dimanche 19 février 2017

Descartes : la bigoterie et le fanatisme

CLASSIQUES : dans un article des Passions de l’âme (1649) dont l’écriture ne cesse de monter en puissance jusqu’à une sorte d’explosion finale, Descartes caractérise, en quelques lignes, le fanatisme religieux, tel que l'on observe ces faux dévots mais vrais criminels qu'on appelle abusivement "Frères Musulmans", et qui mériteraient l'appellation des "Frères ennemis des Musulmans". 

Front commun des Etats voyous (Israël, USA, CCG) contre l'Axe de la Résistance (Syrie, Irak, Iran)

En quête d'une solution "régionale" pour régler le conflit israélo-palestinien, les États-Unis encouragent la formation d'un front uni entre l’État hébreu et les puissances arabes sunnites contre "l'Iran chiite", leur bête noire commune [mais en réalité, contre l'Axe de la Résistance formé par la Syrie, l'Iran, l'Irak et le Hezbollah].

samedi 18 février 2017

Marais & micros

Cette citation de Gramsci correspond parfaitement aux temps exaltants que nous vivons. Dans un contexte de recomposition géopolitique lié au déclin du système impérial, la vieille garde, encore puissante, s'accroche et tente de faire dérailler le nouveau monde qui s'annonce.

USA. Le général Michael Flynn a "été démissionné" car il a enquêté sur la PizzaGate et découvert des choses ...inavouables


Un ancien agent de la CIA affirme que le général Michael Flynn a été évincé de la Maison Blanche après avoir obtenu une liste des pédophiles, comprenant des politiciens de haut niveau qui appartiennent au réseau pédophile PizzaGate de Washington DC. Selon Robert David Steele, Flynn a été réellement renvoyé après avoir obtenu cette liste de noms,  dont l'un était le «meilleur ami» du vice-président Mike Pence.

SYRAK. Les forces de mobilisation populaires d'Irak bientôt en Syrie


Récemment, il y a eu des spéculations sur le déploiement possible des forces de mobilisation populaire (PMF) de l'Irak en Syrie pour lutter contre les terroristes dans le pays voisin.

vendredi 17 février 2017

Piégé par des "hackers russes", John McCain discute de la sécurité nationale et de secrets d'Etat




Le sénateur John McCain a été surpris en enfreignant la loi sur la sécurité nationale dans un enregistrement audio fuité dans lequel il discute des sanctions de la Maison Blanche contre la Russie et il négocie secrètement avec une paire de « pirates » russes, qui sont, en réalité, deux humoristes bien connus. Celui qui n'arrête pas de dénoncer le général Flynn d'avoir "discuté des sanctions" anti russes avec un ambassadeur russe (ce qui a été démenti par le FBI), discute avec un faux Premier Ministre ukrainien des dessous de L’État US, ce qui est une trahison caractérisée.

Trump. Faisons du Business, pas la Guerre !

Cherchant à renverser le pouvoir qui l’a précédé et qui tente de se maintenir malgré lui, le président Trump ne peut pas composer son administration en s’appuyant sur la classe politique ou sur de hauts-fonctionnaires. Il a donc sollicité des personnes nouvelles, des entrepreneurs comme lui, malgré le risque que cette confusion des genres comporte.

jeudi 16 février 2017

Le président Trump et le général Flynn tendent un « piège à canaris » aux journalistes menteurs. Une grande rafle commence



Le ministère de la Justice des États-Unis vient de lâcher 23 équipes spécialisées d'agents du FBI contre de nombreux journalistes américains, en vue de préparer leur emprisonnement, pour leur violation du Code 18 § 798 des États-Unis sur la divulgation d'informations classifiées. Ce code stipule, en partie, que : «Celui qui, sciemment et volontairement, communique ... ou met autrement à la disposition d'une personne non autorisée ou publie ... toute information classifiée ... [...] sera sanctionné ou emprisonné pendant au plus dix ans » 

mercredi 15 février 2017

USA. "Démission" du général Michael Flynn. Le dessous des cartes



Un rapport fascinant du service russe de renseignement extérieur (SVR) circulant dans le Kremlin aujourd'hui 14/02, exprime des préoccupations "multi-niveaux" après que le président Donald Trump a brusquement et mystérieusement déplacé son directeur national de sécurité, le Général Michael Flynn, de la Maison Blanche vers la plus puissante et secrète, agence d'espionnage américain connu, le Bureau du renseignement et de recherche (INR).

mardi 14 février 2017

Trump contre les globalistes



La panique est totale, l’angoisse cosmique. Trump va-t-il faire exploser la planète ? Provoquer la disparition des espèces ? Celle de notre galaxie dans un immense trou noir ? Va-t-il détruire l’univers ? Pire ! Rendre accidentellement sa liberté à l’Europe ? Toute la vertueuse élite globaliste, ses merdias et son internationale progressiste sont littéralement saisis d’effroi devant le gouffre d’incertitudes qui vient de s’ouvrir.