dimanche 19 décembre 2021

Une brève évaluation des protocoles des sages de Sion à l'ère du Covid

« IL EST INDISPENSABLE D'ÉPUISER COMPLÈTEMENT L'HUMANITÉ PAR LA DISSENSION, LA HAINE, LA LUTTE, L'ENVIE, ET MÊME PAR L'INOCULATION DE MALADIES,  POUR QUE LES « GOYIM » NE VOIENT AUCUNE AUTRE ISSUE QUE NOTRE SOUVERAINETÉ COMPLÈTE EN ARGENT ET EN TOUT AUTRE. " Protocoles de Sion, 10-19

Les protocoles de Sion sont nécessaires pour ceux qui souhaitent comprendre le monde dans lequel nous vivons. Ils présentent une haine pathologique pour les non-juifs et un désir de les saper et de les exploiter. Les protocoles faisaient partie d'une «initiation» pour les juifs maçonniques de 33ème degré.
Selon ces protocoles : "Il reste un petit espace à traverser avant que tous les états d'Europe ne soient enfermés dans les serpentins du serpent symbolique, par lequel nous symbolisons notre peuple, comme dans un puissant vice".
La preuve que les Protocoles de Sion sont authentiques est que la plupart d'entre eux sont devenus réalité.
Le gouvernement mondial est leur "Super État".

marsden.jpg 
Alexandre Soljenitsyne a analysé les Protocoles des Sages de Sion. Il produisit cette analyse en 1966. Il n’a pas publié sa recherche sur les Protocoles des Sages de Sion. Il a demandé que cette étude ne soit publiée qu’après sa mort. C’est contre sa volonté qu’elle fut imprimée en un nombre très réduit d’exemplaires, en 2001
 
Voici ce qu’écrit Soljenitsyne :
« Les Protocoles … montrent un modèle d'un système social. Sa conception dépasse largement les capacités d'un esprit ordinaire, y compris celle de son éditeur. C'est un processus dynamique en deux étapes, de déstabilisation, d'augmentation de la liberté et du libéralisme, qui se terminent par un cataclysme social, et à la deuxième étape, une nouvelle restructuration hiérarchique de la société a lieu.

« C'est plus compliqué qu'une bombe nucléaire. Ce pourrait être un plan volé et déformé conçu par un esprit de génie. Son style putride d'une brochure sale antisémite [intentionnellement] obscurcit la grande force de la pensée et de la perspicacité.
« Son style est celui d'un tract crasseux, la puissante ligne de pensée est brisée et fragmentée, mêlée d'incantations malodorantes et de maladresses psychologiques.
« Les Protocoles exposent le plan d’un (nouveau) système social. Son dessein se situe bien au-dessus des capacités d’une âme ordinaire, y compris celle de son auteur. Il s’agit d’un processus dynamique en deux étapes, de déstabilisation, d’augmentation des libertés et du libéralisme, qui trouve son apogée dans un cataclysme social, au premier stade ; la seconde étape voyant se mettre en place une nouvelle hiérarchisation de la société.

Ce qui est décrit est plus complexe qu’une bombe nucléaire. Il pourrait s’agir d’un plan volé et gauchi, formé par un esprit de génie. Son style putride de brochure antisémite cauteleuse en obscurci(rai)t (intentionnellement) la grande force de pensée et la vision pénétrante »
.

Il poursuit « Le texte démontre une clarté de vision impressionnante en ce qui concerne les deux systèmes sociétaux : le système occidental et le système soviétique. Si un puissant penseur, en 1901, pouvait prédire le développement de l’Occident avec quelque vraisemblance, comment aurait-il pu entrevoir le futur soviétique ?»

Delegates_at_First_Zionist_Congress.jpg 
Voici quelques extraits des protocoles, très troublants d’actualité, tels que les relate Alexandre Soljenitsyne :
« Les esprits des gens doivent être détournés (de la contemplation) vers l’industrie et le commerce : dès lors, (les gens) n’auront plus le temps de penser. Les gens se consumeront à la poursuite de l’argent. Ce sera une poursuite vaine, car nous bâtirons l’industrie sur une base spéculative : les richesses tirées de la terre par l’industrie glisseront entre les mains des travailleurs et des industriels et se retrouveront entre celles des financiers ».
« La lutte – intensifiée – pour la survie et la supériorité, accompagnée de crises et de chocs, créera des communautés froides et sans cœur, avec une forte aversion envers la religion. Leur seul guide sera celui de Mammon, auquel ils voueront un véritable culte ».
« Il est une puissante force qui crée le mouvement de la pensée, dans le peuple : cette force, ce sont les journaux. C’est dans les journaux que le triomphe de la liberté de parole trouve son incarnation. Au moyen de la Presse nous avons conquis le pouvoir d’influencer les esprits tout en demeurant inaperçus. Nous éradiquerons de la mémoire des Hommes les faits historiques dont nous ne désirons pas qu’ils les connaissent, et nous ne laisserons perdurer que ceux qui nous conviennent. »
 
Alexandre Soljenitsyne note également qu'un «siècle avant l’avènement de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International, les Protocoles notaient que les prêts sont le meilleur moyen pour déposséder des pays de leurs richesses ; que les marchés financiers, avec leurs multiples produits dérivés, ponctionnent la richesse et l’accumulent entre les mains des prêtres de Mammon ; que le gain (les forces du marché) est la seule mesure du succès de toute stratégie ».
Le passage le plus époustouflant est celui où Soljenitsyne montre qu'il a parfaitement compris la logique dévastatrice qui anime la pensée moderne:
« Les Protocoles prédisent l’apogée de la Nouvelle Bourgeoisie – l’apogée des adorateurs de Mammon, partisans de la mondialisation, viscéralement hostiles aux Anciennes Élites, à l’Esprit, à la religion, aux gens ordinaires. Très longtemps, ils furent les moteurs de la gauche, des mouvements aspirant à la démocratie : jusqu’à ce que leur objectif soit atteint – après quoi, ils négocièrent leur grand virage en épingle à cheveux, direction : l’oligarchie ».
 
Voici un autre extrait que rapporte Alexandre Soljenitsyne des protocoles
« Tant que les emprunts étaient nationaux, on assistait à un déplacement d’argent de la poche de leurs sujets pauvres dans celles des riches. Mais à partir du moment où nous eûmes acheté les hommes nécessaires pour qu’on ait recours aux emprunts étrangers, toutes les richesses des États affluèrent dans nos caisses… » « Ils périront immanquablement de la saignée qu’ils s’imposent ».
 
Alexandre Soljenitsyne présente alors la conclusion de l’auteur des Protocoles des Sages de Sion :
« Les États recourront de plus en plus à l’emprunt ruinant les populations » et, souligne le document analysée par Alexandre Soljenitsyne : « la vénalité de leurs ministres ou leur ignorance des questions financières nous ont asservi les peuples en leur faisant contracter envers nous des dettes dont ils ne pourront jamais s’acquitter, ce qui a placé toutes les questions financières sous notre direction… »
 
Mais le meilleur est pour la fin, puisque Alexandre Soljenitsyne dévoile le projet de réforme des institutions financières mondiales. Alexandre Soljenitsyne relate en effet :
« La période des emprunts qui vint ensuite mangea les restes, et la banqueroute s’ensuivit pour tous ces États. Vous comprenez bien qu’un tel système de gestion financière, inspiré par nous, ne saurait nous convenir.
Quand nous serons en possession du pouvoir, nous déguiserons la réforme des bases financières… que nous projetons sous un aspect qui n’éveillera les soupçons de personne. Nous démontrerons la nécessité de ces réformes en divulguant l’état chaotique des finances (des États) ».
 
En définitive Alexandre Soljenitsyne conclut « C’est un compte rendu parodique d’un plan satanique, subtil et très bien conçu ».
Ainsi l’analyse que fit en 1966 Alexandre Soljenitsyne des Protocoles des Sages de Sion nous présente presque trait pour trait notre situation actuelle. 
Mais « motus et bouche cousue », il ne faut surtout pas en parler, ce serait faire le jeu des antisémites. Le chantage à l’antisémitisme est décidément devenu le grand verrou qui empêche tout exercice de la pensée.
 
Voici une petite fraction des études savantes disponibles  
 

Unclean Lips: Obscenity, Jews, and American Culture[2]
Jews and Booze: Becoming American in the Age of Prohibition
[3]
Rock ‘N’ Roll Jews
[4]
Funny, It Doesn’t Sound Jewish: How Yiddish Songs and Synagogue Melodies Influenced Tin Pan Alley, Broadway, and Hollywood
[5]
An Empire of Their Own: How the Jews Invented Hollywood
[6]
The New Jew in Film: Exploring Jewishness and Judaism in Contemporary Cinema
[7]
Esau’s Tears: Modern Anti-Semitism and the Rise of the Jews
[8]
Two Nations in Your Womb: Perceptions of Jews and Christians in Late Antiquity and the Middle Ages
[9]
Reckless Rites: Purim and the Legacy of Jewish Violence
[10]
The Neoconservative Revolution: Jewish Intellectuals and the Shaping of Public Policy
[11]
Jews and Revolution in Nineteenth-Century Russia
[12]
The Jewish Century
[13]
The Burden of Silence: Sabbatai Sevi and the Evolution of the Ottoman-Turkish Dönmes
[14]
The Dönme: Jewish Converts, Muslim Revolutionaries, and Secular Turks
[15]
America Alone: The Neo-Conservatives and the Global Order
[16]
“Who runs Hollywood? C’mon,”
[17]
“Zionism versus Bolshevism: A Struggle for the Soul of the Jewish People,”
[18]
A serious person should stay away from the Protocols if he seeks to make a scholarly case about how much of the world has been led to the slaughter house by the Khazarian mafia. The mafia and its partners in crime are already seeking for people who are relying on shaky foundations, so we certainly don’t need to make the work of the mafia easy. Listen to Jewish Neocon Daniel Pipes, arguably one of the wickedest ideologues in the twenty-first century:
“The book’s vagueness—almost no names, dates, or issues are specified—has been one key to this wide-ranging success. The purportedly Jewish authorship also helps to make the book more convincing. Its embrace of contradiction—that to advance, Jews use all tools available, including capitalism and communism, philo-Semitism and antisemitism, democracy and tyranny—made it possible for The Protocols to reach out to all: rich and poor, Right and Left, Christian and Muslim, American and Japanese.”
[19]

Lèvres impures : obscénité, juifs et culture américaine[2]
Juifs et alcool : devenir américain à l'ère de la prohibition[3]
Juifs du rock'n'roll[4]
C'est drôle, ça n'a pas l'air juif : comment les chansons yiddish et les mélodies de la synagogue ont influencé Tin Pan Alley, Broadway et Hollywood[5]
Un empire à eux : comment les Juifs ont inventé Hollywood[6]
Le nouveau juif au cinéma : explorer la judéité et le judaïsme dans le cinéma contemporain[7]
Les larmes d'Ésaü : l'antisémitisme moderne et la montée des Juifs[8]
Deux nations dans votre ventre : perceptions des juifs et des chrétiens dans l'Antiquité tardive et au Moyen Âge[9]
Rites imprudents : Pourim et l'héritage de la violence juive[10]
La révolution néoconservatrice : les intellectuels juifs et l'élaboration des politiques publiques[11]
Juifs et révolution dans la Russie du XIXe siècle[12]
Le siècle juif[13]
Le fardeau du silence : Sabbatai Sevi et l'évolution des Dönmes ottoman-turcs[14]
Le Dönme : juifs convertis, révolutionnaires musulmans et turcs laïcs[15]
L'Amérique seule : les néo-conservateurs et l'ordre mondial[16]
« Qui dirige Hollywood ? Allez, "[17]
« Sionisme contre bolchevisme : une lutte pour l'âme du peuple juif »[18]
Une personne sérieuse devrait se tenir à l'écart des Protocoles si elle cherche à démontrer de manière scientifique combien le monde a été conduit à l'abattoir par la mafia khazare. La mafia et ses partenaires criminels recherchent déjà des personnes qui s'appuient sur des bases fragiles, nous n'avons donc certainement pas besoin de faciliter le travail de la mafia. Écoutez le néocon juif Daniel Pipes, sans doute l'un des idéologues les plus méchants du XXIe siècle :
« L'imprécision du livre – presque aucun nom, date ou problème n'est spécifié – a été l'une des clés de ce succès à grande échelle. La paternité prétendument juive contribue également à rendre le livre plus convaincant. Son embrassement de la contradiction - que pour avancer, les Juifs utilisent tous les outils disponibles, y compris le capitalisme et le communisme, le philosémitisme et l'antisémitisme, la démocratie et la tyrannie - a permis aux Protocoles d'atteindre tous : riches et pauvres, droite et gauche, Chrétien et musulman, américain et japonais. »[19]

 

Voici un résumé de 12 protocoles sur 24.
1- Le contrôle de l'argent
    (....) "Le contrôle des nations sera assuré par la création de gigantesques monopoles privés qui seront les dépositaires d'immenses richesses dont dépendront même les Goyim (les non-juifs). (....)
    (....) C'est ainsi que le jour qui suivra l'effondrement politique verra leur anéantissement en même temps que celui du crédit accordé aux États. (....)
    (....) Des crises économiques porteront atteinte aux États ennemis en leur soustrayant l'argent mis en circulation. En accumulant de grands capitaux privés qui sont ainsi soustraits à l'État, ce dernier va être obligé de s'adresser à nous pour emprunter ces mêmes capitaux. Ces emprunts consentis avec des intérêts seront une charge pour les États qui en deviendront les esclaves, sans volonté propre. Ils s'adresseront à nos banquiers pour leur demander l'aumône au lieu d'exiger des impôts du peuple. Des emprunts étrangers sont comme des sangsues, il n'y a aucune possibilité de les éloigner du corps d'État, car elles ne peuvent que se détacher d'elles-mêmes ou être rejetées par l'État. Cependant, les États Goyim ne les rejetteront pas, ils s'en attireront sans cesse d'autres, ce qui les conduira à une fin inexorable.
    Les dettes de l'État rendront les hommes d'État corruptibles, ce qui les mettra encore plus à notre merci. (....)"
2- Le contrôle de la presse
    (....) "Nous procéderons de la façon suivante avec la presse :
    Son rôle est d'exciter et d'enflammer les passions chez le peuple (...) et le public est tellement loin de pouvoir imaginer qui est le premier bénéficiaire de la presse (....) Parmi tous les journaux, il y en aura aussi qui nous attaqueront mais comme nous sommes les fondateurs de ses journaux, leurs attaques porteront exclusivement sur des points que nous leur aurons précisés auparavant. (....)
    (...) Aucune nouvelle ne sera publiée sans avoir reçu notre accord. C'est déjà le cas maintenant, car toutes les nouvelles du monde sont regroupées dans seulement quelques agences. Ces agences étant sous notre contrôle, elles ne publient que ce que nous avons approuvé. (...)
    (...) Nos journaux seront de toutes les tendances, aristocratique, socialiste, républicaine, voire même anarchiste, tant qu'existera la Constitution. (....)
    (...) Ces idiots qui croiront que le texte d'un journal reflète leur propre opinion n'auront fait, en réalité, que répéter notre opinion ou celle que nous souhaitons voir exprimée. (...)
3- L'extension du pouvoir
    (....) "Nous serons pour le public l'ami de tous. (...)
    (...) Nous les soutiendrons tous, les anarchistes, les communistes, les fascistes (...) et particulièrement les ouvriers. Nous gagnerons leur confiance et ils deviendront ainsi, pour nous, un instrument très approprié. (...)
4- Le contrôle de la foi
    (...) "Nous ôterons aux hommes leur vraie foi. Nous modifierons ou supprimerons les principes des lois spirituelles. (...) L'absence de ces lois affaiblira la foi des hommes puisque les religions ne seront plus capables de donner quelconque explication. (...)
    (...) Nous comblerons ces lacunes en introduisant une pensée matérialiste et des supputations mathématiques. (...)"
5- Le moyen d'amener la confusion dans les esprits
    (...) " Pour avoir la mainmise sur l'opinion publique, il nous faut les amener à un certain niveau de confusion. (...)
    (...) La presse nous sera un bon outil pour offrir aux hommes tant d'opinions différentes qu'ils en perdront toute vue globale et s'égareront dans le labyrinthe des informations. (...)
    (...) ainsi, ils en viendront à la conclusion que le mieux est de ne pas avoir d'Opinion (politique). (...)
6- L'aspiration au luxe
    (...) "Pour accélérer la ruine de l'industrie des Goyim (non-juifs), nous susciterons chez eux une soif de luxe. Le commun des mortels n'en aura, cependant, pas jouissance, car nous ferons en sorte que les prix soient toujours en hausse. Ainsi, les travailleurs devront autant travailler qu'auparavant pour satisfaire leurs désirs. (...)
    (...) Ils seront piégés dans le système avant d'avoir pu l'identifier."
7- La politique utilisée comme instrument
    (...) "En distillant un souffle de libéralisme dans les organismes d'État, nous modifierons tout leur aspect politique. (...)
    (...) Une Constitution n'est rien d'autre qu'une grande école de discordes, de malentendus, de querelles, en un mot une école de tout ce qui sert à fausser les rouages de l'État. (..)
    (...) À "l'époque des républiques", nous remplacerons les dirigeants par une caricature de gouvernement avec un président élu par nos marionnettes, nos esclaves que sont le peuple. (...)
    (...) Les élections seront, pour nous, un moyen d'accéder au trône du monde tout en faisant croire au modeste citoyen qu'il contribue à façonner l'État par sa participation à des réunions et par son adhésion è des associations. (...)
    (...) Dans le même temps, nous réduirons à néant l’impact de la famille et son pouvoir éducatif. Nous empêcherons aussi l'émergence de personnalités indépendantes. (...)
    (...) Il suffit de laisser un peuple se gouverner lui-même un certain temps (la démocratie) pour qu'il se transforme en une populace où règne le chaos.
    (...) La puissance de la populace est une force aveugle, absurde, irraisonnée, ballotée sans cesse de droite ou de gauche. Mais un aveugle ne peut pas en conduire un autre sans tomber dans le précipice. Seul celui qui, dès sa naissance, est éduqué pour devenir un souverain indépendant a la compréhension de la politique. (...)
    (...) Notre succès, en traitant avec les hommes dont nous avons besoin, sera facilité par notre façon de toucher toujours le côté le plus sensible de la nature humaine, c'est-à-dire la cupidité, la passion et la soif insatiable de biens humains et matériels. (...)"
8- Le contrôle de la nourriture
    (...) "Notre puissance réside aussi dans la pénurie permanente de nourriture. Le droit du capital, en affamant les travailleurs, permet sur eux une mainmise plus que ne pouvait le faire la noblesse avec son roi. (...)
    (...) Nous agirons sur les masses par le manque, l'envie et la haine qui en résulte. (...)
    (...) mais tout propriétaire rural peut être un danger pour nous puisqu'il peut vivre en autarcie. C'est la raison pour laquelle il nous faut à tout prix le priver de ses terres. Le moyen le plus sûr pour y arriver est d'augmenter les charges foncières, (...) d'accabler de dettes les propriétaires rurales (...)"
9- Le rôle de la guerre
    (...) "Nous mettrons en rivalité toutes les forces pour amener ceux qui ont soif de pouvoir à abuser de leur pouvoir. Il nous faut fomenter des dissensions, des inimitiés dans toute l'Europe et par l'intermédiaire de l'Europe dans d'autres parties de la Terre. (...)
    (...) Il faut que nous soyons capables d'anéantir toute opposition provoquant des guerres avec les pays voisins. Au cas où ces voisins oseraient nous tenir tête, il nous faut leur répondre par une guerre mondiale. (...)"
10- Le contrôle au moyen de l'éducation
    (...) "On n'incitera pas les Goyim à tirer une application pratique de leur observation impartiale de l'histoire mais on les invitera à des réflexions théoriques, sans faire de relations critiques avec les événements qui vont suivre. (...)
    (...) Dans ce jeu, sachez que la chose principale est de les avoir convaincus d'accepter les nécessités de la science. (...)
    (...) Tenant compte de ce fait, nous n'aurons de cesse de créer une confiance aveugle en ces théories (scientifiques) et les journaux nous y aideront bien. Les intellectuels parmi les Goyim se vanteront de leurs connaissances. (...)
    (...) Le peuple perdra, de plus en plus, l'habitude de penser par lui-même et de se forger sa propre opinion, il en viendra à prononcer les mots que nous désirons entendre prononcer. (...)"
11- Le contrôle des loges franc-maçonniques
    (...) "Nous créerons dans tous les pays de la Terre des loges franc-maçonniques, nous les multiplierons et y attirerons des personnalités qui sortent des rangs. (...)
    (...) Nous mettrons toutes ces loges sous la domination de notre administration centrale que nous serons seuls à connaître et que les autres ignoreront complètement.
    (...) Qui ou qu'est-ce qui peut vaincre une puissance invisible? Voilà où se trouve notre pouvoir. La franc-maçonnerie non juive nous sert de couverture à leur insu. Mais le plan d'action de notre puissance reste pour tout le peuple et même pour le reste de la confrérie un secret. (...)"
12- La mort
    (...) "La mort est la fin inévitable pour tous, par conséquent, il est préférable d'y conduire tous ceux qui nous font obstacle."
Hannibal GENSERIC

10 commentaires:

  1. Oui. Bien vu. Lisez Mohammed Tahiri Hannibal : https://francemediasnumerique.com/2021/12/18/le-gouvernement-britannique-admet-que-les-vaccins-ont-endommage-le-systeme-immunitaire-naturel-des-personnes-ayant-recu-un-double-vaccin/?amp=1

    RépondreSupprimer
  2. Oui, mais c'est comme un billet de 100 € coupé en deux, une moitié seule par elle-même est impuissante à payer quoi que ce soit, pour qu'il acquière sa valeur, il faut lui associer l'autre moitié.
    Il en est ainsi du mal.
    A de rares exceptions près, les pièges que tendent les méchants ne deviennent fatals que si une victime complaisante choisit, je dis bien choisit de s'y aventurer pensant y trouver quelque bien apparent comme la vanité de s'afficher du côté des "bons" officiels.
    Et une fois tombée dedans, elle clame "Je n'avais pas le choix !"
    Le corbeau de la fable n'était nullement "obligé" de montrer "aux hôtes de ces bois" qu'il savait - supposément - bien chanter. S'il eût conservé l'humilité, il eût également conservé son fromage et le renard s'en fût allé la queue entre les jambes.

    RépondreSupprimer
  3. "L'INOCULATION DE MALADIES, POUR QUE LES « GOYIM » NE VOIENT AUCUNE AUTRE ISSUE QUE NOTRE SOUVERAINETÉ COMPLÈTE"
    Et ils n'hésiteraient pas à éliminer leur propre communauté ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. effectivement je me suis posée cette question pourquoi la vaccination dans l'état hébreu est elle la plus importante et en arrive à la quatrième dose avant tous les autres pays en particulier occidentaux (qui sont les plus maltraitants envers leur population dans le monde en ce qui concerne la piqure! eh bien je pense que le but des mondialistes est de créer un centre mondial dont la capitale sera Jerusale;viendront s'installer en Israel les membres des cette caste (ceux du forum de Davos de la trilatérale, du club des 300...les loges israéliennes lesquelles sont infiltrées chez les francs maçons de toutes les loges et infiltrées aussi dans la plupart des gouvernements. Donc pour accueillir tous ces élus! il faut faire de la place et le vaccin est le moyen de créer une dépopulation mais aussi et surtout un contrôle total sur les goys par l'intelligence artificiel et la numérisation! tout être humain sera en phase avec la machine (voir Attali ,Klaus Schwab…etc)!les israéliens sont très portés sur tout ce qui concerne la cybernétique et la cyber sécurité donc Israel deviendrait le centre du contrôle numérique des populations mondiales. N'oubliez pas que pour créer l'état d'Israel, les juifs sionistes ont négocié avec Hitler en 1938_39 pour que des juifs allemands puissent émigrer en Israel! il ya eu donc des juifs qui sont allés construire le projet de l'état juif mais pour que la création de cet état soit accepté par les autres nations il a fallu que l'holocauste des autres juifs des pays européens soient sacrifiés par les nazis. Suite à l'assassinat de quelques millions de juifs dans les camps de concentration nazis, les nations à la fin de la guerre ont reconnu l'Etat d'Israel…première étape de la mise en route du futur nouvel ordre mondial qui est en train de se dérouler sous nos yeux (enfin pour ceux qui ont compris à quoi servait la pandémie).

      Supprimer
    2. ben quoi, il y a des gens qui ont des sympathies avec l'humanité, d'autres pas, et là on a affaire à une nouvelle génération internationale de maffiosis professionnels aux manettes........suffit de voir comment ils sanctionnent tous les méfaits commis pour comprendre de quel côté ils penchent en matière de nouvelle moralité sociale et de son nec plus ultra, le bordel total comme mode de jouissance accompagné.

      Supprimer
    3. le sionisme n'est pas le juif de la Thora il est du Talmud

      Supprimer
  4. Le sionisme dans sa grande sagesse : par ici l'oseille ,quoiqu'il coûte...

    RépondreSupprimer
  5. Joly encore : https://nicolasbonnal.wordpress.com/2021/12/23/rappel-maurice-joly-inspirateur-des-protocoles-et-la-montee-de-notre-eta-totalitaire-et-de-son-troupeau-dhommes-superflus-nietzsche-dans-vos-societes-si-belles-si-bien-or/

    RépondreSupprimer
  6. la solution unique à tous nos problèmes : le retour à la sainte messe catholique en latin dite de saint Pie V
    Grand merci Genseric pour vos informations et joyeux Noël § que Jésus vrai Dieu et vrai homme naisse dans le cœur des français

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.