lundi 16 août 2021

Paranoïa en Australie – Pour seulement 5 personnes hospitalisées : permis pour quitter la maison ou pour travailler, couvre-feu, et masques faciaux obligatoires

Melbourne, en Australie, en est actuellement à son sixième verrouillage malgré un total de 5 personnes hospitalisées en raison de la prétendue maladie Covid-19 dans tout l'État où ils résident, Victoria. Maintenant, le premier ministre de Victoria, Daniel Andrews, a annoncé de nouvelles mesures de verrouillage plus strictes en réponse aux lacunes constatées par le public dans les règles tyranniques actuelles.

Les règles concernant le port de couvre-visages se resserreront encore plus, car le premier ministre Daniel Andrews a annoncé que les Melbourniens ne seraient plus autorisés à retirer leurs masques faciaux hors de la maison et lorsqu’ils boivent des boissons alcoolisées en public.

Cette décision fait suite à des informations au cours du week-end selon lesquelles des personnes bafouaient les restrictions de verrouillage avec des explorations des sites et de grands rassemblements en plein air.

Un certain nombre d'autres règles de verrouillage changent également, avec des conditions de séjour à domicile prolongées jusqu'au jeudi 2 septembre minuit, un couvre-feu mis en place entre 21h00 et 5h00 et des permis requis pour quitter la maison pour aller travailler et aller aux universités.

Image

Dire que les restrictions draconiennes sont injustifiées serait un énorme euphémisme compte tenu des données actuelles sur Covid-19 à Victoria, en Australie.

Au 15 août, l'ensemble de l'État n'avait enregistré que 22 nouveaux cas présumés confirmés de Covid-19. Pour le contexte, 6,7 millions de personnes résident actuellement à Victoria, en Australie.

Au 15 août 2021, l'ensemble de l'État ne comptait que 205 cas présumés actifs de Covid-19. Cela équivaut à seulement 0,003% de la population totale (ou 3 cas par million d’habitants).

Et la grande majorité de ces 205 cas présumés concernent des personnes de moins de 29 ans, qui se trouvent également être des personnes présentant un risque négligeable de souffrir d'une prétendue maladie grave due au virus Covid-19.

Au 15 août 2021, seulement 2,4% des 205 cas présumés et 0,00007% (7 cas pour 10 millions d’habitants) de l'ensemble de la population de Victoria ont été admis à l'hôpital avec un résultat de test positif pour Covid-19, alors qu'une seule personne est actuellement en soins intensifs.

Et en 18 mois, l'ensemble de l'État n'a enregistré que 820 décès dans les 28 jours suivant un résultat de test positif pour le prétendu virus Covid-19, ce qui ne représente que 0,01 % de l'ensemble de la population.

On dirait que l'Australie est tombée bien bas.

Source : Daily Expose on

Commentaire de Chantal Fournier

Cette merveille qu'est le système immunitaire n'est nullement du matériel électronique ou informatique. Une fois altéré ou contaminé par un virus, une particule ou tout autre élément étranger, on ne peut revenir en arrière ou downloader un antivirus qui réparera les secteurs infectés. Jusqu'à présent, les dommages sont irréversibles et on ne peut prévoir quels en seront les effets à court et à long ternes. Nous avons été ciblés comme cobayes pour tester une thérapie génétique et cette arnaque élitiste semble avoir trouvé preneurs auprès d'une certaine partie de la population à l'échelle planétaire. Les MERDIAS utilisés par les pharmaceutiques qui ont corrompu les principaux gouverne-ment (s), les leaders des pays industrialisés et qui ont  brainwashé la population avec une propagande mise en œuvre et orchestrée d'une main de maître pour contaminer et contrôler la population mondiale par un des pires fléaux; LA PEUR. Cette arme dissuasive, sournoise, programmée, instaurée et implantée telle une hypnose collective, à l'insu de la population, depuis le début de l’ère industrielle, est dans la génétique humaine depuis que l'humain existe. Tout comme la soif de pouvoir et le syndrome d'être vénéré par son peuple ou par ses sujets. Nous en sommes arrivés au stade ou l'élite mondiale octroie le droit de choisir qui peut vivre ou mourir et la race humaine semble, hélas, faite pour vivre ainsi. Cette élite, que l'on peut aussi nommer les manipulateurs, utilise et interprète vérités et mensonges à son avantage en pétrissant une réalité où elle pourra conserver le contrôle en tout temps.

Hannibal Genséric

2 commentaires:

  1. NWO officialisé : mais quels esclaves tout de même ces Anglo-saxons donnés en exemple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nick Je vis à Melbourne depuis 1967...
      Ensuite, les flics n'étaient pas armés et n'avaient qu'un bâton pour se protéger.
      Il n'y avait pas et toujours pas de carte d'identité, puis quand j'ai reçu mon premier permis de conduire, il n'y avait pas de photo dessus, juste un morceau de papier avec mon nom et mon adresse. Le permis de conduire en plastique avec photo est arrivé vers le milieu des années 70. Aujourd'hui, nous avons un gouvernement Labor (socialiste)
      dirigé par un clone de Kim Jong Un, une vraie merde de psychopathe..
      et beaucoup de gens sont des zombies endoctrinés malheureusement

      Supprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.