jeudi 27 janvier 2022

Qu'est-ce que la marque de la bête - et qu'est-ce qu'elle n'est pas ?

Un chrétien pourrait difficilement vivre à l'époque de la soi-disant « pandémie de COVID-19 » sans avoir discuté de la « marque de la bête » avec quelqu'un à un moment donné. Il y a eu de nombreuses discussions pour savoir si le vaccin pourrait ou non être la marque de la bête – ou peut-être une sorte de puce RFID – ou même une puce RFID qui ne peut être fournie que si l'on reçoit tous les vaccins COVID-19.

D'un autre côté, des groupes comme l'Église Adventiste du Septième Jour croient qu'à moins d'observer le Sabbat des dix commandements le samedi - qui selon eux est le jour où Israël a toujours observé le Sabbat - alors on a pris la marque du bête sur eux-mêmes.

Une chose est sûre - le sujet de la marque de la bête est essentiel à comprendre pour tout chrétien à n'importe quel moment de l'histoire. Apocalypse 14:9-11 dit,

Alors un autre ange, un troisième, les suivit, disant d'une voix forte : « Si quelqu'un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main,  10  il boira aussi du vin du la colère de Dieu , qui est mélangée en pleine force dans la coupe de sa colère ; et il sera tourmenté dans le feu et le soufre en présence des saints anges et en présence de l'Agneau.  11  Et la  fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles ; ils n'ont de repos ni jour ni nuit , ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom.

Ce sont des mots durs pour quiconque prend la marque de la bête. Ils se rendront ennemis de Dieu et boiront sa colère et sa colère à pleine puissance - et comme si cela ne suffisait pas, Hébreux 10:31 nous dit que "c'est une chose terrifiante que de tomber entre les mains du Dieu vivant".

Apocalypse 20:4 dit,

Alors je vis des trônes, et ils s'assirent dessus, et le jugement leur fut donné. Et  je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause de leur témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et ceux qui n'avaient pas adoré la bête ou son image, et n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leurs mains ; et ils revinrent à la vie et régnèrent avec Christ pendant mille ans.

Alors qu'Apocalypse 14:9-11 transmet la punition pour ceux qui ont pris la marque de la bête, ce passage nous montre que ceux qui ne prennent pas la marque de la bête recevront une récompense spéciale - régner avec le Seigneur Jésus à la moment de sa seconde venue - et finalement être épargné du jugement final ( Apocalypse 20: 6 ).

Par conséquent, nous pouvons être sûrs que la marque de la bête a un impact sur le salut. Si nous prenons la marque de la bête, nous ne serons pas sauvés pour la vie éternelle — mais si nous ne la prenons pas, nous serons définitivement sauvés pour la vie éternelle. Avec cela à l'esprit, chaque chrétien doit s'efforcer d'étudier et de prier pour comprendre la marque de la bête au mieux de ses capacités.

Après tout, l'Écriture nous a donné un juste avertissement de ne pas le prendre - et nous devons faire attention de ne pas être accusés dans le jugement final de ne pas avoir fait tous les efforts pour comprendre et éviter la marque de la bête. Nous espérons offrir une longueur d'avance dans cette entreprise - et nous disons « une longueur d'avance » car, comme cela deviendra très clair à la fin de cet essai, une véritable compréhension de la marque de la bête nécessite le début d'un voyage de toute une vie .

Martyrs chrétiens au Colisée

Oui, car Apocalypse 14 :12 nous dit — après avoir décrit les châtiments de la marque — « Voici la persévérance des saints ».

Quelle est donc la marque de la bête ? Dans et parmi toutes les discussions qui se déroulent, que dit vraiment l'Écriture ? Pour répondre à cette question, nous irons un peu au-delà de la simple portée de la marque elle-même et couvrirons Apocalypse 13 : 11-18 en détail. Nous avons choisi de le faire de cette façon parce que la marque de la bête s'inscrit dans un contexte à multiples facettes - et nous devons saisir le contexte complet afin de comprendre la marque elle-même.

A l'inverse, la grande majorité des théories sur la marque de la bête tendent à être réductrices et se concentrent sur un ou quelques aspects seulement des passages qui décrivent la marque. Notre objectif est de ne pas commettre la même erreur.

QUAND EST LA MARQUE DE LA BÊTE

Placer le moment de la marque de la bête est une première étape cruciale pour cette discussion. Malheureusement, la plupart du monde ne peut pas imaginer que la marque de la bête pourrait déjà être en vigueur en ce moment - et nous expliquerons exactement pourquoi cela est devenu le cas dans une section ultérieure. Il suffira cependant pour l'instant de comprendre que si nous voyons la marque de la bête comme un événement futur, nous devenons susceptibles de ne pas la remarquer dans le présent.

Considérons alors où Apocalypse 13:11-18 se situe dans la chronologie de l'Apocalypse. Premièrement, ces quatre essais sont des pièces complémentaires essentielles à cet essai, en particulier en ce qu'ils couvrent en détail le moment de l'Apocalypse :

Cette section sur le timing peut être difficile à suivre sans avoir lu ces quatre essais, mais nous ferons de notre mieux pour l'expliquer de manière concise et claire. Avoir une Bible à portée de main et vérifier les passages aidera également.

Dans Sommes-nous à la fin des temps ? , nous avons discuté de notre position dans le contexte des sept sceaux d'Apocalypse 6 - et nous avons conclu que nous sommes actuellement au temps du sixième sceau d' Apocalypse 6:12 .

Dans Comment puis-je savoir que je suis un Israélite ? , nous avons conclu que les 144 000 dans Apocalypse 7 : 4 sont en fait identiques aux 144 000 dans Apocalypse 14 : 1 — et qu'Apocalypse 4-11 chevauche essentiellement en même temps qu'Apocalypse 12-14 et Apocalypse 15-19 respectivement. En d'autres termes, l'Apocalypse nous fournit trois versions d'événements qui se chevauchent à divers endroits.

Par conséquent, Apocalypse 13 :11-18 — le temps de la marque de la bête — est directement avant le moment où tous les 144 000 auront été scellés directement après dans Apocalypse 14 :1 . Étant donné qu'Apocalypse 14 : 1 et Apocalypse 7 : 4 font référence au même moment, nous pouvons conclure que le temps de la marque de la bête tombe également au temps du sixième sceau d' Apocalypse 6 : 12 .

Maintenant, quand nous disons "juste avant", on pourrait naturellement penser à un peu de temps juste avant. En d'autres termes, on pourrait vouloir croire qu'Apocalypse 13:11-18 ne représente qu'un court laps de temps en soi juste avant que le septième sceau ne soit brisé. Cependant — comme nous l'avons vu dans Are We In The End Times ? , le sixième sceau - et tous les sceaux précédents - représentent une très longue période, commençant depuis que le Seigneur Jésus est monté à la droite de son Père ( Apocalypse 5: 6 ).

Par conséquent, nous ne devrions pas faire trop d'hypothèses sur la durée lorsque nous entrons dans une étude sur Apocalypse 13: 11-18 - une erreur courante que beaucoup d'entre nous commettent en espérant lire notre propre époque ou même une époque future dans la Bible - mais comme nous le montrerons, nous pouvons faire une estimation éclairée du temps que cela prendra en regardant le passage lui-même.

Pour cette section en particulier, nous voulons simplement montrer que le moment d'Apocalypse 13:11-18 est juste avant que les 144 000 aient été scellés. En fait, comme nous en avons discuté dans Are We In The End Times? , le concept d'un « temps, des temps et la moitié d'un temps » ( Daniel 7:25 , Apocalypse 12:14 ) — ou quarante-deux mois ( Apocalypse 11:2 , Apocalypse 13:5 ) — ou 1 260 jours ( Apocalypse 12 : 6 ) — fait référence à un délai d'une durée inconnue jusqu'à ce qu'une condition soit remplie.

En d'autres termes, le sixième sceau d' Apocalypse 6 :12 et le temps d'Apocalypse 13 :11-18 ne peuvent se terminer que lorsque les 144 000 ont été scellés. De plus, la «bête de la mer» d' Apocalypse 13: 1 aura autorité ( Romains 13: 1 , Apocalypse 13: 5 ) de la même manière jusqu'à ce que les 144 000 aient été scellés ( Daniel 7:25 , Apocalypse 13: 5 ) - parce que, comme nous en avons discuté dans Are We In The End Times? , tout le but du temps dans lequel nous vivons — la « fin des temps » — est la purification de l'épouse du Seigneur Jésus à travers l'adversité — et la bête, avec le dragon, accomplit involontairement cette fin.

Par conséquent, si Apocalypse 13: 11-18 a lieu à un moment donné pendant le sixième sceau - et si nous sommes actuellement au temps du sixième sceau - alors nous sommes confrontés à un risque très réel d'être déjà au temps de la marque de la bête . En fait, si quelqu'un croit que le temps du retour du Seigneur Jésus est proche - comme le devraient tous les chrétiens ( 1 Corinthiens 1:7 , 2 Pierre 3:12 ) - alors nous comprenons que nous sommes à la fin du sixième sceau - et donc au temps de la marque de la bête.

Comme nous en avons discuté dans notre essai sur Romains 11 , l'accomplissement d'Israël ( Romains 11:12 ) signifie l'entrée de la "plénitude des nations " ( Romains 11:25 ) - avec le nombre total du reste d'Israël - et nous voyons ces deux plus clairement ensemble dans Apocalypse 7 - directement après le sixième sceau d'Apocalypse 6:12.

Alors dans Quels sont les signes de la fin des temps ? , nous avons considéré que le Seigneur Jésus attend la maturation de la moisson avant de revenir pour la deuxième fois. Maintenant, nous voyons que l'accomplissement d'Israël par le reste d'Israël selon la chair ( Romains 11:5 , Apocalypse 7:4 ) - avec leurs enfants, le nombre innombrable des nations qui se joignent à Israël en Esprit ( Romains 11:25 , Apocalypse 7:9 ) — forment l'accomplissement même de la moisson que le Seigneur Jésus attend.

Nous voyons que la moisson est prête dans Apocalypse 14 : 15 — quelque temps après que les 144 000 ont été scellés dans Apocalypse 14 : 1 . Dans Apocalypse 19 : 7 , on nous dit également que « son épouse s'est préparée » — ce qui est synonyme de la moisson étant prête — et Apocalypse 14 : 14-20 fait référence au même événement qu'Apocalypse 19.

Nous pouvons donc conclure qu'après que les 144 000 ont été scellés, il reste encore du travail à faire - et cela est transmis sous différents angles à travers Apocalypse 8: 6 - Apocalypse 11:19 , Apocalypse 14: 6 - Apocalypse 14:13 et Apocalypse 15: 1 - Apocalypse 18:24 - mais nous laisserons cela pour un prochain essai.

La coïncidence de la marque avec notre propre époque peut surprendre beaucoup de nos lecteurs, mais comme nous l'avons déjà souligné dans Quels sont les signes de la fin des temps ? , les événements de la Révélation doivent en fait passer relativement inaperçus du monde — parce que premièrement, le Seigneur Jésus « viendra comme un voleur dans la nuit » ( Luc 12 :39 , 1 Thessaloniciens 5 :2 , 2 Pierre 3 :10 , Apocalypse 3:3 , Apocalypse 16:15 ) - et le Seigneur nous dit dans Matthieu 24:43,

Mais soyez sûr de ceci, que si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur devait venir, il aurait été aux aguets et n'aurait pas laissé percer sa maison.

Deuxièmement, le dragon et la bête de la mer — la première bête — trompent le monde entier ( Apocalypse 12 :9 , Apocalypse 13 :14 ). Lorsque nous combinons ces idées, nous comprenons que si les événements de l'Apocalypse ne passaient pas inaperçus, sauf par les élus de Dieu ( Matthieu 24:24 ), alors la prophétie de l'Écriture serait elle-même fausse.

En fait, comme pour les discussions sur la marque de la bête - comme les vaccins, les RFID et l'adventisme du septième jour - nous devons automatiquement remettre en question une soi-disant tromperie qui est ouvertement discutée dans le monde entier - même par les médias grand public qui sont contrôlé par les antéchrists. Nous pourrions alors dire avec certitude que si une prétendue marque de la bête était aussi connue que les vaccins, alors ce ne pourrait pas être la marque de la bête .

De plus, cela satisfait les paroles du Seigneur Jésus dans Matthieu 7:14,

Car étroite est la porte et resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent .

LA CONTREFAÇON DU CHRISTIANISME

Apocalypse 13:11,

11  Alors je vis une autre bête monter de la terre ; et il avait deux cornes comme un agneau, et il parlait comme un dragon. 12  Il exerce toute l'autorité de la première bête en sa présence. Et il fait que la terre et ses habitants adorent la première bête, dont la blessure mortelle a été guérie.

Maintenant, cette bête particulière a « deux cornes comme un agneau », ce qui indique deux choses. Premièrement, Daniel 8:3 nous parle d'un "bélier qui avait deux cornes" - et Daniel 8:20 dit que "les deux cornes  représentent  les rois de Médie et de Perse". Par conséquent, les cornes représentent des royaumes ou des autorités - et nous pouvons dire que cette bête exerce une double autorité en raison de ses deux cornes.

Bête à deux cornes de Daniel 8

Deuxièmement, la bête est assimilée à un agneau. Considérez que le véritable Agneau — le Seigneur Jésus — a « sept cornes et sept yeux » ( Apocalypse 5 : 6 ). Il est donc certain que cet agneau "bête" ne peut certainement pas être le Seigneur Jésus. S'il est "comme un agneau" - mais ce n'est pas le véritable Agneau de Dieu - alors c'est un faux agneau.

Ensuite, nous voyons que l'agneau "a parlé comme un dragon" ( Apocalypse 13:11 ) et qu'il "exerce toute l'autorité de la première bête en sa présence". ( Apocalypse 13:12 ) Mais plus tôt, nous voyons que «le dragon a donné [la première bête] sa puissance et son trône, et une grande autorité» ( Apocalypse 13:2 ) et «toute la terre… adora le dragon parce qu'il a donné son autorité à la [première bête] ». ( Apocalypse 13:34 )

Ainsi le dragon — qui n'est autre que Satan ( Apocalypse 12 :9 ) — donne son autorité à la première bête. Alors la bête agneau " exerce toute l'autorité de la première bête en sa présence ". En d'autres termes, la bête agneau exerce l'autorité du dragon par procuration à travers la première bête. Ainsi, il " parlait comme un dragon ". ( Apocalypse 13:11 )

Par conséquent, cet agneau est un christianisme contrefait qui exerce l'autorité de Satan via la première bête à travers ses cornes - les autorités doubles. Dans Sommes-nous à la fin des temps ? , nous avons discuté du fait que le premier sceau d'Apocalypse 6: 1 nous montre également que le christianisme contrefait doit s'élever dans le cadre de la «fin des temps». De plus, nous concluons également qu'une fois qu'un sceau est ouvert, il reste ouvert pendant le reste des sceaux.

Ainsi, tous les sceaux sont ouverts et doivent être remplis simultanément - et nous devrions nous attendre à ce que le christianisme contrefait du premier sceau soit également présent dans le temps du sixième sceau.

SIGNES ET MERVEILLES

Apocalypse 13:13-14,

13  Il accomplit de grands prodiges, jusqu'à faire descendre du feu du ciel sur la terre en présence des hommes. 14  Et il trompe les habitants de la terre à cause des signes qu'il lui a été donné d'accomplir en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l'épée et est venu à la vie.

Beaucoup de gens, bien sûr, s'attendent à voir un feu littéral descendre du ciel sur la terre que tout le monde pourrait voir - comme dans un véritable acte divin ou surnaturel indéniable pour tout le monde. Cependant, si quelque chose d'aussi évident devait se produire, le feu ne serait pas particulièrement trompeur , c'est le moins qu'on puisse dire. En effet, il semble que les chrétiens du monde entier se préparent à rejeter les miracles surnaturels - ou peut-être même un faux technologique de miracles surnaturels comme le projet Blue Beam - qui serait tout aussi évident que de vrais miracles surnaturels.

A quoi fait alors référence cette formulation ? L'Ecriture nous offre beaucoup de compréhension en la matière. Quand Aaron a offert l'offrande d'expiation pour la première fois, Lévitique 9:23-24 nous dit,

23  Et Moïse et Aaron entrèrent dans la tente d'assignation. Quand ils sortirent et bénirent le peuple, la gloire du Seigneur apparut à tout le peuple. 24  Alors un feu sortit de l'Eternel et consuma l'holocauste et les portions de graisse sur l'autel ; et quand tout le peuple le vit  , ils poussèrent des cris et tombèrent face contre terre.

Lorsque Gédéon a rencontré l'ange du Seigneur, Juges 6:21 dit,

Alors l'ange du Seigneur étendit le bout du bâton qui était dans sa main et toucha la viande et les pains sans levain ; et  le feu monta du rocher et consuma la viande et les pains sans levain . Alors l'ange du Seigneur disparut de devant lui.

Quand Elie a convoqué Achab et les 450 prophètes de Baal - après que les prophètes de Baal n'aient pas réussi à démontrer la puissance de leur faux dieu - 1 Rois 18:38 dit de l'offrande d'Elie,

Alors le  feu de l'Éternel tomba et consuma l'holocauste et le bois, les pierres et la poussière; et il a léché l'eau qui était dans la tranchée.

Quand Achazia harcelait Elie en envoyant des hommes pour l'appréhender, 2 Rois 1:12 dit,

Mais Élie leur répondit : « Si je suis un homme de Dieu, que le feu descende du ciel et vous dévore, vous et vos cinquante. Alors le feu de Dieu descendit du ciel et le dévora ainsi que ses cinquante  hommes .

Lorsque David s'est repenti pour le fléau qui affligeait Israël en son nom, 1 Chroniques 21:26 dit,

Alors David bâtit là un autel à l'Éternel, et offrit des holocaustes et des sacrifices de prospérités. Et il invoqua le Seigneur, et il lui répondit par le feu du ciel sur l'autel des holocaustes .

Lorsque Salomon a terminé le deuxième temple et terminé sa prière de dédicace, 2 Chroniques 7: 1 dit:

Lorsque Salomon eut fini de prier,  un feu descendit du ciel et consuma l'holocauste et les sacrifices , et la gloire de l'Éternel remplit la maison.

Salomon consacre le Temple

Nous pouvons voir alors que le feu descendant du ciel pour dévorer les ennemis ou un sacrifice indique un acte indéniablement surnaturel de Dieu où Il montre soit Son approbation du sacrifice, soit Son approbation de celui qu'il a sauvé en détruisant ses ennemis dans une sorte de deus. événement ex machina . En d'autres termes, la bête d'agneau fait des choses qui — aux yeux du monde trompé — confirment que Dieu se bat pour la première bête, détruisant ses ennemis et acceptant ses sacrifices — ou son service.

Il dit aussi qu'« il accomplit de grands prodiges…. Et il trompe les habitants de la terre à cause des prodiges qu'il lui a été donné d'accomplir en présence de la bête » ( Apocalypse 13 : 1314 ). Ces "grands signes" qu'il accomplit sont ce qui amène le monde à croire que Dieu avait fait descendre le feu du ciel.

De plus, Apocalypse 19:20 dit,

Et la bête fut saisie, et avec elle le  faux prophète qui accomplissait devant lui les miracles par lesquels il séduisait ceux qui avaient reçu la marque de la bête et ceux qui adoraient son image…

Nous pouvons voir que ce "faux prophète" est celui-là même qui "exerce toute l'autorité de la première bête en sa présence" ( Apocalypse 13:12 ) - et par conséquent, le "faux prophète" est le même que l'agneau. . De plus, la bête d'agneau est aussi un faux "christ" comme nous l'avons déjà discuté.

Maintenant, le Seigneur Jésus nous dit aussi que « de faux christs et de  faux prophètes s'élèveront et produiront de grands signes et prodiges afin d'égarer, si possible, même les élus ». ( Matthieu 24:24 ) La bête agneau est à la fois un faux christ et un faux prophète - et elle fournit également de grands signes et prodiges.

Par conséquent, nous pouvons conclure que la bête d'agneau n'est pas une seule figure de l'Antéchrist - sous la forme d'une personne - comme le croient de nombreux cercles chrétiens. Au contraire, la bête d'agneau représente une pluralité collective de "faux christs et de faux prophètes" - ou un système - c'est-à-dire un ensemble de parties distinctes travaillant comme un tout unifié - du christianisme contrefait.

Jean nous dit « que l'antéchrist vient, même maintenant de nombreux antéchrists sont apparus ; d'où nous savons que c'est la dernière heure. ( 1 Jean 2:18 ) Paul nous parle également de personnes qui prêchent «un autre Jésus» que Paul n'a pas prêché - ce qui équivaut à «un évangile différent» ( 2 Corinthiens 11: 4 ). En d'autres termes, lorsque nous ne prêchons pas ou ne pratiquons pas l'évangile selon une vraie connaissance du Seigneur Jésus, alors nous suivons un antéchrist - ou un remplacement ou une contrefaçon du vrai Christ.

Chaque version différente du « christ » que les chrétiens prêchent représente un autre « faux christ » ( Matthieu 24 : 24 ) — « l’antéchrist » ( 1 Jean 2 : 18 ) — ou « [autre] Jésus » ( 2 Corinthiens 11 : 4 ). Ensuite, nous nous attendrions à ce que la bête d'agneau constitue de nombreux faux prophètes et faux christs, mais toujours dans les limites d'un système d'autorité double.

Ce phénomène est alimenté par de faux prophètes - en d'autres termes, ceux qui, par un faux christ, prétendent connaître la volonté de Dieu. De cette manière, il faut s'attendre à ce que le système de l'agneau bête soit rempli de chrétiens apparemment sincères qui malheureusement ne pratiquent pas une dévotion sincère et pure au Christ selon une véritable foi personnelle en Lui .

De plus, ces faux prophètes — qui adorent de faux christs — accomplissent des signes et des prodiges « en présence de la [première bête], disant à ceux qui vivent sur la terre de faire une image à la bête qui a eu la blessure de l'épée et qui est venue. vivre. " ( Apocalypse 13:14 ) En d'autres termes, au lieu d'amener le monde à adorer le vrai Christ, ils amènent le monde à faire une image de la bête - c'est-à-dire qu'ils adoreront la bête en contradiction avec le premier commandement énoncé dans Exode 20:3-4,

« Tu n'auras pas d'autres dieux devant moi. « Tu ne te feras pas d'  image sculptée , ni aucune ressemblance de ce qui est dans le ciel en haut, ou sur la terre en bas, ou dans l'eau sous la terre. 

Maintenant, bien sûr, ils ne se sentiront pas adorer une image - au contraire, ils croient sincèrement qu'ils adorent le vrai Christ. De plus, ce langage est métaphorique - c'est-à-dire que personne n'adorera une quelconque image littérale - mais leurs pratiques reviendraient essentiellement à adorer une image - ou autre chose que Dieu.

Dans Comment puis-je savoir que je suis un Israélite ? , nous avons couvert les marqueurs de la fausse prophétie - mais cela peut être résumé dans Lamentations 2:14,

Vos prophètes ont vu pour vous des visions vaines et trompeuses  ; et ils n'ont pas exposé votre méfait pour vous faire sortir de captivité, mais ils ont vu pour vous des déclarations sans valeur et trompeuses.

Ou Jérémie 7:8-10,

« Voici, vous vous fiez en vain à des paroles trompeuses.  Voulez-vous voler, assassiner, commettre un adultère, jurer mensongèrement, offrir des sacrifices à Baal, et suivre d'autres dieux que vous ne connaissez pas,  10  puis venez vous tenir devant moi dans cette maison qui porte mon nom, et dites : sont sauvés!'—afin que vous puissiez faire toutes ces abominations ?

Le véritable évangile est un évangile de repentance du péché - "pour être trouvé sans tache et irréprochable" devant le Seigneur Jésus ( 2 Pierre 3:14 ) - par opposition à la déformation des Écritures pour notre propre destruction ( 2 Pierre 3:16 ) - qui est tout évangile qui nous permet de continuer à pratiquer le péché volontaire et d'espérer toujours être sauvé. Tout évangile qui nous permet de continuer à pécher volontairement et ne nous oblige pas à exposer nos propres méfaits - ou ceux des autres - n'est guère plus qu'une fausse prophétie.

LA PREMIÈRE BÊTE

Pour récapituler, Apocalypse 13:14 dit,

Et il trompe les habitants de la terre à cause des signes qu'il lui a été donné d'accomplir en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui a eu la blessure de l'épée et qui a prendre vie .

Du grec original, il serait plus précisément traduit par " avoir la blessure de l'épée". Le verbe pour "avait" est écrit au présent de l'indicatif actif en grec, indiquant une action réelle et continue . Les traducteurs ont tendance à écrire le verbe au passé pour s'adapter au reste du texte - en supposant que l'auteur original n'a utilisé que le présent indicatif actif pour l'effet. De la traduction Front Matter de la NASB,

Les astérisques sont utilisés pour marquer les verbes qui sont des présents historiques en grec qui ont été traduits avec un passé anglais afin de se conformer à l'usage moderne. Les traducteurs ont reconnu que dans certains contextes, le présent semble plus inattendu et injustifié au lecteur anglais qu'un passé ne l'aurait été. Mais les auteurs grecs utilisaient fréquemment le présent dans un souci de vivacité accrue, transportant ainsi leurs lecteurs en imagination sur la scène réelle au moment de l'événement. Cependant, les traducteurs ont estimé qu'il serait sage de changer ces présents historiques au passé anglais.

Peut-être que les traducteurs ont raison - ou peut-être que l'écrivain indiquait une "vivacité accrue" pour une bonne raison. En d'autres termes, lorsque Jean a écrit l'Apocalypse, il nous disait que la bête ayant la blessure de l'épée était une réalité actuelle et continue dans l'esprit du monde qui regarde son imaginaire - et c'est une partie intégrante de l'image. . Nous comprenons pourquoi certains traducteurs changent délibérément le temps, mais cela détourne certainement légèrement le sens sous-jacent.

Apocalypse 13:3 dit,

J'ai vu  une de ses têtes comme si elle avait été mortellement blessée, et sa blessure mortelle était guérie. Et toute la terre fut émerveillée  et suivit  la bête ;

Cette première bête dans Apocalypse 13 est en fait un amalgame des quatre bêtes de Daniel 7:4-7 . Étant donné qu'ils doivent exister simultanément selon Apocalypse 13 et Daniel 7:12 , ils ne pourraient jamais représenter les quatre royaumes de Daniel 2 comme de nombreux cercles chrétiens ont coutume de le croire. Il faut cependant noter qu'une seule des sept têtes a été blessée de cette manière.

Par conséquent, lorsque l'image est mise en place dans Apocalypse 13:14 , elle est mise en place principalement sur cette tête spécifique qui a été blessée. De plus, nous avons la confirmation que cette tête blessée étonne toute la terre et suit la bête - exactement comme l' indique Apocalypse 13:14 .

Apocalypse 13:4-7 dit,

J'ai vu  l'une de ses têtes comme si elle avait été mortellement blessée, et sa blessure mortelle a été guérie. Et toute la terre fut émerveillée  et suivit  la bête ; ils adorèrent le dragon parce qu'il avait donné son autorité à la bête ; et ils adorèrent la bête, en disant : Qui est comme la bête, et qui est capable de lui faire la guerre ?  Une bouche lui fut donnée pour proférer des paroles arrogantes et des blasphèmes, et le pouvoir d'agir pendant quarante-deux mois lui fut donné.  Et il ouvrit sa bouche en blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom et son tabernacle,  c'est-à- dire ceux qui habitent dans les cieux. sept Il lui a également été donné de faire la guerre aux saints et de les vaincre, et l'autorité lui a été donnée sur chaque tribu, peuple, langue et nation.

Nous pouvons voir que le monde considérait cette bête comme invincible - ou que personne ne pouvait lui faire la guerre. Ceci est lié au fait qu'il avait la blessure mortelle qui a été guérie. En d'autres termes, la bête semble invincible car elle a la blessure apparemment mortelle qui a été guérie.

Tout au long de son règne, la bête blasphémerait continuellement Dieu — elle vaincra les vrais saints du Seigneur Jésus — et sa domination couvrira toute la terre . Cette autorité se poursuivrait pendant « quarante-deux mois », ce qui, comme nous l'avons vu, signifie une durée indéterminée jusqu'à ce qu'une condition soit remplie.

Cette condition est l'accomplissement des 144 000 ( Apocalypse 7 : 4 , Apocalypse 14 : 1 ) — à ce moment-là, le pouvoir de la première bête commencerait à décliner ( Apocalypse 16 : 10 ) — culminant avec sa mort lorsque le Seigneur Jésus reviendra ( Daniel 7 ). :1112 , Apocalypse 19:20 ).

À partir de là, Apocalypse 13:8 nous dit que quiconque adore cette bête n'aura pas son nom dans le livre de vie et ne sera pas sauvé.

Apocalypse 13:15,

Et il lui fut donné de donner du souffle à l'image de la bête, afin que l'image de la bête parle même et fasse mourir tous ceux qui n'adorent pas l'image de la bête.

Ici, nous voyons que la bête d'agneau donne un souffle à l' image de la bête - c'est-à-dire pas la bête elle-même, mais l' image mythique qui a été fabriquée - qu'elle ferait tuer tous ceux qui n'adorent pas cette image. En d'autres termes, quiconque n'adore pas l'image de la bête - la perception de la bête aux yeux du monde trompé - serait tué.

Cependant, le grec ici ne dit pas que quiconque n'adore pas nécessairement la bête serait tué. Dans Apocalypse 13 : 15 , le verbe grec pour « cause » est écrit en aoriste subjonctif actif — indiquant un désir pour la cause, mais sans garantir que la cause elle-même se produirait définitivement. En d'autres termes, la bête veut que tous ceux qui n'adorent pas son image soient tués.

Nous voyons donc que la bête désirerait que ceux qui n'adorent pas son image soient tués - et étant donné que «l'autorité lui a été donnée sur toute tribu, peuple, langue et nation» ( Apocalypse 13: 7 ), nous devrions conclure que la bête aurait certainement beaucoup de succès dans la réalisation de ce désir.

Cependant, rien dans Apocalypse 13:15 ne nous dit catégoriquement que tous ceux qui n'ont pas conquis l'image de la bête seraient définitivement tués. Sinon, comment pourrait-il y avoir des vivants qui "ont victorieux de la bête et de son image?" ( Apocalypse 15:2 ) Par conséquent, les événements de l'Apocalypse s'accordent même avec la grammaire que nous avons soulignée dans Apocalypse 13:15 .

Ainsi, si la bête ne savait jamais qu'une personne n'adorait pas son image, elle ne pourrait jamais avoir le désir qu'elle soit tuée en premier lieu.

LA MARQUE DE LA BÊTE

Apocalypse 13:16-17,

16  Et il fait mettre à tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, une marque sur la main droite ou sur le front,  17  et  il décrète  que personne ne pourra acheter ou vendre, sauf celui qui a la marque,  soit le nom de la bête, soit le chiffre de son nom.

Maintenant, nous arrivons enfin à la marque elle-même. Si quelqu'un ne prend pas la marque sur sa main droite ou sur son front, alors l'image décrète que l'individu - qu'il soit petit ou grand - ne pourra ni acheter ni vendre.

Pourtant, malheureusement, la plupart des traducteurs font ici la même erreur qu'ils ont commise dans Apocalypse 13:15 - probablement parce qu'ils lisent leur propre fausse prophétie dans le texte lui-même. Les verbes pour « être donné » au verset 16 et « pouvoir » au verset 17 sont tous deux écrits au subjonctif aoriste actif en grec.

Par conséquent, encore une fois, rien n'indique que quelqu'un recevrait définitivement la marque de la bête - et rien n'indique que si quelqu'un ne recevait pas la marque de la bête, il ne serait certainement pas en mesure d'acheter ou de vendre. Au contraire, le désir de la bête est que cela se produise - mais rien ne le garantit dans tous les cas - malgré le fait que nous nous attendions à ce que la bête ait beaucoup de succès à cet égard ( Apocalypse 13 : 7 ).

Lorsque les traducteurs déclarent tacitement dans les versets 15 à 17 que le désir de la bête serait définitivement exaucé, ils accomplissent simplement les désirs de la bête - parce que c'est ce que veut la bête - et rien n'indique qu'elle obtiendrait définitivement ce qu'elle veut. Mais pour que le monde soit trompé, nous devons percevoir la bête comme semblant obtenir ce qu'elle veut quand elle rend ces décrets.

De plus, nous trouvons un paradoxe partiel entre les versets 15 et 17 . Nous nous attendrions à ce qu'adorer la bête ( verset 15 ) soit — dans une certaine mesure — la même chose que prendre sa marque ( verset 17 ), non ? Par conséquent, nous voyons que la bête désire deux sortes de châtiments pour quiconque n'écoute pas la voix de son image. L'une est qu'ils meurent – ​​tandis que l'autre est qu'ils ne peuvent ni acheter ni vendre.

Lequel est-ce alors ? Eh bien, c'est définitivement les deux - mais si quelqu'un meurt, alors s'il peut ou non acheter ou vendre devient un point discutable. Ce désir est inutile si la bête a réussi à tuer tous ceux qui ne l'adorent pas. Ainsi, en lisant leur propre fausse prophétie dans le texte, de nombreux traducteurs créent involontairement un paradoxe irréconciliable.

De plus, en le traduisant de cette façon, ils placent implicitement le moment de la marque de la bête dans le futur perpétuellement - parce que la bête ne réussira jamais son désir dans 100% des cas - mais le monde croit à tort que la bête doit réussir dans 100% des cas. En d'autres termes, leur attente ne se réalisera jamais - la plaçant ainsi pour toujours dans le futur par leur traduction défectueuse qui provient d'une doctrine défectueuse - tout comme la doctrine de l' enlèvement prétribulationnel .

Ce problème ne peut être résolu que lorsque nous comprenons que les deux châtiments représentent simplement le désir de la bête . Si la bête ne peut pas faire tuer la personne, il suffira de désirer qu'elle ne puisse ni acheter ni vendre.

Quelle est donc la marque de la bête ? Le fait qu'il s'agisse d'une marque de la main droite ou sur le front nous dit tout ce que nous devons savoir. Deutéronome 6: 4-8 dit,

« Écoute, Israël ! Le Seigneur est notre Dieu, le Seigneur est un !  Et  tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force Ces paroles que je te commande aujourd'hui seront gravées dans ton cœur.  Et tu les répéteras assidûment à tes fils et tu en parleras quand tu seras assis dans ta maison, quand tu marcheras sur la route, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.  Tu les attacheras aussi comme un signe à ta main , et ils seront comme  des fronteaux sur ton front .

La marque de Dieu reçue sur la main ou le front ( Deutéronome 6:8 ) signifie l' observance de la loi de Dieu - et l'aimer par-dessus tout ( Deutéronome 6:5 ) - qui est aussi le tout premier commandement ( Exode 20 :3 ).

Paul nous dit que « le  solide fondement de Dieu demeure, ayant ce sceau : 'Le Seigneur connaît ceux qui sont à lui' ; et, 'Quiconque prononce le nom du Seigneur doit s'éloigner du mal .'" ( 2 Timothée 2:19 ) Il nous dit que "la loi est….faite….pour ceux qui sont sans loi et rebelles" ( 1 Timothée 1:9 ) et c'est " selon le glorieux évangile du Dieu béni ". ( 1 Timothée 1:11 )

Si la marque de Dieu est placée sur la main ou le front ( Deutéronome 6:8 ) - et la marque de Dieu signifie garder Sa Loi ( Deutéronome 6:5 , Matthieu 22:40 ) - alors la marque de la bête est une contrefaçon marque de Dieu. C'est la perception que l'on sert Dieu — mais en réalité, on ne sert que la bête et l'anarchie .

De plus, cela s'aligne parfaitement avec tout le contexte entourant la marque de la bête que nous avons fourni jusqu'à présent. Si le christianisme contrefait est pratiqué, alors il va de soi qu'ils auraient leur propre marque contrefaite de Dieu - représentant leur propre moralité contrefaite et dépravée en appelant "le mal bien et le bien mal" ( Ésaïe 5:20 )

De plus, ceux qui ont reçu le sceau de Dieu sur le front ( Apocalypse 7 : 3 ) — étant les gardiens de la Loi — étaient inévitablement « victorieux de la bête et de son image » ( Apocalypse 15 : 2 ). Pourquoi? Car le sceau de Dieu et la marque de la bête sont diamétralement opposés .

Apocalypse 13:18,

Voici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête, car le nombre est celui d'un homme ; et son nombre est six cent soixante-six.

Le verset nous dit que le nombre est celui d'"un homme" - c'est-à-dire un seul homme . Cet homme spécifique a un nombre qui est six cent soixante-six. Ce nombre n'est pas un symbole - c'est littéralement la valeur numérique de six cent soixante-six. Il faut donc trouver un seul homme auquel on puisse attribuer la valeur numérique de six cent soixante-six.

Il se trouve que l'Écriture contient exactement un tel homme . 1 Rois 10:14-29 dit,

14  Or, le poids de l'or qui revenait à Salomon en une année était  de 666 talents d'or15  sans compter  ceux  des négociants et les marchandises des marchands et de tous les rois des Arabes et des gouverneurs du pays. 16  Le roi Salomon fit deux cents grands boucliers d'or battu, mettant six cents  sicles d'  or sur chaque grand bouclier. 17  Et  il fit  trois cents  petits  boucliers d'or battu, utilisant trois mines d'or sur chaque bouclier ; et le roi les plaça dans la maison de bois du Liban. 18 De plus, le roi fit un grand trône d'ivoire et le recouvrit d'or fin.  19  Il y avait  six marches au trône et un sommet rond au trône à l'arrière, et des accoudoirs de chaque côté du siège, et deux lions debout à côté des accoudoirs.  20  Douze lions se tenaient là sur les six marches d'un côté et de l'autre; rien de tel n'a  été  fait pour aucun autre royaume.  21  Tous les ustensiles à boire du roi Salomon  étaient  d'or, et tous les ustensiles de la maison de bois du Liban  étaient  d'or pur. Aucun n'était d'argent; cela n'était pas considéré  comme équivalant à  quoi que ce soit du temps de Salomon.  22 Car le roi avait les navires de Tarsis en mer avec les navires d'Hiram ; une fois tous les trois ans , les navires de Tarsis venaient transporter de l'or et de l'argent, de l'ivoire, des singes et des paons .

23  Ainsi le roi Salomon devint plus grand que tous les rois de la terre en richesse et en sagesse.  24  Et toute la terre recherchait l'attention de Salomon, pour entendre sa sagesse, que Dieu avait mise dans son coeur.  25  Et  ils apportaient chacun un présent : des objets d'argent et d'or, des vêtements, des armes, de l'huile de baume, des chevaux et des mulets , autant d'année en année.

26  Salomon rassembla des chars et des cavaliers; et il avait 1 400 chars et douze mille cavaliers, et il les plaça dans les villes de chars et auprès du roi à Jérusalem. 27  Et le roi rendit l'argent  aussi commun  que les pierres à Jérusalem, et il rendit les cèdres aussi nombreux que les sycomores qui sont dans la plaine. 28  Salomon importait aussi des chevaux d'Égypte et de Kue,  et  les marchands du roi les achetaient de   Kue à prix d'or. 29  Un char  fut importé d'Égypte pour six cents  sicles  d'argent, et un cheval pour 150 ; et par le même moyen ils les ont exportés à tous les rois des Hittites et aux rois des Araméens.

Maintenant, Deutéronome 17:16-17 nous fournit des lois spécifiquement pour les rois ,

16  En tout cas, il ne doit pas acquérir beaucoup de chevaux pour lui -même , et il ne fera pas retourner le peuple en Égypte pour acquérir beaucoup de chevaux , puisque l'Éternel vous a dit : Vous ne reviendrez plus par ce chemin. 17  Et il ne se fera pas beaucoup de femmes, afin que son cœur ne se détourne pas ; il n'augmentera pas beaucoup l'argent et l'or pour lui-même .

Par conséquent, 1 Rois 10:14-29 nous dit comment Salomon enfreint systématiquement toutes les lois pour les rois. Il a même littéralement importé des chevaux d'Egypte de tous les endroits. De plus, Salomon était impliqué dans le commerce international - littéralement exactement le même crime dont la Prostituée de Babylone est accusée dans toute l' Apocalypse 18 .

Nous pouvons conclure sans l'ombre d'un doute que l'homme est Salomon et que son nombre est la quantité d'or qu'il a reçue lors de sa descente dans l'apostasie à la suite de cet or - qui décrit parfaitement les événements de l'Apocalypse - et tombe parfaitement dans le contexte d' Apocalypse 13:11-18 . Salomon a servi de « copie et d'ombre » pour la fin des temps.

Si quelqu'un doute de ce fait, alors une lecture de notre article sur les chérubins devrait rapidement remédier à son scepticisme.

De plus, le Seigneur Jésus déclare clairement dans Matthieu 6:24 et Luc 16:13,

Personne ne peut servir deux maitres; car, ou il haïra l'un et aimera l'autre, ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez pas servir Dieu et Mammon [ou la richesse] .

Le Seigneur nous enseigne l'opposition diamétrale entre servir Dieu et servir la richesse. La marque de la bête — comparée à la marque de Dieu — nous enseigne exactement la même chose . La marque de la bête est la perception de servir Dieu - tout en tombant dans l'anarchie et l'apostasie par le matérialisme .

C'est pourquoi les gens devraient craindre de ne pouvoir ni acheter ni vendre ( Apocalypse 13 :17 ). Ce n'est pas que nous devrions le craindre - plutôt, la bête désire que nous le craignions parce qu'elle veut que nous ayons l'esprit matériel et craignons les pertes financières. C'est pourquoi la marque de la bête fait référence à la descendance de Salomon due à la cupidité.

Nous avons expliqué en détail l'enseignement de Paul dans Romains 7-8 , où il nous dit dans Romains 8:6-8,

Car l'esprit attaché à la chair, c'est la mort , mais l'esprit attaché à l'Esprit, c'est la vie et la paix,  parce que l'esprit attaché à la chair est hostile à Dieu ; car elle ne se soumet pas à la loi de Dieu , car elle ne peut même pas  le faire et ceux qui sont dans la chair ne peuvent plaire à Dieu .

Lorsque nous fixons notre esprit sur la chair - vivant à travers un état d'esprit matérialiste et charnel - nous devenons hostiles à Dieu et nous ne nous soumettons pas à la loi de Dieu - exactement comme ceux qui prennent la marque de la bête se soumettent à la loi de Dieu. la bête par le matérialisme . Bien que lorsque nous nous référons à la «loi de Dieu», les lecteurs peu familiers avec notre écriture ne devraient pas penser que nous nous référons simplement à des règles comme ne pas manger de porc ou porter des glands. Nous nous référons plutôt à l' Esprit de la Loi de Dieu par amour .

De plus, Paul dit dans 1 Timothée 6:10,

Car l' amour de l'argent est la racine de tous les maux , et certains, en le désirant, se sont  éloignés de la foi et se sont percés de bien des chagrins.

Jacques 4:4 dit,

Vous  adultères [ Apocalypse 17:5 ], ne savez-vous pas que l'amitié avec le monde est hostilité envers Dieu ? C'est pourquoi celui qui veut être ami du monde se fait ennemi de Dieu.

Plusieurs enseignants du Nouveau Testament - ainsi que les leçons de l'Ancien Testament - nous avertissent sans équivoque des dangers du matérialisme. En fait, rien n'est plus dangereux — et plus opposé à la Loi de Dieu — que de tomber dans les désirs charnels provoqués par le matérialisme.

C'est pourquoi le Seigneur Jésus lui-même a été tenté en se livrant à ses bas désirs charnels ( Matthieu 4: 3 , Luc 4: 3 ) - succombant à la soif de domination ( Matthieu 4: 9 , Luc 4: 7 ) - et tentant Dieu avec la garde de sa chair ( Matthieu 4:6 , Luc 4:9 ). Le Seigneur a répondu à ces tentations en citant Deutéronome 8 :3 ( Matthieu 4 :4 , Luc 4 :4 ) qui dit :

Et il t'a humiliée et t'a laissée affamée , et t'a nourrie de la manne que tu ne connaissais pas, ni que tes pères ne connaissaient, afin de te faire comprendre que l'  homme ne vivra pas seulement de pain, mais que l'homme vivra de tout ce qui sort de la bouche du Seigneur.

Il a également cité une combinaison d' Exode 20: 3 , Deutéronome 6:13 et Deutéronome 10:20 quand il a dit: "Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et tu ne le serviras que." ( Matthieu 4:10 , Luc 4:10 ) D'autre part, rappelez-vous que le monde adorerait une image qui n'est pas Dieu - et tomberait dans le matérialisme à cause de ses propres désirs charnels et de la peur du mal.

Encore une fois, le Seigneur Jésus n'adorait que Dieu — Il a surmonté un désir matériel et Il a surmonté une peur du mal.

Comme nous l'avons déjà expliqué, ces principes que le Seigneur Jésus a utilisés pour vaincre les tentations de Satan — le dragon — sont diamétralement opposés à la marque de la bête. Il a manifesté en lui la marque de Dieu .

FAUX SIGNES ET MERVEILLES

Maintenant, nous devons soulever un point qui ajoute une toute nouvelle dimension à travers laquelle nous devons interpréter Apocalypse 13 :11-18. Tout ce que nous avons déjà dit doit être vrai, mais il y a un autre aspect ici qui doit également être vrai pour accomplir cette prophétie.

Cette nouvelle dimension vient de Paul — qui écrivait en fait sur le même concept qu'Apocalypse 13 :11-18 dans 2 Thessaloniciens 2 :8-12,

Alors  sera révélé cet inique, que le Seigneur éliminera par le souffle de sa bouche et anéantira par l'apparition de son avènement  ; c'est-à-dire , celui dont la venue est conforme à l'activité de Satan , avec toute puissance et faux signes et prodiges10  et avec toute la tromperie de la méchanceté pour ceux qui périssent, parce qu'ils n'ont pas accepté l'amour de la vérité ainsi. comme pour être sauvé. 11  C'est pourquoi Dieu enverra sur eux une  influence trompeuse afin qu'ils croient ce qui est faux12 afin que soient jugés tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir au mal.

Dans notre article sur les chérubins , nous montrons de manière concluante que la prostituée de Babylone et le roi de Tyr dans Ézéchiel 28 sont une seule et même personne. Puis dans Sommes-nous à la fin des temps ? , nous nous appuyons sur cette idée pour montrer que « l'inique » de Paul ( 2 Thessaloniciens 2 :8 ) fait référence à la même apostasie de l'iniquité ( 2 Thessaloniciens 2 :3 ) que la prostituée de Babylone et roi de Tyr ( 2 Thessaloniciens 2 :4). , Ézéchiel 28:2 ).

Comme nous l'avons montré, la bête d'agneau dans Apocalypse 13 est aussi un système d'apostasie. Plus précisément, c'est un système d'apostasie qui vient "en accord avec l'activité de Satan" ( 2 Thessaloniciens 2:9 ) - et comme nous l'avons déjà vu dans Apocalypse 13, la bête agneau pratique l'autorité de Satan via la première bête ( Apocalypse 13:12 ).

De plus, comme nous l'avons prouvé dans la section précédente, la marque de la bête est l'anarchie .

Par conséquent, l'inique de 2 Thessaloniciens 2 — la prostituée de Babylone d'Apocalypse 17-18 — le roi de Tyr d'Ézéchiel 28 — et la bête d'agneau d'Apocalypse 13 — sont tous un seul et même — chacun représentant collectivement tous ceux qui ont pris la marque de la bête. Cette compréhension nous donne un aperçu crucial d'Apocalypse 13:11-18. Paul nous dit qu'il y aura « de faux signes et des prodiges » — « la tromperie de la méchanceté » — et « une influence trompeuse ».

En d'autres termes, rien de tout cela n'est réel ou véridique - sauf dans l'esprit de ceux qui "n'ont pas accepté l'amour de la vérité".

Par conséquent, les Écritures nous disent que ce sont de « grands signes » ( Matthieu 24 : 24 , Apocalypse 13 : 3 ) — mais nous ne devons pas nous attendre à ce que ces signes et prodiges soient surnaturels de quelque manière que ce soit. Ils sont faux - la tromperie et l'illusion pour tromper le monde en lui faisant croire que Dieu "fait descendre le feu du ciel sur la terre" ( Apocalypse 13:13 ) en faveur de la bête agneau et de sa religion apostate et matérialiste en faveur de la première bête.

Ésaïe 8:12-16 nous donne un aperçu encore plus crucial de ce phénomène,

12  « Vous ne devez pas dire : ' C'est  un complot !' concernant tout ce que ce peuple appelle une conspiration , et  vous ne devez pas craindre ce qu'il craint ou en avoir  peur . 13  C'est le Seigneur des armées que vous devez considérer comme saint. Et Il sera votre crainte , et Il sera votre terreur. 14  Alors il deviendra un sanctuaire; mais pour les deux maisons d'Israël,  il sera  une pierre d'achoppement et un rocher de scandale, et  un piège et un piège pour les habitants de Jérusalem. 15  Beaucoup trébucheront sur eux, puis ils tomberont et seront brisés ; ils seront pris au piège et attrapés. 16 Reliez le témoignage,  scellez la Loi parmi mes disciples .

Or le mot traduit ici par « conspiration » ne signifie pas exactement la même chose qu'une « théorie du complot » telle que nous l'utilisons aujourd'hui — mais il signifie essentiellement « conspiration » en anglais — et est donc certainement proche d'une théorie du complot . . Le mot hébreu dans le texte massorétique et les manuscrits de la mer Morte se rapporte à une sorte d'acte de trahison par une confédération - comme lorsqu'il décrit la conspiration d'Absalom pour renverser David en disant : "la conspiration était forte". ( 2 Samuel 15:12 )

Isaïe nous dit qu'au lieu de nous inquiéter des conspirations dont le monde s'inquiète - et de craindre ce que le reste du monde craint - nous devons laisser le Seigneur seul être notre peur. Craindre quoi que ce soit au-dessus du Seigneur équivaut à de l'idolâtrie - tout comme le monde s'émerveille et craint la bête - s'inquiétant essentiellement de ne pas pouvoir acheter ou vendre - ou peut-être même d'être tué.

Ainsi, si les conspirations du monde font craindre à l'un de nous de ne pas pouvoir acheter ou vendre, nous avons simplement pris la marque de la bête. Voyez à quel point Satan est méchamment trompeur - qu'il nous tromperait en nous faisant croire que nous sommes assez intelligents pour connaître ses stratagèmes - alors qu'il n'a fait que nous distraire de la crainte de Dieu - tout en pensant que nous servons Dieu.

Nous ne pouvons tout simplement pas rivaliser avec son intellect diabolique. La seule façon de survivre au dragon du ciel ( Apocalypse 12 : 3 ) est de se concentrer sur Dieu seul – de faire de lui toute notre attention – en prenant sa marque sur nous-mêmes. Esaïe dit même qu'Il scellera Sa Loi parmi Ses disciples ( Esaïe 8:16 ).

Lorsque nous nous concentrons sur Dieu seul, les conspirations du monde deviennent ennuyeuses - parce que "nous vainquons massivement par celui qui nous a aimés". ( Romains 8:37 ) Par l'Esprit, nous avons vaincu le monde et tout ce qu'il a à jeter contre nous. En outre, dit le Seigneur, « n'ayez pas peur de ceux qui tuent le corps mais ne peuvent pas tuer l'âme ; mais craignez plutôt celui qui peut détruire l'âme et le corps » ( Matthieu 10:28 ).

Maintenant, cela ne signifie pas que nous devrions être imprudents en prenant un vaccin par exemple , car cela reviendrait à mettre inutilement notre santé en grand péril. Nous sommes au milieu de loups qui voudraient nous l'imposer pour leur propre gain personnel - mais nous devons être "sages comme des serpents" ( Matthieu 10:16 ). En d'autres termes, nous ne devrions pas laisser la portée du vaccin s'étendre au-delà de la portée de notre santé en lui accordant une quelconque attention dans notre vie spirituelle.

Nous avons pris la décision de ne pas le prendre - et nous savons pourquoi nous ne le prenons pas - mais jusqu'à ce que quelqu'un ose nous forcer, nous nous concentrerons sur la recherche d'abord de "son royaume et de sa justice" ( Matthieu 6:33 ) – sans s'inquiéter de toutes les menaces voilées dans les médias et de la manière dont elles peuvent ou non affecter nos vies et nos moyens de subsistance.

Apocalypse 18 : 23 nous dit que Mystère Babylone a trompé les nations par « sorcellerie » – ou « pharmakeia » – qui, en grec, fait référence à l’administration de médicaments, mais attribuant souvent aux médicaments des propriétés surnaturelles . Si nous croyons que le vaccin nous guérira d'une fausse pandémie, alors nous lui avons implicitement attribué des propriétés surnaturelles. Pour de nombreuses personnes, le vaccin est soit la clé pour mettre fin à leur peur de la pandémie – soit c'est leur ticket de retour à leur vie matérialiste et charnelle normale.

Cependant, nous pouvons aussi le voir d'une manière surnaturellement négative - auquel cas, nous avons simplement été trompés par la sorcellerie parce que nous avons attribué un pouvoir à quelque chose au-delà de ses propriétés physiques.

En tant que tel, le vaccin lui-même est un faux signe - c'est quelque chose qui , selon de nombreux cercles chrétiens, correspond à la marque de la bête - alors que les vaccins n'ont rien à voir avec la loi de Dieu. Lorsque les chrétiens croient que la marque de la bête n'est qu'un vaccin - ou quoi que ce soit en dehors de l'observation de la loi de Dieu selon l'évangile du Seigneur Jésus ( 1 Timothée 1:11 ), Satan gagne .

De plus, si le vaccin était la marque de la bête, ce ne serait qu'une "solution miracle" pour surmonter les grandes épreuves de la fin des temps. Le monde veut un procès où tout ce que l'on aurait à faire serait de ne pas prendre de vaccin et d'être considéré comme digne de la vie éternelle - sans aucune sorte d'introspection ou de repentir d'une pléthore d'autres péchés .

Nous devons admettre que cette idée peut sembler paradoxale - cependant, la même chose s'applique à de nombreuses vérités auxquelles tout le monde doit venir naturellement dans le cheminement chrétien. Par exemple, la connaissance de la question juive est essentielle pour naviguer à l'époque dans laquelle nous vivons - mais comprendre la « question juive » ne fera rien en soi pour nos vies éternelles sans une véritable connaissance du Seigneur Jésus . Nous devons avoir la maturité nécessaire pour voir une conspiration pour ce qu'elle est tout en craignant le Seigneur Jésus par-dessus tout - ce qui signifie consacrer notre vie à Son service .

Lorsque nous faisons de quelque chose qui n'est pas le Seigneur Jésus le centre de nos vies, nous tombons simplement dans l'idolâtrie - que nous ayons prolongé nos vies momentanément à travers ce centre d'intérêt ou non.

Pour conclure cette idée de faux signes, le Seigneur dit dans Matthieu 7:22-23,

22  Beaucoup me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé en ton nom , n'avons-nous pas chassé des démons en ton nom , n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton nom ? 23  Et alors je leur déclarerai : Je ne vous ai jamais connus ; laissez-moi, vous qui pratiquez l'anarchie .

Le Seigneur Jésus nous dit que les gens qui pensaient avoir prophétisé et accompli des miracles en son nom étaient simplement ceux qui pratiquaient l'anarchie. Encore une fois, l'apostasie de l'agneau-bête de l'anarchie perçoit évidemment sa propre foi comme sincère - alors qu'en fait elle n'atteint que l'anarchie.

De plus, les actes surnaturels qu'il se perçoit comme accomplissant ne sont pas réels . Voyez le puissant antidote que Deutéronome 13:1-4 nous donne contre les faux signes et les prodiges,

1 Si un prophète ou un rêveur se lève parmi vous et vous donne un signe ou un prodige,  et que le signe ou le prodige se  réalise , dont il vous a parlé, en disant : Suivons d'autres dieux (que vous n'avez pas connu) et servons-les',  vous n'écouterez pas les paroles de ce prophète ou rêveur de songes ; car le Seigneur ton Dieu t'éprouve pour savoir si tu aimes le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur et de toute ton âme. Tu suivras l'Éternel, ton Dieu, et tu le craindras; et vous garderez ses commandements, écouterez sa voix, le servirez et vous attacherez à lui .

En d'autres termes, peu importe les signes et les prodiges que l'on nous donne - et peu importe ce que l'on dit - tant que nous craignons Dieu, gardons ses commandements, écoutons sa voix, le servons et nous attachons à lui - par les paroles de son prophète ( Deutéronome 18 :15 ), du Seigneur Jésus ( Actes 3 :22) — et de ses apôtres ( Matthieu 10 :40 ).

Ouvrir les sceaux dans Apocalypse 6

Lorsque nous le faisons en recherchant son Royaume et sa justice par-dessus tout, il garantit que nous serons pris en charge ( Matthieu 6 :33 ) — et nous pouvons continuer l'œuvre de hâter la venue du Seigneur Jésus en faisant croître sa moisson sans avoir craindre la bête, son image et ses désirs.

QUELLES SONT LA PREMIÈRE BÊTE ET LA BÊTE D'AGNEAU ?

Alors que sont la première bête et la bête d'agneau spécifiquement ? C'est peut-être déjà évident pour certains de nos lecteurs, mais d'abord, récapitulons leurs attributs.

La première bête doit remplir ces critères selon les arguments que nous avons fournis :

  • Désire que ceux qui ne l'adorent pas doivent mourir
  • Désire que le monde prenne sur lui l'anarchie, sinon ils ne peuvent ni acheter ni vendre
  • Fait craindre au monde des pertes financières à cause d'un état d'esprit trop matérialiste
  • Domine la terre entière - parfois militairement
  • Exerce l'autorité de Satan/du dragon
  • A une blessure qui a été guérie, ce qui fait que le monde se demande après elle
  • Trompe le monde entier en l'adorant
  • Blasphème Dieu

La bête agneau doit remplir ces critères selon les arguments que nous avons fournis :

  • Se perçoit suivre le Seigneur Jésus
  • Exerce une double autorité
  • Se compose de nombreux faux prophètes et faux christs
  • Suit l'anarchie
  • Fondamentalement matérialiste
  • S'élève comme dieu
  • Sert les desseins de Satan
  • Amène le monde à adorer la bête dont la tête a été blessée

Le système de la première bête et de la bête agneau doit remplir ces critères selon les arguments que nous avons fournis :

  • Ensemble doivent donner l'apparence de Dieu leur donnant son soutien et sa faveur
  • Les signes et les prodiges qui sont accomplis - avec la tête blessée - doivent être grands et mensonges simultanément
  • Les deux doivent constituer un système de commerce international et de prostitution
  • La première bête doit haïr la bête agneau et chercher sa destruction
  • Doit surgir plus près vers la fin du sixième sceau et culminer à la fin du sixième sceau

Ce sont tous des critères vraiment très précis .

La première bête - ou plus précisément la tête qui a été blessée pour laquelle l'image a été faite - n'est autre que la communauté juive internationale . Ils souhaitent que tous ceux qui ne les vénèrent pas meurent - de leur propre aveu - et ils ont réussi dans cette entreprise au prix de plus de 50 millions de vies pendant la Seconde Guerre mondiale - provoquant une catastrophe indicible et les actes de terreur les plus horribles sur les peuples allemand et ukrainien qui ont refusé de les servir - inaugurant une période de peur face aux paroles du Juif.

De leur propre aveu , les Juifs sont des créateurs prolifiques de péché et d'anarchie car ils détruisent les nations en corrompant leur moralité. Si l'on n'adhère pas à leur programme d'anarchie - notamment celui de l'intégration raciale - on perd le droit de faire des affaires ou de trouver un emploi - selon les désirs des Juifs.

Les juifs sont aussi les architectes du marxisme culturel qui, entre autres choses, amène la société à devenir trop matérialiste et à tout considérer en fonction de l'impact qu'elle a sur l'existence matérielle. Beaucoup d'entre nous qui se sont considérés comme éclairés sur la question juive ont négligé cette doctrine fondamentale du marxisme. De plus, les Juifs l'ont utilisé avec un effet dévastateur sur les cœurs et les esprits d'Adamkind qui sont essentiellement devenus des esclaves salariés, des mécontents sur-consommateurs - alimentés par des drames artificiels projetés via les médias d'information .

Les juifs contrôlent littéralement la terre entière par le biais des banques et de l'argent internationaux - à travers lesquels ils détruisent leurs ennemis par leurs pays shabbos goy - comme les pays soi-disant chrétiens qui ont attaqué l'Allemagne nationale-socialiste lorsqu'ils ont cherché à se débarrasser du juif parasite .

Apocalypse 2 : 9 et 3 : 9 nous parlent de « ceux qui se disent Judéens, et qui ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan ». Il n'y a qu'un seul groupe sur la terre entière qui prétend à tort être des Israélites à une si grande échelle - et ce sont les Juifs . Ils sont la "synagogue de Satan" - et ainsi "le dragon a donné [la communauté juive internationale] son ​​pouvoir et son trône, et une grande autorité". ( Apocalypse 13:2 )

L'un des principaux moyens par lesquels la communauté juive internationale a manipulé le monde pour qu'il se soumette est d'éclairer tout le monde avec le mensonge de l'Holocauste . C'était une prétendue "blessure" que les Juifs ont reçue, mais qui a apparemment été miraculeusement guérie quand ils ont soudainement - et immédiatement après - reçu leur pays ersatz d'"Israël" - tandis que d'innombrables " survivants de l'Holocauste " sont devenus riches et puissants, dominant tout le monde. industriels et universitaires.

Par le biais des médias hollywoodiens principalement, les Juifs blasphèment Dieu en niant que le Christ Jésus est le vrai Messie d'Israël, en le souillant continuellement et en se moquant de la morale chrétienne . En tant que tels, ils poussent leur programme d'anarchie à travers les médias hollywoodiens avec des techniques de lavage de cerveau sophistiquées - et aussi pas si sophistiquées .

De plus, l'un des plus grands blasphèmes issus de ces temps modernes est le scientisme du Big Bang et la théorie de l'évolution . Ces mensonges blasphématoires sont devenus si répandus que de nombreux chrétiens sincères en sont venus à douter qu'Adam ait été créé à partir de la terre - et que l'univers soit né par la puissance de Dieu.

À ce stade, remettre en question tout ce que disent les Juifs – ou leur récit – est essentiellement illégal – du moins selon eux – et vous serez annulé en guise de punition.

La bête d'agneau n'est autre que la contrefaçon du christianisme des pays occidentaux blancs sous les doubles cornes du catholicisme et du protestantisme. On pourrait soutenir que l'orthodoxie orientale est en quelque sorte distincte, mais l'orthodoxie orientale n'est que le petit enfant du catholicisme lui-même - et pâlit en comparaison lorsque l'on considère la taille et l'influence de ses partisans.

Ces cornes se perçoivent certainement comme ayant une foi sincère dans le Seigneur Jésus, mais leurs doctrines n'apportent trop souvent que l'anarchie et le service aux agendas juifs . De plus, leurs doctrines produisent des chrétiens fondamentalement matérialistes qui désirent simplement vivre dans la bénédiction matérielle de Dieu - au lieu de hâter la venue de Son Fils.

En regardant plus en détail le catholicisme et le protestantisme , nous trouvons une diversité de « christs » et de versions des évangiles au sein de chaque groupe. Autant les catholiques voudraient revendiquer l'unité, autant leur unité n'est rien de plus qu'une partialité envers leurs propres traditions d'hommes. Avec le protestantisme, d'autre part, nous ne pensons pas que quiconque soutienne qu'il n'y a pas une diversité d'évangiles dans les limites de leurs doctrines globales.

Dans la société hyper-individualiste et humaniste d'aujourd'hui, le christianisme a élevé « l'expérience humaine » à quelque chose de sacré. Quand les athées posent des questions comme : « Comment Dieu pourrait-il permettre la souffrance dans le monde ? Les chrétiens se bousculent pour répondre de manière à montrer que Dieu valorise l'expérience humaine de chaque individu souffrant - au lieu de simplement dire : « Qui es-tu, ô personne, qui réponds à Dieu ? La chose moulée ne dira pas au mouleur : 'Pourquoi m'as-tu fait ainsi', n'est-ce pas ? ( Romains 9:21 )

En tant que tel, le christianisme a élevé l'expérience humaine au-dessus des desseins de Dieu - et par extension, ils se sont élevés au-dessus des desseins de Dieu. Étant donné qu'ils attachent une grande importance à leur expérience humaine et charnelle, tout leur cadre doctrinal est centré sur une vie confortable et «bénie» sur terre - tandis que l'au-delà sert de réflexion après coup ou de plan d'assurance.

De plus, par amour de l'expérience humaine, ils ont élevé des bipèdes non-adamiques au statut d'"humanité" - qui est maintenant composée de "races" différentes mais égales aux yeux de Dieu - remplissant doublement leur coupe d'anarchie par l'élévation de leur propre chair au statut de dieu.

Le catholicisme et le protestantisme sont en désaccord sur de nombreuses questions - mais en ces temps modernes, ils marchent de pair dans leur position sur le Juif . Ils élèvent faussement les Juifs au statut de véritable Israël - que ce soit sciemment en les soutenant dans le sionisme chrétien ou - dans la grande minorité des cas - en soutenant involontairement leur mensonge par l' erreur du remplacement et de la théologie dispensationaliste .

Les protestants ignorent le fait que l'affiche de la réforme - Martin Luther - a écrit une exposition sur les Juifs intitulée Les Juifs et leurs mensonges . Le laïc protestant n'est peut-être même pas conscient de « l'antisémitisme » de Luther, tandis que de nombreux historiens chrétiens l'ignorent purement et simplement – ​​prétendant qu'il n'existe pas – afin de se réserver le droit de louer Luther comme un homme bon.

Nous avons également remarqué un phénomène assez déroutant lorsque nous débattons de théologie avec des catholiques ou des protestants. Lorsqu'ils débattent avec un catholique, ils projettent des vues protestantes sur leur adversaire - et lorsqu'ils débattent avec un protestant, ils projettent des vues catholiques sur leur adversaire. Par exemple, les catholiques croient que tous ceux qui ne sont pas catholiques sont protestants - et par conséquent, ils croient que critiquer le protestantisme constitue généralement un désaccord valable et convaincant avec leurs adversaires.

D'un autre côté, quand on n'est pas d'accord avec la sola protestante de la justification par la foi seule - citant peut-être Jacques 2:24 , "une personne est justifiée par les œuvres et non par la foi seule" - ils critiqueront le point de vue de leur adversaire comme s'ils croyaient en fonctionne de la même manière que les catholiques croient aux œuvres.

Qu'il suffise de dire que cette fausse dichotomie - un exemple classique de la dialectique marxiste - est vraiment une distraction assez brillante de la discussion théologique réelle - et quand ils s'unissent pour soutenir le Juif, ils soutiennent Satan - et ils soutiennent le mensonge de l'Holocauste pour pousser les agendas sataniques des Juifs.

Le christianisme croit que la création de l' État ersatz d'Israël - et leur "survie" de l'Holocauste - équivaut au rassemblement des tribus d'Israël dans leur patrie comme une question d'accomplissement prophétique - alors qu'en fait, leur rassemblement prouve seulement qu'ils ne sont pas le peuple d'Israël . Essentiellement, les chrétiens ont erré après la blessure par l'épée qui a été guérie - croyant que c'était du feu qui descendait du ciel de Dieu.

Lorsque la communauté juive internationale a défendu l'État d'Israël pendant la guerre des Six jours , les chrétiens du monde entier ont perçu la défaite humiliante et rapide de l'Égypte, de la Jordanie et de la Syrie comme un acte de Dieu - et les médias contrôlés par les juifs ont certainement encouragé cette interprétation de ces événements. Tous ces signes - les guerres juives et l'Holocauste - sont certainement suffisamment importants pour accaparer l'attention du monde.

Ce sont aussi des mensonges - il n'y a rien de surnaturel à leur sujet - et ils sont simplement aidés par leur argent international et le pouvoir qu'il leur donne sur les pays occidentaux et chrétiens matérialistes - qui font face à des sanctions internationales et peut-être même à la guerre - comme l'Allemagne nationale-socialiste ou l'Afrique du Sud de l'apartheid . — s'ils ne se conforment pas à un culte des Juifs ou à leur programme d'anarchie.

La prostitution sans précédent et complète du commerce international dans laquelle se livrent les nations blanches, soi-disant chrétiennes, ne sert qu'à renforcer l'argent international des Juifs. En tant que tels, les Juifs détestent les économies enracinées dans l'identité nationaliste - comme l'Allemagne nationale-socialiste susmentionnée et l'Afrique du Sud de l'apartheid - qui s'opposent à leurs plans mondialistes.

Dans une tournure d'ironie insensée - prouvant que la vérité de la prophétie est plus étrange que la fiction - les Juifs détestent absolument le christianisme blanc - leurs "idiots utiles" - et travaillent sans relâche pour y mettre fin. La pierre angulaire de leur identité même est le reniement du Seigneur Jésus et la fin – ou du moins le ridicule – de ceux qui professent son nom.
Malgré ce fait, le catholicisme et le protestantisme servent les Juifs et leur obéissent à qui mieux mieux.

Voir aussi
-  La "Marque de la Bête" est là : les implants de micropuce qui suivent votre statut vaccinal sont désormais utilisés en Suède
-  L'opération Covid-19 met à nu le "Nombre de la Bête"
-  Au sujet du 666, du Carbone, du Graphène et de la Bête

-  USA (et UE). La loi sur l’antisémitisme va rendre le christianisme illégal
- 
Covid-Arnaque. La crise sanitaire gérée par le Talmud
-  La Clé du Mystère (Partie-6). "Nous, les Juifs, vous avons conduits dans un nouvel enfer ", avoue le Dr. Oscar Lévy
-  G.B. Les Juifs émettent "dix commandements '' que tous les politiciens doivent suivre pour mieux servir les intérêts juifs
-  La malhonnêteté, l'hypocrisie, la haine des autres et le subterfuge dans la religion juive par Ron UNZ
-  Pour comprendre le monde, lisez les Protocoles des Sages de Sion (1ère partie)
-  Pour comprendre le monde, lisez les Protocoles de Sion (2ème parie). Soljenitsyne : Les Protocoles se réalisent sous nos yeux

 Hannibal GENSERIC

 

7 commentaires:

  1. Merci Monsieur GENSERIC pour cette piqûre de rappel (sans vilain jeu de mot) quant à la période eschatologique que nous vivons. Grosse force à vous.

    RépondreSupprimer
  2. L'intolérance et la suffisance des religieux occidentaux n'a d'égal que leur ignorance.
    L'Indouisme de Saï Baba est l'avenir de toutes les religions.
    Il est déjà sponsorisé par Sri Aurobindo et les plus grands d'Inde
    https://www.choix-realite.org/4820/lavatar-sathya-sai-baba-quest-ce-quun-avatar-2

    RépondreSupprimer
  3. Le gouvernement Macron-Leyen-Breton court après les vaccinés : il lui reste la guerre contre la Russie et/ou le puçage à l'échelle européenne. https://nicolasbonnal.wordpress.com/2022/01/27/le-vaccin-arbeit-en-allemand-ne-rend-plus-du-tout-libre-fin-du-cauchemar-alors-qui-serait-remplace-par-dautres-cauchemars-le-gouvernement-va-devoir-reculer-sur-le-passe-sanitaire-degois/

    RépondreSupprimer
  4. Les enfants soyez bien sages sinon le grand mechant loup va vous devorez.
    https://www.youtube.com/watch?v=sSZLV83SKo0
    Meme Macron joue avec cet artifice manipulatoire.
    Sinon on peut tjrs lire "la bible devoilee" Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman. Cela remet un peu a l'heure.
    "aide-toi et le ciel t'aidera" disait Lafontaine
    Pechez autant que vous voulez, il est mort sur la croix pour vous absoudre.
    On croirait entendre Benjamin Fullford ou Qanon, restez chez vous tranquille, ne faites rien, on s'occupe de tout.
    La priere n'est rien d'autre qu'une auto-hypnose, un auto-conditionnement rien a voir avec la spiritualite.
    Etymologie de Muslim est soumis(pluriel) a Dieu.
    La nouveau testament a ete ecrit au concile de Nicee en 325, son but est le controle des masses.
    Dieu s'est fait homme pour que l'homme se fasse Dieu... il y a du boulot encore.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vous pensez que les livres saints ont été écrit pour manipuler les masses courez donc vous faire vacciner et venez pas nous embêtez.
      C'est votre âme qui est en jeu, on ne joue pas avec son âme comme on joue aux jeux vidéos !

      Supprimer
  5. Question simple : Puisque c’est Jesus qui reviendra sur terre, quelle religion va t il promouvoir sur terre : Le Christianisme ou le Judaisme ? Ou l’Islam puisque les musulmans aussi reconnaissent aussi que Jesus sera de retour sur terre ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Question simple amène une réponse simple : Tout ceux qui refuseront la marque de la bête et qui ont une foi inébranlable en Dieu aussi bien chez les musulmans que chez les chrétiens, pour le judaïsme je ne m'exprime pas car de par son histoire c'est un peu une religion à part (peut être les juifs qui refusent l'état d'israhell, ça semblerait logique). Ce n'est que mon point de vue.

      Supprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.