mardi 19 décembre 2017

Les premières livraisons iraniennes entrent en Syrie par voie terrestre



Le premier convoi militaire iranien a traversé la frontière de Syrie en arrivant d’Irak, par le passage de Tell al-Afar, cette semaine, selon une publication, le 16 décembre, de l’organe de presse le New Arab, basé à Londres.
Image associée
Un responsable irakien de haut-rang a confié au Nw Arab que le convoi militaire iranien est constitué de 20 camions sous couverture transportant une charge inconnue. Le responsable a ajouté que ce convoi est escorté par des combattants et commandants du Corps des Gardiens de la Révolution Iranienne (CGRI), du Hezbollah irakien et du Hezbollah al-Nujaba (pour la libération du Golan occupé illégalement par les sionistes).
Un convoi de 20 véhicules lourds immaculés de boue et ne portant aucune inscription d’identification a traversé la frontière pour entrer en Syrie après avoir circulé sur le territoire irakien par les checkspoints détenus par les unités populaires de mobilisation  … Les véhicules transportent des forces iraniennes et irakiennes  pour combattre au côté du régime Assad. Je pense que cela signale l’activation de la fameuse route terrestre prévue de longue date entre Téhéran et Damas ” a constaté ce responsable irakien s’exprimant au micro de the New Arab.
Si ces affirmations sont exactes, on peut considérer qu’il s’agirait d’une énorme réalisation pour l’Iran et ses alliés, essentiellement le Hezbollah libanais. Au ours de ces quatre dernières années, l’Iran envoyait des cargaisons d’armes et de munitions à l’armée syrienne et surtout au Hezbollah par voie aérienne. Cette méthode a permis à Israël d’identifier, de suivre à la trace et prendre pour cibles facilement les cargaisons d’armes à destination du Hezbollah, puisque très peu d’avions atterrissent sur les aéroports syriens chaque jour
.
Cette fois, Israël devra développer de nouvelles capacités pour identifier toutes les cargaisons iraniennes circulant le long de cette route terrestre, puisqu’elle sera utilisée par des milliers d’entreprises privées irakiennes et syriennes quotidiennement dans les mois à venir. Les experts pensent que cela offrira au Hezbollah un énorme avantage sur Israël et que cela pourrait permettre à l’Iran d’augmenter substantiellement ses livraisons à l’Axe de la Résistance contre les états voyous américain et israélien.
Hannibal GENSERIC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire