jeudi 16 décembre 2021

L'année 536 était, jusqu'à maintenant, la pire année de l'Histoire humaine. Elle pourrait être bientôt détronée

Si vous demandez à Michael McCormick, historien à l’université de Harvard (États-Unis) quelle a été la pire année de tous les temps pour l’humanité, il vous répondrait sans hésitation :  c'est l’année  536 après J.C.
Cette  année a été marquée par une éruption volcanique cataclysmique islandaise,  et c'était alors le début d'un  siècle de souffrances et de mort. 

De nos jours, outre la sinistre arnaque Covid, déclenchée depuis deux ans par une élite vorace et criminelle, nous subissons une exceptionnelle rafale d'éruptions volcaniques qui pourraient provoquer un REFROIDISSEMENT mondial, des pertes de récoltes entraînant la famine généralisée, et un effondrement complet des systèmes sanitaires, financiers et politiques qui sont déjà chancelants. 

En l'an 536, l’Europe, l’Afrique du Nord, le Moyen-Orient et certaines parties de l’Asie ont été plongés dans une obscurité totale par un brouillard mystérieux.
Cette obscurité a provoqué, en plein été, des chutes de neige en Chine, des mauvaises récoltes à l’échelle continentale, une sécheresse extrême, la famine et des maladies dans la majeure partie de l’hémisphère Nord.
L’anno peggiore della storia dell’umanità? Il 536 d. C.L’anno peggiore della storia dell’umanità? Il 536 d. C.

Le brouillard sinistre a créé un monde terne avec une obscurité omniprésente dans l’hémisphère nord pendant 18 mois, avec un crépuscule implacable qui se prolongeait jour et nuit. Les effets sur le climat ont été tels que les chroniques irlandaises parlent d’un “manque de pain dans les années 536-539”.
Les températures de l’été 536 ont chuté entre 1,5 °C (2,7 °F) et 2,5 °C (4,5 °F), amorçant ainsi la décennie la plus froide des 2.300 dernières années.
La dévastation internationale déclenchée par le brouillard non identifié a donné lieu à l’appellation “L’âge des ténèbres” qui a été utilisée pour désigner cette période inquiétante. Puis, c’est en 541, que la peste de Justinien est apparue, et tout a encore empiré. À savoir que la peste de Justinien est la toute première pandémie de peste au monde (les pestes précédentes restent incertaines quant à leur nature exacte). Voir la suite ici.

Et la situation de l’humanité a ensuite empiré suite à deux nouvelles éruptions massives en 540 et en 547. Ensuite, une épidémie de peste bubonique frappait la Méditerranée entre 541 et 543, tuant quelque 100 millions de personnes, soit la moitié de la population mondiale. Une conjonction d’événement malheureux qui est probablement à l’origine de l’effondrement de l’Empire romain oriental. 
Jusqu'à ce jour, sur une population mondiale de 8,47 milliards de personnes, 3,63 milliards ont été complètement "vaccinés" (46,6%), cela veut dire que d'ici fin décembre, les gouvernements criminels auront inoculé les vaccins mortels ARNm à la moitié de la population mondiale.

C'est l'équivalent de la peste bubonique des années 541 et 543. 

Une rafale de volcans actifs provoquera un REFROIDISSEMENT mondial

Très peu de gens suivent cela, mais le nombre de volcans actifs qui crachent actuellement des particules dans la haute atmosphère est extraordinaire. Cette page sur VolcanoDiscovery.com répertorie les volcans actuellement actifs à travers le monde, et ils se comptent par dizaines.

Le volcan La Palma (Cumbre Vieja) a été si grand que la taille de l'île sur laquelle il se trouve s'est agrandie de 43 hectares depuis le début de son éruption. Pendant ce temps, le volcan a éjecté de grandes quantités de particules dans l'atmosphère.

Selon ce rapport d'activité volcanique hebdomadaire Smithsonian / USGS, quatre nouveaux volcans viennent de commencer à entrer en éruption du 1er au 7 décembre de cette année, avec plus d'une douzaine de volcans actifs répertoriés sur presque tous les continents. Le Cercle de feu se réchauffe…

Le volcan La Palma est calme depuis environ deux jours, ce qui laisse penser à de nombreux observateurs que l'évent est bloqué. À moins que la pression sous l'évent ne soit détournée d'une manière ou d'une autre, cela peut entraîner une accumulation de pression extrême jusqu'à ce qu'un soufflage catastrophique se produise. Plus l'éruption est importante, plus la matière particulaire est éjectée dans l'atmosphère.

Par exemple, comme rapporté par Electroverse.net à propos d'une explosion volcanique plus tôt cette année :
Le volcan Sinabung incroyablement actif de Sumatra a explosé de manière spectaculaire à nouveau aujourd'hui, le 2 mars, envoyant des cendres volcaniques haut dans l'atmosphère.
Le Volcanic Ash Advisory Center (VAAC) de Darwin met en garde contre un épais panache de cendres atteignant 40 000 pieds (12,2 km).
Les particules éjectées à des altitudes supérieures à 32 800 pieds (10 km) – et dans la stratosphère – ont un effet de refroidissement direct sur la planète
.

Ces grandes éruptions qui crachent une matière particulière dans l'atmosphère sont appelées « panaches de cendres », et la NASA surveille les panaches de cendres à travers le monde à l'aide d'images du spectroradiomètre imageur à résolution modérée (Moderate Resolution Imaging Spectroradiometer MODIS).

Les panaches de cendres empêchent la lumière du soleil d'atteindre la couche végétale à la surface de la Terre

Plus il y a de panaches de cendres, plus la lumière du soleil est bloquée pour atteindre la surface de la Terre. Cela provoque plusieurs effets, notamment :

1) Refroidissement global de la planète.

2) Réduction de l'énergie solaire atteignant les cultures vivrières et d'autres types de végétation.

L'éruption du mont Tambora le 5 avril 1815, par exemple, a éjecté tellement de matière dans l'atmosphère que l'été 1816 que l’on a nommé cette année-là   « l'année sans été ». La planète entière était beaucoup plus froide, les cultures vivrières ont péri et les gens sont morts de faim partout dans le monde. Comme l'explique le site Web du Centre UCAR pour l'enseignement des sciences :

Le mont Tambora a éjecté tellement de cendres et d'aérosols dans l'atmosphère que le ciel s'est assombri et le Soleil a été masqué.
Mais les plus petites particules crachées par le volcan étaient suffisamment légères pour se propager dans l'atmosphère au cours des mois suivants et ont eu un effet mondial sur le climat. Ils se sont frayés un chemin dans la stratosphère, où ils ont pu se répartir plus facilement sur le monde. La température moyenne mondiale de la Terre a chuté de trois degrés Celsius.
L'Année sans été a eu de nombreux impacts en Europe et en Amérique du Nord. Les récoltes ont été anéanties – soit par le gel, soit par le manque de soleil. Cela a causé la raréfaction de la nourriture et a fait craindre aux agriculteurs capables de faire pousser des cultures d'être volés. Le manque de récoltes réussies cet été-là a rendu la nourriture cultivée plus précieuse et le prix de la nourriture a grimpé.

Si le volcan La Palma entre en éruption avec une force suffisante, cela ne menacerait pas seulement la côte Est des États-Unis d'un tsunami, mais il provoquerait également un effet de refroidissement global allant jusqu'à 2 degrés Celsius, d'une durée de 1 à 2 ans.

Une baisse de 2 degrés des températures moyennes mondiales effondrerait les rendements alimentaires dans le monde tout en entravant la production d'énergie solaire en Allemagne et dans d'autres pays européens qui dépendent des panneaux solaires. Dans le même temps, l'Allemagne ferme le gazoduc Nordstream 2 en provenance de Russie [2], aggravant une pénurie déjà extrême d'hydrocarbures pour la production d'engrais à travers le continent européen, garantissant des pénuries de cultures vivrières et une inflation alimentaire dangereuse tout au long de 2022. [3]

Il semble qu'une famine mondiale approche à grands pas, et si le volcan La Palma souffle avec une force suffisante, cela pourrait être un scénario apocalyptique réel pour de nombreux citoyens à travers le monde. Les géologues conventionnels, cependant, disent que l'éruption de La Palma est peut-être terminée. Espérons tous qu'ils ont raison. Gardez un œil sur l'île juste pour être sûr.

NOTES

[1] Liste des volcans actuellement en éruption d'après les données de Global Volcanism Program - Smithsonian Institution

Volcan

Pays

Activité

Awu

Indonesia

Nouvelle éruption

Davidof

United States

Nouvelle éruption

Semeru

Indonesia

Nouvelle éruption

Aira

Japan

Éruption continue

Etna

Italy

Éruption continue

Great Sitkin

United States

Éruption continue

Karymsky

Russia

Éruption continue

Kilauea

United States

Éruption continue

La Palma

Spain

Éruption continue

Lewotolok

Indonesia

Éruption continue

Merapi

Indonesia

Éruption continue

Pavlof

United States

Éruption continue

Semisopochnoi

United States

Éruption continue

Sheveluch

Russia

Éruption continue

Suwanosejima

Japan

Éruption continue

Whakaari/White Island

New Zealand

Éruption continue

[2] Berlin menace de ne pas autoriser le fonctionnement du gazoduc Nord Stream 2 pour dissuader Moscou d’envahir l’Ukraine

Le nouveau gazoduc germano-russe risque de ne pas être autorisé à fonctionner en cas de nouvelle « escalade » en Ukraine, a indiqué dimanche soir la cheffe de la diplomatie allemande. Cette menace s’ajoute à celles du G7 qui avertit Moscou du risque de sanctions en cas d’agression militaire contre l’Ukraine. Ce pipeline d’approvisionnement qui tient tant à cœur à Poutine est déjà très critiqué par nombre de pays qui s’inquiètent d’une trop grande dépendance de l’Europe à l’égard de la Russie.

L’imposition éventuelle de sanctions par l’Occident au projet Nord Stream 2 causerait autant de dommages à l’Europe qu’à la Russie, a souligné Emily Holland, chercheuse au Collège Militaire de Forces navales des États-Unis, dans une tribune publiée mercredi dans la version électronique du Washington Post.

[3] Le procédé Haber est un procédé chimique conçu pour synthétiser de l'ammoniac (NH3) par hydrogénation du diazote (N2) gazeux atmosphérique par le dihydrogène (H2) gazeux en présence d'un catalyseur.
Le procédé Haber-Bosch a une importance économique énorme, car il est complexe de fixer l'azote, en grandes quantités ainsi qu'à un coût peu élevé, avec autres procédés mis au point. L'ammoniac ainsi obtenu sert le plus fréquemment à créer des engrais azotés synthétiques, lesquels sont essentiels pour alimenter le tiers de la population mondiale au début du XXIe siècle.

Hannibal Genséric 
 
 

6 commentaires:

  1. La nature se fâche mais l'homme y ajoute encore des malheurs. Aux USA Biden ferme les projets des énergies de l'administration Trump. L'Europe refuse de mettre en service Nordstream 2 et pénalise ainsi ses propres citoyens. La population de ces deux continents est encore trop passive, car manifester dans les rues ne va pas évincer les dirigeants criminels. Un blocus serait plus efficace.

    RépondreSupprimer
  2. Ohhh allez ?? Refroidissement global ?? Vous êtes si sceptique face à Greta, la géante intellectuelle du réchauffement climatique, que c'est incroyable pour nous tous qui voyons toute la glace fondue dans l'Arctique, l'Antarctique et les ours polaires se noyer...
    Nous voyons tous le réchauffement climatique et nous devons éliminer de l'atmosphère terrestre tout le dioxyde de carbone pour sauver la mère Gaia
    Aussi, n'oubliez pas de prendre votre vaccin COVIDIOCY

    RépondreSupprimer
  3. Beau travail Hannibal. Laissons les Europeens crever sinon.

    RépondreSupprimer
  4. Tout ceci est parfaitement exact et le refroidissement dû aux cycles de l'activité solaire (ce qui n'est pas une nouveauté) a été prévu et exposé en détail par l'ancien directeur de l'Ecole Sup. de Physique et de Chimie de Paris et ancien collaborateur du Prix Nobel Pierre-Gilles de Gennes ("Pierre-Gilles" dans milieux scientifiques à l'époque !), M. Jacques Duran http://www.pensee-unique.fr/doutes.html (bien que son rationalisme affiché soit débile).
    Il est triste de voir à quel point dans la pensée (?) du public, il n'y a plus que des "croyances" au sens où "l'on croit au vaccin" ou au réchauffement climatique, autrement-dit la réalité constatée et les conclusions établies à partir de raisonnements sont équiparées avec les idéologies. La réponse de M. Reynard est typique à cet égard, mais ce n'est pas un cas isolé, loin s'en faut.

    RépondreSupprimer
  5. ((Alpha + Zulu).Delta + (Alpha + Oscar).Omicron)² = Un tas de vaccinés

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.