vendredi 28 juin 2019

Le malfrats du "peuple élu"


Il y a quelques jours, la BBC a publié un reportage sur une extraordinaire arnaque au vol d'identité française. Depuis deux ans, à partir de fin 2015, Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, a arnaqué environ 80 millions d'euros à de riches patriotes français.

Les victimes de cette fraude ont été amenées à croire qu’elles étaient contactées par le ministre français de la Défense qui demandait de l’argent pour payer une rançon pour les journalistes retenus en otages par des islamistes au Moyen-Orient. Comme la France ne paye pas officiellement de rançon aux terroristes, le faux ministre a assuré aux victimes que les paiements ne pouvaient être retrouvés et a demandé que les fonds soient virés à une banque en Chine.

 
La BBC a qualifié l'opération "de l'un des rackets les plus farfelus et réussis de ces derniers temps".
Vous ne serez peut-être pas surpris que le génial truand accusé derrière cette arnaque soit un personnage franco-israélien d'origine juive tunisienne, Gilbert Chikli. Chikli a grandi dans le quartier populaire de Belleville, au nord-est de Paris.
En 2015, Chikli a été reconnu coupable d'avoir escroqué de l'argent à des sociétés françaises en se faisant passer pour leur président exécutif. Au moment où le verdict a été rendu, Chikli était bien installé dans l'État juif, qui refuse d'extrader ses ressortissants.
La chance de Chikli a pris fin en août 2017 lorsqu'il a commis l'erreur de se rendre en Ukraine où il a été arrêté à la demande de la police française. Chikli a déclaré à la police qu'il se trouvait en route pour un pèlerinage vers la tombe d'un rabbin bien connu. [Cela nous rappelle les mafieux italo-américains qui ne ratent jamais la messe du dimanche, ou bien les chefs mafieux islamistes qui donnent leur ordre de razzier et de tuer de l’intérieur des mosquées.]
Mais une recherche dans la communication de son téléphone a révélé qu'il s'était rendu en Ukraine pour acheter un masque en silicone.
Sa saga criminelle ne s’est pas arrêtée là. Des rumeurs ont récemment commencé à arriver dans les ambassades de France à travers le monde. Une nouvelle fois, un faux Le Drian, aujourd'hui ministre des Affaires étrangères français, tentait de soutirer de l'argent d'influents «amis de la France». En février, trois citoyens franco-israéliens ont été arrêtés près de Tel-Aviv en lien avec cette nouvelle escroquerie.
Le racket de Chikli est étonnant, créatif; les criminologues peuvent décider que cela frise le génie. Bien que Chikli n’ait pas inventé l’art de l’arnaque, il l’a fait passer à un niveau supérieur.
Ce que je trouve remarquable dans le fonctionnement de Chikli n’est pas l’énorme somme d’argent, la sophistication, ni même l’audace en cause: c’est le fait que l’escroquerie de Chikli dépendait de la compassion humaine des autres. Il a misé sur le fait que les humains se sentent et se soucient les uns des autres. Nous parlons ici d’un coup honteux à l’aspect le plus précieux de l’humanité, à savoir la bonté et la fraternité.
Il n’est pas surprenant que des personnes très fortunées et influentes aient craqué pour le racket de Chikli et pour une raison évidente: des êtres humains décents auraient du mal à imaginer l’ampleur de la supercherie de Chikli et de ses amis.
Et Chikli n'est pas seul dans ses pratiques. Ces dernières années, nous avons été témoins de nombreux cas de comportement répréhensible et de sévices graves et spectaculaires. Et comme dans le cas de Chikli, nous trouvons des Juifs et des Israéliens au centre de ces sagas embarrassantes.
En 2010, un tribunal israélien a statué que sept Israéliens soupçonnés d’avoir fraudé des dizaines de millions de dollars de retraités américains dans le cadre d’une prétendue «escroquerie nigériane» pourraient être extradés vers les États-Unis pour y être jugés. Mais à ce jour, rien n’a été fait.
Israël s’est acquis la réputation d’abriter certains des crimes les plus horribles tels que le trafic d’organes (regardez ici et ici), et est connu pour être une plaque tournante du trafic d’êtres humains, de diamants, de sang, de criminels de crypto-monnaie, de l’escroquerie des options binaires, et le comportement grossier contraire à l'éthique s'étend bien au-delà des frontières de l'État juif.
En 2012, la Grande-Bretagne a été choquée d'apprendre que l'une des stars de la télévision les plus populaires était un pédophile qui avait commis des crimes sexuels contre des enfants tout au long de ses 50 ans de carrière. Jimmy Savile a violé des enfants dans les vestiaires de la BBC, dans des orphelinats et dans des institutions accueillant des handicapés. Personne n'a osé défendre Jimmy Saville. Pourtant, lorsque Lord Janner a été confronté à des allégations similaires, l'establishment britannique était quelque peu hésitant et confus. Malgré le fait que Lord Janner était soupçonné d'avoir abusé sexuellement de plus de 30 enfants du milieu des années 50 jusqu'à la fin des années 80, le système judiciaire britannique s'est trouvé en difficulté.
Janner, ancien député de Leicester (travailliste), était président du conseil des députés juifs (chairman of the Board of Jewish Deputies (BOD)), un organisme qui prétend représenter la communauté juive britannique et le fondateur du Holocaust Educational Trust (HET). À ce jour, ni le BOD ni le HET n’ont exprimé de regret concernant son association passée avec Janner, décédé à 87 ans avant l’ouverture d’un procès.
La famille de Lord Janner prend bien soin de restaurer la réputation de son père pédophile. Peu de temps après le décès du Lord, nous avons appris de la presse britannique que les trois enfants adultes de Janner avaient demandé «de participer à l'enquête sur ses crimes présumés».
En dehors du siège de l’enquête à Londres, le fils de Lord Janner, Daniel Janner QC, a attaqué «l’enquête shambolique et discréditée» (sur les crimes présumés de son père).
Il a affirmé qu'il y avait eu un «échec total» à reconnaître «la bonne moralité et le statut juridique d'innocent de notre défunt père».
En février 2018, nous avons appris que le fils de Lord Janner avait juré d'engager des poursuites à titre privé contre l'homme à l'origine des plaintes pour violences à enfant commises à Westminster, qui a lui-même été accusé de pédophilie.
Je ne suis pas en mesure de vérifier si Lord Janner était coupable des crimes dont il était accusé, mais je peux confirmer que l'enquête sur ses soupçons d'abus sexuel s'est terminée. En tout, 33 hommes et femmes ont accusé Lord Janner de les avoir maltraités. Leur situation a été oubliée. L’un des chapitres les plus embarrassants du passé britannique reste intouchable. Si ce Lord avait été musulman [1], ou même chrétien, il serait en prison pour le reste de sa vie.
Lord Janner est à peine seul en tant que suspect dans un scandale sexuel abusif. Au cours des deux dernières années, nous avons entendu parler d'un autre sioniste fanatique qui aurait laissé plus de 80 victimes traumatisées, maltraitées et humiliées.
En octobre 2017, le New York Times et le New Yorker ont signalé que des dizaines de femmes s'étaient manifestées et avaient accusé Harvey Weinstein [2], ancien directeur de Miramax Films et de la société Weinstein (TWC), de viol, d'agression sexuelle et de sévices sexuels pendant au moins trois décennies. Depuis lors, plus de 80 femmes de l'industrie du film ont accusé Weinstein de tels actes. Weinstein a nié «tout sexe non consensuel».
L’histoire de Jeffrey Epstein [3] est tout aussi dégueulasse. Le condamné a prostitué des dizaines de mineures et aurait dû passer le reste de sa vie en prison. Encore une fois, il ne s’agit pas d’une agression «ponctuelle» d’un enfant mineur, c’est un prédateur sexuel en série.
Selon Joseph Recarey, le détective principal de Palm Beach dans cette affaire, Epstein gérait essentiellement un «système de pyramide sexuelle».
The Vox écrit que les filles et les femmes qui ont signalé avoir été abusées par Epstein étaient nettement impuissantes. La plupart d'entre elles «venaient de familles défavorisées, de familles monoparentales ou de familles d'accueil,… Beaucoup de filles étaient à deux pas de l'itinérance».
En novembre 2017, le comédien génial Larry David a été critiqué par la presse juive pour avoir admis dans l’émission Saturday Night Live que nombre des personnes accusées de harcèlement sexuel à Hollywood étaient juives [4].
Les Juifs se vantent souvent de leur pool de gènes de génie et du fait que de nombreux lauréats du prix Nobel sont juifs (20%). Les Juifs se vantent souvent de leur pouvoir politique, médiatique et financier. "Les Juifs ne doivent jamais avoir peur d'utiliser leur pouvoir bien mérité", tel était le titre d'un récent article d'Alan Dershowitz, membre de l'équipe juridique d'Epstein, qui a par la suite été accusé par l'un des avocats d’une des victimes d’être lui-même membre d’un réseau de trafic de pédophilie.
Cela soulève la question évidente de savoir si le même "pool de gènes" qui a créé tant d'esprits juifs spectaculaires est également responsable de la liste des nombreux arnaqueurs et pédophiles, comme illustré ci-dessus [par un petit échantillon] . Je ne suis ni biologiste ni scientifique de l’évolution, mais j’avoue que je ne crois pas beaucoup à la notion de «gène juif».
Je soutiens que Chikli, Janner, Weinstein et Epstein ont autre chose en commun. Leurs actions témoignent du rejet d’autrui qui frise le mépris total pour l’humanité. C'est le nœud du problème du « peuple élu ». être l’élu, c'est se voir comme une création exceptionnelle. Cela implique la cécité envers l'altérité. C'est une forme d'impunité. Être choisi implique souvent un manque total d'empathie . Ce manque est souvent défini en termes de narcissisme aigu et de psychopathie. Chikli est clairement conscient de l'inclination humaine pour l'empathie, c'est cette impulsion qu'il aurait exploitée à son avantage, il lui manque juste cette qualité d'empathie.
Source : On Chosen-Mess
Gilad Atzmon • 24 Juin 2019
http://www.unz.com/gatzmon/on-chosen-mess/
ANNEXE :

a)    Un arnaqueur spectaculaire

En 2015, Chikli a « récupéré » près de 8 millions d'euros – alors qu'il s'en était fait virer 56 millions d’euros – auprès d'employés de 33 sociétés françaises.
Cet Arsène Lupin de la tchatche – dénué de l'aspect gentleman – avait fui depuis plusieurs années en Israël avant d'être rattrapé, sous l'identité de Hai Nessim Chelly Chekkly, en Ukraine l'été dernier alors qu'il se trouvait avec un certain Anthony Lazarevitsch, 33 ans, également recherché par la justice française.
Finalement extradé vers la France en novembre 2017, il vient d'être mis en examen pour une nouvelle carambouille : l'escroquerie dite du « faux Le Drian ».
Depuis l'été 2015, 150 personnes ou entités ont été sollicitées dans 40 pays à travers le monde.

b)    Arrestation en Europe d’un esclavagiste sexuel israélien : silence radio en France

Jeudi 23 mai, la police espagnole a annoncé l’arrestation – en coopération avec les autorités portugaises et colombiennes – d’Assi Moosh pour trafic sexuel de mineurs, trafic de drogue et homicides volontaires.
Cet Israélien de 45 ans avait monté avec des ex-membres de Tsahal un vaste réseau criminel en Amérique latine (centré en Colombie). Plus de 250 adolescentes ont été ainsi sexuellement exploitées et « tatouées » par leurs « propriétaires » dans la seule ville de Cartagena de Indias. Les jeunes femmes ont été incitées puis contraintes à la prostitution dans un hôtel bunkérisé et réservé principalement aux touristes israéliens.
Aucun organe de la presse audiovisuelle française n’a rapporté la capture sur le sol européen d’Assi Moosh.
Rappel : les médias hexagonaux avaient également passé totalement sous silence l’arrestation à Paris d’un cybercriminel israélien de la scène internationale.
NOTES













VOIR AUSSI :

-  Les malfrats israéliens dépouillent des milliers d'Américains et d'Européens, grâce à des gouvernements complices
N.B. 
Je rappelle à l'Inquisition franco-sioniste, que Gilad Atzmon est un artiste et écrivain juif israélien vivant à Londres. Ne gaspillez pas l'argent du contribuable français en le poursuivant pour antisémitisme.

Hannibal GENSÉRIC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet seront supprimés.