vendredi 11 mars 2016

Au lieu de répondre aux menaces de Daech, Obama menace la Russie, la Russie riposte


Le président Poutine a ordonné, le 8/03/2016, un déploiement immédiat en «situation de combat» de tous les systèmes balistiques intercontinentaux de missiles RS-26 actuellement opérationnels. En effet,, suite  à des actions de «terreur spectaculaire » provenant de l’Etat islamique  / Daech,  contre l'Union européenne et / ou les États-Unis, ces derniers répondent à ces menaces en renforçant l'encerclement de la Russie.
Le RS-26 Roubéj est un engin puissant qui est prévu pour remplacer les missiles Topol (code Otan: SS-25 Sickle) qui sont actuellement en service. Ce missile, est une arme d'une nouvelle génération. Il est beaucoup plus léger que le Yars — 80 contre 120 tonnes — et est équipé des systèmes MIRV (Multiple Independently targeted Reentry Vehicle) et MARV (Maneuverable Re-entry Vehicle).Voyevoda (code Otan: SS-18 Satan), le deuxième est une version pour plate-forme mobile qui va succéder au missile actuel SS-25 Sickle.
- MIRV signifie que la tête de ce missile comprend plusieurs ogives guidées (nucléaires ou conventionnelles) qui suivent chacune leur trajectoire lors de l'entrée dans l'atmosphère. Ce système permet d'utiliser un missile pour couvrir une zone élargie en atteignant plusieurs cibles.
- MARV est un système visant à éviter le bouclier anti-missile de l'ennemi. Les ogives des missiles, dotées de MARV poursuivent une trajectoire évasive jusqu'à leur objectif en évitant les tirs anti-missiles.

Dénommé "jour du jugement dernier" ou “Doomsday” en américain, le RS-26 est classé comme une «arme apocalyptique », d’une puissance de 1,2 mégatonnes dans ses quatre ogives de 300 kilotonnes chacune, capable de frapper des cibles situées à 11.000 km (6.835 mile), pouvant donc atteindre n’importe quel point des États-Unis. Le système de défense antimissile américain est «absolument inutile» contre elle, car les radars de l'OTAN en Europe n’auront pas le temps ni le moyen de le détecter avant qu’il n’atteigne sa cible, , ce qui rend la Fédération de Russie à "100% sûre",  contrairement à toute autre nation dans le monde.
 Le missile RS-24 Yars, sur sa plate-forme mobile - transporteur Kamaz
L'ordre du président Poutine de déployer cette redoutable «arme apocalyptique», est du à la «curieuse" réponse d’Obama aux documents secrets de Daech saisis la semaine dernière, et remis à la fois au Service de renseignement extérieur russe (SVR) et à la (CIA) par le service fédéral de renseignement allemand (BND).

Ces documents secrets de l'État islamique ont été saisis par le BND à Berlin le 3 Mars après l'arrestation dun djihadiste allemand de 33 ans, de père arabe et de mère allemande ; et qui étaient trouvé après que des agents BND ont fouillé ses quatre propriétés à Berlin et à Mannheim, sa ville natale.

Ces documents contiennent les plans détaillés, les noms des terroristes , l ' «expérience du djihad » de ces terroristes. Ils décrivent un certain nombre d'attaques terroristes de masse qui doivent être  lancées simultanément sur plusieurs villes.

Dès réception par la CIA de ces documents secrets d'État islamique envoyés par le BND, ils ont immédiatement été partagés avec le (SIS / MI6) britannique, qui, à son tour, a préparé un synopsis de ces attaques pour la police métropolitaine de Londres, dont le porte-parole, et le plus ancien agent anti-terroriste britannique, le commissaire adjoint Mark Rowley, a immédiatement émis un avertissement que les combattants État islamique veulent mener d’«énormes et spectaculaires » attaques contre la Grande-Bretagne et le mode de vie occidental en général.

La réponse d’Obama à cette "terreur spectaculaire", cette menace "désastreuse et imminente" de Daech à l'Amérique et à son peuple était «complètement incroyable». Au lieu de préparer ses citoyens à cette catastrophe  à venir, Obama a annoncé qu'il envoyait en Europe plus de chars et plus d’hélicoptères pour «contrer la Russie», et que les Américains se préparent à envoyer des milliers de soldats aux frontières russes. D’où la réponse russe ci-dessus. 
Voyez comment les Russes placent leurs frontières
près de nos bases américaines !!

Mon explication personnelle est la suivante : les Américains ont créé Daech, l’ont armé et soutenu, ont place à sa tête des agents américains et israéliens. Ils ne croient pas que Daech les attaquerait un jour. Jusqu'à maintenant, DAECH n'a jamais attaqué l'Amérique ou Israël. Mais il arrive qu'un (daé)chien morde la main du maître qui le nourrit.

Source : http://www.whatdoesitmean.com/index2011.htm
Hannibal GENSERIC