mercredi 29 mars 2017

Syrak 2017: La Russie et l'Iran dictent la loi



Une délégation iranienne, dirigée par le président Hassan Rouhani, est arrivée lundi à Moscou pour négocier avec ses homologues russes. La Russie et l'Iran sont des alliés dans le conflit en cours au Moyen-Orient, et les négociations en cours entre les dirigeants russe et iranien peuvent être caractérisées comme un sommet de leurs activités diplomatiques mutuelles dans le premier trimestre de 2017.

Soros et l'OTAN ratent leur "Moche coup à Moscou"



Les protestations financées par George Soros, et qui ont eu lieu simultanément le 27 Mars en Russie et en Biélorussie, ont été organisées pour coïncider avec l'un des plus grands exercices de guerre dans l'histoire de l'OTAN. Elles ne sont qu'un autre exemple des actions subversives contre la Fédération de Russie et, sont, du point de vue russe, un «prélude à la guerre».

mardi 28 mars 2017

Libye. L'Occident furieux: ses pions islamistes perdent le contrôle des principaux ports pétroliers



Non contents de bombarder la Libye pour la ramener à l'âge de pierre et de voler son pétrole, les États-Unis et leurs alliés-toutous européens sont maintenant en mode panique après que leurs marionnettes islamistes,  aient perdu le contrôle des ports pétroliers.

lundi 27 mars 2017

Un état des lieux de la situation militaire en Syrie.



La Turquie est dans une impasse en Syrie. Le rêve d’Erdogan d’aller sur Raqqa et Deir Ezzor, ou même la ville d’Alep, a été bloqué par un accord entre les États-Unis et la Russie. Ses forces proxy sont coincées au nord-est de la ville d’Alep et n’ont aucun moyen d’aller plus au sud, à l’est ou à l’ouest. Elles ont conquis un morceau de terre rurale qui ne donne pas de levier de négociation à Erdogan, mais beaucoup de maux de tête potentiels. Un petit contingent russe s’est installé dans l’enclave kurde du nord-ouest de la Syrie autour d’Afrin, bloquant tout mouvement turc sérieux contre cette zone.

Pourquoi la Russie se rue-t-elle sur l’or ?

Si la Russie investit de manière massive dans le métal jaune, c’est que l’or reste fondamentalement le seul actif « monétaire » permettant d’assurer l’indépendance d’une nation et sa souveraineté.

USA. Note présidentielle secrète publiée pour rendre les technologies anti-âge et d’énergie libre accessibles au public

D'après le lanceur d’alerte du programme spatial secret, Corey Goode, le Président Donald Trump a publié une note de service hautement classifiée, peu après son investiture du 20 janvier, ordonnant la publication d’une série de brevets classifiés concernant la technologie anti-âge et la santé, ainsi que l’énergie libre.

Yémen AN III : La guerre huis-clos d’un « rogue state », par René Naba

«Le Yémen est le cimetière de ses envahisseurs. Evitez le». Recommandation du Roi Abdel Aziz Al Saoud, fondateur de la dynastie wahhabite, à ses héritiers.

dimanche 26 mars 2017

Pédophilie à Washington: 500 enfants enlevés en moins de 3 mois en 2017



Le FBI est chargé d'enquêter sur la disparition de 501 enfants à Washington DC, il craint que ces enfants soient victimes d'un réseau des élites pédophiles, sachant que, selon le FBI,   30% de l’élite de Washington DC est membre du réseau pédophile Pizzagate.

samedi 25 mars 2017

Trump contre les médias scélérats

La presse est « l'ennemi du peuple américain », a lancé Donald Trump le mois dernier. « La guerre avec la presse ne va faire qu'empirer », a prévenu son  conseiller Steve Bannon.
Et comme les faits sont têtus, ils démontrent, sans l'ombre d'un doute, que Trump a raison. 
Tous les grands médias  américains, et occidentaux sont des organes de propagande et de fausses nouvelles. En voici la démonstration pour CNN. 
On  pourrait démontrer la même chose pour l'ImMONDE, Libération, BFM-TV (la radio communautaire juive), Euronews, France-24, et les autres, sans parler des organes "arabes" sous contrôle impérialiste-sioniste, tels que al-Jaazira et RTCI (Radio Tunisienne Chaîne Internationale). 

vendredi 24 mars 2017

Les douleurs de l’enfantement d’un nouveau Moyen-Orient, remixées



Vous vous souvenez tous de la prédiction de l’ex-Secrétaire d’État Condoleezza Rice, sur les « douleurs de l’enfantement d’un nouveau Moyen-Orient » ? Comme de bien entendu pour une janissaire du régime Dobelyou Bush/Cheney, Condi se trompait sur toute la ligne, pas seulement sur le Liban et Israël, mais aussi sur l’Irak, la Syrie et la Maison des Saoud.