jeudi 6 juin 2019

USA. En Floride, il est maintenant HAUTEMENT ILLÉGAL de dire «Les Juifs contrôlent Hollywood»


Le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, a récemment signé un projet de loi qui ajoute «l’antisémitisme» à la liste des formes de discrimination interdites en Floride, en l’assimilant à d’autres formes de discrimination raciale, a rapporté Tallahassee Democrat.

Le problème majeur que beaucoup ont avec ce projet de loi est que la définition de l'antisémitisme dans cette loi inclut tout et n’importe quoi, comme par exemple le fait de dire «les Juifs contrôlent les médias» [1], «Les Juifs sont plus fidèles à Israël qu'à l'Amérique», à de nombreuses autres déclarations qui sont protégées par le premier amendement de la constitution des États-Unis.
Il est également illégal maintenant de poser des questions sur le nombre de Juifs décédés dans l'Holocauste [2]. Aucun autre génocide n'a cette protection dans le monde, y compris le génocide de plusieurs dizaines de millions de « peaux-rouges » par les « visages pâles ». Ainsi, il y a au moins vingt-huit universités américaines qui ont des programmes d’études sur l’esclavage aux États-Unis, en revanche, aucun établissement d’enseignement supérieur aux États-Unis ne s’intéresse, sous quelque forme que ce soit, au fait que les peuples autochtones (les amérindiens :  hommes, femmes et enfants de tous âges) aient été éliminés (avec un objectif génocidaire) pour leur voler les terres sur lesquelles les institutions prestigieuses qui existent maintenant ont été construites. [3]
 
Même si les musulmans sont le groupe de personnes le plus persécuté dans le monde (essentiellement par les Américains), DeSantis pense que signer une loi allant à l'encontre du premier amendement des États-Unis serait une bonne idée. DeSantis a même signé ce projet de loi lors de sa visite chez ses maîtres en Israël, puis de nouveau en Floride à son retour de voyage.
À la suite de la signature du projet de loi, de nombreux chrétiens ont posé plusieurs questions importantes sur cette nouvelle loi. Par exemple, il n’existait aucune loi interdisant de blasphémer ouvertement contre le christianisme ou contre Jésus. Il n’existe pas non plus de loi interdisant d’accuser tous les catholiques d’être des pédophiles, et il n’existe pas non plus de mots généraux avec des définitions aussi vagues qu’«antisémitisme» et qui protègent les chrétiens des critiques qu’ils reçoivent constamment.[4]
Mais à quoi peut-on s’attendre quand les Chrétiens n’ont pas de puissant lobby pour faire adopter des lois comme celle-ci, à l’image des Juifs avec AIPAC et ADL [5]. Beaucoup de chrétiens soupçonnent avec raison que l'argent de l'AIPAC est derrière cette nouvelle loi signée par DeSantis.
À l'heure actuelle, 26 États américains ont leur propre version des projets de loi antisémites, qui vont tous directement à l'encontre du premier amendement. La plupart de ces lois empêchent les entreprises privées de boycotter l'Etat d'Israël, alors même que l'Amérique a été construite sur des boycotts, mais qui s'en soucie réellement ? Elle boycotte tous les pays qui ne se soumettent pas à ses dictats prédateurs : Russie, Iran, Venezuela, Cuba (depuis des décennies), Syrie, etc. plus ceux qui ne commercent pas avec Israël (Irak, Kuwait, Liban Libye, Qatar, Arabie, Syrie, EAU, Yemen , )  et punit sévèrement ceux qui tentent de contourner ses boycotts, y compris ses « amis » européens.
D’ailleurs, des acteurs à Hollywood, y compris des acteurs juifs, ont ouvertement admis que les Juifs sont largement surreprésentés à Hollywood. D'Adam Sandler à Nick Kroll et Marlon Brando, ils reconnaissent tous ouvertement que les Juifs contrôlent en fait Hollywood et les Média américains [6].
La définition large de l'antisémitisme chez DeSantis inclut même le fait de dire que certains Juifs sont plus fidèles à l'État d'Israël que le pays dans lequel ils résident.
Or, quelle est la définition exacte du sionisme selon Theodore Herzl, le fondateur du sionisme ?.


Herzl dit qu’il est inutile pour un Juif d’être loyal envers le pays dans lequel il réside, car les Juifs sont «un seul peuple» et leur loyauté ne devrait rester qu’en Israël.

Source : In Florida, It is Now HIGHLY ILLEGAL to Say “Jews Control Hollywood”

------------------------------------------------
NOTES
[1] Voici quelques noms de Juifs au sommet des médias:
Time Magazine
OWNER: Marc Benioff
Benioff was raised in a Jewish family (Wikipedia)
Editor in Chief: Edward Felsenthal
Felsenthal was born in a Jewish family in Memphis, Tennessee (Wikipedia)
Deputy Editor: Eben Shapiro
Assistant Managing Editor: Ben Goldberger
International Affairs Columnist: Walter Isaacson
His father was a “kindly Jewish  (Wikipedia)
Editor at Large: Jeffrey Kluger
“I was born Jewish and raised Jewish” (Time.com)
NY Daily News
MORTIMER ZUCKERMAN, owner of NY Daily News, US News & World Report and chair of the Conference of Presidents of Major Jewish American Organizations, one of the largest pro-Israel lobbying groups.
CBS
LESLIE MOONVES, president of CBS television, great-nephew of David Ben-Gurion, and co-chair with Norman Ornstein of the Advisory Committee on Public Interest Obligation of Digital TV Producers, appointed by Clinton.
AOL – Time Warner
JONATHAN MILLER, chair and CEO of AOL division of AOL-Time-Warner
NBC News
NEIL SHAPIRO, president of NBC News
NBC News
JEFF GASPIN, Executive Vice-President, Programming, NBC
ABC News
DAVID WESTIN, president of ABC News
TED KOPPEL, host of ABC’s Nightline
VIACOM
SUMNER REDSTONE, CEO of Viacom, “world’s biggest media giant” (Economist, 11/23/2) owns Viacom cable, CBS and MTVs all over the world, Blockbuster video rentals and Black Entertainment TV.
Walt Disney
MICHAEL EISNER, major owner of Walt Disney, Capitol Cities, ABC.
CBS
MEL KARMAZIN, president of CBS
DON HEWITT, Exec. Director, 60 Minutes, CBS
JEFF FAGER, Exec. Director, 60 Minutes II. CBS
DAVID POLTRACK, Executive Vice-President, Research and Planning, CBS
Fox Entertainment
SANDY GRUSHOW, Chair, Fox Entertainment
GAIL BERMAN, president of Fox Entertainment
ABC Entertainment
LLOYD BRAUN, Chair, ABC Entertainment
Warner Bros
BARRY MEYER, chair, Warner Bros.
WARREN LIEBERFORD, Pres., Warner Bros. Home Video Div. of AOL- TimeWarner
JORDAN LEVIN, president of Warner Bros. Entertainment
Paramount
SHERRY LANSING. President of Paramount Communications and Chairman of Paramount Pictures’ Motion Picture Group.
Miramax
HARVEY WEINSTEIN, CEO. Miramax Films.
Turner
BRAD SIEGEL., President, Turner Entertainment.
Fox Tv
PETER CHERNIN, second in-command at Rupert Murdoch’s News. Corp., owner of Fox TV
New Republic
MARTY PERETZ, owner and publisher of the New Republic, which openly identifies itself as pro-Israel. Al Gore credits Marty with being his “mentor.”
NY Times
ARTHUR O. SULZBERGER, JR., publisher of the NY Times, the Boston Globe and other publications.
WILLIAM SAFIRE, syndicated columnist for the NYT.
TOM FRIEDMAN, syndicated columnist for the NYT.
KENNETH POLLACK, for CIA analysts, director of Saban Center for Middle East Policy, writes op-eds in NY Times, New Yorker
NBC Entertainment
JEFFREY ZUCKER, President of NBC Entertainment
Washington Post
CHARLES KRAUTHAMMER, syndicated columnist for the Washington Post. Honored by Honest Reporting.com, website monitoring “anti-Israel media.”
RICHARD COHEN, syndicated columnist for the Washington Post
DONALD GRAHAM, Chair and CEO of Newsweek and Washington Post, son of
CATHERINE GRAHAM MEYER, former owner of the Washington Post

YAHOO
TERRY SEMEL, CEO, Yahoo, former chair, Warner Bros.
Dreamworks
STEPHEN SPIELBERG, co-owner of Dreamworks
JEFFREY KATZENBERG, co-owner of Dreamworks
DAVID GEFFEN, co-owner of Dreamworks
Boston Globe
JEFF JACOBY, syndicated columnist for the Boston Globe
USA Today
NORMAN ORNSTEIN, American Enterprise Inst., regular columnist for USA Today, news analyst for CBS, and co-chair with Leslie Moonves of the Advisory Committee on Public Interest Obligation of Digital TV Producers, appointed by Clinton.
RUNNER UPS…
STEPHEN EMERSON, every media outlet’s first choice as an expert on domestic terrorism.
DAVID SCHNEIDERMAN, owner of the Village Voice and the New Times network of “alternative weeklies.”
DENNIS LEIBOWITZ, head of Act II Partners, a media hedge fund
BARRY DILLER, chair of USA Interactive, former owner of Universal Entertainment
KENNETH ROTH, Executive Director of Human Rights Watch
RICHARD LEIBNER, runs the N.S. Bienstock talent agency, which represents 600 news personalities such as Dan Rather, Dianne Sawyer and Bill O’Reilly.
MARK GOLIN, VP and Creative Director, AOL
JACK MYERS, NBC, chief.NYT 5.14.2
MAX MUTCHNICK, co-executive producer of NBC’s “Good Morning Miami”
DAVID KOHAN, co-executive producer of NBC’s “Good Morning Miami”
HOWARD STRINGER, chief of Sony Corp. of America
AMY PASCAL, chair of Columbia Pictures
JOEL KLEIN, chair and CEO of Bertelsmann’s American operations
ROBERT SILLERMAN, founder of Clear Channel Communications
BRIAN GRADEN, president of MTV entertainment
IVAN SEIDENBERG, CEO of Verizon Communications
WOLF BLITZER, host of CNN’s Late Edition
LARRY KING, host of Larry King Live
ANDREA KOPPEL, CNN Reporter
PAULA ZAHN, CNN Host
MIKE WALLACE, Host of CBS, 60 Minutes
BARBARA WALTERS, Host, ABC’s 20-20
MICHAEL LEDEEN, editor of National Review
BRUCE NUSSBAUM, editorial page editor, Business Week
HOWARD FINEMAN, Chief Political Columnist, Newsweek
WILLIAM KRISTOL, Editor, Weekly Standard, Exec. Director
Project for a New American Century (PNAC)
RON ROSENTHAL, Managing Editor, San Francisco Chronicle
PHIL BRONSTEIN, Executive Editor, San Francisco Chronicle,
RON OWENS, Talk Show Host, KGO (ABC-Capitol Cities, San Francisco)
JOHN ROTHMAN, Talk Show Host, KGO (ABC-Capitol Cities, San Francisco)
MICHAEL MEDVED, Talk Show Host, on 124 AM stations
BEN WATTENBERG, Moderator, PBS Think Tank.
ANDREW LACK, president of NBC
DANIEL MENAKER, Executive Director, Harper Collins
DAVID REMNICK, Editor, The New Yorker
NICHOLAS LEHMANN, writer, the New York
HENRICK HERTZBERG, Talk of the Town editor, The New Yorker
SAMUEL NEWHOUSE JR, and DONALD NEWHOUSE own Newhouse Publications, includes 26 newspapers in 22 cities; the Conde Nast magazine group, includes The New Yorker; Parade, the Sunday newspaper supplement; American City Business Journals, business newspapers published in more than 30 major cities in America; and interests in cable television programming and cable systems serving 1 million homes.
DONALD NEWHOUSE, chairman of the board of directors, Associated Press.
PETER R KANN, CEO, Wall Street Journal, Barron’s
RALPH J. & BRIAN ROBERTS, Owners, Comcast-ATT Cable TV.
LAWRENCE KIRSHBAUM, CEO, AOL-Time Warner Book Group

Nous avons écrit :
En 2009, le Jerusalem Post signalait la tendance croissante des Juifs orthodoxes à Jérusalem à cracher sur leurs voisins chrétiens. Le père Samuel Aghoyan, un important religieux orthodoxe arménien de la vieille ville de Jérusalem, a déclaré au JPost «qu’il s’est fait cracher dessus par de jeunes Juifs Haredi et orthodoxes « environ 15 à 20 fois » au cours de la dernière décennie». De même, le père Athanasius, un moine franciscain né au Texas qui dirige le centre d’information chrétien de la vieille ville de Jérusalem, a déclaré qu’il s’est fait cracher dessus par des juifs orthodoxes «environ 15 fois au cours des six derniers mois».
Le professeur israélien Israël Shahak a commenté la haine des Juifs envers le christianisme et son symbolisme, suggérant que «déshonorer les symboles religieux chrétiens est un ancien devoir religieux du judaïsme». Selon Shahak, «pour les juifs pieux, cracher sur la croix, et particulièrement sur le crucifix, et cracher quand un juif passe devant une église, sont obligatoires depuis environ 200 ans. ”


VOIR AUSSI :
Hannibal GENSÉRIC
 

2 commentaires:

  1. The Jews' power stems directly from the Western world's near-total belief in the phenomenal lie of the "Holocaust". You needn't look any further.
    http://whale.to/b/faurisson19.html

    Le pouvoir des Juifs découle directement de la croyance quasi totale du monde occidental dans le mensonge phénoménal de "l'Holocauste". Vous n'avez pas besoin de chercher plus loin. (Robert Faurisson)


    The Jews do not tolerate any questioning of the "Holocaust". Against the revisionists they use physical violence and judicial repression because, on the level of historical and scientific argumentation, they have been defeated hands down by the revisionists. We have been able to expose their lies, one by one. Therefore Jews and Zionists seek refuge in violence and intimidation. They treat revisionists like Palestinians. http://whale.to/b/faurisson19.html

    Les Juifs ne tolèrent aucune remise en cause de "l'Holocauste". Contre les révisionnistes, ils ont recours à la violence physique et à la répression judiciaire parce que, sur le plan de l'argumentation historique et scientifique, ils ont été défaits par les révisionnistes. Nous avons pu exposer leurs mensonges, un par un. C'est pourquoi les juifs et les sionistes cherchent refuge dans la violence et l'intimidation. Ils traitent les révisionnistes comme des Palestiniens. (Robert Faurisson)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout repose sur l’un des plus grands mensonges parmi d’autres ! La Cabale et ses tentacules aux 4 coins de la terre sont étroitement liées avec les forces négatives qui oeuvrent afin de maintenir la planète en esclavage, ce n’est plus un secret !
      Pas plus que ceux où Israel documentait chaque dossier des futures hommes politiques par des preuves permettant de les anéantir au moindre écart . Les sacrifices humains existent , ils sont aussi prouvés ! Il suffit à ceux qui le désirent de se pencher sur les dossiers et y récupérer les preuves ! L’éveil est fait pour cela !

      Supprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.