samedi 13 novembre 2021

Surmortalité dans le monde entier due aux «vaccins» contre le covid

L'été 2021 jusqu'à l'automne 2021 connaît une augmentation fulgurante de la mortalité, toutes causes confondues, par rapport à celle de la même période en 2020. Qu'est-ce qui a changé ? Les injections ont été déployées dans le monde entier.
Tous les pays où la vaccination est élevée, y compris l'Écosse, Israël, le Danemark et les États-Unis, connaissent une augmentation massive du nombre de décès dus à des causes autres que le « covid ». Le coupable désigné est le vaccin.


http://

L'Unz Review a réalisé une analyse approfondie des données disponibles, qui montre clairement que la mortalité toutes causes confondues est « lunaire », pour ainsi dire. Les records sont battus en termes de nombre de morts, en particulier dans les régions du monde où un grand nombre de personnes ont reçu les injections.
En Écosse, par exemple, le gouvernement a récemment enregistré la 20ème semaine consécutive au cours de laquelle les décès excessifs dans tout le pays ont dépassé la moyenne quinquennale. C'est dans un pays avec un taux de conformité "vaccinale" de 87 pour cent jusqu'à présent.
"Même en excluant les décès de Covid, ils étaient près de 20% au-dessus de la normale pour la semaine la plus récente, et la tendance est à la hausse", a relayé Alex Berenson sur son Substack.
L'Allemagne est dans un bourbier similaire avec près de 78.000 décès supplémentaires signalés, un chiffre de 10% supérieur à ce qui était prévu.
"Chiffres de la mortalité (en Allemagne) en septembre 2021 : 10% au-dessus de la médiane des années précédentes", a ajouté Berenson.
Plus de jeunes meurent des inoculations que de personnes âgées
Au Danemark, en Finlande et en Norvège, les décès "mystères" de covid sont actuellement plus élevés que jamais, même pendant le pire de la plandémie. Les décès ont vraiment commencé à augmenter dans ces trois pays, immédiatement après le déploiement du « vaccin ».
Pendant cinq mois consécutifs, le Danemark a battu le record de 10 ans de décès de "toutes causes". Pendant ce temps, il n'y a eu pratiquement aucun décès causé par « covid ».
L'Irlande, le Royaume-Uni et Israël affichent tous des chiffres alarmants similaires. Et il se trouve que ces trois pays ont des taux de « vaccination » extrêmement élevés.
Il est intéressant de noter que le groupe démographique le plus défavorisé dans tout cela est celui des jeunes, qui meurent à un taux beaucoup plus élevé des injections que les personnes âgées. On pourrait penser que le contraire serait vrai.
"Alors que le nombre de morts du COVID a été largement limité aux personnes âgées … ce sont les jeunes qui subissent le plus les blessures causées par le vaccin", a rapporté LifeSiteNews , comme relayé par Unz .
« Selon VigiAccess, la base de données sur les événements indésirables de l'Organisation mondiale de la santé, 41 % des plus de 2,4 millions de blessures liées au vaccin signalées à ce jour concernent des personnes de moins de 44 ans, et seulement 6 % des personnes de plus de 75 ans.
C'est un génocide des jeunes qui s'opère avec les injections
Non seulement les décès, mais aussi les blessures graves, sont en augmentation à la suite de ces injections. Pensez à des choses comme les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, les caillots sanguins, les maladies circulatoires et les problèmes neurologiques, "les mêmes maladies induites par les vaccins contre lesquelles les médecins et les scientifiques, qui nous ont dit la vérité depuis le début, nous ont mis en garde", a noté Unz .
« En termes simples, les vaccins augmentent les décès, ne les réduisent pas », ajoute Whitney. "Ils aggravent les choses"
« Ils perpétuent la crise. Et c'est pourquoi la ligne rouge dans le graphique pointe vers le haut. C'est une indication que le nombre de morts continuera d'augmenter tant que nous continuerons à faire ce que nous faisons maintenant, inoculer des millions de personnes avec un agent pathogène cytotoxique qui déclenche des caillots sanguins, une inflammation et une auto-immunité.
Le rapport complet de Whitney est disponible sur le site Web d' Unz.
Source


9 commentaires:

  1. Déclaration inquiétante du frère franciscain : nous sommes arrivés à la bataille finale de l'Apocalypse !

    Frère Bugnolo : « Nous sommes clairement passés de la réalité à une zone grise. Ce n'est pas une blague. Interdiction des métaphores. Nous sommes arrivés à Armageddon. C'est la bataille finale dont saint Jean l'Apôtre a parlé dans le livre de l'Apocalypse, le dernier livre de la Bible, et pourquoi cela dépasse toute compréhension. Ce niveau de mal fait passer Hitler pour un saint. Cela fait passer Mao et Pol Pot pour des gens honnêtes, et je dis cela avec une sorte de rhétorique, parce qu'ils étaient d'horribles tueurs et des hommes très méchants.
    Mais ce qui se passe aujourd'hui va bien au-delà et pousse le mal à un niveau que nous n'avons jamais vu dans l'histoire de l'humanité, qu'aucun esprit humain n'aurait jamais imaginé. C'est pourquoi je dis que c'est clairement l'œuvre de Satan.
    Ces mondialistes ont presque certainement des prêtres sataniques quelque part ou exercent des cultes sataniques quelque part ou il y a quelqu'un qui est possédé par un démon, de qui ils reçoivent des instructions. Je ne peux pas imaginer d'autres possibilités, comment on peut humainement penser à un tel projet, le contempler puis l'exécuter. C'est au-delà de toute compréhension humaine. Je n'aime pas dire que j'avais raison. Je prends la plus grande prudence et essaie de faire tout mon possible pour accepter psychologiquement ce qui va se passer, car c'est bien pire que je ne le pensais en juin, quand j'ai fait ma première vidéo, célèbre dans le monde entier : un tour de montagnes russes, pas tout raide. Mais maintenant, Noël pourrait être les derniers mois de normalité en Occident. Différentes nations seront anéanties, a dit Notre-Dame à La Salette, je veux dire à Fatima, et le peuple ne l'a pas écoutée. Il nous a dit à travers les Écritures qu'à la fin des temps, nous devons nous séparer des méchants, nous devons quitter Babylone. Alors commencez à penser à toutes les conséquences horribles et si vous ne reconnaissez pas cette nouvelle réalité, vous serez mort. »
    https://www.youtube.com/watch?v=eECT8zubY2I

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord, d'ailleurs il y a de nombreux messages célestes "authentiques et pas "New-age qui décrivent particulièrement bien et comment les événements prochains vont se dérouler ... Voyez le site: apparitions mariales.org par exemple qui est excellent et très fiable ...

      Supprimer
    2. Le site apparitionsmariales.org est aujourd'hui désactivé apparemment

      Supprimer
    3. Quelqu'un possédé par un démon ?? Vous fumez quel genre d'herbe mon fils ?

      Supprimer
    4. Si vous saviez Yves à quel point le phénomène de "possession" est bien réel. Il existe aussi ce que l'on appelle les "infestations" diaboliques. Une bonne fois pour toute soyez certain que Satan existe réellement et que la terre est son domaine de prédilection ... ses disciples sont malheureusement très nombreux à le servir.... et ils ne savent pas l'erreur inconcevable qu'ils commettent.

      Supprimer
  2. Bonjour,

    N'est pas né celle oui celui qui me fera cacher mon nez sous un masque nait en 2020.

    Je ne suis pas un poisson pané

    RépondreSupprimer
  3. le nombre de décès liés au vaccin covid dans le monde est de très loin moindre des meurtres à grande échelle commis par les yankees après la 2eme guerre mondiale à ce jour... notamment en corée en indochine en Amérique du sud et... dans les pays musulmans

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au contraire : rien qu en comptant le nombre de morts aux USA dus au COVID , il dépasse largement le nombre de morts kirs de la guerre du Vietnam

      Supprimer
  4. Ce sont des chiffres intéressants à développer , mais le raisonnement est hâtif : on peut considérer soit que la surmortalité est due aux effets physiologiques du vaccin , mais aussi que la surmortalité est due aux effets psychologiques du vaccin et du COVID .
    Je m explique :
    on peut avoir une surmortalité parce que l ensemble de la population continue à vivre avec avec toutes les malaies habituelles hord-covid , mais que
    - elles sont plus réticentes à se soigner => ce qui peut entrainer des morts
    - elles sont bloquées lors de l accès au soin : les corps médicaux pourraient par exemple , à cause de la priorisation des malades du COVID , y compris les vaccinés , négliger l accès des vrais malades d autres maladies aux soins
    - elles sont mal diagnostiquées et donc moins bien traitées : parce que , les corps médicaux sont influencés psychologiquement à cause du COVID et des vaccins , des maladies d autres maladies seraient mal diagnostiquées et moins bien traitées
    Il ne faut pas minimiser ce genre de décès . Si on a la preuve que le nombre de décès excède celui des décès du COVID , il montre alors que nos craintes ne doivent plus se focaliser sur la vaccination et sur le CIVID directement mais sur les effets indirects car l ensemble de la population vit une sociologie différente que si la vaccination et le COVID n existaient pas

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.