mercredi 6 décembre 2017

Syrie. L'Iran réussit à établir une voie terrestre majeure entre Téhéran et la Méditerranée

L'Armée Arabe Syrienne (AAS), le Hezbollah et leurs alliés ont établi un contrôle total sur l'autoroute entre les villes syriennes de Boukamal et Deir ez-Zhor. Ainsi, l'armée syrienne et les forces soutenues par l'Iran disposent officiellement d'une route terrestre majeure entre le Liban et l'Iran.
Les Etats-Unis et Israël craignaient depuis longtemps que l'Iran puisse utiliser cette voie pour approvisionner le Hezbollah au Liban et la'AAS en Syrie.
Cette route est maintenant réalité.
 
Poche de Beit Jinn (Quneitra) : les troupes syriennes tiennent sous leur feu une importante voie d'approvisionnement des terroristes
Les combats entre l'Armée Arabe Syrienne (AAS) et les terroristes islamistes de la coalition Hayat Tahrir al-Sham (HTS) se poursuivent dans la poche de Beit Jinn (Beit Jinn pocket) dans le sud de la Syrie.
Les troupes gouvernementales ont sécurisé les hauteurs Barda'yah (Taloul Barda'yah) et capturé Tall Shihab. Ce faisant, les forces gouvernementales tiennent désormais sous leurs feux une ligne d'approvisionnement vitale de Hayat Tahrir al-Sham entre la partie ouest et la partie orientale de la poche.
Si elle réussi à tronçonner la poche de Beit Jinn en deux parties distinctes, l'armée devrait poursuivre son offensive en direction de Maghar al-Mir, ce qui lui permettrait d'isoler complètement la ville de Beit Jinn encore tenue par les terroristes  islamistes soutenus par Israël.

Euphrate 
Situation militaire dans la vallée de l'Euphrate (sud-est syrien)
Poursuivant leur progression vers le sud, le long de la rive occidentale de l'Euphrate, les forces Tiger, une unité d'élite de l'armée syrienne, auraient fait jonction avec les positions de l'Armée arabe syrienne (AAS) près de la ville frontalière de Boukamal. Si cette nouvelle est confirmée, cela signifie que l'armée syrienne contrôlerait désormais toute la rive occidentale de l'Euphrate entre Deir ez-Zhor et Boukamal.
Cela signifie également que les jihadistes encore en état de combattre en Syrie ont pris la fuite dans le désert entre les provinces de Deir ez-Zhor et de Homs.
La progression de l'armée syrienne  a été activement soutenue par les avions de guerre des forces aérospatiales russes, notamment par les bombardiers stratégiques Tu-22M3. 
Le désert syrien où se cachent le reste des jihadistes 
Situation sur la rive orientale de l'Euphrate
Dans le même temps, sur la rive orientale de l'Euphrate, Pendant ce temps, les Forces Démocratiques Syriennes, une coalition de groupes majoritairement kurdes soutenue par les États-Unis, ont pris le contrôle de tous les villages jusqu'à la ville de Khara'ij, selon des sources kurdes. Cependant, tous les villages au sud de Khara'ij, y compris la ville de Hajin, sont toujours sous le contrôle de l'Etat islamique.
Poutine proclame une victoire totale sur l'EI dans l'Est syrien et déclare vouloir passer à la phase de règlement politique 
Vladimir Poutine a proclamé mercredi 6 décembre une victoire totale contre le groupe Etat islamique (Daech) sur les deux rives de l'Euphrate en Syrie, rapporte mercredi l'agence Interfax.
L'opération militaire dans cette région de l'est de la Syrie est désormais terminée, a ajouté le chef du Kremlin, qui a déclaré qu'il était temps désormais de passer à la phase de règlement politique du conflit. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire