, j'ai mon outil.

[Le Dr Franc Zalewski écrit sur le panneau de présentation] : « LA CHOSE »

« Les âmes sensibles peuvent quitter la pièce.

Non, sans blagues.

Les résultats des tests suivants sont : aluminium, brome [le lecteur corrige ce terme pour signifier bore] et carbone. Cela signifie que « La Chose » a ses pattes de différentes couleurs. Ici, nous avons les résultats des tests de cette "chose". [tient un objet de démonstration] C'est 1/10ème de celui-ci. Si la tête ici mesure 2 mm, alors les jambes/bandes mesurent 25 m. La tête 2mm, et les jambes 25m. Comme ça."

@3:00 (pic credited to Dr. Franc Zalewski)
@ 3:00 (photo créditée au Dr Franc Zalewski)

« Et je me dis : « Quel genre d'être est-ce ? » Est-ce que « la chose » ressemble à cette créature avec des griffes qui tue les gens ? Ou quelque chose qui est montré dans "The Matrix" qui vole, a des tentacules et s'attache à d'autres choses ?

Non.

« Cette chose » est-ce ici. »

@3:50 (pic credited to Dr. Franc Zalewski)
@3:50 (photo créditée au Dr Franc Zalewski)

« Ici, vous l'avez sur la photo. Vaccins contre le covid19.

Bienvenue les amis. C'est "The Thing" que j'ai testé dans ces échantillons.

Oui? Choqué?

"Cette chose" est donnée aux gens dans les vaccins, mais dans les œufs. Je cherchais ses œufs. Et ils devraient avoir un environnement approprié. Si l'injection est testée sur un plat nu, rien ne se passe et les œufs sont introuvables. Peut-être qu'ils n'étaient pas à l'intérieur de l'injection, car certains d'entre eux sont des solutions salines pures.

Mais si testé sur une bande de graphite… C'est pourquoi il y a du graphène ajouté à l'intérieur des vaccins qui nourrit les œufs.

Et chers messieurs et dames vaccinés, vous pouvez vous évanouir maintenant… Quelque chose comme ça va se développer à l'intérieur de vous.

Et la tête va avoir 20 microns [µ], et la longueur 2,5 mm (les tentacules).

C'est une forme de vie.

Et maintenant, vous devriez vous demander… Trop peu ? Coïncidence… Franc vient de comprendre ?… même un écureuil aveugle trouve parfois un gland…

J'ai marqué les flacons numéro 1, 2 et 3. Ce n'est que dans le troisième qu'il y avait « cette chose » à l'intérieur. Et il a grandi/développé 4 jours. Ensuite, il est placé dans une chambre de pulvérisation. Là, la température est élevée, de sorte que le graphite est pulvérisé, de sorte que l'arc électrique brûle.

Un autre! S'il n'y en avait qu'un… mais ici on en voit un autre… On voit la tête et les jambes en sortir. L'échelle est de 30 microns [µ].

@6:30 & 6:35 (pics credited to Dr. Franc Zalewski)
@ 6:30 & 6:35 (photos créditées au Dr Franc Zalewski)

« La chose » a trouvé un terrain fertile. Et là, nous avons « cette chose », elle nous sourit. Voici la tête et ici les tentacules. En voici un autre, et les tentacules colorés. Et il est fait d'aluminium et de carbone. Connaît-on des formes de vie à base d'aluminium ?

Nous le faisons maintenant. La majorité des gens l'ont déjà à l'intérieur de leur corps. La majorité qui l'a pris volontairement…

Je suis très heureux que nous nous soyons réunis ici et que j'aie pu vous présenter « cette chose ».

Et encore "la chose" à l'intérieur d'un autre échantillon. Est-ce une plante ? Poussière? « Un être » donné aux personnes dans des œufs dans un environnement fertile/adapté. Quelque part à proximité, il pourrait y avoir une sorte de signal qui a fait que cet être a commencé à vivre. Tout comme les graines de pomme de pin ne pousseront pas à moins qu'elles ne soient dans un environnement approprié sur un sol fertile, la même "cette chose" semble ne pas bouger. Il peut être en sommeil/sommeil.

Qui est prêt à avoir « ça » en vous ?

Vous êtes déjà nombreux à l'avoir choisi et reçu… Bienvenue. J'espère qu'il ne sera pas activé.

Continuons avec les prochains tests et points. Ici, nous avons des formes de vie à base d'aluminium. Connaît-on des formes de vie à base d'aluminium ? Je demande aux représentants les plus intelligents de ce monde. Laissez-les le présenter… mais pas en secret.

C'est la fin d'un tentacule/jambe. La façon dont il est construit, ce n'est pas déchiqueté. C'est construit comme ça. Il se termine par une patte… Et il est en aluminium. 100% aluminium. Nous avons maintenant des êtres à base d'aluminium qui sont à l'intérieur de nous. [Dr. Zalewski se corrige plus tard en affirmant que l'extrémité du tentacule est à base de carbone au lieu d'aluminium.]

Ici, nous avons 10 microns et c'est la jambe. La longueur de la jambe de cet être est d'environ 2,5 mm.

Ce n'est que la vie… mais différente. Sera-ce bienveillant ?

Peut-être devrions-nous accrocher une affiche quelque part ici… Pour que chacun se soumette volontairement à l'euthanasie ?

Les criminels de ce monde… vous entendez bien…

Tels sont les résultats des tests : Il est en carbone. Excusez-moi, je parlais de carbone, pas d'aluminium, mais l'extrémité est uniquement en carbone. J'ai fait une erreur.

C'est la marque qui fabrique cette « potion de guérison » pour notre bonheur et notre bien-être. [montre la diapositive des vaccins Pfizer]. C'est de cette marque.

Et maintenant, cela vaut la peine de se demander pourquoi certaines personnes reçoivent une injection avec uniquement une solution saline et pourquoi certaines reçoivent autre chose - des œufs.

Mais ce n'est pas à moi de le découvrir. Je suis un chercheur de vérité, mais pas de ce monde. Ce monde, nous devons le réaliser, est presque déjà perdu.

Il suffit de regarder les statistiques. Combien de personnes l'ont déjà pris.

Oui, nous avons beaucoup de bactéries et de virus auxquels nous devons faire face. Et nous continuons à vivre. Mais personne ne nous les donnait artificiellement. Maintenant, la majorité l'a pris volontairement.

Voulez-vous avoir un être comme ça à l'intérieur de vous ? Il a de jolies couleurs, on peut s'en occuper… Mais il n'a pas été créé pour rester assis là et ne rien faire. Il veut aussi vivre et se multiplier… il faut le savoir.

Et ce n'est pas un hérisson ni un oursin. »

Les écouvillons PCR sont des collecteurs d'ADN

Zaluski analyzed the PCR testing swabs - they are DNA collectors he says 

PCR Swab brush per Dr. Franc Zalewski 

Zaluski a analysé les écouvillons de test PCR - ce sont des collectionneurs d'ADN, dit-il. Coup d'éclat d'un écouvillon PCR. @12:38 (photo créditée au Dr Franc Zalewski)

« Il s'agit d'un écouvillon pour prélever des échantillons d'ADN. Il s'agit d'une petite brosse à écouvillon pour prélever des échantillons de la bouche, ou de l'autre côté comme en Chine. [TINP : Il veut dire qu'en Chine, l'État impose les écouvillonnages anaux.]

Pourquoi la brosse écouvillon est-elle construite comme ça ? Chaque fin est fondue/scellée. Ce n'est pas coupé, c'est fondu. J'ai analysé les extrémités, ainsi que les parois latérales. Ici, nous avons la paroi latérale, et voici l'extrémité fondue. La brosse-tige contient du titane, de l'aluminium et du carbone.

Vous devez comprendre qu'il s'agit de collecter de l'ADN. J'étais à l'aéroport… et alors que je passais par là, il était officiellement écrit : « Central DNA Database » (Base Centrale d’ADN). Et c’est là qu’ils prélèvent et stockent les échantillons.

Le but du test sur écouvillon est de collecter l'ADN. Pourquoi ont-ils besoin de notre ADN ? Je vous invite à le découvrir. Je plaisante, nous ne ferons pas de pause maintenant.

Mais qui s'y intéresse ? À ceux qui s'y intéressent, je suis heureux que vous soyez ici aujourd'hui. La salle est pleine mais… Vous auriez dû être un million aujourd'hui.

Mais peut-être là-bas ? Derrière l'écran, vous serez un million à apprendre tout cela.

FIN DE LA TRANSCRIPTION

________________________________________

À propos : « Je m'appelle Franc Zalewski, de profession je suis géologue, minéralogiste mais aussi archéologue, cosmologue, égyptologue, passionné par les mathématiques et par vocation je suis un découvreur de vérité en Pologne et dans le monde. – Franc Zalewski

________________________________________

TINP tentera de deviner pourquoi la PCR est vraiment un outil de collecte d'ADN. (Nous savons de son inventeur, Kary Mullis, qu'il ne s'agit pas d'un test de diagnostic.) Ils ont besoin de notre ADN pour comparer les modifications au fil du temps afin de voir si et comment notre ADN change avec les différentes injections. TINP va deviner que ces formes de vie artificielles à base d'aluminium injectées dans des êtres humains sont en quelque sorte un moyen (ils l'espèrent) de commencer le processus de transformation des êtres humains (ceux qui survivent aux vaxx) en transhumains.

Source : Algora Blog | October 25, 2021
 URL: https://wp.me/p7g3IJ-1rl

DUPONT jEANNETTE a ajouté un commentaire à "Tous entièrement vaccinés = tous morts"
Il y a 1 heure
Il faudrait préciser qu'un grand nombre de gens jeunes en parfaite santé sont morts des suites immédiates ... de cette injection ;;; ce n'est pas un vaccin , c'est une injection empoisonnée d'oeufs de morgellons, malaria , vih avec hydrea vulgaris , et autres oGM , adenovirus de singe , cellules foetales de bébés prélévés vivants ... ET AUTRES

 http://


 

 

11 commentaires:

  1. Si les armées de l'Occident n'interviennent pas rapidement pour arrêter tous ces "savants" fous l'humanité ira droit à sa destruction.

    RépondreSupprimer
  2. Ces petits singes ne font que suivre les ordres du joueur d'orgue ? Besoin de prendre à la gorge, ce joueur d'orgues en fait..

    RépondreSupprimer
  3. Sur les ordures de Médiapart : https://reseauinternational.net/le-pr-didier-raoult-repond-aux-mensonges-de-mediapart/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nicolas bonnal : ca suffit de defendre raoult 18 mois qu il vous baise avec ces fakes test et quand c est pas les ecouvillons de chine c est bio merieux !

      Supprimer
    2. j'apprécie que le commentaire que j'avais a été supprimé, la censure est aussi présente ici.

      Supprimer
    3. Votre commentaire ne répondait pas aux normes de la correction. Las attaques personnelles ne sont pas autorisées, ni les tutoiements etc.. Pour le reste vous êtes libre.

      Supprimer
    4. Si vous ne remettez pas en place les trolls qui le fera ?

      Supprimer
  4. Certes, le Pr Raoult n'a jamais considéré les piqures comme des poisons mais toujours comme des "vaccins". Il devra en rendre compte devant la face de Dieu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Merci de le rappeler et il a vacciné tous ceux qui le voulaient à Marseille. Il est quand même exclu.

      Supprimer
  5. le Docteur Raoult a servi à éveiller les plus endormis au départ en disant qu'il y avait une solution de soigner ce faux virus qui contient tout et n'importe quoi mais là il a vu macaron l'an passé et depuis il est provax alors qu'il a fait des articles contre les vax systèmatiques donc il a du avoir des pressions et le plus important c'était maintenant de dénoncer le génocide et oui tester puis traiter aurait pu être une bonne chose avec test sanguin et pas contamination par le nez et pose de puce ou je ne sais quoi contre le cerveau ! donc ni testé, ni piqué, ni masqué voilà ce qu'il aurait du promouvoir !

    RépondreSupprimer
  6. Mais pourquoi pleurer et tergiverser scientifiquement parlant ?

    La biomasse est apathique et silencieuse, le fric et big-pharma contrôle et supervise tout, nos élites plient l’échine et les marionnettistes se réjouissent.

    Alors ? … réfléchissez un peu.

    Troupeaux de lâches !

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.