mardi 8 décembre 2020

Halte au racisme anti-morts !

Un peu de balade au cœur de notre monde qui poursuit son temps-mortifère en repoussant les limites de la folie par goût de la performance. • Voici ce parlementaires US qui dépose un projet de loi qui interdit aux morts de voter, – et figurez-vous que ce n’est pas si grotesque que cela... • L’on attend que se manifestent les ligues de vertu face à cette terrifiante discrimination : “Halte au racisme anti-morts, l’égalité pour tous et les autres !”. • Dans ce slogan humaniste, c’est le “...et les autres” qui nous intéresse le plus. • Plus quelques autres cas dignes d’intérêt.

 

Effectivement, un député républicain du Texas à la Chambre des Représentants de Washington, Brian Babin, a déposé un projet de loi intitulé  à peu près “Loi : Vous Devez Être Vivant pour Voter”, qui aurait aussi bien pu s’intituler ‘Loi sur l’interdiction faite aux morts de voter’. On s’explique de cette proposition de loi dite YMBAVA dans NewsMax.com :

« À première vue, le nom du projet de loi “You Must Be Alive to Vote Act” du représentant républicain du Texas Brian Babin semble évident, voire carrément hilarant. » Mais étant donné le désordre post-électoral où nous nous trouvons, il n'y a rien de drôle dans la loi ‘YMBAVA’, qui doit être présentée au Congrès et, si le vote est positif, signée par le prochain président des États-Unis, – si ce n'est le président actuel reconduit, – dans la plus grande hâte.
» La proposition de loi de Babin vient du fait qu’au moins une partie des 74 millions d'électeurs qui ont soutenu Donald Trump pensent non seulement qu'un nombre important de morts ont ‘voté’, mais aussi que les démocrates ont contribué à ce que cela se produise, tandis que certains membres de la gauche affirment que les morts qui votent sont “extrêmement rares”. (C’est assez logique.)» “Je dirige les efforts du Congrès pour mettre un terme à la pratique des personnes qui votent illégalement en utilisant les noms des personnes décédées, [explique Babin].
» “Mon projet de loi, la loi ‘You Must Be Alive to Vote’, garantit que ce type de fraude électorale est spécifiquement proscrit.`

» “Sans l'intégrité des élections, notre démocratie est vouée à l'échec.” »

Si je parle d’un autre titre pour le projet de loi (‘Loi sur l’interdiction faite aux morts de voter’), c’est pour mettre en évidence l’aspect discriminant et anti-égalitaire de cette loi que certains ne vont pas tarder à débusquer, – dans tous les cas, tonnerre, ils le devraient ! Et si ce n’est eux, je le ferai pour eux, tonnerre et entre déments ! Bien sûr, il ne fait nul doute que c’est de cette façon que les adeptes du ‘wokenisme’ devraient accueillir le projet, en y voyant du racisme, et en se déchaînant par conséquent : “Halte au racisme anti-mort, l’égalité pour tous et les autres !”

Les morts votent-ils en Colombie ? | Darloup

Ce “et les autres” dans la formule proposée montre bien l’universalisme-cosmologique du concept de l’égalité selon la perception du ‘wokenisme’. Le concept est largement supérieur à ce que l’on entendait jusqu’ici par ‘égalité’, car il est évident qu’il doit s’étendre au-delà de ce que nous entendons par “tous” (« l’égalité pour tous »). Nous devons rendre notre perception fondamentalement élastique, c’est-à-dire dépassant notre seule vision statistique et idéologique du peuplement terrestre. Pour cette raison, les morts eux-mêmes, considérés comme éliminés et non-existants, deviennent effectivement discriminés par cette loi, et privés de tout accès à l’égalité qui leur est due.

Non, 200 000 morts n'ont pas voté pour Joe Biden
Les Démocrates : nous n'avons vu aucun mort voter

C’est ainsi qu’il faut désormais raisonner, pour appréhender la totalité du cosmos qui est embrassée par le ‘wokenisme’, et pour enfin extirper le mal du racisme jusqu’à ses plus vicieuses et cosmiques racines. Halte au racisme et à ses racines ! Ainsi, par des bouffonneries extraordinaires mais rendues nécessaires par les pratiques bouffonnes de fraude à ciel ouvert (« It’s a disgrace to our country, it’s like a third world country » [Trump]) des élections présidentielles en débat féroce et à la conclusion bien incertaine, ainsi se marque la désintégration par pourrissement et nullification (‘to cancel’, disent-ils) de l’‘empire américain’ de l’‘American Century’, devenu simulacre-bouffon d’empire d’un siècle qui est devenu les Derniers Temps.

https://www.dedefensa.org/article/halte-au-racisme-anti-morts

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.