samedi 25 mai 2019

USA. Chuck Baldwin détruit le sionisme chrétien et ses guerres perpétuelles


Depuis la Seconde Guerre mondiale, presque tous les conflits militaires dans lesquels les États-Unis ont été impliqués au Moyen-Orient sont à la demande d’Israël. À toutes fins utiles, les responsables de la politique étrangère du gouvernement fédéral américain - des deux principaux partis - ne sont guère plus que les petits toutous de l’État sioniste d’Israël.

Le Dr Chuck Baldwin est un homme politique américain et animateur de radio. Il a participé à au moins 12 documentaires de long métrage. Il était le candidat à la présidence du Parti de la Constitution pour l’élection présidentielle américaine de 2008 et avait déjà été candidat à la vice-présidence américaine en 2004. Il anime une émission de radio quotidienne d’une heure, Chuck Baldwin Live. Il est aussi pasteur.
---------------------------------------------------------------------
Interview de  Chuck Baldwin par Jonas E. Alexis 
JEA: Vous avez récemment écrit: «Il est indiscutable que les guerres ont augmenté de manière exponentielle sous Bush. Les ramifications des invasions militaires illégales et immorales par Bush en Irak et en Afghanistan ont encore de fortes répercussions dans le monde entier à ce jour. La plus grande partie de la «guerre contre le terrorisme» en cours au Moyen-Orient est le résultat direct de l’aventurisme militaire Bush / Cheney (en termes clairs) il y a près de deux décennies. Et Trump a intensifié les guerres à un niveau jamais atteint auparavant avec  des missiles américaines» Pouvez-vous développer cela plus pour nous?
CB: Le président Bush a présenté à l'Amérique la doctrine de la guerre préventive qui a conduit aux invasions inconstitutionnelles et injustifiées de deux pays souverains: l'Irak et l'Afghanistan. L’engagement de l’Amérique dans ces guerres se poursuit jusqu’à présent. De plus, la doctrine de guerre préventive de Bush a été le catalyseur des guerres injustifiées des États-Unis contre la Libye, la Syrie, la Somalie et très prochainement l’Iran - sans parler de la myriade d’interventions militaires clandestines dans de nombreux pays, dont le Venezuela.
JEA: Vous avez également déclaré que «Trump a largué plus de bombes et de missiles sur les pays du Moyen-Orient plus que tout président américain moderne durant une période comparable. Les présidents Bush, Obama et maintenant [2017] Trump ont largué près de 200.000 bombes et missiles sur l'Irak, l'Afghanistan, la Syrie, la Libye, le Pakistan, le Yémen et la Somalie. Le taux de bombardement de Trump éclipse à la fois Bush et Obama; et Trump est sur le point de larguer plus de 180.000 bombes et missiles sur les pays du Moyen-Orient au cours de son premier mandat - ce qui équivaudrait au nombre de bombes et de missiles largués par Obama au cours de ses huit années de présidence. Le gouvernement des États-Unis, sous l'administration Trump, aurait largué une bombe toutes les 12 minutes, ce qui signifie que 121 bombes sont larguées en un jour et 44 096 bombes par an. "
Quelle est la cause de tout cela? Pourquoi les présidents américains veulent-ils poursuivre des guerres perpétuelles au Moyen-Orient en particulier? Le lobby israélien a-t-il quelque chose à voir avec cela?
CB: Le lobby israélien a beaucoup à voir avec tout cela. Je dirais même que depuis la Seconde Guerre mondiale, pratiquement tous les conflits militaires dans lesquels les États-Unis ont été impliqués au Moyen-Orient ont été commandés par Israël. À toutes fins utiles, les responsables de la politique étrangère du gouvernement fédéral américain - des deux principaux partis - ne sont guère plus que des petits toutous de l’État sioniste d’Israël.
JEA: Vous avez dit qu'il y avait une sorte de «blasphème des sionistes juifs… le fondement de la foi et de la fraternité des sionistes chrétiens n'est PAS Jésus-Christ, mais Israël». Qu'entendez-vous par là?
CB: La grande majorité des chrétiens évangéliques en Amérique adhèrent à une eschatologie fallacieuse basée sur Israël. En conséquence, les évangéliques travaillent dans l’illusion que l’État moderne d’Israël, né en 1948, est un accomplissement de la prophétie biblique et de l’alliance abrahamique. Cela signifie que les évangéliques croient qu'en "bénissant" l'Israël sioniste, ils encourent la faveur et la bénédiction de Dieu. Par conséquent, les évangéliques se sentent obligés moralement et bibliquement d'aider l'État sioniste, quoi qu'il arrive.
Cette fausse théologie a été concoctée par des  érudits sionistes remontant au milieu du XIXe siècle. L'écriture de la Bible de référence Scofield au début du XXe siècle a popularisé le mythe d'une nation d'Israël ressuscitée, réalisant ainsi la prophétie biblique et préparant les cœurs et les esprits des évangéliques au «miracle» de la «renaissance» d'Israël en 1948.
À l'époque l’Israël de Rothschild a lancé sa guerre des Six jours en 1967, une majorité d’évangélistes étaient devenus des sionistes chrétiens. Depuis 1967, le sionisme chrétien est devenu la force politique la plus puissante des États-Unis.
Ayant moi-même été éduqué dans le futurisme dispensationnel (et l'enseignant pendant plus de 30 ans), je comprends très bien la manière dont les sionistes chrétiens se rapportent à l'Écriture. Dans leur esprit, l'État d'Israël est essentiel à l'ensemble de leur système religieux. Pour eux, il n'y a pas de système de foi sans Israël. C’est pourquoi, quand un homme comme moi conteste la légitimité scripturaire de l’État sioniste d’Israël, les évangéliques le considèrent comme un assaut contre la foi chrétienne elle-même. Dans l'esprit de la plupart des sionistes chrétiens, accepter la légitimité de l'Israël moderne revient à accepter Jésus-Christ et la foi chrétienne. Dans leur façon de penser, ce sont des choses inséparables.
Par exemple, les chrétiens sionistes aiment absolument Ben Shapiro, le blasphémateur sioniste qui rejette le Christ. Pourtant, beaucoup de ces mêmes chrétiens méprisent vraiment le vôtre. Pensez-y: je suis un disciple dévot du Seigneur Jésus-Christ. Je crois en sa divinité, sa naissance virginale, sa mort sacrificielle sur la croix, sa résurrection littérale des morts et son retour littéral sur la terre.
Shapiro nie ouvertement toutes ces choses et assimile notre Seigneur à un criminel ordinaire qui a obtenu ce qu'il méritait lorsqu'il a été crucifié. Pourtant, les sionistes chrétiens aiment Shapiro et me méprisent. Cela montre à quel point la base de la communion entre tant de sionistes chrétiens n’est pas Jésus-Christ, mais l’État d’Israël.

Traduction : Hannibal Genséric
VOIR AUSSI :


2 commentaires:

  1. POur la Rédaction de NUMIDIA LIBERUM :les Américains sont majoritairement P¨ROTESTANTS et leur théologie bât déjà de l'aile. Mais Lorsqu'ils parlent des CHRETIENS SIONISTES, ils parlent inmanquanblement des ''chrétiens évangéliques'' ou ''évangélistes chrétiens''.

    Ces ''Chrétnes ne reconnaissaissent pas Jésus comme lAvatar ou Incarnation de l'un des 3 visages de la TRINITE. Bref, ils ne sont pas même des Protestants. Ils ne sont que des Musulmans au mieux, sinon des Juifs ou des pseudo Franc-Maçons déguisés en pseudo chrétiens. Bref, il est IMPOSSIBLE que des Chrétiens aident ISRAEL ni même le JUDAÏSME : et les Juifs le savent bien...les Chrétiens ( les vrais) sont les ennemis numéro 1 des Juifs

    Je vous renvoie à la citation d'un Rabbi de France cité par un excellent blog :

    https://numidia-liberum.blogspot.com/2019/05/le-crime-de-notre-dame-mise-jour.html#more

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord avec vous, je ne suis pas connaisseur de cette secte américaine. Un prochain article traitant de ce sujet est en cours.

      Supprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.