lundi 28 décembre 2020

La vie sexuelle secrète des Juifs, par Lasha Darkmoon

«Les Juifs ont des relations sexuelles dans le cerveau. Et ils ont transmis leur obsession au reste de la société. Nous sommes tous infectés par le virus sexuel. »
Nous pouvons être raisonnablement certains d'une chose: toute société qui attire un grand nombre de Juifs peut s'attendre d'ici quelques années à entrer dans une spirale de décadence. L'anarchie morale s'installe. La promiscuité sexuelle ouvre la boîte de Pandore de tous les maux.

“What was forbidden is now permitted.” — Rabbi Samuel Dresner
«Ce qui était interdit est désormais autorisé
 
Le rabbin Samuel Dresner

Il y a quelques mois, j'ai reçu un courriel en colère d'une jeune femme du nom de Victoria. M'ayant sévèrement attaquée pour diverses choses que j'avais dites dans un article - et après un nouvel échange de lettres émouvantes - Victoria, qui était à moitié juive, m'a dit qu'elle ne m'écrirait plus. Alors je lui ai écrit une note de remerciement dans laquelle je pris congé d'elle avec les mots amicaux: « Adieu, ma chère juive! "

Le silence s'ensuivit pendant plusieurs semaines. Et puis, à ma grande surprise, j'ai reçu une autre lettre de confrontation de Victoria m'informant qu'elle m'écrivait à nouveau (a) «pour corriger certaines idées fausses que vous avez», et (b) pour me dire que m'écrire était «inutile. "

J'ai trouvé cela assez amusant. Ce n'est pas souvent que je reçois des lettres énumérant toutes mes lacunes et me disant à quel point il est inutile de m'écrire. Cela fait un changement. Victoria s'était offensée du terme  «juive»
« Se référer à moi comme une 'juive' était très offensant et condescendant», a-t-elle grondé, «parce que je ne suis qu'en partie juive.… Mais je suppose que dans votre esprit raciste, le fait que je sois même en  partie juive est une raison suffisante pour vous de nier complètement mon humanité. Continuer toute autre correspondance avec vous est inutile. »

Voici la lettre que j'ai écrite à Victoria en réponse à sa communication finale. Je n'écris généralement pas de si longues lettres à mes correspondants, avec un apport aussi savant de faits, de chiffres, de citations, de liens intégrés et d'illustrations d'images. A cette occasion, j'ai décidé de faire une exception.

Chère Victoria,

Votre condamnation du mot «juive» le considérant comme antisémite serait acceptée, je pense, comme un commentaire juste de nos jours. Je ne voulais pas vous offenser, mais en tout cas, veuillez accepter mes excuses.

Vous ne le savez peut-être pas, Victoria, mais il est triste de constater qu'en raison des graves difficultés économiques endurées par les Juifs au cours des siècles passés, de nombreuses filles juives ont été contraintes à une vie de prostitution. Dans toutes les grandes villes européennes, on trouve toujours un certain type de prostituée: exotique et d'apparence semi-asiatique. Elles étaient juives et elles étaient très demandées. Le mot «juive» est donc entré dans la langue comme un vague synonyme de «prostituée juive».

Lorsque Baudelaire écrit un poème (les fleurs du mal)  sur une prostituée parisienne avec qui il venait de passer la nuit, il la qualifie simplement de «juive». C'était suffisant pour l'identifier comme une prostituée. « Une nuit que j'étais près d'une affreuse Juive …» Lorsque Keats se réfère aux prostituées juives dans un fragment poétique non publié cité dans une lettre privée (1819), il ne les appelle pas des «prostituées». Il les appelle simplement «juives». Pourquoi? Parce que, en tant que juives, elles  étaient des prostituées, les deux termes étaient pratiquement devenus interchangeables. «Il ne chercherait pas non plus dans des zones obscures / Des juives frisées aux chevilles bien nettes, / Qui, en marchant dehors, font tinter avec leurs pieds. (Voir  ici.)

Keats fait ici référence à la juive typique avec ses cheveux «bouclés». Les clochettes à la cheville qu'il mentionne étaient souvent portées dans le passé par des prostituées pour signaler leur approche. Depuis l'Inde ancienne, ces cloches sont des  accessoires de prostituées .


Vous dites que vous êtes «à moitié juive», Victoria, et que votre famille est originaire d'Ukraine. Saviez-vous qu'Odessa, la quatrième plus grande ville d'Ukraine, était autrefois un aimant pour les amateurs de toute l'Europe à la recherche de prostituées? La ville était réputée pour ses somptueux bordels, tous supervisés par des tenancières juives qui étaient elles-mêmes autrefois prostituées. Quant aux filles travaillant dans ces bordels, elles étaient majoritairement juives. Appréciées pour leurs charmes séduisants, ces filles de joie étaient simplement appelées «juives».

Voici une citation pertinente:

Dans les années 1860, un visiteur français à Odessa a écrit que les Juifs étaient responsables d'un marché d'esclavage blanc de femmes russes vendues en Turquie. C'est faisable, d'autant plus que l'on sait que des maisons de prostitution juives étaient déjà en place à l'autre bout, à Constantinople. Le recensement de 1889 montre que les femmes juives dirigeaient 30 des 36 bordels autorisés dans la province de Kherson, où se trouvait Odessa. En 1908, le consul américain déclara que toute l'affaire de la prostitution était presque exclusivement entre les mains des Juifs. Les juives occupaient une place importante dans la pratique de la prostitution. Ainsi, sur 5127 prostituées autorisées en 1889, 1122, soit 22%, étaient juives. (Voir  ici ; Remarque: 22% est significativement élevé, étant donné que les  Juifs ne constituaient que 4% de la population ukrainienne .

Un rabbin nommé Rosenak, de l'Union allemande des rabbins, écrit en 1902 que jusqu'à 50% des prostituées de sa région étaient juives. Il déplore ce fait et considère qu'il est «inconcevable» que tant de femmes juives s'égarent.

Theda Bara (born  Theodosia Goodman, 1885–1955), Jewish silent screen actress famous for her femme fatale roles. Note the corkscrew curls mentioned earlier by Keats (“curled Jewesses”). The  classic Hollywood femme fatale, Wikipedia tells us, was “often foreign, of an indeterminate Eastern European or Asian ancestry.” THEDA BARA, by the way, is an anagram for ARAB DEATH. Go figure.
Theda Bara (née Theodosia Goodman, 1885–1955), actrice juive du cinéma muet célèbre pour ses rôles de femme fatale . Notez les boucles en tire-bouchons évoquées précédemment par Keats («juives aux cheveux bouclés»). La femme fatale hollywoodienne classique , nous dit Wikipedia, était «souvent étrangère, d'origine indéterminée d'Europe de l'Est ou d'Asie». Le nom THEDA BARA, de manière significative, est un anagramme pour ARAB DEATH (MORT aux ARABES !)

La prostitution juive a prospéré dans tout l'empire austro-hongrois. Des entremetteuses juives dirigeaient les bordels, attirant des filles chrétiennes et juives dans une vie de prostitution. Une "madame" juive était connue sous le nom de «Lucky Sarah», ainsi nommée parce qu'elle avait  eu la chance d'avoir fondé le lucratif commerce d'exportation de filles hongroises. Les filles hongroises étaient considérées comme sexy. Elles avaient ces yeux noirs aux longs cils et ces pommettes exotiques que tant d'hommes trouvent attirantes. Bref, le  look juif que l'on retrouve dans la première femme fatale d’Hollywood, Theda Bara , aussi connue sous le nom de «la Vamp».

Sarah Grossman, une autre proxénète juive surnommée «La Turque», était également bien connue de la pègre juive de l'époque en raison du nombre de filles qu'elle avait piégées dans la prostitution à Constantinople. Deux grands centres commerciaux du sexe étaient les villes industrielles de Czernowitz et Lemberg (à l’époque dans l’empire austro-hongrois, aujourd’hui en Ukraine).

Là, d'innombrables filles ont été attirées dans une vie d'esclavage sexuel. En 1892, un célèbre procès de masse de vingt-sept proxénètes eut lieu à Lemberg. Tous les accusés étaient juifs. Le procès a retenu tant d’attention,  nous dit-on , qu’il a marqué «un sommet pour les antisémites».

Un dispositif majeur des proxénètes était une cérémonie juive appelée la  stillah chuppah . Cela comprenait une cérémonie de mariage religieux qui n'avait aucune validité civile. La femme sur le point d'être enlevée est induite en erreur en lui faisant croire qu'elle était mariée avec les droits d'une épouse, pour découvrir plus tard que ses droits légaux étaient nuls. D'innombrables juives se sont retrouvées jetées dans des bordels grâce à cet artifice . (Voir  ici).

Slave Auction Jean Leon Jerome, 1866. Jews were the foremost entrepreneurs in the White Slave traffic, selling even own abducted young Jewesses as sex slaves along with kidnapped women and children of other races. The girls were paraded naked and always asked to open their mouths wide and show their teeth. Like horses, they had to endure their teeth being inspected and tapped  for soundness. soundness.
Vente aux enchères d'esclaves , Jean Leon Jerome, 1866. Les Juifs étaient les principaux entrepreneurs du trafic des Esclaves blancs, vendant même de jeunes juives comme esclaves sexuelles avec des femmes enlevées et des enfants d'autres races. Les filles sont exposées nues devant les clients et on leur impose de garder la bouche grande ouverte. Comme pour les chevaux, elles devaient laisser les clients inspecter et tapoter leurs dents pour s'assurer qu'elles étaient saines.

Vous voyez ce qui se passe ici, Victoria? Un grand nombre de filles juives innocentes ont été piégées dans une vie de prostitution par leurs compatriotes juifs. C'est leur propre race qui les a trompés et les a vendus aux plus offrants. Cela me rappelle les rabbins juifs qui ont soutiré à  la mère de Norman Finkelstein sa juste part des réparations de l'Holocauste.
Ce sont les faits, Victoria. Ils sont la vérité. Résistez à la vérité si vous voulez, mais la vérité prévaudra à la fin. Plutôt que de me traiter d’«antisémite» pour avoir rappelé ces données historiques bien connues, vous devriez accepter le fait que la plupart des juifs ordinaires sont les dupes et les victimes de la communauté juive organisée . Ce ne sont pas les Juifs ordinaires que je critique ou condamne, ce sont leurs contrôleurs rabbiniques et idéologiques: les Maîtres de marionnettes, ou les « Masters of Discourse » (les Maîtres du discours), pour reprendre l'expression appropriée d'Israël Shamir.
Ce ne sont pas les moutons, ce sont les mauvais bergers qui sont le problème.

Aucune classe d'hommes ne semble être aussi obsédée par le sexe que les juifs orthodoxes et le rabbinat. Si vous comparez les textes religieux des diverses religions du monde, vous constaterez que tous - à la seule exception du judaïsme - maintiennent partout un ton moral élevé. Les textes juifs n'arrêtent pas de parler de seins et de  pénis , de  prostituées et de  sperme . Le judaïsme le fait.

Considérez ce passage enflammé de la Bible hébraïque anglaise, assez pour faire rougir n'importe quelle joue de jeune fille:

Ézéchiel 23 -…20 « Elle s'est enflammée pour des pervers, Dont le sexe était comme celle des ânes, Et dont la semence  comme celle des chevaux. 21 Tu te rappelas l'infamie de ta jeunesse, lorsque les Égyptiens pressaient tes seins à cause des mamelles de ta jeunesse. ».

Le nombre de demoiselles victoriennes qui ont dû s'évanouir sur ce passage est probablement au-delà de tout calcul.

Tournez-vous vers le Talmud babylonien et vous vous retrouverez soudainement transporté dans un monde chaud d'anecdotes indélicates traitant spécifiquement des prostituées et de leurs clients rabbiniques (ou étudiants de yeshiva). Il y a tellement de ces histoires dans le Talmud qu'un nom spécial a dû être inventé pour elles: aggadah. Bien que ces anecdotes instructives touchent à tous les sujets imaginables, généralement avec un rabbin comme personnage central, le sexe occupe souvent une place importante. On peut certainement soutenir que le judaïsme est plus obsédé par le sexe que toute autre religion mondiale. (Faites défiler jusqu'à «Contenu»,  ici.)

Un exemple de telles histoires commence comme ceci:

Ils ont dit du rabbin Elazar ben Dordia qu'il n'avait pas laissé une seule prostituée dans le monde qu’il n'avait pas sautée. Une fois, il a entendu dire qu'il y avait une certaine prostituée dans une ville au bord de la mer qui prenait une bourse de dinars pour son prix. Il prit une bourse de dinars et alla traverser sept rivières pour la rejoindre… ( Tractate Avodah Zara 17a )

Une autre histoire commence ainsi:

Il y a eu une fois un homme qui a entendu dire qu'il y avait une prostituée dans une ville au bord de la mer qui prenait quatre cents pièces d'or comme prix. Il lui a envoyé quatre cents pièces d'or et a fixé un moment pour venir chez elle. Quand son heure est venue, il est parti. Elle a dit: «Laissez-le entrer.» Quand il est entré, elle s'est assise nue sur le lit du haut… etc. etc. ( Tractate Menachot, 44a )

Le Talmud regorge d'histoires similaires sur des rabbins et leurs étudiants rendant visite à des prostituées. Puisque le mot «pornographie» signifie littéralement «écrire sur les prostituées» (Pornographie vient du grec ancien porne (πορνη), « prostituée», et de graphos (γραφω), « écrire», « peindre».) , le Talmud est peut-être le  seul livre classique religieux qui puisse être décrit - au  sens littéral - comme pornographique.

Nous lisons dans le Talmud de Rahab la prostituée, par exemple, mentionnée pour la première fois dans le livre de Josué. L'une des femmes fatales les plus envoûtantes   de l'antiquité, à égalité avec Hélène de Troie et la fabuleuse courtisane corinthienne Lais mentionnée par Démosthène, la belle Rahab [1] a commencé à vendre son corps  à l'âge de dix ans . «Il n'y avait pas de prince ou de dirigeant qui n'eût couché avec Rahab la prostituée», nous informe le Talmud à bout de souffle. ( Tractate Zavachim 116b ).

Les rabbins, étant les chefs religieux de l'époque, furent parmi les premiers à profiter des faveurs de cette nymphette nubile.

 Pédophilie ? Oui, le  Talmud en est plein . On nous raconte cette Lolita juive: «Ils [les rabbins] lui accordent une place honorable dans la tradition juive…. Son passé de prostituée n'est pas retenu contre elle, et est presque entièrement oublié une fois qu'elle se convertit au judaïsme.» (Voir  ici).

Plus ça change, plus c’est la même chose. La pédophilie est acceptable, semble-t-il, si vous êtes un rabbin juif ou Roman Polanski [2] - mais pas si vous êtes un prêtre catholique.

La pédophilie n'est pas la seule perversion sexuelle à laquelle le Talmud semble tolérer. Il y a aussi le voyeurisme. Une anecdote intéressante raconte comment Kahane, un étudiant de yeshiva, se cache sous le lit de son rabbin et l'écoute faisant l'amour à sa femme. Il y est découvert et sévèrement réprimandé par son professeur qui lui ordonne de quitter la chambre aussitôt. L'élève refuse. "Non, je ne sortirai pas!" dit-il , et ajoute : «Car c'est dit dans la Torah, je dois apprendre

Brothel scene 

Le rabbin est obligé de prendre cela en considération. Espionner des personnes ayant des relations sexuelles est sans doute acceptable si votre motivation est une passion pour la connaissance supérieure. (Voir   Le Talmud passionné , Introduction, p. 1).

 Une autre section du Talmud traite de la zoophilie. Il est conseillé aux veuves de ne pas élever de chiens. Pourquoi? «Parce que», y est-il dit, «il y a des soupçons qu'une femme qui a déjà goûté aux plaisirs de la chair pourrait le faire avec son animal de compagnie. »

Je n'exagère pas quand je dis que l'obsession du Talmud pour le sexe est unique parmi les religions du monde. Étonnamment, ce doit être le seul texte religieux au monde pour discuter et comparer la  taille du pénis de ses sages les plus vénérés. (Voir Le Talmud passionné , Introduction, p. 1).

 

Avance rapide vers le 21e siècle et nous constatons que le rabbinat contemporain peut difficilement être cité comme des modèles de contrainte sexuelle.

Passez du Talmud à In Foreign Parts: Trafficking in Women in Israel (la traite des femmes en Israël) d'Ilana Hammerman   et vous lirez des récits poignants sur l'industrie contemporaine des services sexuels en Israël. Des jeunes filles innocentes, dont beaucoup sont mineures, sont enlevées en Russie et en Europe de l'Est et contraintes à une vie de prostitution à Tel-Aviv. Enfermées sans nourriture, sujettes aux menaces et à la violence de leurs souteneurs juifs, ces misérables filles sont parfois censées coucher avec jusqu'à soixante clients par jour. Leurs clients les plus assidus, coiffés de chapeaux noirs et de barbes touffues, sont des juifs orthodoxes «religieux» prenant un congé sabbatique de leurs femmes [3].

Voici le genre de révélation saisissante que nous rencontrons dans le livre choquant de Hammerman:

J'avais un rabbin très célèbre qui venait ordonner à une fille d'avoir des relations sexuelles avec lui en position de levrette et qui lui demandait d'aboyer », a déclaré un ancien propriétaire de bordel devant une commission parlementaire [de la Knesset]. L'une des travailleuses, présentée comme une chrétienne fervente, exprime une aversion envers ses clients religieux: «Ils avaient un grand chapeau noir et en dessous [un autre] petit chapeau noir et ils étaient de vrais pervers. (Voir ici).

Selon un rapport de CNN en 1998, Israël a maintenant la plus forte consommation par habitant de services de prostitution au monde. Un million de visites sont payées à des prostituées  chaque mois , faisant du bordel l'un des passe-temps les plus populaires du pays. Des milliers de femmes sont enlevées chaque année - principalement en Russie, en Ukraine, en Moldavie, en Ouzbékistan et en Chine - et vendues comme esclaves sexuelles en Israël. «La situation», écrivait l'auteur juif David Weinberg dans un article de 1998 sur la prostitution en Israël, intitulé  Une Terre Pas si Sainte que ça, écrit «cela suffit à vous faire pleurer de désespoir - ou  vomir de honte

Les Juifs ont certainement des  relations sexuelles sur le cerveau . Et ils ont transmis leur obsession au reste de la société. Nous avons tous été infectés, dans une certaine mesure, par le virus du sexe.

«Je suis une sacrée  machine sexuelle », se vante Howard Stern, animateur de talk-show radio. «Je pourrais prendre un morceau de bois et le transformer en quelque chose d'érotique

Woody Allen,  fidèle partisan du pédophile Roman Polanski, a été accusé par son ex-épouse Mia Farrow d'  avoir abusé sexuellement de leur fille Dylan, âgée de 7 ans. Woody est surtout connu aujourd'hui pour son esprit brillant: «Ne critiquez pas la masturbation. Elle me permet d’avoir du sexe avec quelqu'un que j'aime. »

Hope Weissman, professeur juif à l'université wesleyenne du Connecticut, a été la première à donner un cours sur la pornographie dans lequel ses étudiants devaient «étudier» les magazines pornographiques les plus obscènes et assister à un strip-tease de la star du porno (juive) Annie Sprinkle qui a inclus sa fameuse habitude de laisser les gens scruter son vagin avec une lampe de poche. (Voir ci-dessous)

En 2001, le professeur juif Peter Singer a mis un bon mot pour la zoophilie à l'université de Princeton, suggérant dans un essai intitulé  Heavy Petting (caresses profondes) que l'on pourrait faire l’amour avec un chien. Encore une fois en 2001, une communauté juive d'Angleterre a fait la une des journaux lorsque trois strip-teaseuses (three strippers) ont été invitées à exécuter des actes sexuellement explicites dans une synagogue, peut-être avec le rabbin résident avec une  pleine assistance des fidèles.

En 1998, le commentateur israélien Jonathan Rosenblum, notant qu'un documentaire de CNN avait révélé qu'Israël avait désormais le taux de prostitution le plus élevé au monde, avait dit: «Une fois de plus, les antisémites nous décrivent comme des libertins sexuels et des pervers pour saper notre autorité morale. Aujourd'hui, nous admettons joyeusement les accusations. (Voir). »

Annie Sprinkle (Ellen Steinberg): Jewish performance artist, prostitute, porn actress, feminist icon, and lesbian diva of depravity. Her idea of “art” is to masturbate onstage with sex toys, her legs wide open, and invite members of a predominantly male audience to peer up her vagina with torchlight and speculum. Sprinkle’s show was funded by the National Endowment for the Arts, a mini-empire controlled by the hidden hand of organized Jewry.
Annie Sprinkle (Ellen Steinberg): féministe juive, actrice porno et diva lesbienne de la dépravation. Elle se masturbait sur scène avec un gode puis invitait les membres du public à scruter son vagin à la lueur d'une torche et d'un spéculum. Frais de voyeurisme: 5 $. Le spectacle de Sprinkle a été financé par le National Endowment for the Arts, un mini-empire contrôlé par la main cachée de la communauté juive organisée. Les contribuables américains ont été escroqués en subventionnant ce voyeurisme sexuel louche - présenté comme un «art de la performance».

Nous pouvons être raisonnablement certains d'une chose: toute société qui attire un grand nombre de Juifs peut s'attendre d'ici quelques années à entrer dans une spirale de décadence. L'anarchie morale s'installe. La promiscuité sexuelle ouvre sa boîte de Pandore de maux. Nous l'avons vu à Weimar en Allemagne . Nous le voyons s'accélérer en Amérique aujourd'hui. On le voit surtout en Israël, société de colons fanatiques et de rabbins enragés d’extrême droite: un pays sûrement voué à imploser de l'intérieur, tôt ou tard, sous la pression de ses propres excès moraux et militaires.

Je ne peux m'empêcher de penser qu'une grande tempête se prépare et que seul un coup d'État ou une révolution militaire peut maintenant sauver l'Amérique. La sauver de quoi? Du cancer spirituel qui le consume de l'intérieur, et des guerres iniques dans lesquelles elle est attirée - Afghanistan, Irak, Libye, Syrie, et bientôt peut-être l'Iran - au nom d'une nation étrangère et de ses agents de désinformation en Amérique.

À moins qu'un miracle ne se produise bientôt et qu'un leader charismatique ne vienne à notre secours, un avenir incroyablement sombre nous attend sûrement: un avenir dans lequel les seules consolations qui nous resteront seront des divertissements insensés, des drogues, de l'alcool, une intoxication sexuelle - et le suicide.

Meilleurs vœux, Victoria, et bonne chance à vous dans les jours de terreur et de tribulation qui vous attendent.

Par Lasha Darkmoon

Source : SECRET SEX LIFE OF THE JEWS

Le Dr Lasha Darkmoon (né en 1978) est une ancienne universitaire anglo-américaine avec des diplômes supérieurs en littérature classique dont les articles et poèmes politiques ont été traduits en plusieurs langues. La plupart de ses essais politiques se trouvent sur The Occidental Observer et The TruthSeeker.

 

NOTES de H. GENSÉRIC

[1] Rahab signifie "spacieux" en Hébreu, et « faire bon accueil » en arabe.

[2] La mafia juive, c’est «la vraie mafia»
  -Pédophilie en haut lieu: la connexion juive
  -Pourquoi les Juifs ont-ils créé et développé l'industrie du porno aux USA ?
  -Qui gouverne le "Web Sombre" de la pornographie et pourquoi ?
  -Pornographie et contrôle politique
  -PédoGate : le réseau pédophile mondial
  -Israël est le centre mondial de la traite des esclaves blanches (goyim)
  -Corey Feldman voulait dénoncer les pédophiles d'Hollywood. Prison et lavage de cerveau
- Une critique du « Yiddishland révolutionnaire: Une histoire du radicalisme juif ». Partie 1 de 3.

Le rôle des juifs dans le meurtre d'enfants et la pornographie infantile

Si 55% de la pornographie enfantine dans le monde est produite aux États-Unis - selon l’organisation caritative britannique National Children’s Homes - 23% de la pornographie enfantine dans le monde est produite en Russie. (Lien supprimé)
La question de savoir si la pornographie juvénile russe est dominée par les Juifs russes reste une question nébuleuse. Il y a une forte probabilité que ce soit le cas, étant donné qu'il existe des preuves substantielles de l'implication des Juifs russes dans le trafic sexuel, les enlèvements, la pédophilie et même le meurtre d'enfants dans la production de films « snuff porn ».
Permettez-moi maintenant de citer un article de presse publié pour la première fois en octobre 2000. Je vais intercaler des extraits de ce rapport - «LES GANGSTERS JUIFS VIOLENT, TUENT DES ENFANTS AUSSI JEUNES QUE DEUX ANS SUR FILM» - avec des commentaires sur le même cas par le Dr William Pierce que vous pouvez écouter dans la vidéo à la fin de cet article (vidéo disparue depuis belle lurette):

ROME, ITALIE - Les polices italienne et russe, travaillant ensemble, ont démantelé un réseau de gangsters juifs impliqués dans la fabrication de viols d'enfants et de snuff porno.

Trois juifs russes et huit juifs italiens ont été arrêtés après que la police eut découvert qu'ils avaient enlevé des enfants non juifs âgés de deux à cinq ans dans des orphelinats russes, violant les enfants, puis les assassinant tout en filmant.

La plupart des clients non juifs, dont 1700 dans tout le pays, 600 en Italie et un nombre inconnu aux États-Unis, ont payé jusqu'à 20.000 dollars par film pour regarder de petits enfants se faire violer et assassiner.

Voici ce que le Dr William Pierce dit:
«Je suggère que si vous demandez à votre chef de presse juif préféré pourquoi son rapport sur les descentes de police en Italie et l’arrestation des pédopornographes à Moscou n’a pas fait l’objet d’une plus grande couverture médiatique aux États-Unis, il vous dira que de telles nouvelles ne généreraient que de la haine contre les Juifs. Et vous savez, il aurait raison.
«À mon avis, ces personnes devraient SIMPLEMENT ÊTRE TUÉES SUR PLACE quand et où qu'elles se trouvent. Plus que cela, les personnes qui promeuvent et encouragent l'état d'esprit individualiste extrême par leur contrôle des médias DEVRAIENT ÊTRE EXTERMINÉES RACINE ET BRANCHE EN TANT QUE CLASSE.
 »

Le reportage conclut:

« Les responsables juifs d'une grande agence de presse italienne ont tenté de couvrir l'histoire, mais ont été contournés par des journalistes italiens, qui ont diffusé des scènes des films en direct aux heures de grande écoute à la télévision italienne à plus de 11 millions de téléspectateurs italiens. Les responsables juifs ont ensuite, évidemment, licencié les responsables, affirmant qu'ils répandaient une «diffamation sanguinaire».

Bien que les agences AP et Reuters aient toutes deux publié des articles sur l'épisode, les conglomérats de médias américains ont refusé de diffuser l'article aux journaux télévisés, affirmant que cela porterait préjudice des Gentils Américains contre les Juifs.

Le Dr Pierce est naturellement indigné par ces sales tours pour dissimuler au public le rôle important des juifs dans la pédophilie snuff porn: la torture systématique et le meurtre de petits enfants par des pornographes juifs afin de satisfaire les appétits des pervers sexuels en Occident:

«S'il y a un groupe de personnes sur cette planète qui a des raisons valables de haïr les Juifs, ce sont les Russes…. Les Juifs ont saigné la Russie à mort avec 70 ans de régime marxiste et ont assassiné des dizaines de millions de Russes - les meilleurs Russes - dans les camps de travaux forcés communistes ou dans les sous-sols du siège de la police secrète ou à côté des puits de tir dans les forêts de toute la Russie et Ukraine.

Ils ont forcé des milliers des plus jolies jeunes femmes russes à la prostitution et à l'esclavage après la chute du communisme; et maintenant ils kidnappent des enfants russes et les violent et les torturent sexuellement devant une caméra afin de faire de la pornographie juvénile pour les riches pervers de l'Ouest. »

Les Occidentaux sont-ils conscients du rôle juif dans la production de la pornographie juvénile la plus crasseuse que l’on puisse imaginer?

Avec la pleine connivence du gouvernement américain, les Juifs se livrent à ce commerce ignoble dans la vallée de San Fernando, en Californie, autrement connu sous le nom de «Porn Valley». (Voir ici). Saviez-vous que Los Angeles fait partie des trois zones les plus à forte intensité en Amérique pour la prostitution des enfants? Le public reste largement ignorant de ces faits, pour la simple raison que les médias, aux mains juives, les dissimulent.

La situation en Russie est encore pire, car la majorité des Russes ignorent totalement les crimes historiques commis contre eux par les juifs à l'époque communiste. Voici le commentaire incendiaire du Dr Pierce, et nous devons tenir compte de sa colère brûlante:

Les Juifs ont de la chance de contrôler encore la plupart des télévisions et des autres médias de masse en Russie - parce que si le peuple russe était pleinement conscient de ce que les Juifs lui ont et lui font encore, il se soulèvera et tuera tous les Juifs en Russie - chaque Juif - tous les Juifs! - et ils auront pleinement raison de le faire.

Quoi que vous fassiez, ne manquez pas cette vidéo électrisante avant qu’elle ne soit interdite. (vidéo supprimée)

De Weinstein à Epstein et au-delà

Dans L'Union des prédateurs sexuels, nous avons écrit :

 «Pas seulement Weinstein: l'année #MeToo a secoué et choqué le monde juif» était le titre d'un article paru dans Haaretz en 2018 qui passait en revue le grand nombre de Juifs impliqués dans des scandales sexuels cette année-là. «Au cours de la dernière année, a écrit Haartez, un grand nombre d'hommes juifs puissants ont été accusés d'inconduite sexuelle. Bien que cela ait fourni du fourrage aux antisémites, les activistes estiment qu'il est vital de s'attaquer au problème. »
Haaretz a énuméré certains des hommes juifs éminents accusés de comportement sexuel prédateur. Outre (Harvey) Weinstein  et (Leon) Wieseltier, la liste des hommes juifs impliqués dans #MeToo au cours des 12 derniers mois comprend l'ancien sénateur démocrate Al Franken; le chef évincé de CBS, Les Moonves; les acteurs Dustin Hoffman, Jeffrey Tambor et Jeremy Piven; les réalisateurs Woody Allen,  James Toback et Brett Ratner; le dramaturge Israel Horowitz; les journalistes Mark Halperin et Michael Oreskes; le chef d'orchestre James Levine; et les animateurs d'émissions de radio Leonard Lopate et Jonathan Schwartz. "
Parmi les partenaires « commerciaux» d’Epstein, Bloomberg mentionne Harvey Weinstein, Mort Zuckerman, Donny Deutsch, Nelson Peltz, Ehud Barak et l’aficionado de Ponzi, Steven Hoffenberg.

-  “Du bon côté de la barricade” : Quand BHL soutenait Weinstein qui défendait Polanski….
-  Le prédateur sexuel Weinstein couvert par le Mossad
-  Les agents israéliens qui ont aidé Harvey Weinstein ont recueilli des informations sur d'anciens hauts fonctionnaires de l'administration Obama
-  BHL-WEINSTEIN : LA CONNEXION ISRAÉLIENNE
-  Woody Allen le pédophile, ou Comment le sexe est devenu notre religion
-  Brad Pitt: L’Élite pédophile d’Hollywood contrôle l’Amérique
-  Photos de James Gunn à une soirée pédophile d'Hollywood
-  Explosif: Liste des pédophiles hollywoodiens qui ont abusé de Corey Feldman
-  Elijah Wood dénonce les réseaux pédophiles organisés à Hollywood
-  Corey Feldman voulait dénoncer les pédophiles d'Hollywood. Prison et lavage de cerveau
-  Hollywood-Babylon postmoderne
-  Marilyn Monroe et "ses juifs" de Hollywood
-  Le malfrats du "peuple élu"

Dans 20 EXTRAITS CHOQUANTS DU TALMUD
Il est écrit :
1
– “Il est autorisé d’avoir des rapports sexuels avec une fille de trois ans et un jour », Sanhedrin 55b
9– « Il n’est pas bon de parler aux femmes, pas même votre propre femme », Aboth 1.5

[3] L’heureuse secte juive qui contrôle Trump et Poutine

-  Israël est le centre mondial de la traite des esclaves blanches (goyim)

Hannibal GENSÉRIC




4 commentaires:

  1. Quand on n'a d'intérêt que pour l'argent il reste peu de place pour la spiritualité, un religieux ne pouvant être spirituel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. apparence d´une autre vérité: le désordre thyroïde, surrénales élimine toute sensibilité et empathie.. ne reste que l´intellect qui explique leur réussite dans les technologies, la finance sans aucun scrupule, quelques sciences car en eux, tout est uniquement dirigé dans ces buts. Pensez de ce point de vue, á tout ce qu´on lit de pseudo religieux des rabbins... Torah etc sur goyins.

      Supprimer
  2. Les analyses psy sur Macron et surtout la circoncision qui perturbe l´équilibre cérébral et endocrinien sont nombreuses et surtout italiennes. Circoncision très jeune dans petite phase pré pubertaire est une catastrophe qui explique les types d´hommes juifs ou autres ça vient même pas d´une race ou autres.. juste circoncision.

    RépondreSupprimer
  3. Si en France , à l'heure actuelle , on parle de COVID19, pendant ce temps-là , les juifs qui se disent Français , sont entrain d'envahir la France.
    Tous les actes terroristes sont collés sur le dos de l'islam, alors que ces actes sont commis par des juifs et ils seront les premiers à crier et à pointer leur doigt vers l'Islam...les Musulmans.
    Leur objectif est de mieux se faufiler dans les rouages de la France à dessein de créer un climat des plus électriques ...un climat de haine et de mépris envers les Musulmans.
    Les Français qui ont la tête sur les épaules le savent mais ils n'osent pas en parler...et vous devinez pourquoi.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.