jeudi 21 octobre 2021

Au pays des Mougeons. Le pass sanitaire, temporaire ? Faites moi rire

Racontez-lui ce que vous voulez, dépouillez-le, le Mougeon gobe tout et se fait tondre sans broncher. 50% mouton, 50% pigeon, le Mougeon est 100% Français. Des lecteurs avaient proposé Moutruche...
Voici donc qu'à la surprise générale et totale de tous les Mougeons   que le gouvernement a décidé (pas du tout autoritairement) de prolonger le pass sanitaire en étendant sa période d’utilisation jusqu’au mois de juillet 2022. Vraiment, quelle stupéfaction ! On ne s’y attendait absolument pas !
 
En route pour 2022
C’est officiel pour les prochaines élections présidentielles de 2022 Charles Ponzi annonce sa candidature. Il estime avoir toutes les chances d’être élu. On objecte que cela est impossible puisqu’il n’est pas français en plus d’être décédé en 1949 et condamné pour une escroquerie qui l’a rendue mondialement célèbre. D’après ses conseillers, Balkany, Cahuzac, Sarkozy, Rocancourt, Fillion, Madoff, et Guérini ce n’est pas un problème, c’est même une qualité. Charles Ponzi nous assure, dans un communiqué qu’il a lui-même rédigé, qu’il « sera le président de tous les Français et je parjure sur la tête à ma mère que je ne vous trahirai pas, je ne vous mentirai pas, je ne vous décevrai pas ».
 Les sondages le donnent d’ores et déjà favori. Comment est-ce possible ? Parce que “Impossible n’est pas français“. Après avoir élu un banquier d’affaires venu de nulle part pourquoi pas un escroc venu d’outre-tombe ? On progresse…
Sy, Zemmour, Sy
On s’en doutait, mais désormais c’est confirmé, Éric Zemmour[1] est complètement fou, il barbote dans ses mensonges toute honte bue. Rarement un remplacement (le vrai, le grand c’est celui-là) de la parole de l’autochtone français de culture chrétienne n’a été aussi flagrant que celui opéré par Zemmour et sa tribu. En l’occurrence Éric notre gaulois de Kabylie a repoussé les limites de la chutzpah comme personne auparavant. Cet insulte à l’intelligence doublé d’une arrogante suffisance qu’il vomit à chacune de ses paroles vient d’ajouter une ligne à son CV de souffleur sur les braises d’une guerre civile qu’il appelle de ses vœux. Évidemment le tout est saupoudré, comme toujours, d’insultes envers tout ce qu’il déteste, pour le coup ce sont les femmes noires qui en prennent pour leur grade.
C’est drôle venant d’un raciste berbère qui porte un prénom scandinave et un nom berbère surtout quand il impose ses règles de ce qui est français et ce qui ne l’est pas. Est-ce que les ancêtres d’Eric Zemmour ont adopté des prénoms arabes quand ils étaient au chaud au sein du Maghreb islamique pendant des siècles ? Est-ce qu’ont trouve des Farid, des Zoubida, des Mohamed, des Noureddine dans son arbre généalogique qui cache la forêt de sa haine ? Ses parents, Roger et Lucette, nés en Algérie, étaient visiblement déjà bien assimilés à la culture du pays. Ne dit-on pas que c’est toujours le cordonnier le plus mal chaussé ?
Éric si tu nous lis j’attends des éclaircissements, puisque comme tu le dis si bien « à Rome on fait comme les Romains ». Pour info ça marche aussi pour Alger, Rabat ou Tunis.
Dans leur haine incommensurable envers les personnes d’origines étrangères les aficionados d’Éric The berbère, à savoir les « identitaires », sont persuadés que les bagnes ont été créés pour les musulmans. Selon eux, avant l’immigration les Français de souche, qui vivaient paisiblement entre eux (à quelques milliers d’Israélites près) dans ce qui devait ressembler au jardin d’Éden, n’ont jamais connu la délinquance, le viol ou le meurtre. Et puis voilà que l’immigration est apparue… C’est de notoriété que la prison de la Bastille ou l’île du diable à Saint-Laurent du Maroni étaient peuplées d’arabo-musulmans ! Cette fable révisionniste (si, si, s’en est pour le coup, mais pas casher) aurait pu figurer noir sur blanc dans le livre « Ma France, mon pays, mes racines, mes origines et mes aisselles qui sentent le camembert» qu’aurait pu publier Éric Zemmour, avec une préface d’Alain Filkenkraut. Heureusement Zemmour s’est contenté de torcher « le suicide français », que j’aurais personnellement intitulé « l’assassinat israélien » tant le titre est plus en adéquation avec la réalité. Ce n’est pas la France qui se fait du mal, mais des agents extérieurs qui lui inocule un poison en se faisant passer pour ses sauveurs. C’est légèrement différent.
 
L’avarie vernaculaire
On vit une époque formidable. Une langue suffit à terroriser 65 millions d’habitants de l’ex-France, pays des droits de l’homme, des Lumières et toutes ces belles phrases creuses qui n’ont en réalité aucun sens si ce n’est celle des apparences. Ainsi une langue, l’arabe, effraie les Français. Du moins c’est l’image que l’on perçoit en écoutant les réactions des dirigeants hexagonaux.
Apprendre l’arabe à l’école[2] serait un sacrilège. Il faut bien comprendre que l’arabe est une langue qui incite au terrorisme. Puisque le terrorisme est islamique selon la presse mainstream et autres chroniqueur écrivains tels Éric Zemmour (encore lui) ou Michel Onfray.
En conséquence de quoi la langue de l’islam qui est l’arabe est intrinsèquement terroriste. Le mal est fait, on s’offusque d’imaginer que les petites têtes blondes puissent parler cette obscure langue moyenâgeuse. Pensent-ils que dès les premières leçons reçues la barbe va soudainement pousser sur les visages de leurs enfants ou que des burkas intégrales vont apparaitre par enchantement enserrant le corps de leurs filles ? J’exagère ? À peine. Surtout si l’on écoute cet échange édifiant entre Jean-Jacques Bourdin et Thomas un auditeur  qui exprime son avis lumineux de bêtise et de lieux communs durablement enfoncé dans son esprit par la propagande médiatique. Propagande dont Bourdin, jouant une neutralité qui ne trompe personne, s’exclut de facto alors même qu’il est partie prenante de la corruption de la pensée qu’il reproche à son auditeur.
Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose.
 
C’est notre projet ?
Question à deux falafels : sommes-nous bourrés ou trop stupides pour ne pas voir qu’on se fait bouffer tout cru par les mêmes depuis des décennies ? Réponse à trois shekels : affirmatif ! On a même repoussé les limites de la stupidité à un niveau inégalé en ayant élu l’escroc Macron à la tête de la Nation.
Mais bonne nouvelle si le pays coule, si le chômage augmente, que l’économie implose, les retraites disparaisse, que le CDI n’est plus qu’un souvenir et que les banques s’enrichissent de manières exponentielles et continues, rien de bien grave puisqu’il faut simplement « penser printemps » et tous les problèmes disparaissent….où simplement traverser la rue pour trouver un job. Pourquoi ? Parce que «c’est notre PROOOJJJJEEETTTTTTT !!!»
On était pourtant prévenu….
 
Blancheur immaculée
À tous les haineux raciste lâches qui montrent leurs vrais visages sur le net (merci au foot), qui revendiquent une France blanche et catholique (la bonne blague venant pour la plupart d’athées matérialistes) : Oui toi le facho du net, tu penses que tu es en France ? Tu plaisantes, j’espère, tu es en Israël oui. La France il y a longtemps que c’est fini. La France appartient au passé. Depuis que la secte maçonnique affilée à Israël parasite accapare le pouvoir et la légitimité de la France, ce territoire n’est plus dit Français, mais sous la coupe de la synagogue.
La LDJ a ses locaux au ministère de l’Intérieur.
Le CRIF dirige la politique française, BHL décide des guerres à mener au nom (d’Israël) la seule démon-cratie du Moyen-Orient. Arno Klasferld le garde-frontière israélien qui a servi dans une autre armée est au conseil de l’ordre, instance suprême. On est encore en France ?
Reste plus qu’à se divertir en regardant, au choix, Arthur, Michel Drucker, Gad Elmaleh se mater un film d’Alexandre Arcady, se coltiner un concert de Patrick Bruel ou, pour les plus atteints de dégout du bicot aigu, de se réconforter et replonger dans la France d’antan grâce à la douce mélopée de Zemmour, le plus français des juifs, le vrai gaulois de souche israélite . Tu veux surfer sur le Net et donner ton pognon et un tas d’infos à Xavier Niel le juif sioniste, t’as Free, t’as tout compris. Un coup de fil à un cousin aryen blond aux yeux bleus pour te remonter le moral passe par Monsieur Drahi l’agent israélien big boss de SFR. Te reste plus que la dissidence, heureusement que Soral est là…enfin disons Solal le juif ashkénaze antisémite. Car oui il est antisémite, pour un ashkénaze c’est normal de ne pas aimer les Arabes.
 
Le modèle à suivre
 
Voici un couple transgenre venu raconter le fait d’avoir eu un enfant de manière « naturelle ». Celui de gauche (une ancienne femme) a été enceint et a accouché de l’enfant qu’elle tient dans ses bras. Où est donc le problème ? Ah oui c’est vrai elle suit un traitement aux hormones pour singer le sexe masculin. Désolé, mais si on dispose d’un utérus, que l’on a porté un enfant et que l’on a accouché c’est la définition même du genre féminin. Non vraiment y’a pas à chier des bulles, t’es une meuf, mec ! C’est bien toi la mère.[3]
News
Un homme condamné à 3 mois de prison avec sursis, après avoir été surpris par sa femme en plein acte sexuel avec une poule[4] Alain Soral soutient le geste de cet homme courageux, un blanc de souche comme lui. Il rappelle surtout qu’il a lui-même été surpris en situation plutôt fâcheuse alors qu’il se faisait faire une gâterie par un jeune chien. Cela fait partie du combat des véritables dissidents contre l’oligarchie que de subir ce genre d’attaque sous la ceinture. Rectification : Apparemment il ne s’est pas fait surprendre, Soral l’a lui-même raconté dans un de ses livres.

[1] Éric est un prénom scandinave qui vient du germain aina qui signifie « unique, total », et de rik qui signifie « roi » ; mais également de ehre qui signifie « honneur », et de ric qui veut dire « riche, puissant ». Zemmour est un nom d’Afrique du Nord correspondant au berbère (a)zemmur, « olive(s) ». Au Maghreb, il est  présent en Algérie et au Maroc.
Note de H. Genséric :

En plus de Moïse, son autre prénom est, d'après le Times of Israel, Yehouda. Prénom d'origine Biblique. Vient de l'hébreu "Yehûdah" Signifie: "qui rend gloire à Yahvé" .
Voici ce qu'écrit the Times of Israel :

Éric Yehouda Zemmour et la question du prénom : Pour le peuple juif, l’identité est marquée par trois éléments : L’habit, la langue, le nom. Le prénom plutôt que le nom. Quand on monte à la Torah c’est notre prénom et le prénom de notre père que l’on cite et non pas notre patronyme. Chacune des lettres d’un prénom est significative. Chaque son de chaque lettre désigne la terre à laquelle appartient l’enfant qui naît.Le Temple de Jérusalem est précisément au point de rencontre entre le lieu et la Parole. Entre le réel et l’essence.Le prénom que l’on donne à un enfant est un des actes les plus significatifs. Un enfant comme un peuple ne peut se concevoir qu’autour du mot. Il en va du récit de soi. Son prénom est bien plus qu’une spiritualisation, qu’une religion, une tribu, il est une substance, une programmation neurolinguistique, il est une terre, un endroit, un « Makom ».(source : Times of Israel)

[2] En « arabe » l’école se dit L’icoule . Chocolat se dit Chicoulat et Fourchette se dit Farchetta C’était le premier cours d’Arabe. Alors il est rassuré le bourrin de base qui vote encore ? Aller file prendre un kawa avec du sokor et après n’oublie pas ton rdv chez le toubib. Et arrête de chicaner pour un petit chouia , c’est walou, ne prend pas le seum pour autant. Après tout, fallait pas retirer les douanes de tes frontières si tu ne voulais pas être envahi de zouaves et de lascars. En même temps tu as atteint le zénith de la bêtise puisque c’est toi qui portes la jupe désormais…et ta femme qui fait les courses au magasin. Surtout que tu dois payer le crédit de ton tout petit gourbi où tu galères pour loger toute ta smala. Alors pas d’amalgame cher ami. Et cesse de faire le caïd sur le net si tu ne peux l’assumer dans la vie. C’est mesquin. Tu files un mauvais coton ? Te reste plus que l’alcool comme dernier baroud d’honneur pour ne pas voir la brèle que tu es devenu dans ton propre bled ! C’est le tarif à payer !
 
[3] https://www.huffingtonpost.fr/2018/04/05/slt-thierry-ardisson-repond-au-pere-transgenre-appele-maman-qui-reclame-des-excuses_a_23403475/
 
[4] http://www.europe1.fr/faits-divers/un-homme-condamne-a-trois-mois-de-prison-avec-sursis-pour-un-rapport-sexuel-avec-une-poule-3216278

Le pass sanitaire, temporaire ? Faites moi rire


http://

Et c’est donc à la surprise générale, complète et totale de tout le monde en France que le gouvernement a décidé (pas du tout autoritairement) de prolonger le pass sanitaire en étendant sa période d’utilisation jusqu’au mois de juillet 2022. Vraiment, quelle stupéfaction ! On ne s’y attendait absolument pas !

En effet, qui aurait pu imaginer que ce gouvernement finirait par imposer ce pass dans les activités quotidiennes alors que le Chef de l’État lui-même nous avait promis le contraire quelques mois avant ? Qui aurait pu imaginer un Olivier Véran faire ainsi volte-face complet après ses discours mielleux nous assurant que ce pass serait limité à la fois dans le temps et dans ses applications à la plus stricte nécessité ?

Vraiment, c’est complètement inouï et totalement inattendu : de la part d’un gouvernement jusqu’ici exemplaire, et de politiciens qui ont toujours su respecter leurs promesses avec une ponctualité et une régularité phénoménales, il est presque choquant de découvrir ainsi la prolongation inopinée de ce pass qui sépare les Français entre lépreux irrationnels et obéissants raisonnables auxquels il convient d’attribuer quelques menus privilèges.

http://

En plus, distribués à la population soumise, ces pass/privilèges sont forts commodes tant ils sont, une fois ainsi numérisés, faciles à révoquer à chaque fois qu’on en aura besoin : l’épidémie repart ? Hop, on empêche en quelques minutes l’accès aux restaurants, aux cafés, aux boîtes de nuit. Il reste de gros stocks de vaccins à écouler ? Hop, on invalide le pass/privilège tant qu’une piqûre supplémentaire n’a pas été faite. Etc.

Et puis ensuite, le pass pourra facilement être relié, sous une forme ou une autre, à tout aspect de la vie sociale ou administrative que l’État et ses politiciens malins auront jugé indispensable d’encadrer fermement : un matin, le pass vous autorisera à dépenser votre argent comme vous l’entendez, un matin suivant, pouf, ce ne sera plus le cas parce que vous n’avez pas fait ce qu’il faut, parce que vous avez fait ce qu’il ne fallait pas ou parce que, collectivement et avec tous les individus de votre sexe, de votre âge ou de votre classe, l’État en aura ainsi décidé.

Vaccin covid 

Ah, que c’est bon de voir ainsi se profiler ce Monde d’À Peu Près qui va devenir de moins en moins flou et de plus en plus dystopique !

Certains trouveront que j’exagère et je leur confirmerai qu’évidemment, tout ceci n’est qu’une simple fiction… Qui anticipe de quelques mois, de quelques années tout au plus ce qui est en train de se mettre en place directement sous le nez des cohortes :

  • de syndicats purement et simplement collaborateurs et complètement à la botte des politiciens, comme d’habitude incapables de protéger les droits fondamentaux de ceux qu’ils mentent représenter,
  • de naïfs qui refusent de croire qu’un gouvernement démocratique puisse imposer ceci à toute une population,
  • d’idiots utiles qui persistent à voir dans ce pass une formidable opportunité de brandir leur téléphone dernier-cri pour montrer à quel point ils savent ramper en ne laissant qu’une petite trace de bave,
  • d’industriels trop heureux de se remplir les poches avec ce capitalisme de connivence sans plus aucun frein ni aucune limite.

Eh non, le pass n’est pas temporaire et absolument tout sera fait pour qu’il perdure bien au-delà de ses enjeux sanitaires : il y a trop d’investissements industriels derrière pour qu’il soit mis au placard aussi vite.

J’en veux pour preuve l’explication directement fournie par certains de ces industriels qui entendent jouer un rôle actif, profond et évidemment très lucratif pour installer enfin ce pistage complet, permanent et universel des Français (et probablement de pas mal d’Occidentaux tant la tendance se met obstinément en place). L’exemple de Thales, groupe spécialisé notamment dans la sécurité et la défense, vient immédiatement à l’esprit d’autant que le groupe français ne se cache même pas de ses ambitions de voir un jour un tel pass multi-usages déployé partout : une traduction de leur marketing, disponible en ligne, donne l’image ci-dessous.

Et c’est logique du reste : à partir du moment où le passeport vaccinal numérique européen était déjà dans les tuyaux depuis 2018, que la crise sanitaire du Covid19 n’a fait qu’accélérer (grandement) les efforts envisagés pour le déployer, il était logique que les acteurs qui, à la suite de la Commission en 2018, s’était déjà engagés dans des développements à ce sujet, profitent à présent de l’occasion pour pousser leurs petits projets lucratifs.

Il faut comprendre qu’en réalité, la prolongation du pass sanitaire et son extension à tous les domaines possibles n’a rien de surprenant, tant il s’inscrit dans un projet industriel qui recouvre à la fois le suivi médical complet des individus, leur identité numérique complète (avec un remplacement des passeports et des cartes d’identité par exemple), puis de leur portefeuille voire (ne soyons pas fou) leurs diplômes, leurs feuilles de paie, leurs documents essentiels qui définissent absolument toute leur vie familiale, professionnelle et sanitaire… Puis politique ?

L’avantage pour les industriels est absolument énorme puisque cela leur donnera accès à des marchés publics aussi gigantesques que juteux (on parle d’un demi-milliard d’individus juste pour l’Europe), sans parler même des retombées en termes d’analyse de données que cette numérisation forcenée va amener.

Et si c’est un trésor dodu pour les industriels, il va de soi que c’est une méthode de pistage et de contrôle absolument écrasante, terrifiante et ultime pour les États qui auront absolument toutes les peines du monde à ne pas céder aux sirènes alléchantes que les lobbyistes des industriels précités leur jetteront dans les bras.

Est-ce surprenant alors que l’histoire récente et passée fourmille d’exemple de telles collusions ouvertes et profondes ?

Est-ce inimaginable de voir se mettre en place de tels plans qui vont réduire les libertés des Européens à un vague souvenir sépia alors que la crise a déjà illustré quelques magnifiques exemples de collusions et de corruption profonde ? Par exemple, l’Union européenne ne s’est-elle pas ainsi fendue d’un milliard d’euros pour un remdesivir finalement nocif ?

Plus proche de nous, en France, il faut se souvenir du niveau de collusion entre État et entreprises privées bien introduites lorsqu’il s’est agi d’installer des portiques éco-taxe : le lobbying intense de certains industriels avait permis la mise en place, au frais du contribuable, de portiques qui allaient taxer d’abord les camions puis les voitures sur toutes les grandes routes de France… Les connivences étaient nombreuses et on pourra se reporter à un intéressant résumé ici.

Pour ce pass, nous sommes clairement dans le cas d’un problème créé de toutes pièces par l’État dont seul lui pourra apporter la solution, qui lui aura été soufflée de bout en bout par des industriels à l’éthique globale assez souple puisque la mise en coupe réglée de tout un peuple ne semble pas trop leur poser de souci.

On peut ainsi imaginer que les prochaines étapes, après cette prolongation du pass, incluront la découverte – ô surprise – que le pass est parfois contrefait, ou inefficace puisqu’on ne lui a pas adjoint l’identité réelle du porteur, et qu’il conviendra donc de rendre tout ceci biométrique (par exemple). La numérisation de l’identité sera une formalité.

Comme un cheptel de vaches et de moutons, nous sommes progressivement numérotés et pucés, avant la tonte et l’abattoir. Cependant, rappelez-vous : le projet des portiques « écotax » a finalement été abandonné et cet abandon n’a pas été demandé poliment.

Si l’on veut que le pass et ses avatars suivants disparaissent, il ne saura en être différemment.

Source

http://

http://
Démonstration par l'absurde


 

2 commentaires:

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.