dimanche 7 novembre 2021

Covid. Un pilote esquinté par le vaccin témoigne : « Il m'a tout pris à moi et à ma famille – nous avons été ignorés et réduits au silence »

Cody Flint, un pilote d'avion, et le lieutenant-colonel Theresa Long, un médecin de l'armée, ont donné leurs témoignages lors d'une table ronde de trois heures organisée par le sénateur américain Ron Johnson le 3 novembre à Washington DC. Le groupe d'experts comprenait des médecins et des chercheurs en médecine qui traitent des séquelles  néfastes causées par les vaccins Covid et ils ont été rejoints par des patients qui ont subi des effets indésirables consécutifs aux injections de vax Covid.

Groupe d'experts sur les mandats médicaux et les blessures liées aux vaccins,
Washington D.C., 3 novembre 2021

Cody Flint, un pilote agricole de 33 ans auparavant en bonne santé, a témoigné avoir reçu sa première dose de l'injection de Pfizer le 1er février 2021. Dans les 30 minutes suivant l'injection, il a présenté des symptômes d'effets indésirables. Deux jours plus tard, il était de retour dans le cockpit en train de voler et a presque immédiatement su que quelque chose n'allait pas : il a développé une vision en oeillères, son mal de tête s'est aggravé et à un moment donné, il s’est presque « évanoui ». On lui a par la suite diagnostiqué une fistule périlymphe.
En septembre, le lieutenant-colonel Theresa Long, chirurgien de la première brigade d'aviation de l'armée américaine, a lancé un appel sans précédent aux dirigeants du Pentagone leur demandant de clouer au sol tous les pilotes de tous les services qui ont reçu une injection de Covid.
Long a témoigné : « J'ai vu cinq patients dans des cliniques, dont deux ont présenté des douleurs thoraciques quelques jours à quelques semaines après la vaccination et ont par la suite reçu un diagnostic de péricardite… En une matinée, j'ai dû immobiliser trois pilotes sur trois en raison de blessures liées aux vaccins. »
Regardez le panel d'experts complet sur les mandats médicaux et les blessures causées par les vaccins (3 heures) sur The Highwire
ICI. Le témoignage de Flint commence à 27:02 minutes et le témoignage de Long commence à 30:40 minutes.
La politique des compagnies aériennes a été, pendant de nombreuses années, que les personnes présentant un risque accru de caillots sanguins ne pouvaient voler que sous une surveillance stricte. Même le CDC met en garde : « toute personne voyageant plus de quatre heures, que ce soit en avion, en voiture, en bus ou en train, peut être à risque de caillots sanguins ». Et le NHS met en garde : « La TVP (thrombose veineuse profonde) se produit lorsqu'un caillot sanguin se forme dans une veine profonde, généralement dans la jambe, et bloque le flux sanguin. Cela peut arriver après être resté immobile pendant de longs trajets en bus, en train ou en avion. »
La première indication qu'il pourrait y avoir un problème pour les pilotes après l'injection de Covid a été en juin 2021 lorsqu'un enregistrement audio est devenu viral sur les réseaux sociaux affirmant que trois pilotes de British Airways sont décédés après l'injection, en une semaine. Une semaine environ auparavant, l'Espagne et la Russie avaient recommandé à ceux qui ont reçu une injection de Covid de ne pas prendre l'avion en raison du risque de coagulation du sang.
Lors d'une interview le mois dernier, la
Dr. Christiane Northrup a expliqué que le risque de coagulation sanguine augmente après l'injection de Covid. En effet, les protéines de pointe dans les injections de Covid interagissent avec les récepteurs ACE qui tapissent les vaisseaux sanguins. La paroi des vaisseaux sanguins n'est plus lisse et cela provoque la coagulation. Les tests D-Dimer montrent que 60 à 70 % des personnes qui ont reçu une injection de Covid ont des micro-caillots sanguins, d'où le surnom de “clotshot.”  « injection de caillots ».
Selon une étude de 2014 publiée dans le Journal of Thrombosis and Haemostasis, les pilotes présentent un risque accru de problèmes de coagulation en raison de voyages aériens fréquents et prolongés.
"Si vous êtes pilote, vous restez assis pendant de longues périodes à haute altitude et donc toute tendance à la coagulation sera considérablement augmentée", a déclaré le Dr Northrup, ajoutez-y  le "clotshot" et vous avez une recette pour un désastre.

Autres articles  :

American Airlines Cancels 104 Flights at Phoenix Sky Harbor – Whistle-blower Reveals Weather Is NOT The Cause, It’s Crew Shortages, American Airlines annule 104 vols à Phoenix Sky Harbor - Un lanceur d'alerte révèle que la météo n'est PAS la cause, c'est la pénurie d'équipage, 31 octobre 2021
Video: An American Military Man Warns About the Magic Potion Vidéo : Un militaire américain met en garde contre la potion magique, 26 octobre 2021 (2 minutes)
United Airlines pilot leads COVID revolt, files medical freedom lawsuit with 2,000 fellow workers Un pilote de United Airlines mène la révolte COVID et intente un procès en matière de liberté médicale avec 2 000 collègues, 25 octobre 2021
Delta Airlines pilot dies mid-flight days after vaccination, Un pilote de Delta Airlines décède en plein vol quelques jours après la vaccination, le 14 octobre 2021
Video: Pilot Speaks Out Against Vaccine Mandates, Warns of Shifting Base Syndrome, Vidéo : Un pilote s'exprime contre les mandats de vaccination et met en garde contre le syndrome de la base changeante, 11 octobre 2021 (2 minutes)
Army physician and aerospace medicine specialist calls on Pentagon to order all pilots who have received COVID-19 vaccine to be grounded Un médecin de l'armée et spécialiste en médecine aérospatiale demande au Pentagone d'ordonner que tous les pilotes ayant reçu le vaccin COVID-19 soient cloués au sol, 29 septembre 2021

Source : Vaccine Injured Pilot Testifies: “It has taken everything from me and my family – we have been ignored and silenced”

November 6, 2021

2 commentaires:

  1. Heureusement qu'il y a deux pilotes dans les avions, sinon le vol pourrait se terminer tragiquement.

    RépondreSupprimer
  2. Cela ne sert à rien de pleurnicher, pilotes ou pas pilotes, militaires ou pas militaires, madame et monsieur tous le monde, riches ou pauvres, présidents ou chefs d’État, si vous auriez un semblant de cervelle propre à la réflexion (qui est donné à tous, mais peut employé) vos problèmes seraient déjà réglés !
    Mais ça, c’est une autre histoire ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.