mardi 12 octobre 2021

France. Zemmour, le nouveau Messie

Pour être un observateur attentif de la politique française depuis des décennies, j’ai de plus en plus l’impression que si l’histoire ne se répète pas, elle a une fâcheuse tendance à repasser les plats. C’est normal, me direz-vous, puisqu’après tout, c’est dans les plus vieilles casseroles qu’on fait les meilleurs bouillons.
Ainsi, la stratégie du pouvoir pour écarter systématiquement toute opposition réelle a été soit de la diaboliser, soit de façonner des opposants en carton dont on sait que le moment venu, il sera facile de les battre.

Un des cas les plus emblématiques reste certainement l’élection de 2002, chef-d’oeuvre du genre, qui avait opposé au second tour Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen au grand dam de Lionel Jospin qui s’était fait débarquer au premier tour. Exit donc le candidat gênant, et une victoire écrasante pour Chirac, trop heureux de se voir reconduire sur un score digne du parti communiste soviétique à l’époque de Brejnev (82,21%).

Zemmour, nouveau Doriot de l'extrême-droite - Christian ...

L’élection de 2012 marque l’entrée dans la danse de Marine Le Pen, suite au retrait de papounet le menhir qui commençait à se faire vieux et avait compris assez tôt que jamais il n’accéderait à la fonction suprême. Pareil pour sa fille, en fait, si elle était restée sur la ligne du Front National. Mais on lui a fait miroiter que si elle adoptait une trajectoire rentrante, notamment concernant la communauté juive, la shoah, et finalement le sionisme, elle pourrait prétendre à la respectabilité et rejoindre les candidats présidentiables. Fatale erreur, elle n’avait pas réalisé que le projet était en réalité de détruire une fois pour toutes la droite patriotique, en la forçant à tous les renoncements, en détruisant méticuleusement son assise idéologique.

L’élection de 2017 reste la parfaite illustration de ceci. On commence par liquider le candidat vraiment dangereux (François Fillon) sur base d’un dossier bidon, puis on oppose les ânes habituels au « miracle » Macron, ce nouveau génie des Carpates tellement jeune et si mignon. Restent Marine Le Pen, Mélenchon (looser officiel depuis 40 ans), et Benoît Hamon qui a le charisme d’une tartiflette crue. Tout se passe comme prévu, Marine Le Pen se retrouve au second tour et se fait laminer en beauté notamment à l’occasion d’un débat qui restera dans les annales comme une démonstration éclatante de l’impéritie crasse de la tête de gondole du Front National. Incompétence ou soumission, à ce niveau-là de similitude, ça devient difficile à distinguer.   Cette fois, les patriotes n’ont pas perdu, ils ont été faits cocus.

Est-ce que les candidats opposés à Macron avaient la moindre chance, sachant que l’ensemble des médias avait pris fait et cause pour lui? Non, aucune, c’était le candidat du sérail, propulsé par l’oligarchie qui se trouve posséder l’ensemble de la presse écrite et des instituts de sondage.

Aujourd’hui, sur fond de grogne sociale, mais aussi dans le contexte d’un véritable coup d’État opéré par les gouvernements occidentaux au titre d’une prétendue crise sanitaire, les choses auraient pu se dérouler bien autrement, tant le président Macron est détesté par une majorité de la population.

Est-ce que Macron sera candidat en 2022?

À vrai dire cela paraît peu probable, tant le rejet de sa personne est fort. Disons qu’il est légèrement carbonisé et qu’il sent le soufre, ses bons maîtres n’hésiteront pas à le sacrifier comme un vieux Kleenex. Il n’a jamais été autre chose qu’un président jetable, à qui l’on donne l’ordre de mener des réformes plus impopulaires les unes que les autres, avant de retourner à l’écurie peindre une autre haridelle en cheval de course. Gageons qu’il trouvera bien à se recaser dans le privé, pourquoi pas dans la banque ou au conseil d’administration d’une société pharmaceutique, par exemple.

Identifier les priorités

S’il y a quelque chose qui m’effraie dans cette campagne présidentielle, c’est à quel point il reste facile de distraire l’opposition véritable en agitant, une fois de plus, le hochet du grand remplacement. Est-ce que le grand remplacement est un fantasme? Sûrement pas, c’est une réalité de plus en plus tangible, et de plus en plus mal acceptée par une majorité de Français confrontés à la précarité et à l’insécurité. Mais est-ce que c’est la priorité? Ne pas oublier que l’immigration massive n’est pas une fatalité, elle a été voulue par les gouvernements successifs, un peu partout en Occident. C’est une création du pouvoir, un outil au service d’un but : détruire les nations au profit de populations déracinées ne pouvant se réclamer de nulle part, un immense troupeau d’esclaves-consommateurs sous la férule de la bourgeoisie des milliardaires. Le modèle c’est le communisme pour les masses et l’ultralibéralisme pour l’oligarchie, le pire des deux mondes.

Pendant ce temps, depuis 19 mois nous assistons à l’instauration d’une véritable tyrannie, d’un pouvoir en roue libre s’affranchissant de toutes les barrières démocratiques avec le soutien des médias à la botte.

Si l’on ne comprend pas que l’instauration de la dictature n’est que le moyen d’imposer l’instauration du modèle de société que j’évoquais plus haut, on est perdus. Si vous n’êtes pas capables en l’état de vous opposer au grand remplacement, vous pensez sérieusement que vous serez à même de vous opposer à quoi que ce soit une fois en dictature?

Zemmour comme sauveur de la France

Combattre Zemmour, c'est se battre pour la censure ... 

Si voter changeait quelque chose il y a longtemps que ça serait interdit, disait Coluche. C’est également mon opinion. Néanmoins, si vous persistez à penser que cette mascarade pourrait déboucher sur une issue positive, il y a quand même lieu de vous poser deux ou trois questions.

Une phrase, frappée au coin du bon sens, circule ces temps-ci sur internet et dit en substance que si celui qui incarne la résistance est adoubé par la presse, alors il ne peut pas être la résistance. Et de fait, si l’on en juge par la couverture médiatique du personnage, on a un peu de mal à croire qu’il serait autre chose qu’un rouage du système.

Ensuite sur le côté sauveur du personnage, avez-vous pris la peine d’écouter ses positions à part son dada de l’immigration zéro? Il est plus à droite que Macron, et pour l’augmentation de l’âge de la pension. Sur la pseudo crise sanitaire, c’est pire encore, l’intéressé soutenait le pass sanitaire, et s’il jugeait que l’obligation vaccinale à peine déguisée est inélégante, il n’était pas contre une bonne grosse obligation vaccinale pour tous dans la loi. Ça ne vous paraît pas un peu rédhibitoire?

Les dessins de la semaine - Egalite et Réconciliation

Sa propension à n’attaquer frontalement que Marine Le Pen sans jamais égratigner le pouvoir en place incarné par Macron ne vous pose pas de problème? Ses diatribes sur l’immigration zéro alors que c’est un européiste convaincu vous paraissent crédibles, sachant qu’en droit français, les accords internationaux, dont la constitution européenne, viennent au-dessus même de la constitution, dans la hiérarchie des normes?

Parlera-t-on de ses soutiens, qui ressemblent à s’y méprendre à ceux qui avaient propulsé Macron sur le devant de la scène? Parlera-t-on des dizaines de milliers de comptes qui ont surgi sur les réseaux sociaux comme des champignons après l’averse, tous tenus par la « jeunesse enthousiaste » qui supporte le candidat miraculeux? Qui peut se payer ce genre de campagne de communication alors qu’il n’est même pas officiellement candidat?

Croire qu’il serait autre chose que l’arme ultime d’un système aux abois est, selon moi, la meilleure recette pour une méga gueule de bois au lendemain des présidentielles.

Conclusion

Ma conclusion n’est pas pour plaire, parce que je crois qu’il n’y en a aucune s’agissant d’un jeu truqué qui tient lieu de divertissement populaire afin de maintenir l’illusion démocratique. On ne joue pas avec les tricheurs, on renverse la table.

Et sachez que les libertés qu’on vous prend aujourd’hui, personne ne vous les rendra. Il faudra les reconquérir de haute lutte ou se résigner à l’oppression. La seule chose dont le pouvoir a une sainte trouille, c’est la solidarité. Quand les citoyens se souviennent qu’unis, ils peuvent aisément balayer la tyrannie. Les manifs c’est bien, la grève générale c’est mieux! À quand la désobéissance civile généralisée? Que pourrait faire le pouvoir contre ça?

Moi je me rappelle qu’un petit homme haut comme trois pommes et épais comme un Tuc a su obliger le plus puissant empire colonial de l’époque à accorder son indépendance à l’Inde, avec juste ça !

Par Philippe Huysmans

Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’FIFA FRANCE 2021 NU 10 1,5 Kylian Mbappé a reversé environ 1,5M€ à des associations. Depuis sa première sélection contre le Luxembourg en mars 2017 (3-1), l'attaquant a pris la décision de redistribuer tout l'argent touché en bleu à des nobles causes. L'EQUIPE’
Fils d'immigrés, père camerounais et mère algérienne, Kylian vient en aide aux associations d'aide aux "sans-dents". Fils d'immigrés juifs algériens, dont les oncles ont été des truands célèbres, le milliardaire Moïse Zemmour fait exactement le contraire. Il ratiboise les fonds de poche des "sans-dents" qui rejettent sur les immigrés la responsabilité de leur misère. Ce que ces frustrés racistes rapportent à Moïse en un jour dépasse le salaire annuel moyen français.

Selon le magazine économique américain People With Money et sa très attendue liste des « journalistes les mieux payés du monde » publiée dimanche (19 septembre), EZ aurait amassé entre les mois d'août 2020 et août 2021 la prodigieuse somme de 82 millions d'euros, sonnants et trébuchants. Une hausse de quasiment 50 millions par rapport à l'année précédente, de quoi lui remonter le moral.

D'après leurs calculs, le journaliste-bonimenteur pèserait près de 245 millions d'euros. Outre ses gains professionnels il doit son immense fortune à de judicieux placements boursiers, un patrimoine immobilier conséquent et le très lucratif contrat publicitaire avec les cosmétiques CoverGirl. Il possèderait également plusieurs restaurants à Paris (dont la chaîne « Chez l'gros Éric »), un club de Football à Montreuil, et serait également impliqué dans la mode adolescente avec une ligne de vêtements « Zemmour Séduction » ainsi qu'un parfum « L'eau d'Éric », autant de succès financiers.
Il est plus que probable que les millions de gogos qui achètent ses livres et applaudissent ses discours racistes sont loin de se douter qu’ils sont, directement et indirectement, sa principale vache à lait.

VOIR AUSSI :
- 
L’opération Zemmour-Macron et le grand remplacement de l’extrême droite
-  Youssef Hindi : "On peut voir le phénomène Zemmour comme un contre-feu allumé par l’oligarchie"
-  Zemmour : une autre créature des Rothschild
-  Doctrine Zemmour : Meyer Habib se fera appeler dorénavant Jean-Marie Habib
-  Le destin est un prénom
-  Chaos total : Macron en tee-shirt Bohemian Club et Zemmour en VRP de Pfizer !
-  Immigration. "Le dernier entré ferme la porte à clé". Par Pr Didier Raoult

Hannibal GENSÉRIC

9 commentaires:

  1. Bonjour,

    "Quand les citoyens se souviennent qu’unis, ils peuvent aisément balayer la tyrannie."
    1°/ Une question (sans malice): où et quand ceci s'est-il produit ?
    2°/ "In omnibus, respisce finem" (en toute chose, ne pas perdre la finalité de vue). Si l'on applique ce précepte scolastique très juste, une fois la tyrannie (mondiale) supposément renversée, que fait-on ? Quel pouvoir réel, stable et cohérent pourra-t-il émerger des inévitables contraires ? En dehors des sociétés secrètes qui auront subsisté et referont surface et prendront le contrôle d'un clown quelconque, honnêtement, je ne vois pas.
    Conclusion : Bis repetita placent.

    RépondreSupprimer
  2. Article de mauvaise foi du début à la fin.
    Les mêmes journaux :
    - qui mettaient Macron en Une (pour chanter ses louanges et recommander aux lecteurs de voter pour lui)
    - mettent Zemmour en Une (pour le discréditer, lui cracher dessud et mettre en garde les électeurs contre ses soit-disant racisme, homophobie, fascisme, totalitarisme et j'en passe...)
    le feraient dans un même but : faire voter pour lui ?
    Hypothèse non seulement ridicule, mais complètement stupide.
    Pire encore, j'ai pu lire la tirade de BHL (parue dans Le Point mais lisible via le CRIF) censée nous éclairer sur cette potentielle candidature mais comme d'habitude avec ce clown, complètement à côté de la plaque :
    - Zemmour nous parle de sa France,
    - BHL lui répond avec la Judéité.
    Cherchez l'erreur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eric Zemmour est le champion de mauvaise foi : https://www.gentside.com/media/eric-zemmour-pris-en-flagrant-delit-de-mauvaise-foi-sur-i-tele_art61322.html
      https://jvarchive.com/forums/42-51-67902397-1-0-1-0-zemmour-est-de-mauvaise-foi
      Le "mensonge" d'Eric Zemmour pointé par Nicolas Domenach : https://www.lexpress.fr/actualite/medias/le-mensonge-d-eric-zemmour-pointe-par-nicolas-domenach_1511973.html
      Il y a des dizaines d’autres mensonges et de mauvaise foi de Moïse Zemmour, un rejeton du clan maffieux des frères Zemmour (voir par ex. Wikipédia), mais certaines personnes ont la mémoire sélective, pourvu qu’on les caresse dans le sens du poil. C’est surtout ça la réussite des Zemmours and Co: désigner des boucs émissaires sans défense pour faire oublier leurs incommensurables forfaits.

      Supprimer
  3. Le "mensonge" d'Eric Zemmour n'en est pas un, il cite scrupuleusement la ministre et y ajoute sa déduction personnelle :
    si les enfants "n'appartiennent pas à leurs parents", à qui peuvent-ils appartenir tant qu'ils sont trop jeunes et inexpérimentés pour se concevoir un cadre de vie : à l'école ? à un ordre religieux ? à une communauté ? A un banquier ? Un receleur ?
    Non : il ne resterait que l’État ; c'est ce qu'il en déduit, et que l'on soit d'accord ou non avec cette conclusion, elle n'est pas un mensonge, c'est ce qu'il pense.
    Quant au clan des frères Zemour, ils n'ont rien à voir avec Eric Zemmour,
    ni par le nom à un "m" près, ni par leur theâtre d'opération en Amérique du Nord.D'ailleurs, comme vous le précisez vous-même, ses revenus sont ceux du journaliste et de l'écrivain qui a su les gérer intelligemment.
    Cette prise à parti irréfléchie autant que surprenante m'étonne de votre part.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La transcription des noms maghrébins en français n'est pas unique : Mohamed, Mohammed, Mouhammed, ... Mahomet.

      Zemmour : Nom originaire d'Afrique du Nord, souvent porté par des juifs. Il vient du berbère et signifie olivier (azemmur). Variantes : Zemour, Zemor. Avec suffixe d'appartenance : Zemouri, Zemmouri. Avec préfixe filiatif arabe : Benzemour, Benzemmour.

      Il y a une seule tribu (ou smala) zemmour (azemour, zemour...) en Algérie, originaire de Constantine. Il y a eu ensuite dispersion des branches vers d'autres villes algériennes, comme Sétif...

      Au Maroc, il y a plusieurs tribus zemmour (azemour, zemour, zemur, ...)

      Supprimer
    2. J’ai pu ainsi constater que ses laudateurs « nationalistes » ont moyennement apprécié d’apprendre que leur champion est issu d’une confédération de tribus connue au début du XXe siècle par ses actes d’hostilité et de brigandage entre l’Algérie et le Maroc[1]. Je peux comprendre aisément le malaise des patriotes français qui se reconnaissent dans le discours de Zemmour, d’autant plus quand ils découvrent que les Frères Zemour, escrocs et proxénètes[2] célèbres dans les années 1970, sont de la même famille qu’Eric Zemmour, celui qui n’a de cesse, sans doute à raison, de pointer du doigt les délinquants afro-maghrébins. L’honnêteté intellectuelle commande à Zemmour de parler également des mafieux, des trafiquants d’organes[3] et des grands prédateurs financiers internationaux[4] de sa communauté qui appauvrissent des peuples entiers. Or il s’en garde bien.

      Certains ont du mal à croire à cette surprenante filiation, pourtant elle est confirmée par le premier intéressé. Durant l’émission On n’est pas couché du 19 mars 2011, on demande à Eric Zemmour si il a un lien de parenté avec les Frères Zemour, à quoi il répond :

      « Quand j’étais petit, mon grand-père m’a expliqué que leur père était un petit cousin de mon grand-père. »[5]

      Je ne reproche en aucun cas à Eric Zemmour ses origines peu enviables. Je ne défends pas la conception tribaliste archaïque de certains qui attribuent aux enfants les mérites et les fautes des pères… sur plusieurs générations. Mais je trouve tout de même cocasse et ironique qu’une certaine « extrême droite » racialiste se soit choisie un tel représentant. Il faut tout de même dire, à leur décharge, qu’ils n’ont pas véritablement eu le choix. C’est l’oligarchie détentrice des média qui a fait d’un descendant d’une tribu de brigands du Maghreb le porte-parole médiatique et officiel des « patriotes » français.

      Supprimer
  4. Z, c'est Christine Deviers-Joncour qui en parle le mieux ! https://profidecatholica.com/2021/10/14/lettre-ouverte-a-eric-zemmour-par-christine-deviers-joncour/

    RépondreSupprimer
  5. Zemmour est le Moïse de l'oligarchie il veut faire revivre le temps des colonies.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.