vendredi 24 décembre 2021

Le rapport « confidentiel » de Pfizer sur le vaccin. C’est une bombe.

 « Avez-vous vu les données du vaccin Pfizer dans un rapport « Confidentiel? C’est une bombe. Pas étonnant que la FDA se soit battue pour le garder caché pendant 55 ans.

En février 2021, Pfizer avait déjà reçu plus de 1 200 rapports de décès prétendument causés par le vaccin et des dizaines de milliers d’événements indésirables signalés , dont 23 cas d’avortements spontanés sur 270 grossesses et plus de 2 000 rapports de troubles cardiaques. 

Gardez à l’esprit qu’il s’agit des propres données de Pfizer »  (Election Wizard)

Nos remerciements à Election Wizard pour avoir porté ce rapport à notre attention.

Ce rapport confidentiel Pfizer publié dans le cadre d’une procédure d’accès à l’information (FOI) fournit des données sur les décès et les événements indésirables enregistrés (adverse events) par Pfizer depuis le début du projet de vaccin en décembre 2020 jusqu’à fin février 2021, soit une période très courte (environ deux mois et demi).

Le vaccin Pfizer BioNTech a été lancé aux États-Unis le 14 décembre après l’octroi de l’autorisation d’utilisation d’urgence le 11 décembre 2020. 

Dans une ironie tordue, les données révélées dans ce « rapport confidentiel » réfutent le récit officiel du vaccin colporté par les gouvernements et l’OMS. Il confirme également l’analyse de nombreux médecins et scientifiques qui ont révélé les conséquences dévastatrices du « vaccin » à ARNm. 

Le rapport « confidentiel » de Pfizer contient des preuves détaillées des impacts du « vaccin » sur la mortalité et la morbidité.

Ces données qui émanent directement de la « Bouche du Cheval » (straight from the horse’s mouth) peuvent désormais être utilisées afin d’affronter et appuyer la formulation de procédures judiciaires à l’encontre du Big Pharma, des gouvernements, de l’OMS et des médias.

Devant un tribunal, les  preuves contenues dans ce rapport confidentiel de Big Pharma ( couplées aux données sur les décès et les événements indésirables compilées par les autorités nationales de l’UE, du Royaume-Uni et des États-Unis ) sont irréfutables : car ce sont leurs données et leurs estimations et pas les nôtres. 

Gardez à l’esprit qu’il s’agit de données basées sur les cas signalés et enregistrés, qui constituent un faible pourcentage du nombre réel de décès et d’événements indésirables liés au vaccin. 

Il s’agit d’un Mea Culpa de facto de la part de Pfizer. #Oui c’est un vaccin tueur

Et c’est aussi un Mea Culpa de la part des gouvernements nationaux du monde entier qui sont menacés ou soudoyés par Big Pharma.

« Tuer est bon pour les affaires » (killing is Good for Business): il s’agit d’une opération de plusieurs milliards de dollars au niveau mondial (les fabricants de vaccins covid gagnent 1000$ par seconde).

Et Pfizer a déjà un casier judiciaire (2009) avec le ministère américain de la Justice (US department of Justice) sur des accusations de « marketing frauduleux ».

1 commentaire:

  1. Ces chercheurs ont découvert que plus de 150 000 personnes ont été tuées par les vaccins jusqu'à présent. C'est plus de 3 fois le nombre de tués au combat pendant la guerre du Vietnam ; une guerre qui a duré près de 20 ans. \
    Voir plus @https://stevekirsch.substack.com/p/yet-another-independent-study-confirms?r=mzbil
    Désolé c'est en anglais seulement

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.