lundi 8 novembre 2021

Officiel. Les "vaccins" Covid-19 sont 100 fois plus mortels que TOUS les autres vaccins réunis

Le UK Medicine Regulator a répondu à une demande d'accès à l'information exigeant de savoir combien de décès sont survenus au cours des 20 dernières années causés par tous les vaccins. Sa réponse a révélé que les "vaccins" Covid ont tué 4 fois plus de gens en 10 mois que tous les autres vaccins en 20 ans.

La demande a été faite par courrier électronique à la Medicine and Healthcare Product Regulatory Agency (MHRA) le 6 août 2021, dans laquelle M. Anderson a posé à la MHRA les questions suivantes :
• Combien de décès y a-t-il eu causés par tous les vaccins Covid-19 ?
• Existe-t-il d'autres systèmes de surveillance du système d'IA comme le système de carte jaune ?
• Les vaccins Covid-19 sont-ils toujours à l'essai ?
• Combien de décès y a-t-il eu au cours des 20 dernières années par les vaccins précédents autres que les vaccins Covid-19 ?
• Que se passe-t-il s'il existe un nouveau vaccin ou un nouveau médicament ? Par quel processus et suivi passent-ils ?
• À quel point la MHRA dira-t-elle qu'un vaccin ou un médicament est dangereux pour les humains ?

La MHRA a bien sûr répondu par l'habituel « nous ne détenons pas ces informations » comme le montrent à maintes reprises les ministères, en particulier Public Health England, qui affirme ne pas détenir les informations sur le nombre de personnes décédées dans les 28 jours suivant un vaccin Covid-19 alors que Public Health Scotland a été parfaitement capable de publier les chiffres.

Cependant, ils ont confirmé qu'ils utilisaient d'autres études épidémiologiques, des dossiers de santé électroniques anonymes basés sur des médecins généralistes et une expérience internationale pour surveiller de manière proactive la sécurité aux côtés des rapports spontanés reçus via le système de carte jaune.
La MHRA a également confirmé que les vaccins Covid-19 actuellement proposés au Royaume-Uni ne font l'objet que d'une autorisation temporaire et que ces autorisations ne constituent pas une autorisation de mise sur le marché.

En réponse à la question posée sur le nombre de décès dus à tous les autres vaccins au cours des vingt dernières années, la MHRA a fourni la réponse robotique habituelle sur la qualité des vaccins Covid-19 et comment ils sont le «traitement le plus efficace pour prévenir les graves maladie dues au Covid-19" mais ce qu'ils n'ont pas fait, c'est de dire qu'ils "ne détiennent pas cette information".
Au lieu de cela, ils ont révélé qu'ils avaient reçu un total de 404 effets indésirables signalés pour tous les vaccins disponibles (à l'exclusion des injections de Covid-19) associés à une issue fatale entre le 1er janvier 2001 et le 25 août 2021 - une période de 20 ans et 8 mois (soit 248 mois). Leur taux de mortalité par mois est donc 404 / 248 = 1,63

Mais comment cela se compare-t-il au nombre de réactions indésirables signalées causées par tous les vaccins Covid-19 temporairement autorisés associés à une issue fatale ? Eh bien, depuis le lancement du vaccin Pfizer en décembre 2020, 577 décès ont été signalés, ce qui signifie qu'en seulement 10 mois, ce «vaccin» à lui seul a causé plus de décès dus que tous les autres vaccins au cours des 20 dernières années.

Cependant, l'injection de vecteur viral AstraZeneca a été bien pire avec 1.112 décès signalés à la MHRA depuis janvier 2020, près de trois fois plus que tous les autres vaccins au cours des 20 dernières années.

Il y a également eu 18 décès signalés dus au jab Moderna depuis sa première administration en juin 2021, et 32 autres décès où la marque du vaccin Covid-19 n'a pas été spécifiée dans le rapport.

Par conséquent, jusqu'au 28 octobre 2021, un total de 1 739 décès a été signalé à la MHRA en tant que réactions indésirables à tous les vaccins Covid-19 disponibles au Royaume-Uni depuis le début de l'année. Leur taux de mortalité mensuel est donc 1739 / 10 = 173,9

En comparant les taux de mortalité mensuels, nous avons  :

173,9 / 1,63 = 107

Donc les vaccins Covid sont 107 fois plus mortels que TOUS les autres vaccins réunis.

Et maintenant ils administrent ce traitement expérimental aux enfants qui sont à zéro risque face au prétendu virus Covid-19, virus que PERSONNE n'a vu ou isolé.

Source : By The Exposé

==============================

Le Directeur de pompes funèbres britannique : les bébés morts s'entassent dans les morgues

Lors d'une interview avec Resistance GB, Wesley, qui est directeur de pompes funèbres depuis plus de trois ans, parle de son expérience tout au long de la soi-disant « pandémie » et de ce qu'il a vu dans les morgues ces derniers temps. Il dit qu'il voit actuellement un nombre incalculable de bébés morts et de nouveau-nés dans des chambres froides et qui s'entassent dans les morgues en attendant leurs funérailles.

Le nombre sans précédent de bébés auxquels lui et d'autres praticiens des pompes funèbres sont confrontés n'a d'égal que le nombre excessif de jeunes dans la trentaine et la quarantaine qui meurent depuis le lancement des injections de Covid, dit-il.

Au début de la « pandémie », les morgues ont vu une vague de décès qui, en quelques mois, s'est calmée, même si les médias ont continué à mettre en exergue les morts de Covid. Il y a eu une augmentation des suicides à l'été 2020 chez des hommes principalement plus jeunes, mais lorsque l'automne 2020 est arrivé, tout était plutôt calme.

Et puis, il a dit : “ En janvier [2021], les chiffres montaient en flèche… et cela s'est aggravé depuis que les gens se faisaient vacciner. ”  Maintenant, il a le plus d'enterrements qu'il ait jamais vu en deux semaines, et chez les plus jeunes, il a en moyenne environ 12 "en une seule fois", alors qu'avant l'injection de Covid, il ne voyait que "quatre ou cinq funérailles, pas 12, et pas tous dans ce groupe d'âge”.

Et maintenant, dit-il, ce qu'il voit, c'est beaucoup de nouveau-nés... "un nombre très élevé, environ 30" au lieu de 3 à 4 habituellement. En d'autres termes, environ 10 fois plus de nouveau-nés meurent qu'il n'y en avait normalement - tellement qu'ils doivent les garder dans la section des adultes, où il y a plus de place. "Évidemment, il s'agit soit de fausses couches, soit de naissances à terme, mais on n'en parle pas beaucoup", dit-il.

Pour mettre les causes des décès en perspective, il dit n'avoir eu qu'un seul décès du au Covid cette année. Tout le reste des décès est consécutif à une myocardite, des infarctus (crise cardiaque) et certaines pneumonies. Il note également que «tout le monde» qui est décédé au début de la pandémie a été marqué comme « mort du Covid » sur son certificat de décès, mais cela ne se produit pas depuis l'introduction des injections de Covid.

Source : British Funeral Director: Dead Babies Are Piling Up in Morgues

By Rhoda Wilson

http:// Peut être une image de rat et texte qui dit ’Tu vas te faire vacciner? T'es folle, ils n'ont pas terminé les essais sur l'homme PIC.COLLAGE’

Hannibal Genséric

2 commentaires:

  1. Oui mais Hannibal cela ne leur suffit pas. Ils en redemandent.
    https://www.lefigaro.fr/conjoncture/vaccin-anti-covid-record-de-prises-de-rendez-vous-pour-une-troisieme-dose-sur-doctolib-20211108

    RépondreSupprimer
  2. Beaucoup de morts, mais la majorité de la population reste aveugle sur les effets nocifs des piqûres de la thérapie génique. Tenter d'ouvrir l'esprit, surtout des gens "vaccinés" reste mission impossible. Il faudrait déjà que Fauci aux USA passe par la case prison pour avoir un espoir de changement de mentalité. Autrement le "massacre" des innocents va perdurer.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.