lundi 6 décembre 2021

Santa Inc., une autre offensive juive contre Noël

Si vous entrez dans l'industrie cinématographique et commencez à interviewer des gens comme Eli Roth, vous entendrez certainement des choses incroyables et bizarres. Roth vous dirait qu'il aspire à « foutre en l'air toute une génération »[1] à travers ses films.
Le juif Roth et ses frères sont dans le métier depuis des années, ils connaissent donc la musique. La récente série de comédies animées, Santa Inc., est un exemple classique qui montre que la guerre contre Noël est toujours en cours depuis des lustres par les mêmes sectaires. Mettant en vedette les juifs Seth Rogen et Sarah Silverman, Santa Inc. regorge de sexe oral torride, d'obscénités et de ce que l'érudit juif Josh Lambert qualifierait de « lèvres impures ».[2]

Santa Inc. and the war on Christmas - Veterans Today | Military Foreign  Affairs Policy Journal for Clandestine Services 

Santa Inc., selon Hollywood Reporter, vante «plus de pistes juives que le Minstrel Show sémitique » [a] [3]
Santa Inc. est un autre signe infaillible qui montre que l'érudit juif Nathan Abrams était sur quelque chose de vrai quand il disait que « L'ancienne génération de cinéastes et d'acteurs juifs, tels [Woody] Allen, [Stanley] Kubrick et [Ron] Jeremy, a non seulement augmenté la judéité de leur travail, mais l'a mis à jour pour correspondre à la nouvelle sensibilité post-1990 en la définissant dans termes de plus en plus sexualisés (et pornographiques). » [b] [4]

De même, Josh Lambert [auteur de Unclean Lips: Obscenity, Jews, and American Culture]  nous dit que des gens comme Larry David et Sarah Silverman « défient la puissante culture religieuse et familiale de l'Amérique et affirment leur judaïté en glorifiant l'obscénité ». [5] Lambert poursuit en disant que « Certains Juifs utilisent l'obscénité pour lutter contre l'antisémitisme, tandis que d'autres l'utilisent pour réécrire des histoires juives traditionnelles dans un idiome contemporain[6]

The War On the War On Christmas - Single by Macarone | Spotify 

Abrams a été d’accord. Il a déclaré en 2003 que la guerre juive contre l'ordre moral « est le résultat d'une haine atavique de l'autorité chrétienne : ils essaient d'affaiblir la culture dominante en Amérique par la subversion morale. » [c] [7]

Abrams et Lambert mentionnent tous deux quelque chose de vraiment profond ici. Ces deux érudits ne sont sûrement pas antisémites en documentant la guerre juive contre la culture chrétienne, en particulier en cette période de Noël. Et comme le documente l'érudit juif Stephen M. Feldman dans Please Don't Wish Me a Merry Christmas: A Critical History of the Separation of Church and State, cette guerre n'a pas du tout commencé cette année. [8]
En 2009, le média Israeli news a déclaré dans un article intitulé « Le lobby juif fait la guerre aux arbres de Noël » :
« Un nouveau front pour les batailles religieuses : Hôtels et restaurants. Le « lobby pour les valeurs juives »… a commencé à s'opposer aux restaurants et aux hôtels qui prévoient d'installer des arbres de Noël et d'autres symboles chrétiens avant Noël et le nouvel an civil.

"Selon le président du lobby, Ofer Cohen, ils ont reçu le soutien des rabbins, 'et nous envisageons même de publier les noms des entreprises qui affichent des symboles chrétiens avant la fête chrétienne et nous appelons au boycott contre eux.'" [9]

Seth Rogen et Sarah Silverman

Ainsi, la saison de Noël est comme un cauchemar pour certains juifs. C'est l'une des raisons pour lesquelles ils l'attaquent. Santa Inc. est si nul que lorsque Seth Rogen faisait son tour promotionnel en disant que seuls les « suprémacistes blancs » l'attaquaient, un individu a répondu :
Mais
Il n'y a pas de public pour ton film, mon frère. Je ne suis pas blanc et je n'ai pas l'intention de protéger qui que ce soit, mais votre show n'est pas terrible. ”

Quelle était la cote d'audience de Santa Inc. ? 3% !

Les commentateurs de Rotten Tomatoes qualifient Santa Inc. de «merde totale », et un critique a déclaré : "La dernière chose dont j'ai besoin après une dure journée de travail est de rentrer à la maison et qu’on me dise que je suis une mauvaise personne parce que, enfant, je croyais à un conte de fées bienveillant à propos d’un gros bonhomme en costume rouge. Aujourd'hui, Hollywood est plus une question d'activisme que de divertissement. C'est insupportable.
Un autre critique a déclaré : ” C’est l'une des pires choses que j'ai jamais vues. C'est comme s'il avait été écrit par des gens qui détestent à la fois Noël et ceux qui le célèbrent. ”

Peut-être que les réponses populaires à Santa Inc. sont ce que Hegel aurait appelé « la ruse de la raison » [d]. Les producteurs, acteurs et actrices comme Seth Rogen et Sarah Silverman pensaient que Santa Inc. allait changer la donne lorsqu'il s'agirait de renverser l'esprit de Noël, mais Santa Inc. semble faire le contraire. Il réveille les gens. En d'autres termes, Santa Inc. était un mauvais calcul pour des gens comme Rogen et Silverman.

Au cas où je ne m'en souviendrais plus, joyeux Noël à tous !

NOTES

[1] Quoted in Stuart Dredge, “Netflix series Hemlock Grove: ‘People want their horror horrific,’ says Eli Roth,” Guardian, April 10, 2013.
Cité par Stuart Dredge, « Netflix series Hemlock Grove : « Les gens veulent leur horreur horrible », déclare Eli Roth », Guardian, 10 avril 2013.

[2] Josh Lambert, Unclean Lips: Obscenity, Jews, and American Culture (New York and London: New York University Press, 2014).
Josh Lambert, Unclean Lips : Obscenity, Jews, and American Culture (New York et Londres : New York University Press, 2014).

[3] Daniel Fienberg, “HBO Max’s ‘Santa Inc.’: TV Review,” Hollywood Reporter, December 1, 2021.
Daniel Fienberg, "HBO Max's 'Santa Inc.': TV Review", Hollywood Reporter, 1er décembre 2021.

[4] Nathan Abrams, The New Jew in Film: Exploring Jewishness and Judaism in Contemporary Cinema (New Brunswick: Rutgers University Press, 2012), 72.

[5] Josh Lambert, “‘Dirty Jews’ and the Christian Right,” Haaretz, February 3, 2014.
Josh Lambert, «  les sales Juifs  et la droite chrétienne », Haaretz, 3 février 2014.

[6] Ibid. Lambert has expanded on this issue in his book Unclean Lips: Obscenity, Jews, and American Culture (New York and London: New York University Press, 2014).
Lambert a développé cette question dans son livre Unclean Lips : Obscenity, Jews, and American Culture (New York et Londres : New York University Press, 2014).

[7]  Nathan Abrams, “Triple-exthnics,” Jewish Quarterly, Winter 2004.

[8] Stephen M. Feldman, Please Don’t Wish Me a Merry Christmas: A Critical History of the Separation of Church and State (New York: New York University Press, 1997).

[9] “Jewish lobby wages war on Christmas trees,” Y-New News, December 8, 2009.
« Le lobby juif fait la guerre aux arbres de Noël », Y-New News, 8 décembre 2009.

Source : Santa Inc. and the war on Christmas
By
Jonas E. Alexis

NOTES de H. Genséric

[a] Le minstrel show, ou minstrelsy (de l'anglais minstrel, « ménestrel » en français), était un spectacle américain créé vers la fin des années 1820, où figuraient chants, danses, musique, intermèdes comiques, interprétés d'abord par des acteurs blancs qui se noircissaient le visage (blackface), puis, surtout après la Guerre de Sécession, par des Noirs eux-mêmes.

Black And White Minstrel Show - The George Mitchell Minstrels: Amazon.de:  MusikMinstrel Shows: Die rassistische Wurzel der US-Popkultur | Podcast

Les Noirs de ces spectacles apparaissaient généralement comme ignorants, stupides, superstitieux, joyeux et doués pour la danse et la musique.

Les acteurs professionnels délaissèrent le genre vers 1910, mais des amateurs le firent durer jusque dans les années 1950. La montée de la lutte contre le racisme les fit disparaître définitivement.


[b] BHL-WEINSTEIN : LA CONNEXION ISRAÉLIENNE
-  Brad Pitt: L’Élite pédophile d’Hollywood contrôle l’Amérique
-  Corey Feldman voulait dénoncer les pédophiles d'Hollywood. Prison et lavage de cerveau
- 
Elijah Wood dénonce les réseaux pédophiles organisés à Hollywood
-  Explosif: Liste des pédophiles hollywoodiens qui ont abusé de Corey Feldman
-  Hollywood-Babylon postmoderne
-  Israël est le centre mondial de la traite des esclaves blanches (goyim)

- 
La vie sexuelle secrète des Juifs, par Lasha Darkmoon
- 
Le prédateur sexuel Weinstein couvert par le Mossad
-  L'industrie juive du porno : "activisme antifasciste" et terrorisme culturel (partie 1/2)

- 
L'industrie juive du porno : "activisme antifasciste" et terrorisme culturel (Partie 2/2)
- 
Marilyn Monroe et "ses juifs" de Hollywood
-  Pédophilie "snuff porno": Ils tuent des enfants pour leur plaisir sexuel

- 
Pédophilie en haut lieu: la connexion juive
- 
Photos de James Gunn à une soirée pédophile d'Hollywood
-  Pornographie et contrôle politique

- 
Pourquoi les Juifs ont-ils créé et développé l'industrie du porno aux USA ?
- 
Qui gouverne le "Web Sombre" de la pornographie et pourquoi ?
- 
Une critique du « Yiddishland révolutionnaire: Une histoire du radicalisme juif ». Partie 1 de 3.
-  Woody Allen le pédophile, ou Comment le sexe est devenu notre religion

-  La Clé du Mystère (Partie 3). Société juive de Paris : "Pour asservir les chrétiens, il faut détruire l’église catholique"

[d] Hegel montre que la raison dans l'histoire ruse pour parvenir à sa fin. La raison dans l'histoire se produit par l'intermédiaire d'une ruse. Comme le réel est intégralement rationnel, la raison doit s'accomplir dans l'Histoire y compris à travers ce qui semble le plus irrationnel, et jusque dans le détail.

Hannibal Genséric

 

1 commentaire:

  1. Fermeture des boites de nuit pour quatre semaine à compter de la seconde semaine du mois de Décembre, ça ressemble beaucoup à une volonté de détruire le christianisme, pour ne pas dire le Christ.

    Sans parler des crèches qui sont interdites à la conception depuis un certain nombre d'années.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.