dimanche 2 janvier 2022

Brève synthèse de l’année 2021: ‘coronacircus’, l’arbre qui cache la forêt

L’année s’achève et dans la grande incertitude qui nous entoure en voici une brève synthèse, comme celle rédigée l’an dernier (2020 s’achève… le cru 2021 sera-t-il meilleur ?) dont les doutes émis fin 2020 se sont malheureusement vérifiés.
L’un des faits marquants de cette année 2021 reste assurément le ‘coronacircus’ qui en est à sa deuxième année consécutive au cours de laquelle il aura empoisonné le rythme de nos vies  [1] . Mais plus on observe ce qu’il en est, plus on est amené à s’interroger sur l’inadéquation des mesures qui se sont révélées ineptes puisque l’insidieux choix ‘vaccinal’ en est à la 4è dose dans certains pays sans que cela n’arrête le virus dès lors que le propre d’un virus est de muter. Et, raisonnablement, qui peut encore croire aujourd’hui que ce qui a été d’emblée présenté comme une ‘pandémie’ puisse trouver son origine dans la carcasse d’une chauve-souris sur un marché chinois? En réalité, nous sommes en plein dans l’expérience du psychologue américain Stanley Milgram, mais à l’échelle planétaire. Et qui eût cru que cela soit possible? (Expérience_de_Milgram)

Essayons donc de raison garder et voyons ce qui pourrait se cacher comme forêt derrière cet arbre à l’odeur de sapin pour nos ‘démocraties’ gangrenées de manière avancée. En lieu et place d’un narratif répété tel un mantra, ne serions-nous pas plutôt à un moment charnière d’une époque où l’occident et son hégémonie se trouve sérieusement ébranlé dans son arrogante déclaration de «fin de l’Histoire» lors de la chute de l’URSS, par l’émergence de l’orient et ses puissances inarrêtables dont une Russie ressuscitée? Voilà quelques années que les plumes les plus perspicaces ont annoncé le déclin de l’occident. Au début de cette affirmation, beaucoup se sont montrés sceptiques, toujours persuadés par le discours dominant que rien ne pouvait perturber la marche en avant du capitalisme néo-libéral mondialisé qui avait triomphé de tous les autres systèmes. Sauf que depuis, les faits en prouvent l’illusion et que s’obstiner relève non seulement d’une imposture mais également d’incompétence.

De manière générale, l’occident (c’est-à-dire tous les pays qui suivent les diktats des USA) s’est fourvoyé tant en politique extérieure qu’en politique intérieure. Toujours aux premiers rangs dès qu’il s’agit de mener des guerres ruineuses pour les Etats qui suivent les injonctions états-uniennes (sauf lors de la guerre d’Irak où le duo Chirac-de Villepin s’y est intelligemment opposée), l’occident s’est lancé dans la «guerre contre le terrorisme» annoncée par la criminelle administration de G.W.Bush à la suite des attentats du 11.09.2001. Voilà donc 20 ans que l’occident ruine ses peuples et son système social durement acquis pour financer des guerres perdues d’avance puisque ce qui les motive est illusoire et fabriqué de toutes pièces.

Comme expliqué à maintes reprises, c’est la politique extérieure d’un pays qui conditionne sa politique intérieure et non l’inverse. Ou, en d’autres mots pour ceux qui ne comprendraient pas, c’est l’économie et la finance qui dictent les choix et la politique s’y soumet. Ainsi, quand un gouvernement décide d’entrer en guerre contre des Etats qui ne lui ont rien fait ni même menacé, il ne faut pas se plaindre ensuite de devoir accueillir ceux chez qui l’on a tout détruit; ou quand un gouvernement décide d’appliquer à l’encontre d’autres Etats des sanctions et des embargos sous de fallacieux prétextes, il ne faut pas s’étonner qu’ensuite les portes des pays visés se ferment et nous privent de tout accord qui pourrait nous être favorable; ou encore, quand un Etat maintient un laxisme éhonté envers ses plus fortunés qui planquent leur richesse dans des paradis fiscaux, il ne faut pas être surpris du manque de moyens internes pour accompagner les plus précaires; et quand un gouvernement se félicite de contrats d’armement avec des dictatures avérées, il ne faut pas s’étonner que sa parole officielle soit décrédibilisée pour longtemps et qu’elle ne soit plus écoutée ni entendue dans les instances internationales, ainsi que par sa propre population qui n’est plus dupe de tant d’incohérences et d’hypocrisie. Si leur justice est à géométrie variable, les ténors politiques devront en tirer les leçons. Ce qui pouvait se faire dans le temps par manque de transparence et d’informations devient de plus en plus difficile à l’heure d’internet où tout finit par se savoir. Ceux qui ne l’ont pas encore intégré et pensent pouvoir toujours agir dans l’ombre et le mensonge se trompent, seront rattrapés tôt ou tard par les réalités, et devront rendre des comptes.

Ces derniers siècles, et toujours sous de fallacieux prétextes – religieux, techniques, civilisationnels, sanitaires, culturels,… – l’occident et sa soif d’hégémonie a volé, usurpé, ruiné des pans entiers de pays pour ses propres intérêts, construisant son niveau de vie sur le massacre de populations considérées comme moins que rien et jetées dans une misère absolue. Jusqu’au moment où celles-ci se sont organisées pour résister à ces dévastations et ont pu repousser les agresseurs. Certes, dans la douleur et le sacrifice. Mais que reste-t-il comme choix à ceux qui ont tout perdu et n’ont plus rien que leur détermination, leur soif de justice et leurs corps pour renverser le cours des choses?

Principales cibles de cet occident malade: la Chine – à qui il a cédé des pans entiers de son industrie jusqu’à réaliser maintenant qu’il ne peut plus se passer d’elle; la Russie – dont il ne capte pas le renouveau et en est encore à ses crises d’acné à propos d’un communisme fantasmé; et l’Iran – ennemi n°1 du régime d’apartheid israélien soutenu par nos ‘démocraties’ et qui tremble désormais de sentir sa fin approcher. Sauf que les conditions ont changé et que ce n’est plus nos pays qui dictent la manière de faire à ceux-là, mais l’inverse, ce que ne supportent pas nos éminences, habituées à être obéies sous peine de représailles.

Tous les pays contre lesquels nos gouvernements dans un suivisme imbécile des USA ont adopté une position guerrière, se sont organisés dans la résistance. Et cette dernière commence à porter ses fruits. Les USA (et ceux qui les soutenaient) ont dû quitter l’Afghanistan, et devront bientôt quitter l’Irak, la Syrie, le Yémen pour ce qui concerne le Moyen-Orient. L’Iran, pièce maîtresse de l’échiquier est intouchable. Les «experts» américains et israéliens le savent et malgré leur rhétorique râpée, n’osent s’y frotter au risque d’une vitrification immédiate d’Israël qui disparaîtra dans les poubelles de l’Histoire. De même pour la Russie lassée par les manœuvres de l’OTAN à ses frontières. Quant à la Chine, elle est d’ores et déjà la 1è puissance économique mondiale, la 1è en matière d’enseignement, et son armée est des plus moderne avec des troupes de millions de soldats. L’on voit mal comment les tentatives d’intimidation des USA au sujet de Taïwan, incapables de gagner la moindre guerre depuis le Vietnam, même en coalition, pourraient vaincre la Chine!

Ainsi, tous ces pays qui ont souffert depuis des années de nos sanctions et embargos divers ont-ils appris à ne compter que sur eux-mêmes, tissant des alliances entre eux. Et nous renvoient aujourd’hui à nos sinistres gouvernements incapables d’agir ni réagir avec l’intelligence qui convient, préférant résumer le problème de la société ici à un foulard, là à une question linguistique, ou encore au problème migratoire, quand de manière convenue, les mêmes nous assurent de l’importance d’un masque en papier pour arrêter un virus dont la létalité ne tue que les plus de 80 ans et ne parvient pas à confirmer sa mortelle charge. Sauf que les Bigpharmas engrangent 1.000 dollars par seconde (!) grâce à leurs injections qui affaiblissent l’immunité naturelle des individus à l’inverse de ce qui est affirmé. Et il convient vraiment de se poser la question de savoir quelle société saine et équilibrée peut en arriver à envisager cette expérience génique pour ses enfants!? (oxfamfrance.org)

Comme exemple et contre toute la propagande de merdias dont il faut absolument  se débarrasser, une partie du personnel soignant de la ville de Montpellier – où la ‘macronie’ est bien implantée – s’est organisée en collectif, refusant le chantage de la ‘vaccination’ pour exercer leur métier. Resté en contact avec leurs collègues dans les hôpitaux, ceux-ci ont averti le collectif que la majorité des quelques patients – en réalité, tout est calme dans les services – en réanimation sont des doubles vaccinés, mais qu’ils ne peuvent ébruiter l’info, sous peine de sanction. Voilà la réalité du terrain, loin des merdias et des affirmations mensongères des responsables dont les mesures sont à l’exact opposé de ce qu’il conviendrait de faire. Mais, quelles sont dès lors les motivations qui poussent ces fonctionnaires zélés à agir de la sorte, sinon un conflit d’intérêts dont ils espèrent recueillir les fruits le plus longtemps possible? Tout en profitant de la situation pour augmenter le contrôle sur la population à coups de lois liberticides et de décrets arbitraires.

En conclusion: oui, l’occident s’effondre, et de toutes parts. Mais pour l’occulter, tous les chiffres sont trafiqués, allant de ceux du chômage à ceux de l’inflation, de la masse monétaire, des taux de croissance, des PIB nationaux, jusqu’à ceux des vaccinés Les dettes des Etats explosent et avec le coût de cette soi-disant crise sanitaire deviennent incontrôlables – environ 300.000 milliards de $US à l’échelle mondiale qu’il ne sera plus possible de rembourser avec  une planche à billets qui tourne non-stop et fait perdre toute sa valeur au dollar en question (L’endettement mondial atteint un nouveau record) – au point que de nombreux économistes avertissent d’une crise pire que celle des années ‘30. Et la faute en incombe directement aux responsables politiques ne prenant leurs exécrables et absurdes décisions que pour s’aligner sur les ordres de la haute finance. Quand donc en finira-t-on de ces quelques familles criminelles qui mettent la population du monde et jusqu’à la planète à genou?!

En France, les citoyens seront appelés à voter pour les présidentielles dans quelques mois. Les électeurs se sont lourdement trompés lors des trois derniers scrutins en désignant l’agité Sarkozy, la nouille Hollande et enfin l’ado Macron. Vont-ils avoir l’intelligence d’un choix plus judicieux et alternatif ou se laisseront-ils une fois de plus manipuler comme les fois précédentes par des merdias aux mains de ceux-là mêmes qui les entubent? Un vrai changement à la tête de cet État, important pour l’UE, pourrait ouvrir la porte à une (r)évolution au niveau européen et ainsi, prendre une autre voie que l’actuelle qui nous mène droit dans le mur. Il convient donc plus que jamais de s’intéresser aux programmes des candidats plutôt qu’à leurs déclarations racoleuses habituelles.

Quand les classes moyennes occidentales auront fini de se penser comme les lumières du monde, qu’elles auront un peu de modestie et quitteront leurs certitudes coloniales suprémacistesdans le vote de l’Assemblée Générale du 17 décembre dernier d’une Résolution condamnant le nazisme, les USA et l’Ukraine (quel hasard) ont voté contre, et l’écrasante majorité des Etats de l’UE se sont abstenus ce qui en dit long sur l’esprit qui anime nos représentants!, mais quels médias en ont parlé? – pour une solidarité avec les plus démunis qui seule pourra les sortir des griffes des prédateurs qui les spolient, un autre avenir s’ouvrira peut-être pour elles… sinon, ce sera l’enfer dont, nanties depuis des décennies, elles n’imaginent pas ce qu’il représentera dans leur quotidien.

Daniel Vanhove

28.12.21

1 commentaire:

  1. Le pouvoir recule un peu, les retournements se multiplient. https://nicolasbonnal.wordpress.com/2022/01/02/la-brise-et-le-soleil-comme-toujours-sur-notre-plage-deserte-et-demasquee-deux-textes-pour-passer-le-dimanche-et-pour-comprendre-ce-qui-nous-arrive-ou-plutot-ce-qui-ne-nous-arrive-pas-resister/

    RépondreSupprimer

Les commentaires hors sujet, ou comportant des attaques personnelles ou des insultes seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Leur publication n'engage pas la responsabilité de ce blog ou de Hannibal Genséric.