dimanche 18 septembre 2022

Les États-Unis sont en pourparler afin de fournir à l'Ukraine des avions de chasse et des missiles à très ongue portée

Si cet accord se concrétise, ce sera une recette infaillible pour aggraver le conflit en Ukraine. Non seulement cela, mais si l'accord sur les armes est finalisé, le conflit avec la Russie s'étendra presque certainement au-delà des frontières de l'Ukraine. Il y a quelques jours à peine, la Russie a averti que la fourniture de missiles à plus longue portée à Kiev serait une ligne rouge pour Moscou. Donc, si l'Occident fournit des armes à plus longue portée, il n'y aura pas de retour en arrière. [voir La Russie lance un dernier avertissement aux États-Unis et à l'OTAN]

L'arme cruciale ici est l'ATACMS, qui peut être tiré à partir d'un lance-roquettes HIMARS. L'Ukraine dispose déjà de systèmes HIMARS fournis par les États-Unis, mais elle ne dispose pas de fusées d'une portée suffisante pour atteindre la profondeur de la Russie.
Cependant, avec une autonomie de près de 300 km, le dernier ATACMS pourrait atteindre la Russie.

Aux yeux de Moscou, fournir les dernières fusées ATACMS à l'Ukraine équivaudrait à une déclaration de guerre.
Donc, si cet accord se concrétise, la guerre s'intensifiera sans aucun doute et s'étendra au-delà de l'Ukraine.

MGM-140 ATACMS
MGM-140 ATACMS
MGM-140 ATACMS avec un panier de six roquettes.
Présentation
Type de missile Rocket artillery (en)/missile balistique tactique
Constructeur Lockheed Martin
Développement 1986 (Ling-Temco-Vought)
Statut opérationnel
Déploiement 1991
Caractéristiques
Masse au lancement 1 670 kg
Longueur m
Vitesse Environ mach 3 (3 700 km/h)1
Portée 300 km pour les dernières versions
Guidage Navigation inertielle/GPS
Plateforme de lancement M270 Multiple Launch Rocket System
M142 HIMARS
Pays utilisateurs
Forces armées des États-Unis

 

Les bellicistes de Washington et de Londres sont-ils assez fous pour permettre que cela se produise ?

Malheureusement, nous pensons qu'ils le sont. L'élite s'inquiète sérieusement du fait qu'il y ait trop de « bouches inutiles ». L’arnaque covid et ses « vaccins » tueurs étaient censés résoudre ce problème, mais ils ne fonctionnent pas aussi bien que prévu. Donc, à la fin de l'année dernière, le plan B (attaquer militairement la Russie et provoquer une guerre en Europe) a été approuvé.

C'est un dernier recours qui, n'en doutons pas, entraînera une guerre avec la Russie, et probablement aussi avec la Chine et l'Iran. Si cet accord sur les armes va de l'avant, et nous pensons que ce sera le cas, alors le monde sera sur la voie de la Troisième Guerre mondiale.

Les États-Unis et l'Ukraine sont en pourparlers pour transférer des avions de chasse et des missiles à plus longue portée

Par Tyler Durden - Zéro Hedge 15 septembre 2022

Les États-Unis et leurs alliés sont en pourparlers sur l'opportunité d'envoyer à l'Ukraine des armes plus avancées à l'avenir, y compris des avions de combat, ont déclaré des sources américaines de la défense, selon le Financial Times. La contre-offensive de Kharkiv a apparemment encouragé les responsables ukrainiens à faire pression sur Washington pour obtenir des armes plus avancées et à plus longue portée, maintenant qu'un certain degré de succès dans le recul des forces russes peut être démontré.

L'idée est que si les forces ukrainiennes peuvent prouver qu'elles ont repris un territoire important avec les systèmes de défense que les États-Unis ont fournis jusqu'à présent, elles peuvent finalement faire valoir que l'ensemble de l'est et du sud est à leur portée - et même le potentiel pour libérer la Crimée pendant qu'ils y sont - si une portée plus longue et des armes plus avancées sont disponibles.

Le Financial Times rapporte cette semaine que des discussions actives entre les États-Unis et l'Ukraine sont en cours concernant la liste de souhaits d'armes de Kiev :

Un haut responsable américain de la défense a déclaré que Washington et ses alliés discutaient des besoins à plus long terme de l'Ukraine, tels que les défenses aériennes, et s'il pourrait être approprié de donner des avions de chasse à Kiev à "moyen à long terme". À ce jour, les États-Unis et leurs alliés ont refusé de le faire.

Mais de manière intéressante et assez révélatrice, le rapport  reconnaît que les dirigeants ukrainiens ont peut-être  exagéré les gains sur le champ de bataille en ce moment. Voici ce que dit le FT (alors que le Pentagone propose une évaluation "prudemment optimiste" des contre-offensives en cours de l'Ukraine à l'est et au sud ) :

Des responsables militaires ukrainiens ont déclaré ces derniers jours qu'ils avaient pris plus de 3000 km2 de terrain dans ce qui est devenu le plus grand revers militaire de Moscou dans son opération spéciale. Mais tard lundi soir, le président Volodymyr Zelenskyy a pratiquement doublé ces revendications alors que les forces ukrainiennes continuaient d'avancer.

Ce que l'Ukraine demande également depuis longtemps, ce sont des systèmes de missiles à plus longue portée. Un rapport du Wall Street Journal de lundi a détaillé que Kiev demande maintenant au Pentagone le système de missiles tactiques de l'armée, ou ATACMS, un système de missiles sol-sol avec la capacité d'atteindre environ 190 milles (300 km). Ce serait bien au-delà de la portée des missiles transférés à l'Ukraine jusqu'à présent dans le conflit.

Au cours des premiers mois, l'administration Biden a résisté à l'envoi de missiles à plus longue portée, admettant qu'elle craignait que cela n'entraîne un conflit direct entre les États-Unis et la Russie – étant donné que les munitions à plus longue portée signifient que les forces ukrainiennes auraient la capacité de frapper à l'intérieur du territoire russe. Cela s'est déjà produit avec la Crimée, et même récemment avec des bases à l'intérieur même de la Russie près de la frontière.

Mais maintenant, les responsables américains de la défense examinent une nouvelle proposition de stratégie et une demande d'armes soumises par Valeriy Zaluzhny, le commandant en chef de la force ukrainienne. WSJ détaille le document :

Ils ont fait valoir que la Russie possède des missiles de croisière à longue portée qui dépassent largement les systèmes de l'inventaire ukrainien. Un tournant pourrait survenir si les Ukrainiens disposaient également de systèmes à plus longue portée, ont-ils soutenu, mentionnant spécifiquement l'ATACMS.

"La seule façon de changer radicalement la situation stratégique est, sans aucun doute, que les Forces armées ukrainiennes lancent plusieurs contre-attaques simultanées pendant la campagne de 2023 », ont-ils écrit.

Actuellement, les systèmes HIMARS qui sont déjà fournis ont une portée maximale signalée de 50 miles (80 km), et l'administration américaine a précédemment affirmé que l'Ukraine avait donné des "garanties" qu'ils ne seraient pas utilisés pour cibler le territoire russe.

Pendant ce temps, mardi, la Maison Blanche a annoncé qu'un autre nouveau paquet d'armes pour l'Ukraine serait probablement annoncé dans les prochains jours. Ceci alors que le secrétaire à la Défense Lloyd Austin a promis que les alliés de l'OTAN sont prêts à soutenir la guerre contre la Russie sur le « long terme ».

Source

Hannibal Genséric

3 commentaires:

  1. Dans les grands signe eschatologiques de la fin des temps il y a Al Malhamat Al Kubra en arabe est une grande bataille apocalyptique qui se déroule à la fin des temps selon l'eschatologie islamique elle est prophétisée comme la bataille la plus brutale de l'histoire de l'humanité.et chez les chrétiens l'Apocalypse ?

    RépondreSupprimer
  2. Pendant sa conférence de presse lors du dernier sommet, Poutine avait même le sourire aux lèvres. La situation est sérieuse, et le revers de l'armée Russe, même modeste, va aggraver la situation en Ukraine.

    RépondreSupprimer
  3. Bien joué la "dénazification" et la démilitarisation de l'Ukraine en tout cas ! Tous sous hypnose US (armes images, SPQR-cqfd) : https://nicolasbonnal.wordpress.com/2022/09/18/fascination-americaine-et-suicide-europeen-citant-un-texte-anti-americain-de-guillaume-faye-baudrillard-etablit-que-tout-ce-quon-reproche-a-lamerique-se-retourne-en-sa-faveur/

    RépondreSupprimer

Les commentaires hors sujet, ou comportant des attaques personnelles ou des insultes seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Leur publication n'engage pas la responsabilité de ce blog ou de Hannibal Genséric.