jeudi 20 janvier 2022

Australie. Niveau record de décès, dont 80% sont vaxxés

L'Australie subit actuellement la plus forte augmentation des cas, des hospitalisations et des décès de Covid-19 à travers le pays depuis que la pandémie a frappé en mars 2020, malgré l'adoption de politiques draconiennes strictes qui permettent uniquement aux vaccinés de participer à la société parce que les autorités qualifient à tort les non vaccinés de danger à la santé publique.
Mais selon les données officielles du gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud, ce n'est pas la population non vaccinée qui est à blâmer, mais plutôt une pandémie de vaccinés, avec 9 cas sur 10 et 8 hospitalisations et décès sur 10 (depuis le 26 novembre 2021) enregistrés comme faisant partie de la population triple/double vaccinée.

Selon les données officielles, la Nouvelle-Galles du Sud (NSW) a vu les cas confirmés de Covid-19 décupler depuis la mi-décembre 2021, battant des records pour le nombre de cas confirmés dans la région depuis que Covid-19 a frappé pour la première fois en mars 2020 .


Le 14 décembre 21, NSW a enregistré 1.347 cas en une seule journée. Mais avancez rapidement d'un mois et nous pouvons voir que l'État a enregistré 48.133 cas en une seule journée le 14 janvier 22.La même chose peut être dite en termes de décès de Covid-19. Depuis le nouvel an, les décès ont grimpé en flèche pour atteindre les niveaux les plus élevés observés tout au long de la pandémie.

Le 29 décembre 2021, NSW n'a enregistré qu'un seul décès de Covid-19, mais au 17 janvier 22,  nous constatons que l'État de NSW a enregistré 36 décès de Covid-19 en une seule journée, le nombre le plus élevé enregistré à ce jour.

Mais ce n'est pas la population non vaccinée qui représente le nombre record de cas et de décès de Covid-19, c'est la population entièrement vaccinée.

Le gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud publie un rapport hebdomadaire de surveillance Covid-19, dont le plus récent a été publié le 13 janvier 22, contenant des données sur les cas de Covid-19, les hospitalisations et les décès par statut vaccinal jusqu'au 1er janvier 2022.

La page 8 du rapport (trouvé ici), nous montre le nombre de cas de Covid-19 par statut vaccinal, et il révèle que depuis la prétendue découverte d'Omicron, il y a eu un total de 111.931 cas confirmés parmi tous ceux éligibles à la vaccination (12 ans et +) à NSW. Cent quatre-vingt-mille-cinquante-six d'entre eux faisaient partie de la population triple/double vaccinée.

1.110 autres cas ont été confirmés parmi les personnes partiellement vaccinées, mais seulement 2.765 cas ont été confirmés parmi la population non vaccinée. Cela signifie qu'entre le 26 novembre 21 et le 1er janvier 22, la population vaccinée représentait 98 % des cas de Covid-19 en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie.

La page 8 du rapport (trouvé ici), nous montre également le nombre d'hospitalisations Covid-19 par statut vaccinal, et encore une fois nous constatons que la grande majorité a été parmi la population vaccinée.

Selon le rapport, entre le 26 novembre 21 et le 1er janvier 22, il y a eu 1.578 hospitalisations Covid-19 à NSW, Australie. Parmi celles-ci, les gens triples / doubles vaccinés représentaient 1.280, les partiellement vaccinés 47 et la population non vaccinée ne représentait que 251. Cela signifie que la population vaccinée représentait 84% des hospitalisations de Covid-19 depuis la frappe d'Omicron.

Contrairement au Royaume-Uni (à la France, à la Tunisie et à la quasi-totalité des pays) où des élites corrompues (tautologie) et des politiciens menteurs (pléonasme) ont pu faire de fausses déclarations sur le statut vaccinal de la majorité des patients Covid-19 en soins intensifs en raison du manque de données, le gouvernement NSW a aimablement informé le public du nombre de patients Covid- 19 en soins intensifs et leur statut vaccinal.

La page 8 du rapport (trouvé ici), nous montre qu'entre le 26 novembre 21 et le 1er janvier 22, il y avait 154 patients qui étaient en soins intensifs avec Covid-19, et encore une fois la grande majorité a été triple/double vaccinée.

Les personnes entièrement vaccinées représentaient 104 de ces patients en soins intensifs, tandis que les personnes partiellement vaccinées en représentaient 8 et les non vaccinées seulement 42. Cela signifie qu'entre le 26 novembre 21 et le 1er janvier 22, la population vaccinée représentait 73 % de tous les patients Covid. -19 en soins intensifs.

Enfin, nous arrivons aux décès de Covid-19. La page 8 du rapport (trouvé ici), révèle le nombre de décès de Covid-19 entre le 26 novembre 21 et le 1er janvier 22 par statut vaccinal, et au total, il n'y a eu qu'un total de 32 décès. Cependant, nous savons d'après d'autres données disponibles que l'État de NSW, en Australie, enregistre désormais plus de décès en une seule journée au 17 janvier 22 qu'entre le 26 novembre et le 1er janvier.

Encore une fois, selon le rapport du gouvernement de NSW, les personnes entièrement vaccinées représentaient la majorité des décès, enregistrant un total de 22, 3 décès supplémentaires étant enregistrés parmi la population partiellement vaccinée, et seulement 7 décès étant enregistrés parmi la population non vaccinée. .

Cela signifie qu'entre le 26 novembre 21 et le 1er janvier 22, la population vaccinée représentait 78 % de tous les décès liés au Covid-19.

Or, la vaccination a été présentée comme la solution à "une pandémie qui n'a jamais existé", en Australie. Le pays a connu certaines des restrictions les plus draconiennes au monde, notamment l'exigence d'un permis pour quitter la maison, aller travailler et quitter une zone via des points contrôlés tenus par les forces armées.

On a dit aux Australiens qu'ils ne seraient pas «récompensés» par plus de libertés tant qu'un certain pourcentage de la population n'aurait pas été vacciné.

Maintenant qu'ils ont atteint ce jalon, il semble qu'une pandémie qui n'a jamais vraiment commencé en Australie, ne fait que commencer, et avec 9 cas sur 10, et 8 hospitalisations et décès sur 10 déjà enregistrés parmi la population vaccinée, il peut Il ne fait aucun doute que la vaccination a introduit une véritable pandémie mortelle.

By on  

Commentaire de H. Genséric

Ne doutons pas que le même phénomène se produit dans tous les pays qui imposent la vaccination de masse et qui imposent le pass nasitaire. Rappelons ici que les vaccins ARNm, sont conçus génétiquement pour  attaquer en priorité les Blancs. En particulier, développés par des juifs ashkénazes, les vaccins Pfizer et Moderna sont inoffensifs pour les juifs ashkénazes. Voir : Les vax COVID-19 sont-ils la "bombe ethno" qu'Israël a commencé à développer à la fin des années 1990 ?

1 commentaire:

  1. L' Occident autrefois chrétien, c'est-à-dire la plus avancée et la plus irresponsable partie du monde, a été façonné de toutes pièces, au cours des trois derniers siècles, par la franc-maçonnerie JUIVE, qui l'a transformé en une prison à ciel ouvert, peuplée de condamnés à mort. Pendant ces siècles de détention, les geôliers (juifs, bien sûr) ont donné toutes sortes de richesses et de divertissements pour garder tranquilles, meme heureux les prisonniers. Maintenant que l'exécution approche, les plus eveillès s'inquiètent, tandis que la plus part des autres détenus continuent à ne rien comprendre, maudissant même ceux qui les avertissent que quelque chose ne fonctionne pas comme il se doit. Le seul dirigeant qui peut faire quelque chose pour libérer les prisonniers et emprisonner les geôliers est Vladimir Poutine et, tôt ou tard, il sera contraint d'agir, car il n'a aucune intention de replonger son pays dans le cauchemar du communisme juif, à l'échelle mondiale. Il le fera (pour son propre pays, surtout) même s'il sera accusé par le pourri et judaisé Occident, qui de toute façon, subira les terribles conséquences de sa pourriture.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.